Ingeborg de Danemark (1878-1958)

aristocrate danoise
Ingeborg de Danemark
Description de cette image, également commentée ci-après
La princesse Ingeborg, vers 1921.
Biographie
Titulature Princesse de Danemark et d'Islande
Duchesse consort de Västergötland
Dynastie Maison de Glücksbourg
Distinctions Ordre du Séraphin
Nom de naissance Ingeborg Charlotta Carolina Fredrike Lovisa av Danmark
Naissance
Copenhague (Danemark)
Décès (à 79 ans)
Stockholm (Suède )
Sépulture Cimetière royal d'Haga
Père Frédéric VIII de Danemark
Mère Lovisa de Suède
Conjoint Carl de Suède
Enfants Marguerite de Suède
Märtha de Suède
Astrid de Suède
Carl de Suède
Religion Luthéranisme danois

Description de cette image, également commentée ci-après

Ingeborg de Danemark (Ingeborg Charlotte Caroline Frederikke Louise), princesse de Danemark puis, par son mariage, princesse de Suède-Norvège, duchesse consort de Västergötland est née à Copenhague le et décédée à Stockholm le . Membre de la maison de Glücksbourg, c'est une princesse danoise, la fille du roi Frédéric VIII de Danemark et de son épouse, Lovisa de Suède, qui épouse le prince Carl de Suède.

FamilleModifier

La princesse Ingeborg est le quatrième enfant et la deuxième fille du roi Frédéric VIII de Danemark (1843-1912), lui-même le fils du roi Christian IX de Danemark (1818-1906), surnommé le « Beau-père de l'Europe », et de son épouse la princesse Louise de Suède (1851-1926), elle même fille du roi Charles XV de Suède et de Norvège (1826-1872) et de son épouse la princesse Louise des Pays-Bas (1828-1871).

La princesse Ingeborg épouse le à la chapelle du palais de Christiansborg à Copenhague le prince Charles de Suède et Norvège, duc de Västergötland ( - ), fils du roi Oscar II de Suède et de Norvège (1829-1907), et de son épouse la princesse Sophie de Nassau (1836-1913).

De cette union sont issus :

Parmi ses descendants, on retrouve cinq souverains européens : ses petits-fils les rois Harald V de Norvège, Baudouin Ier des Belges et Albert II des Belges, ainsi que ses arrière-petits-fils le grand-duc Henri Ier de Luxembourg et le roi Philippe Ier des Belges. La plupart des bijoux de la princesse Ingeborg ont été hérités par la famille royale norvégienne qui les porte régulièrement.

BiographieModifier

Premières annéesModifier

Naissance et familleModifier

Petite-fille du roi Christian IX de Danemark (1818-1906), surnommé le « beau-père de l’Europe », la princesse Ingeborg voit le jour le à la residence d'été de ses parents, le palais de Charlottenlund, située sur les rives du détroit Øresund à 10 kilomètres au nord de Copenhague sur l'île de Seeland au Danemark[1]. Son père est le fils aîné du roi Christian IX de Danemark, et de son épouse, la princesse Louise de Hesse-Kassel, et sa mère est la fille unique du roi Charles XV de Suède et de Norvège, et de son épouse, la princesse Louise des Pays-Bas.

La princesse Ingeborg, de son nom de baptême Ingeborg Charlotte Caroline Frederikke Louise, en tant que petite-fille d'un monarque danois dans la lignée masculine et que fille d'un prince héritier danois, portait dès sa naissance le titre de princesse de Danemark avec la qualification d'altesse royale[note 1].

JeunesseModifier

La princesse Ingeborg avait quatre frères et trois sœurs, dont son frère Christian succède à leur père sur le trône danois en 1912 et son frère Charles devient roi de Norvège sous le nom de Haakon VII en 1905[3],[1]. L'enfant grandit aux côtés de ses parents et ses frères et sœurs à la résidence de ses parents, le palais Frédéric VIII, situé au palais d’Amalienborg, résidence principale de la famille royale de Danemark dans le quartier de Frederiksstaden au centre de Copenhague, et à leur rèsidence d'été, le palais de Charlottenlund, au nord de la ville[4].

 
La princesse Ingeborg (assise à droite) avec sa famille en 1889.

Contrairement à la pratique habituelle de l'époque, où les enfants royaux étaient élevés par des gouvernantes, les enfants étaient élevés par la princesse héritière Louise elle-même. La princesse Ingeborg et ses frères et sœurs ont reçu une éducation privée à dominance chrétienne, caractérisée par la sévérité, l'accomplissement des devoirs, les soins et l'ordre.[5]

MariageModifier

La princesse Ingeborg épouse le à la chapelle du palais de Christiansborg à Copenhague le prince Charles de Suède et Norvège, duc de Västergötland, fils cadet du roi Oscar II de Suède et de Norvège, et de son épouse la princesse Sophie de Nassau[1].

Lieu d’inhumationModifier

La princesse Ingeborg fut inhumée dans le Cimetière royal d'Haga situé à Solna.

Titres et honneursModifier

TitulatureModifier

  •  : Son Altesse royale la princesse Ingeborg du Danemark
  •  : Son Altesse royale la princesse Ingeborg de Suède et de Norvège, duchesse de Västergötland
  •  : Son Altesse royale la princesse Ingeborg de Suède, duchesse de Västergötland
  •  : Son Altesse royale la princesse Ingeborg de Suède, duchesse douairière de Västergötland

ArmesModifier

La princesse Ingeborg fut faite chevalier de l’ordre du Séraphin et ses armoiries sont exposées dans l’église de Riddarholmen :

Parti, en 1 coupé d'or, cantonné en chef d'azur, à trois couronnes d'or (de Suède moderne) et d'azur à trois barres ondées d'argent, au lion couronné d'or, brochant sur le tout (de Suède ancien), en 2 de gueules, au lion couronné d'or, tenant dans ses pattes une hache danoise d'argent, emmanchée du second (de Norvège ancien) à la demi-croix de Saint-Eric, en pointe taillé de sable et d'or, au lion de l'un-en-l'autre, armé et lampassé de gueules, accompagné de deux étoiles à 6 raies d'argent sur le sable.(Västergötland) sur-le-tout d'or, à neuf cœurs de gueules, posés en trois pals, à trois lions léopardés d'azur, armés et lampassés de gueules, couronnés du champ, brochant sur-le-tout[6].

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Suite à l'arrêté du cabinet du , les membres de la famille royale portent le titre de prince ou princesse de Danemark, les enfants du monarque et du prince héritier avec la qualification d'altesse royale, les autres avec la qualification d'altesse seulement[2].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Burke's Royal Families of the World, vol. 1 : Europe & Latin America, Londres, Burke's Peerage Ltd, (ISBN 0-85011-023-8), p. 71.
  2. (en) Burke's Royal Families of the World, vol. 1 : Europe & Latin America, Londres, Burke's Peerage Ltd, (ISBN 0-85011-023-8), p. 68.
  3. (no) Bramsen, Bo, Huset Glücksborg : Europas svigerfader og hans efterslægt, Forum, (ISBN 87-553-3230-7 et 978-87-553-3230-0, OCLC 471920299, lire en ligne)
  4. Bramsen 1992.
  5. Bramsen 1992, p. 274.
  6. https://www.flickr.com/photos/thecrimsoncomet/3452083678/sizes/o/in/set-72157616966149718/

Article connexeModifier

Liens externesModifier