Ouvrir le menu principal

Critérium international de la route

compétition de cyclisme
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Critérium international.
Critérium international de la route
Description de l'image Logo_crite.gif.
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1932
Disparition 2016
Organisateur(s) ASO
Éditions 85 (en 2016)
Catégorie UCI Europe Tour 2.HC
Type / Format course à étapes
Périodicité annuel (fin mars)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Statut des participants professionnels
Site web officiel www.letour.fr

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Thibaut Pinot
Plus titré(s) Drapeau : France Raymond Poulidor
Drapeau : France Émile Idée
Drapeau : Allemagne Jens Voigt
(5 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Critérium international 2016

Le Critérium international de la route est une course cycliste française créée en 1932 et supprimée après l'édition 2016. Elle était disputée le dernier week-end du mois de mars. De 2001 à 2009, elle s'est déroulée à Charleville-Mézières, dans les Ardennes. De 2010 à 2016, elle a eu lieu autour de Porto-Vecchio, en Corse.

HistoireModifier

Le Critérium national est créé en 1932 à l'initiative du journaliste sportif de Paris-Soir Gaston Blénac. Il s'agit alors d'une course en ligne, disputée dans la vallée de Chevreuse et s'achevant au vélodrome du Parc des Princes[1]. Elle est réservée aux coureurs français. De 1941 à 1943, deux courses ont lieu chaque année : l'une en zone occupée et l'autre en zone libre.

À partir de 1959, le Critérium national quitte la vallée de Chevreuse. Sa localisation change tous les ans. L'édition 1960 a lieu à Oran, alors en Algérie française. De 1963 à 1966, le Critérium national est disputé sous forme de course par étapes. Cette formule est adoptée de nouveau à partir de 1978. Cette année-là, la compétition s'ouvre aux coureurs étrangers membres d'équipes françaises. Le Néerlandais Joop Zoetemelk, alors membre de l'équipe Gan-Mercier, est le premier vainqueur étranger en 1979.

À partir de 1981, l'épreuve accueille les coureurs étrangers, y compris membres d'équipes étrangères, et devient le Critérium international[2].

En 1997, un cheval s'enfuit de son enclos en sautant par-dessus la clôture et rejoint le peloton, courant à travers le peloton des coureurs. Il laisse le peloton à seulement 20 km de la ligne d'arrivée, sans causer d'incidents[3]. Cette scène est brièvement montrée dans le film Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain et elle est souvent confondue à tort avec une étape du Tour de France.

De 2001 à 2009, le Critérium international se déroule autour de Charleville-Mézières, dans les Ardennes[4].

En 2010, l'épreuve est organisée en Corse dans la région de Porto-Vecchio. La première étape mène les coureurs au sommet du col de l'Ospedale. La deuxième a lieu sur une boucle autour de Porto-Vecchio, puis la troisième est un contre-la-montre dans la ville côtière[5]. En novembre 2010, ASO annonce que l'épreuve se déroulera en Corse jusqu'en 2013[6].

Depuis 2005, il fait partie de l'UCI Europe Tour, en catégorie 2.HC - la plus haute catégorie des courses par étapes du calendrier continental. De 2004 à 2009, le classement général est remporté chaque année par un des coureurs de l'équipe ProTour dirigée par Bjarne Riis (CSC, puis Saxo Bank). Parmi eux, l'Allemand Jens Voigt, déjà vainqueur en 1999, s'est imposé à quatre reprises durant cette période (2004 et 2007 à 2009). Il est avec Émile Idée et Raymond Poulidor, l'un des trois coureurs ayant gagné cinq fois le Critérium international.

Le 18 novembre 2016, ASO annonce la fin de ce criterium en raison de la baisse du nombre de coureurs présents[7].

DéroulementModifier

Le Critérium international associe une première étape en ligne (qui a lieu le samedi et donne lieu à des bonifications) à une course de côtes (qui ne donne pas de bonifications) qui a lieu le lendemain matin. Il se termine le dimanche après-midi par un contre-la-montre individuel. En 2010, l'étape en ligne est de la moyenne montagne et la 1re demi-étape du dimanche est une étape de plaine.

Cette épreuve délivre des maillots distinctifs, à l'instar du Tour de France :

  • le jaune pour le vainqueur du classement général ;
  • le vert pour le vainqueur du classement par points ;
  • le blanc à pois rouges pour le meilleur grimpeur ;
  • le blanc pour le meilleur jeune.

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Deuxième Troisième
Critérium national de la route
1932   Léon Le Calvez   Pierre Magne   Maurice Archambaud
1933   André Leducq   Georges Speicher   Jean Bidot
1934   Roger Lapébie   Jules Merviel   René Le Grevès
1935   René Le Grevès   René Vietto   Antonin Magne
1936   Paul Chocque   Fernand Mithouard   Arthur Debruyckere
1937   Roger Lapébie et
  René Le Grevès
  Pierre Cloarec
1938   Pierre Jaminet   Pierre Cloarec   Sauveur Ducazeaux
1939   André Deforge   Marcel Laurent   Pierre Jaminet
1940   Émile Idée   André Desmoulins   André Deforge
1941[n 1]   Yvan Marie   André Desmoulins   Albert Goutal
1941[n 2]   Benoît Faure   Pierre Cogan   Aldo Bertocco
1942[n 1]   Émile Idée   Raymond Louviot   Raymond Guégan
1942[n 2]   Aldo Bertocco   Joseph Soffietti   Marcel Laurent
1943[n 1]   Émile Idée   Georges Blum   Raymond Guégan
1943[n 2]   Louis Gauthier   Emile Rol   André Deforge
1944   Roger Piel   Louis Thiétard   Aimable Denhez
1945   Jo Goutorbe   Manuel Huguet   Émile Idée
1946   Kléber Piot et
  Camille Danguillaume
  Lucien Boda
1947   Émile Idée   Émile Carrara   Urbain Caffi
1948   Camille Danguillaume   Émile Idée   Victor Pernac
1949   Émile Idée   Raymond Lucas   Antonin Rolland
1950   Pierre Barbotin   Guy Lapebie   Louis Déprez
1951   Louison Bobet   Pierre Barbotin   Robert Desbats
1952   Louison Bobet   Robert Varnajo   Bernard Gauthier
1953   Robert Desbats   Jacques Dupont   Gilbert Loof
1954   Roger Hassenforder   Raoul Rémy   Bernard Gauthier
1955   René Privat   Pierre Molineris   Bernard Gauthier
1956   Roger Hassenforder   Louis Caput   Jean Forestier
1957   Jean Forestier   Louison Bobet   Serge Blusson
1958   Roger Hassenforder   Raphaël Géminiani   Claude Colette
1959   André Darrigade   Fernand Picot   Jean Graczyk
1960   Jean Graczyk   Claude Colette   Jacques Anquetil
1961   Jacques Anquetil   André Darrigade   Jean Gainche
1962   Joseph Groussard   Jean-Claude Annaert   Anatole Novak
1963   Jacques Anquetil   Raymond Poulidor   Joseph Velly
1964   Raymond Poulidor   Édouard Delberghe   Joseph Novales
1965   Jacques Anquetil   Raymond Poulidor   Jean-Claude Annaert
1966   Raymond Poulidor   Roger Pingeon   Jean-Claude Lebaube
1967   Jacques Anquetil   Raymond Poulidor   Raymond Delisle
1968   Raymond Poulidor   Jean Jourden   Roger Pingeon
1969   Gilbert Bellone   Raymond Delisle   Georges Chappe
1970   Georges Chappe   Lucien Aimar   Roland Berland
1971   Raymond Poulidor   Gilbert Bellone   Daniel Ducreux
1972   Raymond Poulidor   Alain Santy   Jean-Luc Molinéris
1973   Jean-Pierre Danguillaume   Alain Santy   André Mollet
1974   Bernard Thévenet   Christian Raymond   Raymond Delisle
1975   Jacques Esclassan   André Corbeau   Jean Chassang
1976   Patrick Béon   Yves Hézard   Raymond Martin
1977   Jean Chassang   Raymond Delisle   Roland Berland
1978   Bernard Hinault   Michel Laurent   Yves Hézard
1979   Joop Zoetemelk   Bernard Hinault   Sven-Ake Nilsson
1980   Michel Laurent   Jean-René Bernaudeau   Régis Ovion
Critérium international
1981   Bernard Hinault   Jacques Bossis   Régis Clère
1982   Laurent Fignon   André Chappuis   Marcel Tinazzi
1983   Seán Kelly   Jean-Marie Grezet   Joop Zoetemelk
1984   Seán Kelly   Pascal Simon   Stephen Roche
1985   Stephen Roche   Charly Bérard   Seán Kelly
1986   Urs Zimmermann   Seán Kelly   Greg LeMond
1987   Seán Kelly   Stephen Roche   Pascal Simon
1988   Erik Breukink   Laurent Fignon   Robert Millar
1989   Miguel Indurain   Charly Mottet   Stephen Roche
1990   Laurent Fignon   Gilles Delion   Jean-Claude Leclercq
1991   Stephen Roche   Gérard Rué   Charly Mottet
1992   Jean-François Bernard   Gert-Jan Theunisse   Giorgio Furlan
1993   Erik Breukink   Tony Rominger   Alex Zülle
1994   Giorgio Furlan   Tony Rominger   Evgueni Berzin
1995   Laurent Jalabert   Vladislav Bobrik   Evgueni Berzin
1996   Chris Boardman   Michele Coppolillo   Mauro Gianetti
1997   Marcelino García   Laurent Jalabert   Pascal Lino
1998   Bobby Julich[n 3]   Davide Rebellin   Bo Hamburger
1999   Jens Voigt   David Millar   Andrei Teteriouk
2000   Abraham Olano   Juan-Carlos Dominguez   Alexandre Vinokourov
2001   Rik Verbrugghe   José Alberto Martínez   Jens Voigt
2002   José Alberto Martínez Non attribué[n 4]   David Moncoutié
2003   Laurent Brochard   Jens Voigt   David Moncoutié
2004   Jens Voigt   José Iván Gutiérrez Non attribué[n 4]
2005   Bobby Julich   Thomas Dekker   Jörg Jaksche
2006   Ivan Basso   Erik Dekker   Andriy Grivko
2007   Jens Voigt   Thomas Lövkvist   Alejandro Valverde
2008   Jens Voigt   Gustav Larsson   Luis León Sánchez
2009   Jens Voigt   František Raboň   Danny Pate
2010   Pierrick Fédrigo   Michael Rogers   Tiago Machado
2011   Fränk Schleck   Vasil Kiryienka   Rein Taaramäe
2012   Cadel Evans   Pierrick Fédrigo   Michael Rogers
2013   Christopher Froome   Richie Porte   Tejay van Garderen
2014   Jean-Christophe Péraud   Mathias Frank   Tiago Machado
2015   Jean-Christophe Péraud   Thibaut Pinot   Fabio Felline
2016   Thibaut Pinot   Pierre Latour   Sam Oomen

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a b et c Zone occupée
  2. a b et c Zone libre
  3. Christophe Moreau, vainqueur initial, a été déclassé pour contrôle positif.
  4. a et b Lance Armstrong, initialement deuxième en 2002 et troisième en 2004, a été déclassé par l'UCI[8]

RéférencesModifier

  1. (en) « Criterium International - Cat. 2.2 - France, March 25-26, 2000 », sur cyclingnews.com (consulté le 1er octobre 2009)
  2. « Critérium international », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 30 septembre 2009)
  3. Horse in le Tour ? sur autobus.cyclingnews.com
  4. (en) « 75th Critérium International - 2.HC - France, March 25-26, 2006 », sur cyclingnews.com (consulté le 1er octobre 2009)
  5. « Parcours du Critérium international », sur velochrono.fr (consulté le 2 février 2010)
  6. « Le Critérium international en Corse jusqu’en 2013 », sur velochrono.fr
  7. « Cyclisme : le Critérium international, c'est fini », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2016)
  8. « Armstrong perd ses 7 Tours », sur lequipe.fr, (consulté le 22 octobre 2012)

Lien externeModifier