Marie d'Orléans (1865-1909)

épouse de Valdemar de Danemark
Marie d'Orléans
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie d'Orléans
Biographie
Titulature Princesse d'Orléans
Princesse de Danemark
Dynastie Maison d’Orléans
Nom de naissance Marie Amélie Françoise Hélène d'Orléans
Naissance
Ham (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande)
Décès (à 44 ans)
Palais Jaune Copenhague (Danemark)
Sépulture Cathédrale de Roskilde
Père Robert d'Orléans, duc de Chartres
Mère Françoise d'Orléans
Conjoint Valdemar de Danemark
Enfants Aage
Axel
Erik
Viggo
Marguerite
Religion Catholique

Description de cette image, également commentée ci-après

Marie Amélie Françoise Hélène d'Orléans, membre de la maison d'Orléans, née le à Ham (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande), et morte le à Copenhague, au Danemark. Arrière-petite-fille du roi des Français Louis-Philippe Ier elle fut également un membre de la Maison royale de Danemark.

FamilleModifier

Arrière-petite-fille du dernier roi des Français Louis-Philippe Ier (1773-1850) et de son épouse Marie-Amélie de Bourbon (1782-1866), princesse de Naples et de Sicile, la princesse Marie d'Orléans est la fille de Robert d'Orléans (1840-1910), duc de Chartres, et de son épouse et cousine germaine la princesse Françoise d'Orléans-Joinville (1844-1925).

Ajoutons qu'elle est également la sœur de Jean d'Orléans (1874-1940), duc de Guise et prétendant orléaniste au trône de France sous le nom de « Jean III ».

Le , Marie d'Orléans épouse, en Normandie au château d'Eu, le prince Valdemar de Danemark (1858-1939), fils cadet du roi Christian IX et de son épouse la princesse Louise de Hesse-Cassel (1817-1898).

Le couple a 5 enfants :

BiographieModifier

JeunesseModifier

 
Les princesses Amélie et Hélène d'Orléans, filles du comte et de la comtesse de Paris, avec le prince Jean, la princesse Marie et la princesse Marguerite d'Orléans, enfants du duc et de la duchesse de Chartres (1884).

La princesse Marie d'Orléans naît le à Ham au sud-ouest de Londres au Royaume-Uni. Elle est la fille de Robert d'Orléans, duc de Chartres, et de son épouse et cousine germaine la princesse Françoise d'Orléans-Joinville. Par ses deux parents, elle est donc l’un des nombreux arrière-petits-enfants du roi des Français Louis-Philippe Ier et appartient à la maison capétienne d’Orléans. À sa naissance son oncle, le prince Philippe d'Orléans, est prétendant orléaniste au trône de France.

La princesse Marie passe son enfance en Angleterre, où elle voit le jour, du fait de la loi d’exil qui touche sa famille depuis la révolution de février 1848. C’est seulement à partir de la loi d'abrogation du que la princesse et sa famille peuvent revenir vivre en France[1].

MariageModifier

Le , lors de cérémonies fastueuses rassemblant plus d'un millier d'invités, dont les membres des familles royales d'Angleterre, du Danemark, de Grèce et de Russie, Marie d'Orléans épouse, en Normandie au château d'Eu, le prince Valdemar de Danemark, fils cadet du roi Christian IX et de son épouse la princesse Louise de Hesse-Cassel.

Par ce mariage brillant pour une princesse catholique d'une dynastie non-régnante, Marie d'Orléans s'allie aux dynasties protestantes et orthodoxes d'Europe : belle-sœur du tsar de Russie, du roi des Hellènes, du roi de Norvège et du duc de Cumberland, prétendant au trône de Hanovre. Attachée à la foi catholique et ne l’ayant pas abjurée, la princesse Marie avait décidé avec son mari luthérien et en accord avec l'Église catholique d'adhèrer à l'arrangement dynastique habituellement stipulé dans le contrat de mariage dans de telles circonstances : les fils doivent être élevés dans la foi de leur père, les filles dans celle de leur mère.

Princesse de DanemarkModifier

La princesse aurait, par deux fois, pu devenir reine puisque son mari s'est vu successivement proposer les couronnes de Bulgarie (en 1887) et de Norvège (en 1905). Les pressions internationales amenèrent le prince à renoncer et Marie est restée au rang de princesse du Danemark.

Aimée par sa belle-famille et populaire, la princesse n'en a pas moins été une femme malheureuse et n'a pas connu un mariage très heureux. Unie à un prince homosexuel et adultère, qui vivait dès avant son mariage une relation amoureuse - et incestueuse - avec son neveu le prince Georges de Grèce (1869-1957), qui de son côté épousera en 1907 la célèbre Marie Bonaparte, élève de Freud, la princesse, poussée par le désespoir, entretint une relation adultérine avec l'écuyer de son mari - un certain Riss - et chercha dans l'alcool un réconfort qui précipita sa fin.

La princesse mourut à Copenhague en 1909 à l'âge de 44 ans. Son mari lui survécut trente ans.

Un cultivar de rosier lui rend hommage en 1883, la rose Marie d'Orléans.

Elle prit des cours de peinture auprès d'Auguste Carliez[2].

Titulature et décorationsModifier

TitulatureModifier

  •  : Son Altesse Royale la princesse Marie d'Orléans
  •  : Son Altesse Royale la princesse Valdemar de Danemark

Décorations dynastiquesModifier

  Royaume de Bavière
  Dame de première classe de l'ordre de Sainte-Élisabeth
  Royaume de Danemark
  Dame de l'ordre du Dannebrog

AscendanceModifier


Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Maxime Petit, Histoire de France contemporaine de 1871 à 1914, Larousse, , p. 40
  2. Nécrologie de Marie d'Orléans, par le comte Fleury, in: Les Modes, Paris, janvier 1910, pp. 7-8 — sur Gallica.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Sur Princesse Marie et ses relationsModifier

  • Celia Bertin, Marie Bonaparte, Paris, Perrin, (ISBN 226201602X)
  • (es) Ricardo Mateos Sainz de Medrano, La Familia de la Reina Sofía, La Dinastía griega, la Casa de Hannover y los reales primos de Europa, Madrid, La Esfera de los Libros, (ISBN 84-9734-195-3)
  • (en) Inger-Lise Klausen et Ted Rosvall, Marie 1865-1909 : A French Princess in Denmark, Rosvall Royal Books (ISBN 978-91-975671-9-0)

Sur la famille royale de DanemarkModifier

Liens externesModifier

DocumentaireModifier

Le sixième épisode de la série documentaire danoise En kongelig Familie (en anglais : A Royal family) est centré sur la vie du prince Valdemar, de son épouse et de leur fils Aage.