Bordeaux Lac

Quartier de Bordeaux, France
(Redirigé depuis Bordeaux-Lac)

Bordeaux Lac est un quartier de Bordeaux situé sur la rive gauche de la Garonne, au nord de la ville. Au sens strict, Bordeaux Lac est constitué de l'écoquartier Ginko, des Aubiers, et de la Jallère qui comprend le Parc des expositions de Bordeaux et le Stade Matmut-Atlantique

Lac de Bordeaux

Bordeaux-Lac est associé à la mairie de Bordeaux Maritime[1]. Les quartiers de Bassins à Flot-Bacalan ne font pas partie de Bordeaux-Lac

Historique : le projet de la "ville millionnaire"Modifier

Premières esquisses à travers le "Plan Marquet"Modifier

La première mention de la création d'un projet de lac artificiel apparaît dans les écrits de l'architecte Cyprien Alfred-Duprat, qui publie deux ouvrages sur le futur développement urbain de Bordeaux : Bordeaux... un Jour ! (1929) puis Bordeaux Visions d'avenir (1930)[2]. Ces idées infusent progressivement dans la réflexion urbaine et sont présentées à Adrien Marquet, maire de Bordeaux. Alfred-Duprat prévoit le futur développement de la ville au Nord avec un grand parc de 300 hectares dans le quartier Latule qui inclurait un lac artificiel[2]. Marquet, intéressé par le projet le trouve tout de même trop coûteux et donne la priorité à d'autres projets en centre-ville.

Réalisation sous Jacques Chaban-DelmasModifier

En juin 1958, la municipalité bordelaise, dirigée par Jacques Chaban-Delmas, se rend propriétaire d’un vaste espace inondable au nord de Bordeaux de 1 000 hectares à aménager pour favoriser le rééquilibrage de la ville au nord. A l'apogée des Trente Glorieuses, Chaban-Delmas alors président de l'Assemblée Nationale présente en mars 1964 le projet finalisé dans les salons du Palais Bourbon : il fixe un objectif démographique pour Bordeaux : "la ville millionnaire"[3]. Le marais devait être asséché et un lac artificiel de 160 hectares devait être creusé.

En 1962, Jean Royer, architecte-urbaniste au ministère de la Construction, élabore un plan d'urbanisme délimitant trois zones :

  • une zone pour la foire internationale (115 hectares) en bordure nord du lac. La place des Quinconces, lieu traditionnel des expositions est jugé trop étroite pour accueillir une foire exposition de plus en plus fréquentée.
  • une zone d’habitation (137 hectares) au sud du lac.
  • une zone de sports et de loisirs au nord et au nord-est du lac.

Les défis techniques sont importants notamment la question du caractère inondable des terrains à bâtir : La plaine du Lac fait face aux hauteurs de Lormont, (très élevées), ce qui fait naturellement déborder la Garonne sur la rive gauche. Ainsi, avant de construire, il faut rehausser les terrains pour prévenir les inondations : Le dragage du lac permettait de trouver les matériaux pour la surélévation du sol de trois mètres et l’assainissement du secteur.

Un concours organisé en février 1966 réunit une trentaine de projets d’architectes. Le lauréat est Xavier Arsène-Henry (1919-2009) dont le projet, sous le slogan « la nature dans la ville, la ville dans la nature », propose des espaces boisés délimitant les secteurs d'urbanisation : golf, parc d'expositions, palais des congrès et zone hôtelière, hypermarché et zone commerciale, logements sociaux (clairière du Lauzun).

Le quartier accueille des tours de logement, quelques bureaux et des centres commerciaux. Le parc des expositions et le club d'aviron de l'Émulation Nautique de Bordeaux y ont aussi été construits. Le bilan de la construction de ce nouveau quartier est mitigé, ce quartier étant peu attractif et trop excentré. C'est dans ce quartier que se situe le pont d'Aquitaine construit avec la rocade à la même époque.

Quartier en mutationModifier

 
Ginko qui est en cours de réalisation

Des projets transforment ce quartier :

ÉquipementsModifier

 
Hall 1 du Parc des Expositions

Parc des Expositions (1969, plus grand hangar de France, 861 m de long), Palais des congrès (architecte : Jean-Michel Wilmotte), centre hôtelier, casino (Groupe Lucien Barrière), équipements sportifs (vélodromeetc.).

Cet ensemble d’équipements de qualité permet à Bordeaux d’accueillir des manifestations d’envergure nationale et internationale (Vinexpoetc.) et de figurer parmi les destinations touristiques d’affaires et de loisirs. Les chiffres de fréquentation 2006 sont en hausse de 15 % par rapport à l’année précédente.

Casino Théâtre Barrière : casino et salle de spectacle de 700 places et une salle d'expositions.

Camping international 4 étoiles, ouvert en juin 2009 : 193 emplacements et résidences mobiles de loisirs de une à trois chambres, restaurant de 200 couverts ouvert en novembre 2009.

Centre commercial Bordeaux-LacModifier

Centre commercial Bordeaux-Lac :

  • Galerie marchande AuShopping de 110 boutiques (dont Fnac, Zara...) de 22 000 m2 de surface de vente avec 2 050 places de stationnement dans un parking de 450 mètres de long dont 50 mètres pour le nom.
  • hypermarché Auchan de 18 000 m2, ouvert en 1980.
  • Prêt-à-porter Primark ouvert en avril 2019[4]
  • parc d'activités commerciales avec des enseignes leaders : Ikea, Leroy Merlin, Décathlon, Darty, Kiabi, Picwictoys[5], Conforama, Boulangeretc.
  • Pôle de restauration Escale Gourmande (ouverture 10/10/2019)[6]
  • Coeur de Ginko – Centre commerçant de 28.000 m2 en pied d’immeubles. Avec, entre autres, une librairie Cultura, supermarché Intermarché[7] et appart hôtel Mer & Golf ouvert aux réservations depuis octobre 2019[8]

Village HomexpoModifier

Site d'exposition de pavillons-témoins d'une surface de 16 000 m2 créé en 1971.

Équipements sportifsModifier

 
Match de football Bordeaux-Liverpool le 17 septembre 2015 au stade Matmut-Atlantique.

Les antennes sportives du Lac gérées par le service des sports de la mairie ont été proposées dès 1969 pour répondre aux demandes croissantes des clubs et des pratiquants bordelais. Elles forment un ensemble de 32 hectares comprenant deux halles de sports permettant chacune la pratique simultanée de trois activités sportives et de vastes structures de plein air.

  • Club hippique de Bordeaux-Lac :
    • terrain d'obstacles de 55 m sur 90 doté d'une butte
    • manège couvert de 20 m par 40
    • écurie de 22 boxes intérieurs et 22 boxes extérieurs
    • carrière de 25 m par 55, carrière de dressage de 30 m par 60, carrière « baby poney « (12 emplacements de 22 m)
    • club house (avec possibilité de restauration)
  • Karting Bordeaux-Lac indoor,
  • 20 pistes de bowling à l'étage
  • Le « Trampoline Park »
  • Gymnase Ginko[9]:
    • Pôle d'escalade
    • Aire sportive

Lieux de culteModifier

  • L’Église Notre-Dame du Lac inaugurée en 2018. Considérée comme 1re église construite à bordeaux depuis 40 ans[10].

Nature et Espaces VertsModifier

Le LacModifier

Le Lac de 160 ha dont les berges sont couvertes de gazon et autres végétations (herbe de la pampa notamment). Il est le lieu d'entrainement des rameurs du club d'aviron de l'Émulation Nautique de Bordeaux. Chaque jour, il est possible d'y voir des sportifs, des amateurs aux rameurs de l’équipe de France, s'entrainer. Tous les ans, au mois de mai, a lieu la régate internationale d'aviron de Bordeaux.

Parc floralModifier

Le parc floral est un espace vert de 33 hectares créé artificiellement autour d’un plan d’eau lui-même artificiel.

  • Torrent de 250 mètres de long doté de 300 tonnes de galets et pierres pyrénéennes ramenés d’Argelès-Gazost,
  • Onze jardins du monde, dédiés aux villes jumelles de Bordeaux, où alternent terrasses et oliviers (pour Ashdod), jardins mauresque (pour Casablanca), japonais (pour Fukuoka), à l’anglaise (pour Bristol), à l'américaine (pour Los Angeles), etc., situés à quelques minutes du centre du quartier.
  • L'un des plus beaux jardins de pivoines du sud de la France avec 65 variétés différentes, ainsi que 180 espèces d’iris et 150 variétés de rhododendrons.
  • Arboretum où ont été plantés de nombreuses variétés dont de nombreux magnolias.
  • Roseraie de 5 000 m2, consacrée à l'histoire de la rose, qui présente les plus belles variétés de roses anciennes et de créations modernes.
  • Des exemplaires de toutes les variétés de vignes ont été plantés.

Une équipe d'une dizaine de jardiniers travaille à temps plein pour entretenir les plus belles collections et offrir un véritable coin de nature en périphérie de la ville.

Bois de BordeauxModifier

Inauguré en 1975, le bois de Bordeaux offre 87 hectares boisés (forêt artificielle) et plus de 50 hectares de prairies et d’étangs, officiellement inscrits dans le domaine des espaces verts publics de la ville. Le travail paysager particulièrement soigné, avec la formation de quelques buttes et la plantation d’essences adaptées au site (20 espèces différentes d’érables mais aussi de bouleaux, dix espèces de pins et de hêtres, peupliers, châtaigniers, frênes, séquoias, sapins, saules pleureurs, etc.), donne à l’ensemble une originalité le distinguant des espaces verts réaménagés au XIXe siècle en ville, comme le Jardin public et le Parc bordelais. Ce bois est fermé aux automobilistes par des rocailles, la pêche et la chasse y sont interdites par arrêté municipal. Les principales activités physiques et sportives sont le jogging, la marche et la bicyclette. La gestion raisonnée du site par, entre autres, la suppression de pesticides, la mise en place de fauche tardive et le pâturage, a permis un développement de la biodiversité spécifique (oiseaux, insectes, orchidées, etc.).

Parc Denis et Eugène BühlerModifier

Imaginé par l'agence Signes et réalisé par Bouygues Immobilier dans le cadre de construction du quartier Ginko sur 4.5 d'espace vert (pelouses et zones boisées) [11]. Constitue un trait d'union entre les Aubiers et l'écoquartier Ginko. Se situe entre le Centre de formation de Bordeaux et le Canal du Parc de Ginko.

Les canaux de GinkoModifier

Dans le cadre de réaménagement des berges du Lac, 3 canaux ont été creusés dans pour quartier sur le modèle de la ville de Venise ou du quartier Venice Beach à Los Angeles[12]:

  • le canal de la place Cayrol (traverse la place Jean Cayrol du cours de Québec jusqu'à l'avenue Marcel Dassault) ;
  • le canal du Nord (canal de la rue des Hollandais, longe la rue des Hollandais, du cours de Québec jusqu'à l'avenue Marcel Dassault) ;
  • le canal du Parc (long de la promenade du poète Jasmin, de l'avenue Marcel Dassault jusqu'au Gymnase Ginko, traverse le cours de Québec). Les segments du canal servent à filtrer l'eau du Lac : l'eau est remontée par les pompes vers le haut du canal, puis en descendant, se fait filtrer par la végétation spécifique de chaque segment.

Les canaux accueillent une importante biodiversité tel que de nombreux canards et coccinelle.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Bordeaux Maritime », sur Site officiel de la ville de Bordeaux (consulté le 5 octobre 2019).
  2. a et b Olivier Ratouis, Bordeaux et ses banlieues. La construction d'une agglomération., Bordeaux, MetisPresss, , 606 p., p. 225/226
  3. Olivier Ratouis, Bordeaux et ses banlieues. La construction d'une agglomération., Bordeaux, MetisPresses, , 605 p., p. 333
  4. « Primark a ouvert ses portes à Bordeaux Lac », sur France Bleu, (consulté le 5 octobre 2019).
  5. « PIC WIC TOYS BORDEAUX LAC | Centre commercial Auchan », sur bordeaux-lac.aushopping.com (consulté le 5 octobre 2019).
  6. « Restaurants Escale gourmande | Centre commercial Auchan BORDEAUX LAC », sur bordeaux-lac.aushopping.com (consulté le 5 octobre 2019).
  7. « Avec Cultura, le quartier Ginko à Bordeaux tient sa locomotive commerciale », sur www.20minutes.fr (consulté le 5 octobre 2019).
  8. « Résidence hôtelière Bordeaux–Lac : appart-hôtel Mer et Golf City Bordeaux - Lac - Mer et Golf », sur www.meretgolf.com (consulté le 5 octobre 2019).
  9. « Gymnase Ginko », sur Site officiel de la ville de Bordeaux (consulté le 5 octobre 2019).
  10. npinard, « Notre-Dame du Lac, une nouvelle église à Bordeaux », sur Trésors et Pépites, (consulté le 5 octobre 2019).
  11. « Le parc Denis et Eugène Bühler, véritable jardin promenade | Bordeaux 2030 », sur www.bordeaux2030.fr (consulté le 5 octobre 2019)
  12. « Immobilier Neuf Bordeaux | Eco Quartier Ginko », sur www.ecoquartier-ginko.fr (consulté le 5 octobre 2019)