Boigneville

commune française du département de l'Essonne

Boigneville
Boigneville
L’hôtel de ville.
Blason de Boigneville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Évry
Intercommunalité Communauté de communes des 2 Vallées
Maire
Mandat
Jean-Jacques Boussaingault
2020-2026
Code postal 91720
Code commune 91069
Démographie
Gentilé Boignevillois
Population
municipale
383 hab. (2021 en diminution de 2,79 % par rapport à 2015)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 20′ 06″ nord, 2° 22′ 14″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 143 m
Superficie 15,8 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Mennecy
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Boigneville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Boigneville
Géolocalisation sur la carte : Essonne
Voir sur la carte topographique de l'Essonne
Boigneville
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
Boigneville
Liens
Site web boigneville.fr

Boigneville[1] (prononcé [bwaɲ(ə)vil] Écouter) est une commune française située à cinquante-huit kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Boignevillois[2].

Géographie modifier

Situation modifier

 
Position de Boigneville en Essonne.
Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 2,5 % 38,72
Espace urbain non construit 2,0 % 31,61
Espace rural 95,5 % 1 506,30
Source : Iaurif[3]

Boigneville est située à cinquante-huit kilomètres au sud-est de Paris-Notre-Dame[4], point zéro des routes de France, trente-quatre kilomètres au sud-ouest d'Évry[5], dix kilomètres au sud-ouest de Milly-la-Forêt[6], dix-sept kilomètres au sud de La Ferté-Alais[7], dix-neuf kilomètres au sud-est d'Étampes[8], trente kilomètres au sud-est d'Arpajon[9], trente-deux kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[10], trente-quatre kilomètres au sud-est de Dourdan[11], trente-cinq kilomètres au sud-est de Montlhéry[12], quarante-trois kilomètres au sud-est de Palaiseau.

Hydrographie modifier

La commune est traversée par la rivière l'Essonne.

Relief et géologie modifier

Le point le plus bas de la commune est situé à soixante-sept mètres d'altitude et le point culminant à cent-quarante-trois mètres[13].

Communes limitrophes modifier

Climat modifier

En 2010, le climat de la commune est de type climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord, selon une étude du CNRS s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[14]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat océanique altéré et est dans la région climatique Sud-ouest du bassin Parisien, caractérisée par une faible pluviométrie, notamment au printemps (120 à 150 mm) et un hiver froid (3,5 °C)[15].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 11,1 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 15,4 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 663 mm, avec 10,8 jours de précipitations en janvier et 7,5 jours en juillet[14]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique installée sur la commune est de 11,5 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 615,6 mm[16],[17]. Pour l'avenir, les paramètres climatiques de la commune estimés pour 2050 selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[18].

Statistiques 1991-2020 et records BOIGNEVILLE (91) - alt : 115m, lat : 48°19'31"N, lon : 2°22'52"E
Records établis sur la période du 01-10-1979 au 31-01-2022
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 1,7 1,4 3,3 5,3 8,7 11,7 13,6 13,4 10,4 7,9 4,4 2,1 7
Température moyenne (°C) 4,3 4,8 7,8 10,6 14 17,3 19,9 19,6 15,9 12 7,4 4,6 11,5
Température maximale moyenne (°C) 6,9 8,2 12,3 15,9 19,4 22,9 26 25,8 21,4 16,1 10,5 7,2 16,1
Record de froid (°C)
date du record
−19,7
17.01.1985
−12,6
07.02.1991
−11,6
01.03.05
−4,3
07.04.21
−0,1
06.05.19
1,4
05.06.1991
4
04.07.1984
4,6
31.08.1986
2
19.09.1994
−3,3
30.10.1997
−10,7
24.11.1998
−11,5
31.12.1985
−19,7
1985
Record de chaleur (°C)
date du record
15,5
30.01.02
21,4
24.02.1990
25,5
31.03.21
28,4
21.04.18
31,6
28.05.17
37,2
27.06.11
40,9
25.07.19
39,7
06.08.03
34,7
14.09.20
30,3
01.10.1985
21,8
07.11.15
17,2
16.12.1989
40,9
2019
Précipitations (mm) 47,6 44 43 46,9 62,5 50 51 49,7 49,8 58,1 54 59 615,6
Source : « Fiche 91069001 », sur donneespubliques.meteofrance.fr, edité le : 06/12/2023 dans l'état de la base


Voies de communication et transports modifier

 
La gare de Boigneville.

La commune dispose sur son territoire de la gare de Boigneville sur la ligne Villeneuve-Saint-Georges - Montargis desservie par la ligne D du RER d'Île-de-France.

Le sentier de grande randonnée GR 1 passe sur le côté est du territoire de la commune, entre Malesherbes au sud et Buno-Bonnevaux au nord.

Lieux-dits, écarts et quartiers modifier

Urbanisme modifier

Typologie modifier

Boigneville est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[19],[20],[21].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[22],[23].

Toponymie modifier

L'origine du nom de la commune est peu connue. L'orthographe n'a pas varié depuis sa création en 1793[24].

Histoire modifier

Population et société modifier

Démographie modifier

Évolution démographique modifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[25]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[26].

En 2021, la commune comptait 383 habitants[Note 3], en diminution de 2,79 % par rapport à 2015 (Essonne : +2,94 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
432312401373439431416445448
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
464449592450444454492507486
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
507523527470421422420459439
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
402366367333451461427422399
2017 2021 - - - - - - -
389383-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[24] puis Insee à partir de 2006[27].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges modifier

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 29,0 %, soit en dessous de la moyenne départementale (39,9 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 29,3 % la même année, alors qu'il est de 20,1 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 193 hommes pour 194 femmes, soit un taux de 50,13 % de femmes, légèrement inférieur au taux départemental (51,02 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[28]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
2,6 
7,3 
75-89 ans
4,1 
23,4 
60-74 ans
20,7 
24,7 
45-59 ans
23,7 
14,4 
30-44 ans
20,4 
14,4 
15-29 ans
14,3 
15,3 
0-14 ans
14,2 
Pyramide des âges du département de l'Essonne en 2020 en pourcentage[29]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,3 
5,3 
75-89 ans
7,1 
12,9 
60-74 ans
13,8 
20,1 
45-59 ans
19,6 
19,9 
30-44 ans
20,1 
19,9 
15-29 ans
18,3 
21,4 
0-14 ans
19,8 

Politique et administration modifier

Politique locale modifier

La commune de Boigneville est rattachée au canton de Mennecy, représenté par les conseillers départementaux Patrick Imbert (UMP) et Caroline Parâtre (UMP), à l'arrondissement d’Évry et à deuxième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Franck Marlin (UMP).

L'Insee attribue à la commune le code 91 2 18 069[30]. La commune de Boigneville est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 100 690. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[31].

Liste des maires modifier

Liste des maires successifs[32].
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 En cours Jean-Jacques Boussaingault UMP Notaire[33], Conseiller général

Tendances et résultats politiques modifier

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

Politique de développement durable modifier

La commune a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2010[50].

Enseignement modifier

Les établissements de Boigneville dépendent de l'académie de Versailles. Elle dispose sur son territoire d'une école élémentaire publique[51].

Santé modifier

Services publics modifier

La commune dispose sur son territoire d'une agence postale[52].

Jumelages modifier

La commune n'a développée aucune association de jumelage.

Vie quotidienne à Boigneville modifier

Culture modifier

Sports modifier

Lieux de culte modifier

La paroisse catholique de Boigneville dépend du secteur pastoral de Milly-la-Forêt et du diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Notre-Dame-de-l’Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge[53].

Médias modifier

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Économie modifier

Un centre ARVALIS - Institut du végétal est situé sur le territoire de la commune.

Emplois, revenus et niveau de vie modifier

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 36 154 , ce qui plaçait Boigneville au 5 351e rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[54].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Boigneville - - - - - -
Zone d’emploi d’Évry 0,3 % 4,0 % 20,2 % 29,6 % 28,2 % 17,7 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Boigneville - - - - - -
Zone d’emploi d’Évry 0,9 % 13,5 % 5,4 % 14,6 % 16,2 % 6,9 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[55],[56],[57]

Culture locale et patrimoine modifier

Patrimoine environnemental modifier

Les berges de l'Essonne et les bois entourant le bourg ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil général de l'Essonne[58].

Patrimoine architectural modifier

Grotte de Prinvaux modifier

La grotte de Prinvaux datée de la protohistoire ou du mésolithique[réf. nécessaire] et décorée de gravures rupestres a été inscrite aux monuments historiques le [59].

Église Notre-Dame-de-l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge modifier

La crypte du XVIIe siècle de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge du XIIIe siècle a été inscrite aux monuments historiques le puis classée le [60].

Boigneville dans les arts et la culture modifier

Personnalités liées à la commune modifier

Héraldique modifier

  Blason
D'argent à deux fasces d'azur accompagnées de six annelets de gueules[61].
Détails
Confirmé par la mairie.

Boigneville dans les arts et la culture modifier

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie modifier

  • Le patrimoine des communes de l'Essonne - tome 2, Paris, Editions Flohic, , 1053 p. (ISBN 2-84234-126-0), « Boigneville », p. 697–706

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.

Références modifier

  1. Fiche de Boigneville dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 31/07/2012.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 30/03/2009.
  3. Fiche d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 07/11/2010.
  4. Orthodromie entre Boigneville et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  5. Orthodromie entre Boigneville et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  6. Orthodromie entre Boigneville et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  7. Orthodromie entre Boigneville et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  8. Orthodromie entre Boigneville et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  9. Orthodromie entre Boigneville et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  10. Orthodromie entre Boigneville et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  11. Orthodromie entre Boigneville et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  12. Orthodromie entre Boigneville et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 03/09/2012.
  13. « Données géographiques » sur Géoportail (consulté le 19/02/2013.)..
  14. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  15. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le )
  16. « Station Météo-France commune de Boigneville) - fiche climatologique - période 1991-2020 », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  17. « Station Météo-France commune de Boigneville) - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  18. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.fr, (consulté le )
  19. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  20. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  21. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  22. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Paris », sur insee.fr (consulté le ).
  23. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  24. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  25. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  26. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  27. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  28. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Boigneville (91069) », (consulté le ).
  29. Insee, « Évolution et structure de la population en 2020 - Département de l'Essonne (91) », (consulté le ).
  30. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 07/01/2010.
  31. Fiche entreprise de la commune de Boigneville sur le site verif.com Consulté le 16/03/2011.
  32. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 25/05/2009.
  33. Fiche de la commune sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 10/05/2010.
  34. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  35. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  36. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 07/05/2012.
  37. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  38. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  39. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 20/06/2012.
  40. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  41. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  42. Résultats de l'élection européenne 2014 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/10/2014.
  43. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  44. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/03/2010.
  45. Résultats de l'élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  46. Résultats de l'élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/04/2011.
  47. Résultats de l'élection municipale de 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 22/01/2013.
  48. Résultats du référendum 2000 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  49. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/06/2009.
  50. FICHE | Agenda 21 de Territoires - Boigneville, consultée le 27 octobre 2017
  51. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 02/09/2010.
  52. Coordonnées de l'agence postale de Boigneville sur le site de La Poste. Consulté le 15/05/2011.
  53. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 08/10/2009.
  54. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  55. %5CCOM%5CDL_COM91069.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 21/06/2010.
  56. %5CDL_ZE19901147.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Évry sur le site de l'Insee. Consulté le 20/05/2010.
  57. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  58. Carte des ENS de Boigneville sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 03/2019.
  59. « Grotte de Prinvaux », notice no PA00087817, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 08/02/2010.
  60. « Église Notre-Dame-de-l'Assomption », notice no PA00087816, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 08/02/2010.
  61. « Blason de Boigneville », sur armorialdefrance.fr (consulté le ).