Ouvrir le menu principal

Campagne 2012-2014 de l'équipe de France de football

Équipe de France de football
Campagne 2012-2014

Généralités
Président Noël Le Graët
Entraîneur Didier Deschamps
Résultats
Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2014 Qualifié pour la Coupe du monde 2014
Coupe du monde 2014 1/4 de Finale (Allemagne)
Meilleur buteur Karim Benzema (9 buts)
Meilleur passeur Mathieu Valbuena (10 passes)

Chronologie

La campagne 2012-2014 de l'équipe de France de football fait suite au quart de finale perdu lors des championnats d'Europe 2012. Durant cette période la sélection française dispute, outre des matchs amicaux, des éliminatoires en vue de la qualification pour le Mondial 2014 ayant lieu au Brésil du 12 juin au 13 juillet 2014. L'équipe de France est dirigée par Didier Deschamps qui succède à Laurent Blanc au poste de sélectionneur en juillet 2012.

HistoriqueModifier

Contexte et changement de sélectionneurModifier

Les Bleus sont placés dans le Groupe D en compagnie de l'Angleterre, de l'Ukraine (Pays organisateur) et de la Suède. Pour leur premier match contre l'Angleterre, les Bleus arracheront le nul (1-1) grâce à Samir Nasri qui, après son but, insultera les journalistes de L'Équipe. Les Français se qualifieront pour les quarts de finale face à l'Ukraine (une première depuis 2006, vu que les Bleus n'avait plus gagné en phases finales depuis le succès face au Portugal 1-0 en 2006). Après un match similaire au France-Mexique de 2010 (0-2) face à la Suède (même score), les Bleus seront défaits par l'Espagne (2-0). Pendant le match, Jérémy Ménez insultera l'arbitre. Finalement, Samir Nasri insultera une nouvelle fois un journaliste. À la suite de cet échec, Didier Deschamps succède à Laurent Blanc.

Éliminatoires du Mondial (7 septembre 2012 - 19 novembre 2013)Modifier

Le , Laurent Blanc quitte ses fonctions de sélectionneur après un entretien avec le président de la Fédération Noël Le Graët survenu deux jours plus tôt[1]. Une semaine plus tard, le , Didier Deschamps est nommé sélectionneur de l'équipe de France qui entre donc dans une nouvelle phase de transition dont l'objectif principal est la qualification à la Coupe du monde 2014 se déroulant au Brésil[2]. Le contrat du nouveau sélectionneur, d'une durée de deux ans, sera automatiquement renouvelé en cas de qualification. Les Bleus entament leurs matchs de qualification face à la Finlande (victoire 1-0). Leur deuxième match se ponctue par une victoire (3-1) contre la Biélorussie. Après une défaite en amical face au Japon (0-1), ils réussissent à tenir en échec l'Espagne (champions du monde et double champions d'Europe en titre) en égalisant à la dernière minute et grâce à une performance « héroïque », notamment en seconde période, selon la presse[3],[4]. L'équipe l'emporte ensuite (2-1) en match amical sur l'Italie. Le , l'équipe de France s'incline face à l'Allemagne (1-2). Le 22 mars 2013, l'équipe de France gagne (3-1) face à la Géorgie et prend la première place du groupe I devant l'Espagne. Le 26 mars 2013, la France perd (1-0) face à l'Espagne, au Stade de France, et se retrouve second du groupe. Lors de sa tournée en Amérique du Sud, l'Équipe de France perd (1-0) contre l'Uruguay à Montevideo le 5 juin. Puis quatre jours plus tard, le 9 juin, la France perd (3-0) face au Brésil. Après un match nul en Géorgie (0-0) et une victoire contre la Biélorussie (4-2), les Bleus sont assurés de jouer les barrages des éliminatoires de la zone Europe pour la Coupe du monde 2014. Le 11 octobre, face à l'Australie, la France fait le plein de confiance en s'imposant facilement (6-0) grâce à des buts de Franck Ribéry, Olivier Giroud (doublé), Yohan Cabaye, Mathieu Debuchy et Karim Benzema, ce dernier mettant fin à une série de 1222 minutes sans marquer. Le 15 octobre, face à la Finlande, la France s'impose (3-0) avec des buts de Franck Ribéry, Joona Toivio (csc) et Karim Benzema, dans un match plus difficile que face à l'Australie.

Toutefois après ce regain de forme, une nouvelle désillusion semble se profiler à l'horizon après une défaite en match aller des barrages contre l'Ukraine (0-2)[5]. En effet, dans l'histoire des éliminatoires de la coupe du monde aucune équipe n'a réussi à se qualifier après une défaite par deux buts d'écart au match aller. Cependant ils réussissent l'exploit en battant l'Ukraine au match retour (3-0), avec des buts de Mamadou Sakho (2) et Karim Benzema, et se qualifient pour le mondial 2014.

Constitution du groupe pour le MondialModifier

Pour préparer au mieux la Coupe du monde, la France va effectuer quatre matchs de préparation avant les phases de poules de la Coupe du monde 2014. Le premier match voit la France affronter l'un des finalistes de la Coupe du monde 2010, les Pays-Bas. Dans un match qui semble défavorable aux Bleus, les bleus s'imposent sur le score de 2-0 grâce à des buts de Karim Benzema et Blaise Matuidi. Puis elle s'imposera largement face à la Norvège (4-0) grâce à un doublé d'Olivier Giroud et des buts de Paul Pogba et Loïc Rémy. Puis elle est surprise par une vaillante équipe du Paraguay en fin de match (1-1). C'est Antoine Griezmann qui marquera le seul but pour les Bleus. Le dernier match se soldera par l'une des plus larges victoires de la France sur le score sans appel de 8-0 face à la Jamaïque. Karim Benzema, Blaise Matuidi et Antoine Griezmann inscriront chacun un doublé, et Yohan Cabaye et Olivier Giroud inscriront les deux autres buts.

Mondial 2014Modifier

Le tirage au sort des poules du premier tour effectué le 6 décembre 2013 verse l'équipe de France dans le Groupe E avec la Suisse (tête de série), le Honduras et l'Équateur.

Lors de leur match d'ouverture, le 15 juin à Porto Alegre, les joueurs de Didier Deschamps s'imposent 3-0 face au Honduras grâce au doublé du Madrilène Karim Benzema et du but contre son camp (sur une action de Benzema) du gardien et capitaine hondurien, Noel Valladares. C'est sur ce geste que, pour la première fois en Coupe du monde, un but est validé avec l'assistance de la « technologie sur la ligne de but »[6]. Lors de leur deuxième rencontre du premier tour, le 20 juin à Salvador de Bahia face à la Suisse, les Bleus l'emportent 5-2 après avoir mené 5-0 à dix minutes de la fin du match[7]. Premier buteur de cette rencontre après 17 minutes, Olivier Giroud marque le centième but de la France en Coupe du monde[8]. C'est à ce point de la compétition brésilienne le match le plus prolifique en buts, et il faut remonter à la Coupe du monde 1958 pour voir une équipe de France marquer au moins cinq buts dans un match de phase finale de la compétition planétaire[9].

L'équipeModifier

Aspects tactiquesModifier

Effectif actuelModifier

Effectif et encadrement de l'équipe de France au 4 juillet 2014[10],[11]
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Hugo Lloris, Hugo Lloris   12 040 26/12/1986 (32 ans) 62 0   Tottenham 2008
23 G Mickaël Landreau, Mickaël Landreau 14 823 14/5/1979 (40 ans) 11 0   SC Bastia 2001
16 G Stéphane Ruffier, Stéphane Ruffier 12 130 27/9/1986 (33 ans) 2 0   AS Saint-Étienne 2010
15 D Bacary Sagna, Bacary Sagna 13 451 14/2/1983 (36 ans) 42 0   Manchester City 2007
2 D Mathieu Debuchy, Mathieu Debuchy 12 556 28/7/1985 (34 ans) 25 2   Newcastle 2011
5 D Mamadou Sakho, Mamadou Sakho 10 895 13/2/1990 (29 ans) 23 2   Liverpool 2010
21 D Laurent Koscielny, Laurent Koscielny 12 512 10/9/1985 (34 ans) 21 0   Arsenal 2011
4 D Raphaël Varane, Raphaël Varane 9 728 25/4/1993 (26 ans) 11 0   Real Madrid 2013
13 D Eliaquim Mangala, Eliaquim Mangala 10 530 13/2/1991 (28 ans) 3 0   FC Porto 2013
3 D Patrice Évra, Patrice Évra 14 091 15/5/1981 (38 ans) 62 0   Manchester United 2004
17 D Lucas Digne, Lucas Digne 9 642 20/7/1993 (26 ans) 3 0   Paris SG 2014
6 M Yohan Cabaye, Yohan Cabaye 12 386 14/1/1986 (33 ans) 34 3   Paris SG 2010
12 M Rio Mavuba, Rio Mavuba 13 063 8/3/1984 (35 ans) 13 0   LOSC Lille 2004
14 M Blaise Matuidi, Blaise Matuidi 11 936 9/4/1987 (32 ans) 28 4   Paris SG 2010
18 M Moussa Sissoko, Moussa Sissoko 11 076 16/8/1989 (30 ans) 21 1   Newcastle 2009
19 M Paul Pogba, Paul Pogba 9 769 15/3/1993 (26 ans) 16 3   Juventus 2013
22 M Morgan Schneiderlin, Morgan Schneiderlin 10 992 8/11/1989 (30 ans) 2 0   Southampton 2014
8 A Mathieu Valbuena, Mathieu Valbuena 12 859 28/9/1984 (35 ans) 38 6   Olympique de Marseille 2010
20 A Rémy, LoïcLoïc Rémy 12 033 2/1/1987 (32 ans) 26 6   Newcastle 2009
11 A Antoine Griezmann, Antoine Griezmann 10 494 21/3/1991 (28 ans) 9 3   Real Sociedad 2014
7 A Rémy Cabella, Rémy Cabella 10 872 8/3/1990 (29 ans) 1 0   Montpellier HSC 2014
10 A Karim Benzema, Karim Benzema 11 682 19/12/1987 (31 ans) 71 24   Real Madrid 2007
9 A Olivier Giroud, Olivier Giroud 12 127 30/9/1986 (33 ans) 35 9   Arsenal 2011
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Eric Bédouet
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Franck Raviot
Kinésithérapeute(s)
  •   Jean-Yves Vandewalle
  •   Christophe Geoffroy
  •   Thierry Laurent
  •   Cyril Praud
Médecin(s)
  •   Franck Le Gall

Directeur administratif

  •   Frédéric Forestas

Coordinateur sportif

  •   Erwan Le Prévost

Légende


Joueurs utilisésModifier

Adversaire                                                      
Compétition A. É. É. A. É. A. A. É. É. A. A. A. É. É. A. É. B. B. A. A. A. A. CM CM CM CM CM
Gardiens de but
Hugo Lloris 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90
Steve Mandanda 90
Stéphane Ruffier 90
Défenseurs
Éric Abidal 90 90 90 47 90 90
Gaël Clichy 90 90 90 90
Mathieu Debuchy r28 46 90 46 90 90   90 90 78 87 90 45 90 90 90 90
Lucas Digne r46 r46 90
Patrice Évra 90 90 90 90 90 90 90 90 63 90 90 90 45 45 90 90 90 90 90 90
Christophe Jallet 62 90   r44 90 90
Laurent Koscielny 90 90 90 r45 90 90 90 90 90 90 90   90 90 r24 90 90 r18
Eliaquim Mangala 90 r46
Jérémy Mathieu 90
Adil Rami r45 90
Anthony Réveillère 90 r44
Bacary Sagna 90 90 90 90 90 r12 r4 90 r46 90
Mamadou Sakho 90 90 90 90 90 90 90 90 90 r43 90   90 45 90 90 66 61
Benoît Trémoulinas r3 90
Raphaël Varane 90 90 90 90 90 90 90 90 r29
Mapou Yanga-Mbiwa 90 90 90
Milieux de terrain
Yohan Cabaye 75 90 90 90 69 r14 82 83   r20 90 90 79 45 59   r65 90
Rémy Cabella r11
Étienne Capoue r44 75   68 84 45 67 r27
Clément Chantôme r29
Abou Diaby 90  
Maxime Gonalons 90 r22 57 r6
Yoann Gourcuff r17 58
Clément Grenier r23 r20 r16 r20 r26
Josuha Guilavogui r23 90 90 78 r1
Geoffrey Kondogbia 63
Marvin Martin r27
Blaise Matuidi r15 r15 46 90 90 45 67 90 76 70 90 r28 70 90 90 90   74 64 72   90 90   67 90
Rio Mavuba 46 90 90 r16 r46 r31 r25
Samir Nasri r27 r12 r29   90 71 79
Paul Pogba 90 69   90   63 90 90 90 81 45   90 r28 57 r27 90
Morgan Schneiderlin r5 90
Moussa Sissoko 90 r22 90 80 r23 r8 90 r10 r7 r29 r10 r46 r18 90 r33 90   90 r0
Mathieu Valbuena 75 r26 r30 r44 r33 73   86   66   90 67 70 74 90 90 r28 90 r11 90 62 70 72 80 78 82   90
Attaquants
Karim Benzema 63 90 90 46 87 90 90 82 71 74 62 r43   r9   r20 82   81   85   90   90   90 90 90
Jimmy Briand r15
André-Pierre Gignac r28
Olivier Giroud 75 60 90 r3   67 r10 90   r2 58 r19 r16 90 90 47   81 70 r8 r10 90  90 72   r12 63   r23 r28
Bafétimbi Gomis r15 r2 r15 r23   r32 r8
Antoine Griezmann 68 64 r26   r28   90 r8 79
Alexandre Lacazette r32 r20
Jérémy Ménez 64 r1 68 68 r26 r4 r13 r21
Dimitri Payet 90 90 63 61
Loïc Rémy r24 90 r19 61 r23 r26   64 r10 r11
Franck Ribéry 90 88 89   r22 90 64 90 77   90 90 90 80   62   90   90 90 r29
Compétition A. É. É. A. É. A. A. É. É. A. A. A. É. É. A. É. B. B. A. A. A. A. CM CM CM CM CM
Adversaire                                                      
  • Nombre de joueurs utilisés : 47

ButeursModifier

9 buts
8 buts
6 buts
4 buts
3 buts
2 buts
1 but  

PasseursModifier

10 passes

9 passes

7 passes

2 passes

1 passe

Matchs de la campagne 2012-2014Modifier

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe de France depuis la fin du championnat d'Europe 2012.

No  Date Ville, stade Adversaire Score Compétition Buteur(s) pour la France Buteur(s) pour l'adversaire
1   Le Havre, Stade Océane   Uruguay N 0-0[f 1] A. - -
2   Helsinki, Stade olympique d'Helsinki   Finlande G 0-1[f 2] É. Diaby   20e -
3   Saint-Denis, Stade de France   Biélorussie G 3-1 É. Capoue   49e, Jallet   68e, Ribéry   80e Putsila   72e
4   Saint-Denis, Stade de France   Japon P 0-1 A. - Kagawa   88e
5   Madrid, Estadio Vicente Calderon   Espagne N 1-1 É. Giroud   90+4e Ramos   25e
6   Parme, Stade Ennio Tardini   Italie G 1-2 A. Valbuena   37e, Gomis   67e El Shaarawy   35e
7   Saint-Denis, Stade de France   Allemagne P 1-2 A. Valbuena   44e Müller   51e, Khedira   74e
8   Saint-Denis, Stade de France   Géorgie G 3-1 É. Giroud   45e, Valbuena   47e, Ribéry   61e Kobakhidze   70e
9   Saint-Denis, Stade de France   Espagne P 0-1 É. - Pedro   58e
10   Montevideo, Stade Centenario   Uruguay P 1-0 A. - Suárez   50e
11   Porto Alegre, Gremio Arena   Brésil P 3-0 A. - Oscar   54e, Hernanes   84e, Lucas Moura   90+3e (pén.)
12   Bruxelles, Stade Roi-Baudouin   Belgique N 0-0 A. - -
13   Tbilissi, Stade Boris Paichadze   Géorgie N 0-0 É. - -
14   Gomel, Stade central   Biélorussie G 2-4 É. Ribéry   47e (pén.)   64e, Nasri   70e, Pogba   73e Filipenko   23e, Kalachev   57e
15   Paris, Parc des Princes   Australie G 6-0 A. Ribéry   8e (pén.), Giroud   16e   27e, Cabaye   29e, Debuchy   47e, Benzema   51e -
16   Saint-Denis, Stade de France   Finlande G 3-0 É. Ribéry   8e, Toivio   76e (csc), Benzema   87e -
17   Kiev, Stade olympique de Kiev   Ukraine P 2-0 B. Zozulya   62e, Yarmolenko   82e (pén.)
18   Saint-Denis, Stade de France   Ukraine G 3-0 B. Sakho   22e   72e, Benzema   34e
19   Saint-Denis, Stade de France   Pays-Bas G 2-0 A. Benzema   32e, Matuidi   41e
20   Saint-Denis, Stade de France   Norvège G 4-0 A. Pogba   15e, Giroud   51e   69e, Rémy   67e
21   Nice, Allianz Riviera   Paraguay N 1-1 A. Griezmann   82e Caceres   89e
22   Villeneuve-d'Ascq, Stade Pierre-Mauroy   Jamaïque G 8-0 A. Cabaye   17e, Matuidi   20e  66e, Benzema   37e  63e, Giroud   53e, Griezmann   77e  89e
23   Porto Alegre, Stade José-Pinheiro-Borda   Honduras G 3-0 CM Benzema  45e  72e, Valladares   48e (csc)
24   Salvador, Itaipava Arena Fonte Nova   Suisse G 5-2 CM Giroud   17e, Matuidi   18e, Valbuena   40e, Benzema   67e, Sissoko   73e, Džemaili   81e, Xhaka   87e
25   Maracanã (Rio de Janeiro), Stade Maracanã   Équateur N 0-0 CM - -
26   Brasília, Estádio Nacional de Brasília   Nigeria G 2-0 CM Pogba   79e, Yobo   90+2e (csc) -
27   Maracanã (Rio de Janeiro), Stade Maracanã   Allemagne P 0-1 CM - Hummels   13e
Score :
  • G = Match gagné
  • N = Match nul
  • P = Match perdu
Compétition :

Coefficient FIFAModifier

Évolution du classement FIFA de l'équipe de France
2012 janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc.
Rang   15   17   16   16   16   14   14   14   15   13   18   17
2013 janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc.
Rang   17   17   17   18   18   18   23   23   25   21   19   20
2014 janv. fév. mars avril mai juin juil.
Rang   20   18   17   16   16   17

Coefficient UEFAModifier

Évolution du classement UEFA de l'équipe de France
2012 janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc.
Rang   11   12   11   11   11   10   11   11   11   10   11   11
2013 janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc.
Rang   11   11   11   12   12   13   13   13   15   14   12   13
2014 janv. fév. mars avril mai juin juil.
Rang   13   13   11   10

Bilan en coursModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
# France 48 27 14 6 7 52 19 +33

MaillotModifier

Équipement 2012, Nike
Domicile
Extérieur
Équipement 2013, Nike
Domicile
Extérieur

Notes et référencesModifier