Iron Man 2

film réalisé par Jon Favreau et sorti en 2010
Iron Man 2
Les mots "IRON MAN 2" en capitales noires.
Logo original du film.
Réalisation Jon Favreau
Scénario Justin Theroux
Musique John Debney
Acteurs principaux
Sociétés de production Marvel Studios
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Super-héros
Durée 124 minutes
Sortie 2010

Série l'univers cinématographique Marvel

Série Iron Man

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Iron Man 2 est un film américain réalisé par Jon Favreau, sorti en 2010.

C'est la suite d'Iron Man (2008) du même réalisateur et précède Iron Man 3 (2013).

Il s'agit du 3e film de l'univers cinématographique Marvel, dont il fait partie de la phase une.

Synopsis modifier

Au moment où Tony Stark révèle au monde qu'il est Iron Man [Note 1], à Moscou, Anton Vanko meurt dans la misère. Son fils Ivan décide alors de se venger de la famille Stark et jure de faire tomber Tony aussi bas que sa propre famille est tombée à cause d'Howard Stark. En effet, Ivan tombe sur les plans du réacteur ARK (dont la réplique miniature occupe actuellement le torse de Tony) avec les noms d'Anton Vanko et d'Howard Stark inscrits en dessous. Anton était un physicien soviétique qui passa à l'Ouest en 1963 et devint un associé d'Howard. Ensemble, ils inventèrent le réacteur ARK, mais Anton fut accusé d'espionnage et expulsé des États-Unis en 1967. Grâce à ces plans, Ivan construit à son tour un réacteur miniature.

En Mai 2010, Tony Stark inaugure l'ouverture de la Stark Expo à Flushing Meadows, comme l'avait fait son père en 1974. Mais le monde ignore que Stark est aujourd’hui malade et sur le point de mourir. Son générateur au palladium, qui empêche les éclats d'obus d'atteindre son cœur, empoisonne le sang de Stark à cause de la toxicité de l'élément. Au vu de son pronostic vital, Stark sombre dans la dépression, l'alcoolisme et l'autodestruction. De plus, il devient la cible du sénateur Stern (le président du Comité sénatorial des forces armées américaines) qui veut faire d'Iron Man la propriété des États-Unis par le biais de l'actuel fournisseur principal des forces armées, Justin Hammer. Dans le même temps, toujours à Moscou, Ivan Vanko a relié son réacteur miniature à des fouets qui sont ainsi électrifiés. Dans son manoir, à Malibu, Stark, conscient de l’imminence de sa mort, décide de léguer Stark Industries et d'en donner la direction à sa fidèle secrétaire Virginia « Pepper » Potts. Ivan, devenu Whiplash, acquiert de faux papiers pour se rendre au Grand Prix historique de Monaco. Alors que Stark va signer les contrats de succession, il fait la connaissance d'une nouvelle employée, Natalie Rushman (qui est en réalité un agent du SHIELD, Natasha Romanoff, chargée par le directeur de l'organisation, Nick Fury, de surveiller Stark). Subjugué par son charme, il lui demande de devenir sa nouvelle secrétaire et celle-ci accepte.

Lors du Grand Prix, Stark, plus intrépide que jamais, congédie le pilote de son écurie de course et prend sa place. C’est à ce moment que Vanko entre sur la piste et taille les voitures en pièce à l'aide de ses fouets. Par chance, Stark s’en sort indemne et Pepper Potts réussit, in extremis, à lui lancer son attaché-case contenant la nouvelle armure qu’il vient de créer. Stark remporte ce combat avec quelques difficultés, après quoi Ivan est arrêté par la police et mis en prison. Mais Justin Hammer le fait alors évader et fait simuler sa mort, lui demandant de l'aider à développer ses projets d'armement pour prendre la place de Stark.

De son côté, Stark va célébrer son anniversaire et, redoutant que ce soit le dernier, se livre à une débauche des plus débridées. Totalement saoul, il revêt son armure et s'en sert pour divertir ses invités. C’est à ce moment que, révolté par le comportement de son ami et le jugeant indigne de cette arme, le lieutenant-colonel James « Rhodey » Rhodes s’empare de l’armure Mark II (prototype de l’armure d’Iron Man). Après un combat épique entre les deux hommes ainsi équipés dans le manoir Stark, Rhodes abandonne Stark et emporte l'armure à la base Edwards.

Stark, délaissé par ses amis et toujours sur le point de mourir, est retrouvé au Randy's Donuts par Nick Fury. Lors de cette rencontre, Stark découvre la véritable identité de Rushman et sa mission. L'agent Romanoff injecte à Stark du dioxyde de lithium pour alléger ses symptômes et lui laisser plus de temps pour trouver un élément de substitution au palladium. Chez Hammer Industries, Justin découvre que Vanko commence à produire non pas des armures comme Stark mais des drones de combat. De retour dans le manoir, Fury confie à Stark que le réacteur ARK est basé sur une technologie inachevée, et qu’il incombe à Stark de parachever l’œuvre de son père. Hammer est convoqué à Edwards dans le but d'équiper le Mark II d’un arsenal offensif supplémentaire et de mettre à jour son logiciel. Grâce à une maquette de la Stark Expo de 1974, Stark parvient à concevoir un nouveau générateur en synthétisant un nouvel élément chimique, plus puissant que le palladium et sans danger pour sa santé.

Pendant ce temps, Vanko a construit au moins une trentaine de drones et a augmenté la puissance de sa propre armure. Hammer commence à douter de lui et le fait enfermer.

Ayant réussi à se débarrasser de ses geôliers, Vanko contacte Stark par téléphone et menace de faire subir en 40 minutes à ses proches ce que son père et lui ont subi durant 40 ans. Stark équipe en urgence son armure avec le nouveau générateur et, sans test préalable, se rend à la Stark Expo où Justin Hammer présente ses nouveaux drones ainsi que l'armure pilotée par Rhodes. Au cours de cette présentation, Vanko active à distance les drones de combat et pirate l'armure de Rhodes pour les envoyer combattre Stark. S’ensuit alors un combat entre Stark, les drones de Hammer et Rhodes.

Alors que Stark est sur le point d’affronter son ami, l'agent Romanoff réussit à entrer par effraction chez Hammer Industries et à désactiver les commandes à distance, rendant Rhodes à nouveau maître de son armure, et les deux héros de métal détruisent ensemble le reste des drones. C’est à ce moment que Vanko apparaît, vêtu de sa nouvelle armure, et les affronte.

Vanko est finalement vaincu grâce aux répulseurs de Stark et Rhodes. Mais Vanko, lourdement blessé, révèle à Stark que les drones sont programmés pour exploser tous en même temps. Tony et Rhodes s'enfuient à temps et Vanko meurt dans l'explosion. Stark sauve la vie de Pepper, qui était restée à proximité d'un drone vaincu et celle-ci, dépassée par les événements, lui donne sa démission. Mais Stark refuse et l'embrasse, lui avouant son amour. De son côté, Rhodes décide de ne pas rendre à Stark son armure et devient ainsi War Machine, permettant à l'armée américaine de ne plus dépendre de Stark.

Plus tard, Stark est de nouveau convoqué par Nick Fury qui lui avoue n’être plus certain que le projet Initiative (sur la création d'une équipe de super-héros) le concerne. Il s’appuie sur un rapport écrit par l'agent Romanoff décrivant le playboy milliardaire comme instable. Cependant, Fury lui apprend qu'il voudrait faire de lui un consultant du SHIELD, ce que Stark accepte, en échange de quoi, lui et Rhodes seront décorés à Washington, D.C. par le sénateur Stern.

Scène post-générique

Une voiture roule dans le désert du Nouveau-Mexique. L'agent Phil Coulson en sort, se dirige vers l’emplacement d’un cratère, sort son téléphone portable et dit : « Monsieur... Nous l'avons trouvé ». La caméra dévoile alors Mjolnir, le marteau de Thor[Note 2].

Fiche technique modifier

 
Jon Favreau, réalisateur du film.

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution modifier

Source : version québécoise (VQ) sur doublage.qc.ca[18]

Production modifier

Attribution des rôles modifier

Don Cheadle remplace ici Terrence Howard dans le rôle de James Rhodes, alias War Machine. Terrence Howard devait initialement reprendre son rôle dans Iron Man 2 mais cela a été compromis par plusieurs désaccords entre l'acteur et la production. Les deux acteurs ont déjà joué ensemble dans Collision en 2004.

Tournage modifier

La scène de course se déroule à Monaco.

Le tournage a commencé à partir d’[19].

Post-production modifier

Alors que le premier film possédait un doublage réalisé en France même pour la version québécoise, celui d’Iron Man 2 fut réalisé au Canada[20].

Bande originale modifier

John Debney modifier

La bande originale du film a été composée par John Debney en 2010, sous le titre Iron Man 2: Original Motion Picture Score[21].

AC/DC modifier

La bande-son du film est une compilation du groupe de hard rock AC/DC, sortie en , comprenant les titres du groupe utilisés pour le film[22].

Accueil modifier

Sortie modifier

Le , Paramount annonce qu'il distribuera le film Iron Man 2, produit par Marvel Studios, désormais une filiale de Disney, et qu'il aura sa première américaine le au El Capitan Theatre de Hollywood, salle détenue par Disney[23].

Accueil critique modifier

Iron Man 2
Score cumulé
SiteNote
Metacritic 57/100[24]
Rotten Tomatoes 73 %[25]
AlloCiné  [26]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Il a reçu un accueil critique assez bon, recueillant 73 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,5/10 sur la base de 298 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[25]. Sur Metacritic, il obtient un score de 57/100 sur la base de 40 critiques collectées[24].

En France, le film obtient une note moyenne de 3,15 sur le site Allociné, qui recense 20 titres de presse[26].

Box-office modifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis 312 433 331 $ ... ...
  France 2 575 265 entrées (19 792 160 $) ... ...
  Total hors États-Unis 311 500 000 $ ... ...
  Total mondial 623 933 331 $ ... ...

Distinctions modifier

Entre 2009 et 2011, le film Iron Man 2 a été sélectionné 51 fois dans diverses catégories et a remporté 7 récompenses[27],[28].

Récompenses modifier

Nominations modifier

Autour du film modifier

Le , Disney rachète les droits de distribution sur 4 films Marvel Studios distribué par Paramount Pictures entre 2008 et 2011 : Iron Man et Iron Man 2, Thor et Captain America[30].

  • Lorsque Tony Stark ouvre la malle contenant les affaires de son père Howard Stark, le spectateur peut y voir un schéma du cube cosmique ainsi qu'un comics Captain America Comics n°1 publié en .
  • On peut voir Tony Stark caler son accélérateur de particules avec une ébauche du bouclier de Captain America qu'Howard inventa pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Spider-Man apparaît dans une scène en tant que Peter Parker, c'est un petit garçon sous un masque d'Iron Man que le super-héros sauve.
  • À la fin du film, Tony regarde un dossier « Avengers » sur le bureau de Nick Fury. Au même moment, un reportage sur l'affrontement entre l'armée et Hulk à l'université de Culver est diffusé. Ce reportage est tout droit tiré de L’Incroyable Hulk.
  • Le milliardaire Elon Musk fait un caméo dans la scène du grand prix de Monaco, où il rencontre Tony Stark. En effet ce serait Musk qui aurait inspiré la manière d'être de Tony Stark dans l'adaptation cinématographique.

Éditions en vidéo modifier

Le film est sorti en DVD et Blu-ray le chez Paramount Pictures[31].

Suite modifier

Le , Robert Downey Jr. déclare que Iron Man 3 est déjà en préparation pour 2012[32].

Cette suite s'inscrit elle aussi dans l'univers cinématographique Marvel : elle compte comme la 7e étape et fait partie de la phase 2.

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Voir le film Iron Man
  2. Cette scène est extraite du film Thor.
  3. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour les séquences d'action et de violence de science-fiction intenses, et un peu de langage. »

Références modifier

  1. (en) « Iron Man 2 - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  2. « Budget du film Iron Man 2 », sur JP box-office.com (consulté le ).
  3. (en) « Iron Man 2 - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  4. (en) « Iron Man 2 - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  5. « Première mondiale du film Iron Man 2 au El Capitan Theatre, Hollywood, Los Angeles - California, United States le 26 avril 2010 », sur alamyimages.fr (consulté le ).
  6. Emmanuel Beiramar, « Samuel L. Jackson pourra jouer Nick Fury dans 9 films », sur Fantasy.fr, .
  7. Kevin Prin, « Du vomi dans Iron Man 2 », sur FilmsActu, .
  8. a et b « Iron Man 2 », sur cinebel.dhnet.be (consulté le ).
  9. « Iron Man 2 », sur cineman.ch (consulté le ).
  10. a et b « Iron Man 2 », sur cinoche.com (consulté le ).
  11. (en) « Iron Man 2 - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  12. « Visa et Classification - Fiche œuvre Iron Man 2 », sur CNC (consulté le ).
  13. « Guide Parental suisse », sur filmrating.ch (consulté le ).
  14. a b et c Iron Man bat le fer pendant qu'il est chaud sur Krinein - par riffhifi.
  15. (en) Samuel Jackson joins 'Iron' cast sur variety - Le par Michael Fleming.
  16. (en) Jim Vejvoda, « Iron Man 2 Sneak Peek », IGN, News Corporation,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « Iron Man 2 », sur allodoublage.com (consulté le ).
  18. « Iron Man 2 - Iron Man 2 », sur doublage.qc.ca (consulté le ).
  19. Jean-Noël Nicolau, « Thor & Iron Man 2 officialisés par Marvel », sur Écran Large, .
  20. « Iron Man 2 - Régie du cinéma », sur rcq.qc.ca via Wikiwix (consulté le ).
  21. « John Debney - Iron Man 2 (Original Motion Picture Score) », sur Discogs (consulté le ).
  22. « AC/DC - Iron Man 2 », sur Discogs (consulté le ).
  23. (en) « Paramount 'Iron Man 2' to premiere at Disney theater ».
  24. a et b Iron Man 2 sur Metacritic.
  25. a et b Iron Man 2 sur Rotten Tomatoes.
  26. a et b « Iron Man 2 - critiques presse », sur Allociné (consulté le ).
  27. (en) « Iron Man 2 - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  28. « Palmares du film Iron Man 2 », sur Allociné (consulté le ).
  29. (en) http://www.mtv.com/ontv/movieawards/2011/
  30. (en) Disney Buys Rights to Marvel Movies From Viacom’s Paramount
  31. Fiche du Blu-Ray
  32. « http://betterthanweb.co.cc/ »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )

Liens externes modifier