Ouvrir le menu principal

Critérium international 2010

Critérium international 2010
Généralités
Course
79e Critérium international
Compétition
Étapes
3
Date
Distance
258,2 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
129
Coureurs à l'arrivée
112
Résultats
Vainqueur
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

La 79e édition de la course cycliste à étapes du Critérium international s'est déroulée les 27 et . L'épreuve qui était classée dans l'UCI Europe Tour 2010 est remportée par le Français Pierrick Fédrigo (BBox Bouygues Telecom).

PrésentationModifier

ParticipantsModifier

Liste de départ

ÉquipesModifier

  Caisse d'Épargne (ProTour)
  Euskaltel-Euskadi (ProTour)
  BMC Racing (Continentale Pro)
  Garmin-Transitions (ProTour)
  Team HTC-Columbia (ProTour)
  Team RadioShack (ProTour)
  AG2R La Mondiale (ProTour)
  BBox Bouygues Telecom (Continentale Pro)
  Cofidis (Continentale Pro)
  La Française des jeux (ProTour)
  Saur-Sojasun (Continentale Pro)
  Bretagne-Schuller (Continentale)
  Roubaix Lille Métropole (Continentale)
  Astana (ProTour)
  Skil-Shimano (Continentale Pro)
  Vacansoleil (Continentale Pro)
  Team Sky (ProTour)

FavorisModifier

Lance Armstrong (Team RadioShack) et Alberto Contador (Astana) se croisent en compétition officielle pour la première fois depuis le Tour de France 2009[1],[2]. Cadel Evans (BMC Racing) et le champion olympique Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi) sont là pour disputer la victoire. D'autres grimpeurs font le déplacement en Corse, dont Maxime Monfort (Team HTC-Columbia), David Moncoutié (Cofidis), Egoi Martínez (Euskaltel-Euskadi) et Brice Feillu (Vacansoleil).

Plusieurs spécialistes du contre-la-montre, tels que Bert Grabsch, Michael Rogers (Team HTC-Columbia), David Millar (Garmin-Transitions), Thomas Lövkvist (Team Sky), Benoît Vaugrenard (La Française des jeux) et Jérôme Coppel (Saur-Sojasun), sont également de la partie.

Les autres "grands noms" de ce Critérium international sont František Raboň (Team HTC-Columbia), Alexandre Vinokourov (Astana), Yaroslav Popovych (Team RadioShack), Thomas Voeckler, Pierrick Fédrigo (BBox Bouygues Telecom) et Christophe Moreau (Caisse d'Épargne)[3].

ParcoursModifier

Le parcours tranche avec les années précédentes. En effet, l’étape en ligne (samedi 27 mars) part de Porto-Vecchio, passe par 4 ascensions avant arrivée au sommet du col de l'Ospedale. Le lendemain, l’étape en boucle autour de Porto-Vecchio offre des possibilités à des attaquants, sur 75 km. La course se termine par un contre-la-montre individuel technique de 7,7 km dans les rues de Porto-Vecchio[4].
À noter que c'est la première fois qu'Amaury Sport Organisation organise l'une de ses épreuves en Corse.

ÉtapesModifier

Récit de la courseModifier

1re étapeModifier

Le début d'étape est légèrement vallonné, avec notamment deux sprints intermédiaires (km 45 et 76,5) et la côte de Roccapina (3,0 km à 4 %), dont le sommet est au km 56. À partir de la zone de ravitaillement (km 86.5), les coureurs doivent enchaîner le Viggianello (4,6 km à 5.5 %), le col de Mela (10,1 km à 6 %) et le col de Bacinu (10,0 km à 4.5 %), dont les sommets sont respectivement situés au km 92.5, 115 et 134,5. Le parcours emprunte alors une longue descente jusqu'au troisième sprint intermédiaire (km 158). Les coureurs enchaînent avec l'ascension finale, le col de l'Ospedale (14,2 km à 6.2 %).

Yann Huguet (Skil-Shimano) et Christophe Moreau (Caisse d'Épargne) attaquent en début d'étape, mais sont repris au km 8. En revanche, Cédric Pineau (Roubaix Lille Métropole) et Albert Timmer (Skil-Shimano) parviennent à prendre 10 minutes d'avance au km 35, et jusqu'à 10 minutes 30 secondes au km 39. Les BMC Racing et les Astana commencent alors la poursuite. Alberto Contador prend la troisième place du premier sprint intermédiaire (ainsi qu'une seconde de bonification). Ses coéquipiers contrôlent l'écart avec les hommes de tête, maintenu autour de 4 minutes.

Les Euskaltel-Euskadi se montrent dans le Viggianello. Leurs efforts vont rapidement payer, puisque les échappés n'ont plus 1 minute et 40 secondes d'avance au sommet. Ils sont finalement repris au km 110. Pierre Rolland (BBox Bouygues Telecom), Dimitri Champion (AG2R La Mondiale) et Brice Feillu (Vacansoleil) s'échappent alors. Leur avance ne franchit jamais la barre de la minute et ils sont repris peu après le sprint intermédiaire de Porto-Vecchio, où Alberto Contador s’empare une nouvelle fois de la troisième place. C'est donc groupé et emmenné par les Astana que le peloton aborde le col de l’Ospedale.

Blel Kadri (AG2R La Mondiale) attaque. Sergueï Lagoutine (Vacansoleil) contre immédiatement. Il parvient à prendre jusqu'à 30 secondes d'avance, mais réintègre le peloton à 3 km de l'arrivée, alors que Lance Armstrong (Team RadioShack) avait lâché prise 2 km plus tôt. David Moncoutié (Cofidis) accélère. Cela ne lui permet pas de partir, mais le groupe de tête n'est à ce moment composé plus que d'une dizaine de coureurs. Alberto Contador, notamment, est distancé. Tiago Machado (Team RadioShack) attaque, mais Pierrick Fédrigo (BBox Bouygues Telecom) parvient à prendre sa roue. Ce n'est que sous la flamme rouge que Fédrigo distance Machado. Il franchit la ligne d’arrivée en vainqueur, avec 11 secondes d’avance sur le portugais et 15 secondes sur Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), qui a réglé le sprint du groupe de favoris.

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 Pierrick Fédrigo   France BBox Bouygues Telecom en 5 h 19 min 45 s
2 Tiago Machado   Portugal Team RadioShack + 11 s
3 Samuel Sánchez   Espagne Euskaltel-Euskadi 15 s
4 Cadel Evans   Australie BMC Racing 15 s
5 David Moncoutié   France Cofidis 15 s
6 Matteo Carrara   Italie Vacansoleil 15 s
7 Michael Rogers   Australie HTC-Columbia 15 s
8 Christopher Horner   États-Unis Team RadioShack 15 s
9 Ben Hermans   Belgique Team RadioShack 15 s
10 David López García   Espagne Caisse d'Épargne 15 s
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Pierrick Fédrigo       France BBox Bouygues Telecom en 5 h 19 min 35 s
2 Tiago Machado     Portugal Team RadioShack + 15 s
3 Samuel Sánchez   Espagne Euskaltel-Euskadi 21 s
4 Cadel Evans   Australie BMC Racing 25 s
5 David Moncoutié   France Cofidis 25 s
6 Matteo Carrara   Italie Vacansoleil 25 s
7 Michael Rogers   Australie HTC-Columbia 25 s
8 Christopher Horner   États-Unis Team RadioShack 25 s
9 Ben Hermans   Belgique Team RadioShack 25 s
10 David López García   Espagne Caisse d'Épargne 25 s

2e étapeModifier

Cette deuxième étape est une boucle autour de Porto-Vecchio légèrement vallonnée, avec le Pagliaggiolo (3,0 km à 3 %), dont le sommet est au km 24, un sprint intermédiaire (km 34) et un final en faux plat montant.

Dmitriy Fofonov (Astana), Jussi Veikkanen (La Française des jeux), Egoi Martínez (Euskaltel-Euskadi), Thierry Hupond (Skil-Shimano), Renaud Dion (Roubaix Lille Métropole) et Eduardo Gonzalo (Bretagne-Schuller) s'échappent au km 3,5. Ils prennent rapidement de l'avance, mais les BBox Bouygues Telecom, suppléés momentanément par les Team RadioShack, maintiennent un écart autour d'une minute.

Si l'échappée ne menace pas les leaders (Martínez, le mieux classé au départ de l’étape, est 27e à 2 minutes et 2 secondes), les Sky et les HTC-Columbia sont intéressés par la victoire d'étape. Ils déclenchent la poursuite dans les 15 derniers kilomètres. L'effet escompté est rapidement obtenu, puisque les hommes de tête n'ont plus que 12 secondes d'avance à 10 km de la ligne et sont repris 5 km plus tard.

L'étape se conclut par un sprint massif. Malgré le travail des coureurs de Vacansoleil, Russell Downing (Sky) s'impose, devant Michael Albasini (HTC-Columbia) et Pierrick Fédrigo (BBox Bouygues Telecom), qui conforte son maillot jaune et son maillot vert.

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 Russell Downing   Royaume-Uni Sky en 1 h 42 min 20 s
2 Michael Albasini   Suisse HTC-Columbia + m.t
3 Pierrick Fédrigo       France BBox Bouygues Telecom m.t
4 Leonardo Duque   Colombie Cofidis m.t
5 Florian Vachon   France Bretagne-Schuller m.t
6 Arnaud Molmy   France Roubaix Lille Métropole m.t
7 Jérémie Galland   France Saur-Sojasun m.t
8 Jimmy Engoulvent   France Saur-Sojasun m.t
9 Blel Kadri   France AG2R La Mondiale m.t
10 Matteo Carrara   Italie Vacansoleil m.t
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Pierrick Fédrigo       France BBox Bouygues Telecom en 7 h 01 min 53 s
2 Tiago Machado     Portugal Team RadioShack + 17 s
3 Samuel Sánchez   Espagne Euskaltel-Euskadi 23 s
4 Cadel Evans   Australie BMC Racing 27 s
5 Matteo Carrara   Italie Vacansoleil 27 s
6 Christopher Horner   États-Unis Team RadioShack 27 s
7 David López García   Espagne Caisse d'Épargne 27 s
8 Ben Hermans   Belgique Team RadioShack 27 s
9 Michael Rogers   Australie HTC-Columbia 27 s
10 Maxime Monfort   Belgique HTC-Columbia 31 s

3e étapeModifier

Ce Critérium international 2010 se termine par un contre-la-montre de 7,7 km dans les rues de Porto-Vecchio. Il comprend 10 virages. Le début du parcours emprunte 1,4 km de faux plats montants, puis des faux plats descendants. Les coureurs prendront ensuite un très léger faux plat montant jusqu'au Point de chronométrage intermédiaire (km 3,5), puis un faux plat descendant de quelques centaines de mètres. Le reste du parcours est tout plat.

David Millar (Garmin-Transitions) s'impose sur ce contre-la-montre. Pierrick Fédrigo (BBox Bouygues Telecom) conserve son maillot jaune et remporte ce Critérium international.

Résultats
Coureur Pays Équipe Temps
1 David Millar   Royaume-Uni Garmin-Transitions en 9 min 50 s
2 Alberto Contador   Espagne Astana + 2 s
3 Michael Rogers   Australie HTC-Columbia 4 s
4 Lieuwe Westra   Pays-Bas Vacansoleil 9 s
5 Beñat Intxausti   Espagne Euskaltel-Euskadi 11 s
6 Maxime Monfort   Belgique HTC-Columbia 12 s
7 Laurent Mangel   France Saur-Sojasun 12 s
8 Cadel Evans   Australie BMC Racing 12 s
9 Samuel Sánchez   Espagne Euskaltel-Euskadi 13 s
10 Tiago Machado     Portugal Team RadioShack 15 s
Classement général
Coureur Pays Équipe Temps
1 Pierrick Fédrigo       France BBox Bouygues Telecom en 7 h 11 min 59 s
2 Michael Rogers   Australie HTC-Columbia + 14 s
3 Tiago Machado     Portugal Team RadioShack 15 s
4 Samuel Sánchez   Espagne Euskaltel-Euskadi 19 s
5 David Millar   Royaume-Uni Garmin-Transitions 19 s
6 Cadel Evans   Australie BMC Racing 22 s
7 Christopher Horner   États-Unis Team RadioShack 25 s
8 Maxime Monfort   Belgique HTC-Columbia 26 s
9 Ben Hermans   Belgique Team RadioShack 35 s
10 Beñat Intxausti   Espagne Euskaltel-Euskadi 39 s

Classements finalsModifier

Évolution des classementsModifier

Étape Vainqueur Classement général
Classement par points
Classement de la montagne
Classement du meilleur jeune
Classement par équipes
1 Pierrick Fédrigo Pierrick Fédrigo Pierrick Fédrigo Pierre Rolland Tiago Machado Team RadioShack
2 Russell Downing
3 David Millar
Classements finals Pierrick Fédrigo Pierrick Fédrigo Pierre Rolland Tiago Machado Team RadioShack

Notes et référencesModifier

  1. « Rendez-vous en Corse », sur eurosport.fr,
  2. « Contador n'a pas de message », sur eurosport.fr,
  3. « Bataille royale », sur eurosport.fr,
  4. « Le "Criterium International" en langue Corse », sur 21virages.free.fr,

Lien externeModifier