Vincent Jordy

prélat français catholique archevêque de Tours

Vincent Jordy, né le à Perpignan (Pyrénées-Orientales), est un évêque catholique français, archevêque métropolitain de Tours depuis le .

Vincent Jordy
Image illustrative de l’article Vincent Jordy
Vincent Jordy en décembre 2016.
Biographie
Nom de naissance Vincent Alexandre Édouard Élie Jordy
Naissance (63 ans)
Perpignan (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale par
Jean-Pierre Grallet
Dernier titre ou fonction Archevêque de Tours
Archevêque de Tours
Depuis le
Évêque de Saint-Claude
Évêque auxiliaire de Strasbourg
Évêque titulaire d'Idassa

Blason
« Faites tout ce qu'Il vous dira » (Jn 2,5)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Biographie

modifier

Formation

modifier

Baptisé le en l’église Saint-Vincent de Collioure (diocèse de Perpignan), il a fait ses études secondaires au collège de Riedisheim (-), puis au lycée Michel de Montaigne de Mulhouse (-). Ayant réussi son baccalauréat série B en , il a entrepris des études de droit et de sciences politiques à la faculté de Strasbourg et obtenu la licence en droit en . Il a poursuivi alors son cursus à l’Institut d’Études Judiciaires. Après le service national effectué en au 1er régiment du génie à Illkirch-Graffenstaden, il a effectué un stage en établissement bancaire et travaillé dans l’éducation nationale[1].

Par la suite, il étudie la théologie au séminaire français de Rome puis à l'université pontificale grégorienne (-)[2]. Licencié en droit canonique, en théologie et en spiritualité, il est ordonné prêtre le pour l'archidiocèse de Strasbourg. Il est membre de la Communauté de l'Emmanuel de à .

Prêtre

modifier

Après son ordination en , il occupe successivement les fonctions d'aumônier au collège épiscopal de Zillisheim et de vicaire à la paroisse d'Altkirch.

Après un séjour au monastère des Carmes déchaux de Montpellier, entre et [3], il est nommé directeur spirituel du grand séminaire de Strasbourg, puis supérieur de ce même séminaire de à [4], et responsable des services de communication de l'archidiocèse.

Évêque

modifier

Nommé évêque titulaire (ou in partibus) d'Idassa et évêque auxiliaire de Strasbourg par le pape Benoît XVI le [5], il reçoit l'ordination épiscopale des mains de Jean-Pierre Grallet archevêque de Strasbourg, assisté de Christian Kratz, évêque auxiliaire de Strasbourg, et de Pierre Raffin, évêque de Metz le .

Le , il est nommé évêque de Saint-Claude (Jura) par le pape Benoît XVI[6]. Il est installé dans sa cathédrale à Saint-Claude le [7] après avoir pris canoniquement possession du diocèse le en présence des prêtres du collège des consulteurs[8].

Au sein de la Conférence des évêques de France, il est élu en président du Conseil pour l'unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme[9]. Le , il est nommé chevalier de la Légion d'honneur[10] sur le contingent du Premier ministre François Fillon.

Archevêque métropolitain

modifier

Le pape François a nommé le , Vincent Jordy[11], archevêque de Tours[12]. Il est installé en la cathédrale Saint-Gatien de Tours le dimanche [13]. Avec le titre d’archevêque métropolitain, il coordonne la province ecclésiastique qui comprend les archidiocèses de Tours et Bourges et les diocèses de Blois, Chartres et Orléans. Le , il est élu vice-président de la conférence des évêques de France.

Devise épiscopale

modifier
 
Les Noces de Cana, Les Grandes Heures du duc de Berry. vers /, Pseudo-Jacquemart, BnF.
Sa mère dit aux serviteurs :
« Faites tout ce qu'Il vous dira » (cf. Jn 2, 5).

Responsabilité

modifier
  • Évêque auxiliaire : Strasbourg[14]
  • Évêque : Saint-Claude (Jura)[15]
  • Archevêque : Tours[16]
  • Président : Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat[17]
  • Coprésident : Comité mixte catholique-baptiste[18]

Prise de position

modifier

En , Vincent Jordy apporte son soutien aux victimes de l’abbé Bernard Tartu, ancien chef de chœur des Petits Chanteurs de Touraine. Huit victimes alléguées ont déposé plainte contre le prêtre Bernard Tartu, mais les faits remontent à plus de 30 ans et sont donc prescrits. Néanmoins Vincent Jordy considère que « l’addition des plaintes », et la « convergence » des dépositions rendent ces allégations crédibles. Aussi Bernard Tartu a été, en , mis en retrait et ne peut « plus faire d’office, de messe même en privé ». Âgé de 81 ans, il est retourné vivre dans sa famille[19].

Distinction

modifier

Notes et références

modifier
  1. Biographie de Mgr Vincent JORDY sur le site de la Communauté de paroisses saint Martin sur Ill et Largue
  2. Biographie sur cef.fr
  3. Biographie de Mgr Jordy sur le site du diocèse du Jura
  4. présentation de Vincent Jordy par les éditions du Cerf
  5. Nomination de Vincent Jordy comme évêque auxiliaire de Strasbourg
  6. Nomination de Vincent Jordy comme évêque de Saint-Claude
  7. « Installation de Mgr Jordy à Saint-Claude », sur eglise.catholique.fr,
  8. Mgr Jordy a pris canoniquement possession de son diocèse
  9. Bernard Podvin, « Elections lors de l'Assemblée Plénière des évêques de France », sur eglise.catholique.fr,
  10. Journal officiel de la République française, « Décret du 30 décembre 2011 portant promotion et nomination », sur legifrance.gouv.fr, . Texte du décret portant nomination de Vincent Jordy comme chevalier de la Légion d'honneur
  11. L'au-revoir des jurassiens à Mgr Jordy, dimanche 22 décembre 2019 à Lons-le-Saunier. (consulté le 7 janvier 2020).
  12. « Mgr Vincent Jordy, nommé archevêque de Tours », sur Église catholique en France, (consulté le )
  13. Accueille de Mgr Vincent Jordy.
  14. Mgr Jordy nommé évêque auxiliaire de Strasbourg.
  15. Mgr Vincent Jordy est le quatorzième évêque de Saint-Claude.
  16. Messe pontificale de prise de possession du diocèse présidée par Monseigneur Vincent Jordy.
  17. Commission épiscopale.
  18. Comité mixte.
  19. « Violences sexuelles dans l’Église : après l’affaire Tartu, le difficile travail de dialogue et de reconnaissance dans le diocèse de Tours. », sur France Info, (consulté le )
  20. Décret du 30 décembre 2011 portant promotion et nomination

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier
Auteur
  • L'Art de la prière, Le Cerf, coll. « Épiphanie », , 175 p. (ISBN 978-2-204-06911-3)
  • L'Eglise aux carrefours des chemins religieux, L'ami hebdo éditions, (ASIN B00LNC27NC)
  • La rencontre de Jésus : Un parcours de sainteté en saint Jean, Paris, Les éditions du Cerf, coll. « Épiphanie », , 229 p. (ISBN 978-2-204-09227-2)
  • Vincent Jordy et Christine Rebourg-Roesler, La Traversée, Paris/Les Plans-sur-Bex (Suisse), Parole et Silence Editions, coll. « Documents », , 178 p. (ISBN 978-2-88918-026-4)
  • Au 50eme Anniversaire de Nostra Aetate, Qu'en est-il du Nouveau Regard de l'Eglise Sur les Juifs ?, Emmanuel, coll. « Juifs & Cathos », (ASIN B01IMQW47K)
Préface
  • Marie-Agnès de Matteo, François-Xavier Amherdt et Vincent Jordy (Préface), S'ouvrir à la fécondité de l'esprit : Fondements d'une pastorale d'engendrement, Editions Saint-Augustin, coll. « Perspectives pastorales », , 219 p. (ISBN 978-2-88011-468-8, lire en ligne)
  • Philippe Le Vallois, Daniel Bresch, Henri Blocher (Préface) et Vincent Jordy (Préface), Des catholiques et des évangéliques se questionnent, Charols, Excelsis, , 352 p. (ISBN 978-2-7550-0213-3)
  • André Braunstedter (Avec la contribution de) et Vincent Jordy (Préface), Aujourd'hui, je viens demeurer chez toi, Gap, Grégoriennes, coll. « Le guetteur », , 144 p. (ISBN 978-2-36766-023-3)

Articles connexes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

modifier