Ouvrir le menu principal

Le Maitron

ensemble de dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maitron.

Le Maitron est le nom d'usage d'un ensemble de dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier dirigé par l'historien Jean Maitron (jusqu'à sa mort en 1987) puis par son successeur Claude Pennetier.

Selon Claude Pennetier, le Dictionnaire est « composé à la fois de biographies importantes, scientifiquement établies, et de notes plus courtes qui gardent la mémoire d'un nom »[1].

Sommaire

PrésentationModifier

On peut diviser Le Maitron en cinq grandes parties :

  • le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français (DBMOF) : ensemble de 43 volumes publiés de 1964 à 1993 auquel s'ajoute un volume de compléments (le tome 44) publié en 1997 ainsi qu'un cédérom reprenant et enrichissant les 44 volumes (soit 110 000 biographies), sorti en 1997 ;
  • le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier international (DBMOI) : extension internationale du Maitron comptant à ce jour 9 volumes (le dernier en date, publié en janvier 2007, consacré à l'Algérie) ;
  • les Dictionnaires biographiques thématiques du mouvement ouvrier français : deux volumes ont déjà été publiés, le premier sur les gaziers-électriciens en 1993, le second sur les cheminots en 2003 ;
  • le Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social (DBMOMS) : prolongement du DBMOF pour la période 1940-1968. L'ensemble compte 12 volumes (accompagnés chacun d'un cédérom reprenant et complétant substantiellement le support papier). En novembre 2016, l'édition des 12 volumes de l'édition « papier » de ce dictionnaire est achevée.

Désormais, il existe aussi le site web Le Maitron qui compte, pour la période 1789-1968, plus de 186 000 notices[2]. Depuis le , l'accès au Maitron en ligne est libre et gratuit[3] .

  • Les Fusillés (1940-1944) : s'appuyant sur les Dictionnaires biographiques précédents, le Dictionnaire biographique des fusillés et exécutés par condamnation et comme otage ou guillotinés en France pendant l'Occupation élargit le champ des dictionnaires au-delà du Mouvement ouvrier. Paru en mai 2015, au moment du 70e anniversaire de la défaite du nazisme, il ouvre un nouveau chantier de recherches sur les exécutés sommaires dont le recensement en cours, publié sur le site Maitron-en-ligne, fait appel à la contribution de tous les chercheurs et lecteurs intéressés.

Association des amis du MaitronModifier

L'Association des amis du Maitron est une association loi de 1901 se donnant pour but de valoriser Le Maitron, nom désignant communément l'œuvre initiée par l'historien Jean Maitron. L'Association des amis du Maitron est notamment à l'origine de l'exposition « Visages du mouvement ouvrier ». Cette association, après avoir été longtemps présidée par l'historienne Madeleine Rebérioux, puis par l'historien Antoine Prost, est actuellement présidée par l'historien Jean-Louis Robert.

Notes et référencesModifier

  1. Claude Pennetier, La part des militants, éditions de l'Atelier, (lire en ligne), p. 9.
  2. Dictionnaire biographique mouvement ouvrier mouvement social, vol 12, 2016, notice de présentation, p. 7
  3. Annonce et mise en service faites lors de la 30e « Journée du Maitron »

AnnexesModifier