Ouvrir le menu principal

Bierné

ancienne commune française du département de la Mayenne

Bierné
Bierné
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Azé
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Château-Gontier
Statut Commune déléguée
Maire délégué Marie-Noëlle Tribondeau
Code postal 53290
Code commune 53029
Démographie
Gentilé Biernéen
Population 679 hab. (2016 en augmentation de 0,89 % par rapport à 2011)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 48′ 41″ nord, 0° 32′ 32″ ouest
Altitude Min. 52 m
Max. 101 m
Superficie 24,15 km2
Historique
Date de fusion 2019
Commune(s) d’intégration Bierné-les-Villages
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 15.svg
Bierné

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 15.svg
Bierné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Bierné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Bierné

Bierné est une commune déléguée française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 679 habitants[Note 1]. Bierné est le siège de la commune nouvelle de Bierné-les-Villages née le 1er Janvier 2019 de la fusion avec Argenton-Notre-Dame, Saint-Michel-de-Feins et Saint-Laurent-des-Mortiers le 1er Janvier 2019[1].

Sommaire

GéographieModifier

Situation et topographieModifier

Le village est situé à 13 kilomètres environ, par la route, de Château-Gontier, à 20 kilomètres de Sablé-sur-Sarthe, à 40 kilomètres de Laval et d'Angers.

La commune est traversée par plusieurs cours d'eau : le Béron, le ruisseau du Vaugilmet qui est un affluent du Béron, le ruisseau de la Brosse au sud-est de la commune et le ruisseau de Morton à l'est. Le Béron se jette dans la Mayenne au lieu-dit de Formusson à Daon[2].

Le point culminant de Bierné se trouve au lieu-dit le Bourgneuf au nord-est de la commune, à 101 m d'altitude[3]. Le point le plus bas est à 51 m d'altitude à la sortie du Béron du territoire.

Communes limitrophesModifier

GéologieModifier

 
Carte géologique de l'ouest de la France.

La commune repose sur une assise géologique de roches sédimentaires du Massif armoricain, on peut distinguer trois zones[4] :

  • le bas du village repose sur une zone de grauwacke de formation ;
  • une zone silto-gréseuse, carbonatée au sommet qui encercle le village ;
  • le reste de la commune qui repose sur une zone de formation des siltstones.

Des zones quartz sont présentes au sud-ouest de la commune.

HistoireModifier

Moyen Âge et RenaissanceModifier

 
Carte des sénéchaussées de l'Anjou au XVIIIe siècle.

Bierné serait apparu il y a environ 1 000 ans avec la construction au XIe siècle de l'église Saint-Pierre et d'une motte féodale situé au lieu-dit le Douet-Sauvage qui appartenait à la seigneurie Douet-Sauvage. Il en existait une autre au lieu-dit les Poiriers visible sur les plan du XVIIIe siècle[5],[6].

Le village était divisé en une multitude de seigneuries comme la Grenonnière, Port Joie appartenant au seigneur de Daon, la Balayère fief de Pierre d'Anjou…

La commune appartenait au comté d'Anjou et à la sénéchaussée angevine de Château-Gontier dépendante de la sénéchaussée principale d'Angers depuis le Moyen Âge jusqu'à la Révolution française.

Les premières traces d'une école à Bierné remonte à 1641.

XVIIIe et XIXe sièclesModifier

Bierné fut au cœur de la bataille entre Républicains et Chouans. Ces derniers qui avaient élu domicile au château de la Barre ont incendié l'église et fusillé treize habitants[7].

En 1790, la sénéchaussée de Château-Gontier est dissoute et voit la création du département de la Mayenne et du canton de Bierné un peu plus tard.

Le village n'est pas victime de l'invasion prussienne de 1870 mais sept de ces citoyens périrent au front[8].

XXe siècleModifier

Durant la Première Guerre mondiale, quarante-sept villageois perdent la vie[9].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un comité local d'aide aux prisonniers sera créé pour envoyer des denrées alimentaires aux engagés originaires du village fait prisonniers par l'Axe. Durant le conflit, le village doit faire face aux réfugiés fuyant la guerre, ils seront 180 000 en Mayenne provenant du nord et de l'est de la France mais également de Belgique[10]. Le , Bierné est occupée par les troupes allemandes qui séjournent dans les deux hôtels de la commune.

Plus tard, le village connaîtra les horreurs de la Shoah par la déportation de la famille Szicberg, commerçant installé à Bierné. Durant l'Occupation, de nombreux habitants participent au conflit, dans la Résistance comme la famille Legendre, François Pagis, André Boudon et Guy Bichot qui participera à des sabotages avec les frères Bodinier. Ces deux frères comme Geoges Fournier, Léon Soyer et Roland Tonscard s'engageront dans la France libre et participeront à la Libération. Bierné sera libérée de l'occupation nazie le [11].

Le , Bierné et vingt-quatre autres communes créent la communauté de communes du Pays de Château-Gontier[12].

XXIe siècleModifier

En septembre 2001, le village accueille le Concours national du labour qui voit défiler 60 000 visiteurs[13].

Le préfet de la Mayenne approuve le la fusion des communes d'Argenton-Notre-Dame, Saint-Michel-de-Feins, Saint-Laurent-des-Mortiers et Bierné pour créer la commune de Bierné-les-Villages le [14].

Politique et administrationModifier

 
La mairie de Bierné-les-Villages.

Administration municipaleModifier

Administration actuelleModifier

Depuis le 1 janvier 2019 Bierné constitue une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Bierné-les-Villages, et dispose d'un maire délégué.

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours      

Administration ancienneModifier

Liste des maires[15]
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1803 Maurice Chapillon   Meunier
1804 1813 Antoine Toqué    
1813 1826 Joseph Meslay    
1816 1816 Louis de Bonchamps    
1816 1827 Charles Vannier    
1828 1846 Jean Guitter    
1846 1848 Louis Abafour    
1848 1854 Auguste Bondu    
1854 1884 Alfred Pichot    
1884 1896 Mathieu Legenty    
1896 1904 Auguste Toqué    
1904 1908 Pierre Gouault    
1908 1925 Baron Alfred de Chivré    
1925 1926 Henry Boivin   Cultivateur et régisseur
1926 1947 Pierre Davost Républicain de gauche Marchand de grain et boulanger
1947 1959 Jules Tribondeau   Agriculteur
1959 ? André Martin    
1981 2001 Robert Rousselet SE Agriculteur
mars 2001 décembre 2018 Marie-Noëlle Tribondeau[16] DVG-PS Agricultrice

Politique de développement durable et décisionModifier

 
Le logo de Bierné.

La commune a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2012, en arrêtant l'utilisation des produits phytosanitaires et en incorporant des produits locaux et ou bio dans les repas de la cantine scolaire[17].

En septembre 2015, le conseil municipal de Bierné se propose comme volontaire à l’accueil de réfugiés de guerre[18]. Une famille fuyant la guerre en Syrie est accueillie en avril 2017[19],[20].

EnseignementModifier

La commune possède deux écoles, l'école privé Sainte-Famille et l'école publique Marcel-Aymé.

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[21]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[22].

En 2016, la commune comptait 679 habitants[Note 2], en augmentation de 0,89 % par rapport à 2011 (Mayenne : +0,21 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9458109111 0401 0211 0761 1051 1671 146
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1631 1081 0369639781 0451 0341 026984
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
927877922840843800795759784
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
816758664604630633664673681
2016 - - - - - - - -
679--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[23] puis Insee à partir de 2006[24].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2015, la suivante :

  • 48,75 % d’hommes (0 à 14 ans = 21,5 %, 15 à 29 ans = 18,3 %, 30 à 44 ans = 17,8 %, 45 à 59 ans = 16,9 %, 60 à 74 ans = 16,6 %, 75 à 89 ans = 8,9 %, 90 ans et plus = 0 %) ;
  • 51,25 % de femmes (0 à 14 ans = 23,5 %, 15 à 29 ans = 15,1 %, 30 à 44 ans = 16,3 %, 45 à 59 ans = 19,6 %, 60 à 74 ans = 16,0 %, 75 à 89 ans = 9 %, 90 ans et plus = 0,6 %).
Pyramide des âges à Bierné en 2015 en pourcentage[25]
HommesClasse d’âgeFemmes
90  ans ou +
0,6 
8,9 
75 à 89 ans
16,6 
60 à 74 ans
16 
16,9 
45 à 59 ans
19,6 
17,8 
30 à 44 ans
16,3 
18,3 
15 à 29 ans
15,1 
21,5 
0 à 14 ans
23,5 

ÉconomieModifier

La commune possède une zone artisanale route de Châtelain. Bierné compte de nombreux commerces comme une épicerie, une boulangerie, un café, un cabinet vétérinaire, un garagiste[26]

ChômageModifier

En 2010, le taux de chômage était de 8,1 %[25]. En 2015, le taux de chômage était de 10,5 %[25].

Revenus de la populationModifier

En 2015, le revenu fiscal médian par ménage était de 18 070 [27].

Lieux et monumentsModifier

  • Le château de la Barre, propriété de Jacques de Chivré dont l'épouse Cécile de Monceau était dame d'honneur de Catherine de Bourbon, sœur du roi Henri IV[28] puis à Jean-Baptiste Colbert qui fut comte de La Barre[29] au XVIIIe siècle pour redevenir la propriété de la famille de Chivré. Le château fut également un point de repère pour les Chouans.
  • Église Saint-Pierre, bâtie au XIe siècle.
  • Motte féodale de la seigneurie de Douet-Sauvage construite au XIIe siècle.

Activité, manifestations et mouvements associatifsModifier

AssociationModifier

La commune compte de nombreuses associations telles que Génération Mouvement, l'harmonie de Bierné, l'amicale des sapeurs pompiers (formée par les pompiers volontaires de la caserne de Bierné), l'union des commerçants…

ManifestationModifier

Tous les ans, le dernier weekend de juin, organisée par les associations de la commune, a lieu la foire communale. Ces associations organisent dans l'année de nombreux évènements, comme la fête de la musique.

CultureModifier

 
La bibliothèque municipale.

La commune possède une bibliothèque située rue du Prieuré. Tout au long de l’année, la bibliothèque propose des animations : lecture de contes, expositions, clubs de lectures, rencontres avec des auteurs…

SportModifier

La commune possède une salle multi-sport appelée espace des Brétignoles ainsi que de nombreux clubs sportifs :

  • Bierné-Gennes Football Club (BGFC) ;
  • Étoile sportive de Bierné, club de basket ;
  • Groupe de randonnées pédestres ;
  • Écurie du Plessis, club équestre.

LabelModifier

La commune est une ville fleurie (deux fleurs) au concours des villes et villages fleuris[30].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Guy Poitevin (1934 à Bierné - 2004), docteur en sociologie, chercheur.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « recueil actes administratifs », sur préfecture de la Mayenne
  2. « IGN carte disponible sur géoportail », sur geoportail.gouv.fr (consulté le 31 décembre 2018)
  3. « Géoportail », sur geoportail.gouv.fr (consulté le 8 décembre 2018)
  4. « Carte du Bureau de recherches géologiques et minières »
  5. « Aux origines de Bierné », sur bierne53.fr (consulté le 8 décembre 2018)
  6. « L'église de Bierné », sur bierne53.fr (consulté le 8 décembre 2018)
  7. J. Pallu du Bellay, Revue historique et archéologique du Maine
  8. « La guerre franco-prussienne », sur bierne53.fr (consulté le 8 décembre 2018)
  9. « Bierné et la Grande Guerre », sur bierne53.fr (consulté le 8 décembre 2018)
  10. « La seconde guerre mondiale à Bierné », sur http://www.bierne53.fr (consulté le 26 décembre 2018)
  11. « La Seconde Guerre mondiale à Bierné », sur http://www.bierne53.fr (consulté le 26 décembre 2018)
  12. « Présentation du Pays de Château-Gontier »
  13. « Le jour où Bierné a accueilli 60 000 visiteurs ! », sur bierne53.fr (consulté le 8 décembre 2018)
  14. « Recueil des actes administratifs du 19 novembre 2018 » [PDF], sur le site de la préfecture de la Mayenne (consulté le 8 décembre 2018)
  15. Bruno Poirier, Les Maires du Sud-Mayenn
  16. Réélection 2014 : « Bierné (53290) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 5 juillet 2014)
  17. FICHE | Agenda 21 de Territoires - Bierné, consultée le 27 octobre 2017
  18. « procès verbal du conseil municipal » (consulté le 27 décembre 2018)
  19. « D’Alep à Bierné, le parcours réussi d’une famille de réfugiés syriens » (consulté le 27 décembre 2018)
  20. « Famille de réfugiés syriens » (consulté le 27 décembre 2018)
  21. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  22. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  24. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  25. a b et c « Dossier complet - Commune de Bierné (53029) », sur insee.fr, Insee (consulté le 27 décembre 2018)
  26. « Commerçants, artisans et professions libérales », sur bierne53.fr, mairie de Bierné (consulté le 17 octobre 2018)
  27. « Revenus et pauvreté des ménages en 2015 - Commune de Bierné (53029) », sur insee.fr, Insee (consulté le 27 décembre 2018)
  28. André Joubert, membre de la société de l’histoire de France, « Les Chivré »
  29. « Fiche Jean-Baptiste Colbert » (consulté le 27 décembre 2018)
  30. « palmarès villes et villages fleuries »