Beau-père de l'Europe

L'expression « beau-père de l'Europe » est un surnom qui a été octroyé à deux souverains européens ayant vécu à la fin du XIXe et au début du XXe siècle : le roi de Danemark Christian IX (1818-1906)[1] et le roi de Monténégro Nicolas Ier (1841-1921)[2].

Le fait qu'ils soient tous deux les souverains d'une puissance moyenne ou modeste, et qu'ils aient eu de nombreux enfants, leur a permis de les marier aux héritiers de grandes familles royales européennes, voire de les installer sur un trône à pourvoir.

Christian IX de Danemark et ses enfantsModifier

Christian IX de Danemark a eu 6 enfants :

Certains de leurs descendants ont été souverains de Grèce, de Russie et de Roumanie, et sont encore aujourd'hui souverains de Danemark, de Norvège, de Luxembourg, de Belgique, du Royaume-Uni et d'Espagne.


Nicolas Ier de Monténégro et ses enfantsModifier

Nicolas Ier de Monténégro a eu 12 enfants :

Certains de leurs descendants ont été souverains de Monténégro, de Yougoslavie, d'Italie et de Bulgarie.


Notes et référencesModifier

  1. Dominique Bonnet, « Il y a 200 ans naissait le futur roi Christian IX de Danemark, "beau-père de l'Europe" », sur parismatch.com (consulté le )
  2. Alban Dignat, « 28 août 1910 - le Monténégro se donne un roi », sur www.herodote.net (consulté le )

Articles connexesModifier