Puivert

commune française du département de l'Aude

Puivert
Puivert
Blason de Puivert
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Limoux
Intercommunalité Communauté de communes des Pyrénées audoises
Maire
Mandat
Claude Deloustal
2014-2020
Code postal 11230
Code commune 11303
Démographie
Gentilé Puivertains, Puivertaines
Population
municipale
471 hab. (2017 en diminution de 9,6 % par rapport à 2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 55′ 18″ nord, 2° 02′ 51″ est
Altitude Min. 375 m
Max. 1 087 m
Superficie 41,29 km2
Élections
Départementales Canton de la Haute-Vallée de l'Aude
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
Voir sur la carte administrative de Occitanie (région administrative)
City locator 14.svg
Puivert
Géolocalisation sur la carte : Aude
Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Puivert
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Puivert
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Puivert

Puivert (en occitan Puègverd) est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Puivertains.

Puivert 7.jpg
Un puits de verdure dans les montagnes.

GéographieModifier

La localité est située au pied des Pyrénées en pays cathare, sur le Blau. Elle est située entre le Razès au nord et le Pays de Sault au sud. Les grandes villes les plus proches par la route sont : Foix (43 km), Lavelanet (20 km), Mirepoix (28 km), Quillan (16 km), Limoux (33 km) et Carcassonne (57 km).

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Puivert[1]
Villefort Festes-et-Saint-André,
Saint-Jean-de-Paracol
Rivel   Val-du-Faby,
Quillan
Roquefeuil
(par un quadripoint)
Espezel, Belvis Nébias

HéraldiqueModifier

  Blasonnement de la commune : d'argent aux six mouchetures d'hermine ordonnées 3, 2 et 1.

HistoireModifier

La région passa en 1015 aux mains des comtes de la marche d'Espagne sous la suzeraineté des princes d'Aragon. Puis elle appartient à la famille de Congost. Le château est le rendez-vous des ménestrels et troubadours. En a lieu la plus célèbre des rencontres : s'y trouvent Bernard de Ventadour, Peire d'Auvergne, Rosina de Peira e Martina et les plus célèbres poètes du temps. 

« Lors de la croisade "Albigeoise", le château sera pris en novembre 1210, après un siège de 3 jours, par Pons de Bruyère (lieutenant de Simon de Montfort) . Il y établira son quartier général d’où il dirigera toutes les opérations contre les cathares de la région. Le château devient possession du royaume. Le château sera en parti détruit lors de troubles en 1789. »

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1789 1789 Vincent Viguier    
1789 1790 Michel Lafite    
1790 An VIII Raymond Potabes    
An VIII An VIII Charles Lapenne    
An VIII 1816 Bernard Lafite    
1816 1821 Pierre Aymes    
1821 1830 Sulpice Aymes    
1830 1831 François Fargues    
1831 1835 Jean Astruc    
1835 1845 Pierre Poucheret    
1845 1853 Jean Astruc    
1853 1856 Joseph Baux    
1857 1860 François Poucheret    
1860 1876 Pierre Astruc    
1876 1876 Maurice Pic    
1876 1884 Jean-B. Ferrier    
1884 1888 Jean Marty    
1888 1904 Jean-B. Ferrier    
1904 1919 Antonin Bennes    
1919 1925 Pierre Vauge    
1925 1935 Mathieu Roquefort    
1935 1944 François Grassaud    
1944 1971 Jules Jourda    
1971 1989 Osmin Bor    
1989 1996 Pierre Jourda    
1996 2001 Pierre Jouret    
2001 2014 Gaston Bouzou    
2014 En cours Claude Deloustal    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3]. En 2017, la commune comptait 471 habitants[Note 1], en diminution de 9,6 % par rapport à 2012 (Aude : +2,19 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8321 5791 7691 7451 9541 9431 9071 9711 786
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6511 7161 6451 5731 5231 3861 4701 2911 293
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2061 2301 2531 0781 016935866815774
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
721683551552467410486497508
2013 2017 - - - - - - -
521471-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Culture et festivitésModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église.
 
Lac.

RandonnéeModifier

Le sentier de grande randonnée 7 (sentier européen E4) passe par Puivert dans l'étape de Mirepoix à Andorre-la-Vielle.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

BibliographieModifier

  • P. Sylvain Astruc, Relation d'une épidémie de petite vérole qui a régné dans la commune de Puivert, arrondissement de Limoux (Aude), en 1849, Université de Montpellier, 1852 (thèse)
  • Bruno Dusan (dir.), Églises et châteaux du midi de la France ... Notice sur les deux baronnies de Kercorbez, Puivert et Chalabre et sur les deux châteaux de ce nom, Toulouse, 1858
  • Gaston Maugard, « Puivert, un village du Mirepoix au XVIIIe siècle », Annales de l'Institut d'études occitanes, 4e série, n° 2, 1966, p. 192-212
  • Jean Rivière (Mgr), Notre-Dame de Bon-Secours de Puivert (Aude), V. Bonnafous-Thomas, Carcassonne, 1904, 113 p.
  • Jean Tisseyre, Puivert dans son puy de verdure, Bonnafous et fils, Carcassonne, 1969, 174 p.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier