Ouvrir le menu principal

Sites mégalithiques de Maine-et-Loire

page de liste de Wikimedia

Le département de Maine-et-Loire possède un certain nombre de sites mégalithiques, témoins des premières occupations humaines du territoire.

GénéralitéModifier

 
Dolmen de Bagneux
 
Menhir de Saint-Macaire-en-Mauges

L'apparition des mégalithes en Anjou est sûrement contemporain de l'apparition du mégalithisme dans l'ouest de la France, avec le Dolmen de l'île de Carn, à Ploudalmézeau, érigé vers -3200. L'érection des sites mégalithiques en Anjou s'intègre entre -3200 et -1800 environ[H 1]. Dans le département de Maine-et-Loire, il existe encore 73 menhirs debout, plus 13 dorénavant couchés, ainsi que 42 détruits mais attestés. Pour les dolmens, 50 sont encore relativement en bon état, 19 plus ou moins dégradés, et 21 disparus attestés[G 1]. Si on y ajoute les éventuels menhirs disparus dont la trace n'est conservée que par toponymie, on arrive aux alentours de 160 menhirs, plaçant le Maine-et-Loire au vingtième rang des départements français pour ce qui est du nombre de menhirs[H 2].

La répartition des monuments mégalithiques ne se présente pas de manière homogène sur l'ensemble du département. La région des Mauges, par exemple, est vierge de tout dolmen. La rive droite de la Loire, à l'époque bien plus large et plus sujette aux crues, entre Angers et Tours, en est également dépourvue. En revanche, deux zones géographiques présentent une plus forte densité : le Saumurois, au sud de la Loire, d'une part, et le Baugeois d'autre part. Cependant, le nombre de dolmens, surtout en Saumurois, et leur relatif éloignement les uns des autres, ne permet pas d'envisager la présence d'une nécropole[G 2].

CaractéristiquesModifier

 
Carte de répartition des menhirs de Maine-et-Loire. Cette carte ne doit pas être tenue pour exhaustive.
  • Vert : menhir debout.
  • Rouge : menhir détruit.
  • Orange : menhir couché.

MenhirsModifier

Contrairement aux dolmens, les menhirs se répartissent de manière plus uniforme dans le département. Le Choletais, bien que dépourvu de dolmens, compte 18 menhirs, plus 23 disparus. Le Saumurois totalise encore 23 menhirs debout et 10 disparus, le Segréen en possède respectivement 19 et 8, et enfin le Baugeois en compte respectivement 13 et 5[G 3]. Ces menhirs ne sont pour la plupart pas alignés. Seuls deux alignements sont certifiés : celui de Freigné dans le Segréen, avec 7 menhirs encore debout, et celui de Cholet, disparu, qui comptait 5 menhirs. De même, il ne semble pas y avoir eu de cercle de pierre, ou « cromlech »[G 4].

Sur les 73 menhirs encore debout, seule une vingtaine dépasse les 3 mètres, et 3 les 5 mètres : le menhir de la Bretellière de Saint-Macaire-en-Mauges avec 6,30 mètres, le menhir de Nidevelle de Saint-Georges-des-Sept-Voies avec 5,50 mètres, et le menhir de Pierre-Frite de Saint-Michel-et-Chanveaux avec une hauteur comprise entre 5,40 et 5,25 mètres[H 3].

DolmensModifier

 
Carte de répartition des dolmens de Maine-et-Loire. Cette carte ne doit pas être tenue pour exhaustive.
  • Vert : dolmen existant.
  • Rouge : dolmen détruit.
  • Orange : dolmen ruiné.

De par son emplacement, l'Anjou fut une terre de carrefour d'influence mégalithique, puisque se trouvant entre l'Armorique (type Allées bretonnes) et le Bassin Parisien (type Allées S.O.M, Seine-Oise-Marne)[H 4]. On peut classer les dolmens de Maine-et-Loire en 6 grandes catégories:

  • Cairn à chambres multiples : En 1997, lors de fouilles préventives, un cairn a été mis au jour à l'ouest de la cour, sous les vestiges de l'ancien château comtal (Angers). Construit aux alentours de -4500, le cairn se composait de 4, peut être 5, chambres funéraires. Il faisait environ 17 mètres de diamètre, et était entièrement construit en dalles de schistes. Par ailleurs, le façonnage de ces plaques laisse percevoir la maîtrise de l'exploitation ardoisière dès le Néolithique[1],[2].
  • Dolmens simples : ils correspondent au dolmen de base, avec un tablier unique reposant sur quelques piliers. De forme simple, quasi-carrée, voire rectangulaire. Cinq dolmens correspondent à ce type en Anjou : la Pierre du Crapeau, à Baugé; le dolmen du Gué au Poirier, à Broc; le dolmen de l’Orrière, à Chigné; la Maison des Fées, à Miré et la Pierre du Ruau, à Saulgé-l'Hôpital[H 5].
  • Dolmens polygonaux : similaire aux dolmens simples, mais généralement plus grands, avec des supports plus nombreux formant des angles marqués, leur donnant un aspect polygonal. En Maine-et-Loire : La Pierre couverte de Montbenault, à Beaulieu; le dolmen des Mollières, à Beauvau; le dolmen de Chantepierre, à Broc et le Grand Dolmen des Varennes de Cumeray, au Thoureil[H 6].
  • Allées couvertes : constituées de plusieurs tables de couvertures, reposant sur des blocs dressés qui délimitent une chambre longue et étroite. Deux monuments de ce type sont présents en Maine-et-Loire : le dolmen du Champ-du-Ruisseau et celui de la Romme, à Champtocé-sur-Loire[H 7].
  • Hypogées mégalithiques : se définit comme un monument semi-souterrain, creusé dans la roche pour servir de sépulture collective. Les ossuaires de Brézé et de Courléon, ainsi que la crypte du Bois Brard à Saint-Hilaire-Saint-Florent en sont de parfaits exemples[H 8].
  • Dolmen de type angevin : se définit comme une « chambre rectangulaire large, précédée d'un portique plus étroit et plus bas [3]». Ils sont divisés en deux catégories : un type court (forme carrée, ou quasi-carrée), dit A, et un type long (forme rectangulaire), dit type B. Ils possèdent une entrée dirigée le plus souvent vers l'est, plus précisément vers le sud-est. C'est le type de dolmen le plus répandu dans la région : il représente 42 % des dolmens du département, dont 55 % dans la région de Saumur[G 5].

Enfin, de nombreux dolmens de Maine-et-Loire sont inclassables en raison de leur état de conservation, ou de leur disparition totale. Sans compter ceux disparus, une quinzaine de dolmens restent de type indéterminé[G 6].

MatériauxModifier

On observe une relation entre le nombre de dolmens d'un territoire et les matériaux disponibles. Ainsi, la très grande majorité des sites mégalithiques du département sont constitués de grès sénonien-éocène. Ces bancs de grès se retrouvent en hauteur des coteaux, notamment en bord de Loire, et débordent souvent sur le rebord de la pente du coteau. Ainsi, relativement aisés à extraire, ils permettent d'ériger des monuments comme des dolmens plus facilement. Ce serait la raison du nombre de dolmens se situant en pente de coteau (34 monuments au total). Le grès armoricain du silurien est également présent, surtout dans le Segréen. Dans les Mauges, ce sont les roches éruptives qui dominent. Enfin, dans le nord-est du Baugeois, on trouve des monuments en roche meulière[G 7].


Inventaire non exhaustifModifier

Monument Commune Remarque Protection Coordonnées Illustration
Dolmen du Bois Raymond Ambillou-Château 47° 16′ 39″ N, 0° 18′ 16″ O
Cairn du château d’Angers Angers 47° 28′ 13″ N, 0° 33′ 38″ O
Dolmen du Griffier Antoigné   Inscrit MH (1984)[4] 47° 05′ 43″ N, 0° 08′ 29″ O  
Pierre Fiche de Chacé Artannes-sur-Thouet menhir 47° 12′ 43″ N, 0° 05′ 08″ O
Pierre debout du Genest Aviré menhir   Classé MH (1889)[5] 47° 43′ 40″ N, 0° 47′ 30″ O  
Menhir de l'école de musique Baugé 47° 32′ 33″ N, 0° 53′ 14″ O  
Pierre du Crapeau Baugé dolmen 47° 32′ 55″ N, 0° 08′ 12″ O
Menhir de Bois-l'Abbé Beaucouzé disparu[G 8]
Pierre couverte de Montbenault Beaulieu-sur-Layon dolmen 47° 18′ 24″ N, 0° 34′ 32″ O  
La Pierre Aubrée Beaupréau menhir disparu[G 9]
Dolmen des Mollières Beauvau 47° 34′ 38″ N, 0° 16′ 00″ O  
Pierre du Ruisseau-de-la-Planche Bécon-les-Granits menhir 47° 29′ 23″ N, 0° 49′ 02″ O
Menhir des Treunières Blaison-Gohier menhir douteux[G 10]
Pierre de Gohier Blaison-Gohier appelé aussi Caquin de Gargantua[G 11]
Pierre du Guédeniau Bocé autre nom Menhir de la Cache[G 10] détruit
La Mère Michel La Breille-les-Pins menhir douteux[G 8] 47° 20′ 42″ N, 0° 06′ 01″ E
Ossuaire de Brézé Brézé ossuaire sous dalles détruit[G 12]
La Pierre Couchée Brigné mégalithe indéterminé[G 13] 47° 13′ 23″ N, 0° 22′ 53″ O
Dolmen de Chantepierre Broc   Classé MH (1983)[6] 47° 34′ 25″ N, 0° 10′ 29″ E  
Dolmen de la Crénerie Broc autre nom Dolmen du Moulin à Vent détruit[G 14]
Pierre couverte de la Planche Broc dolmen   Inscrit MH (1983)[7] 47° 34′ 48″ N, 0° 09′ 11″ E  
Pierre couverte Chacé dolmen détruit[G 15]
Tombe de la Grésille Chacé détruite[G 16]
Menhir de la Maussionnaie Challain-la-Potherie
Dolmen de Bareuil Chalonnes-sous-le-Lude ruiné
Dolmen du Bois-des-Fées Chambellay disparu[G 17]
Menhir de la Malmare Chambellay autre nom Pierre de l'Horloge détruit[G 17]
Dolmen de la Boire de Champtocé Champtocé-sur-Loire immergé
47° 24′ 39″ N, 0° 52′ 56″ O
Dolmen de la Romme Champtocé-sur-Loire autre nom Dolmen de l'étang de Vauboisseau   Inscrit MH (1991)[8] 47° 25′ 11″ N, 0° 51′ 24″ O  
Dolmen du Champ-du-Ruisseau Champtocé-sur-Loire autre nom Dolmen de Pontpiau   Classé MH (1961)[9] 47° 27′ 33″ N, 0° 54′ 11″ O  
Menhirs du Carrefour Simon La Chapelle-du-Genêt 3 menhirs détruits[G 18]
Dolmen du Perrin Charcé détruit[G 19]
Pierre couverte de Beaupreau Charcé dolmen   Classé MH (1889)[10] 47° 21′ 40″ N, 0° 25′ 05″ O  
Pierre levée de Beaupreau Charcé menhir   Classé MH (1889)[11] 47° 21′ 40″ N, 0° 25′ 05″ O  
Menhirs de la Suzonnière Châtelais 3 menhirs[G 20]
Menhir du Bas Meilleray Chazé-Henry détruit[G 21]
Pierre couverte de la Pauvrière Chemellier dolmen ruiné 47° 21′ 18″ N, 0° 21′ 48″ O
Pierre couverte du Moulin de Piau Chemellier 47° 20′ 31″ N, 0° 20′ 53″ O  
Menhir et dolmen de l'Aurière Chigné   Classé MH (1983)[12] 47° 35′ 11″ N, 0° 08′ 24″ E  
Grand menhir de la Garde Cholet 47° 03′ 32″ N, 0° 52′ 49″ O  
Petit menhir du Champ de la Garde Cholet   Inscrit MH (1976)[13] 47° 02′ 39″ N, 0° 49′ 51″ O  
Pierre Plate de la Pochetière Cholet   Inscrit MH (1976)[14] 47° 02′ 39″ N, 0° 51′ 16″ O  
Polissoirs du jardin public Cholet Polissoirs du Carteron
Polissoir du Grand-Jard
Dolmen de la Vieille Fosse Contigné détruit[G 22]
Pierre des Hommes Coron menhir   Classé MH (1889)[15] 47° 07′ 11″ N, 0° 36′ 39″ O
Pierre Pointue Coron menhir 47° 08′ 31″ N, 0° 38′ 31″ O
Dolmen de Bronne Corzé disparu[G 23]
Dolmen de la Pidoucière Corzé   Inscrit MH (1984)[16] 47° 32′ 45″ N, 0° 20′ 47″ O  
Dolmen des Ruaux Le Coudray-Macouard détruit[G 24]
Pierre couverte Courchamps dolmen 47° 12′ 19″ N, 0° 09′ 46″ O
Pierre posée du Château Courléon sépulture collective sous dalle déplacée
47° 23′ 40″ N, 0° 08′ 08″ E
Menhir de la Delugrie Courléon
Dolmen de l’Etiau Coutures 47° 23′ 02″ N, 0° 21′ 28″ O  
Dolmen de Montsabert Coutures autre nom dolmen de la Caillère 47° 22′ 33″ N, 0° 21′ 08″ O  
Menhir de Pierre Frite Cuon
Dolmen de Pierre Péteuse Dénezé-sous-Doué 47° 15′ 27″ N, 0° 15′ 48″ O
Pierre couverte de Chavais Dénezé-sous-Doué dolmen 47° 14′ 47″ N, 0° 15′ 06″ O
Pierre couverte de Saulgré Dénezé-sous-Doué dolmen 47° 15′ 13″ N, 0° 15′ 40″ O
Pierre-qui-vire de la Virolais Dénezé-sous-Doué menhir probable[G 25]
Dolmen de la Butte à Matto Distré disparu[G 26]
Ensemble mégalithique de la Chênaie Distré   Inscrit MH (1975)[17] 47° 14′ 01″ N, 0° 07′ 39″ O
Pierre couverte de la Vacherie Distré dolmen   Classé MH (1976)[18] 47° 13′ 00″ N, 0° 06′ 25″ O  
Dolmen de la Croix de Fer Doué-la-Fontaine 47° 11′ 20″ N, 0° 16′ 14″ O
Pierre du Diable Drain menhir 47° 20′ 16″ N, 1° 11′ 59″ O  
Pierre du Coq et la Poule Échemiré 2 menhirs et 1 polissoir   Classé MH (1979)[19] 47° 33′ 17″ N, 0° 08′ 19″ O  
Polissoir des Fresnais Écouflant déplacé au musée Saint-Jean d'Angers
Dolmen des Dormans Epieds   Classé MH (1983)[20] 47° 06′ 18″ N, 0° 03′ 00″ O
Dolmen de la Petifaie La Ferrière-de-Flée   Inscrit MH (1990)[21] 47° 45′ 14″ N, 0° 50′ 42″ O  
Pierre couverte du château de la Ferrière La Ferrière-de-Flée dolmen   Classé MH (1989)[22] 47° 44′ 07″ N, 0° 51′ 32″ O  
Menhir de Bréau Le Fief-Sauvin   Inscrit MH (1990)[23] 47° 13′ 27″ N, 1° 01′ 15″ O  
Dolmen de Chappe Fontaine-Guérin détruit[G 27]
Dolmen de la Rangeardière Fontaine-Guérin 47° 29′ 11″ N, 0° 09′ 52″ O
Dolmen de la Tour du Pin Fontaine-Guérin 47° 29′ 46″ N, 0° 09′ 43″ O
Dolmen des Communeaux Fontaine-Guérin détruit[G 27]
Alignement de Bennefraye Freigné   Classé MH (1978)[24] 47° 33′ 35″ N, 1° 05′ 21″ O  
Dolmen de la Forêt Gennes   Inscrit MH (1990)[25] 47° 20′ 33″ N, 0° 16′ 26″ O  
Dolmen de la Madeleine Gennes   Classé MH (1930)[26] 47° 19′ 54″ N, 0° 14′ 06″ O  
Pierre couverte de la Pagerie Gennes   Classé MH (1980)[27] 47° 20′ 22″ N, 0° 15′ 23″ O  
Ensemble mégalithique du pavillon d'Achon Gennes
Menhir du Moulin Hilaire Gennes autres noms Menhir du Bois Gilbert, Pierre Longue   Inscrit MH (1982)[28] 47° 20′ 42″ N, 0° 14′ 55″ O  
Pierre couverte d'Avort Gennes 47° 18′ 49″ N, 0° 16′ 46″ O  
Pierre Longue du Bouchet Gennes   Inscrit MH (1990)[29] 47° 20′ 17″ N, 0° 15′ 50″ O  
Pierres Levées de l’Amphithéatre Gennes mégalithes indéterminés
Tumuli du plateau d'Avort Gennes
Dolmen de la Roche Thibaut Jarzé
Dolmen des Landes Jarzé
Pierre de la Bénetière Jarzé menhir probable disparu[G 28]
Pierre Droite des Landes Jarzé menhir probable
Dolmens de l'Isle Briand Le Lion-d'Angers 3 dolmens, 2 détruits   Inscrit MH (1976)[30]
Pierres levées de la Nanterie Liré 3 menhirs détruits[G 29]
Dolmen de l'étang de Launay Louresse-Rochemenier détruit[G 30]
Dolmen des Friches du Corbeau Louresse-Rochemenier 47° 16′ 15″ N, 0° 18′ 02″ O
Polissoir de la Bournée Louresse-Rochemenier 47° 15′ 48″ N, 0° 18′ 02″ O
Dolmen de l'Aunay Louvaines détruit[G 31]
Menhir de l'Ile du Layon Martigné-Briand autre nom Menhir du château des Noyers détruit[G 32]
Pierre levée de la Grouas Martigné-Briand autres noms Pierre Droite, Palet de Gargantua, Cromlech des Noyers   Inscrit MH (1982)[31] 47° 13′ 59″ N, 0° 29′ 00″ O  
Polissoir de la Grouas Martigné-Briand   Inscrit MH (1982)[32] 47° 13′ 58″ N, 0° 29′ 07″ O  
Pierre au Sel Maulévrier autres noms
Menhir de la Grande Moinie
Menhir du Moulin Verdon
  Classé MH (1975)[33] 47° 01′ 22″ N, 0° 49′ 09″ O  
Dolmen de Fessine La Meignanne 47° 31′ 12″ N, 0° 42′ 34″ O  
Mégalithes des Bois Noirs Méon
Dolmen de la Maison des Fées Miré   Classé MH (1911)[34] 47° 45′ 39″ N, 0° 29′ 13″ O  
Menhirs des Forges Montguillon 3 menhirs 47° 44′ 25″ N, 0° 46′ 21″ O
Pierre Levée du Domaine Montguillon menhir détruit[G 33]
Grande Pierre de la Prée de Thouars Montreuil-Bellay menhir 47° 07′ 05″ N, 0° 10′ 43″ O
Menhir de l'Accomodement Montreuil-Bellay   Inscrit MH (1967)[35] 47° 07′ 03″ N, 0° 08′ 09″ O  
Menhir des Brondes Montreuil-Bellay
Pierre de Lenay Montreuil-Bellay menhir   Classé MH (1911)[36] 47° 07′ 18″ N, 0° 09′ 55″ O  
Dolmen de Vaux Montreuil-sur-Loir
La Pierrelée Montsoreau dolmen   Inscrit MH (1970)[37] 47° 12′ 19″ N, 0° 02′ 37″ E
Menhir des Friches Nyoiseau détruit[G 34]
Alignement de Targé Parnay douteux[G 35]
La Grande-Pierre Pontigné menhir détruit[G 36]
Menhir de la Motte Pontigné disparu[G 37]
Pierre-Couverte Pontigné   Classé MH (1910)[38] 47° 33′ 02″ N, 0° 04′ 16″ O  
Polissoir de la Motte Pontigné déplacé devant le château de Baugé
47° 32′ 29″ N, 0° 06′ 06″ O
 
Sépulture sous dalle du Grand Trouvé Pontigné détruite[G 38]
Menhir du moulin à vent de Normandeau La Renaudière   Classé MH (1983)[39] 47° 06′ 09″ N, 1° 05′ 05″ O  
Menhir du Moulin de la Colle La Renaudière détruit[G 39]
Pierre levée de Charbonneau La Renaudière menhir   Inscrit MH (1983)[40] 47° 06′ 17″ N, 1° 04′ 49″ O  
Pierre levée de la Bretaudière La Renaudière menhir 47° 06′ 01″ N, 1° 03′ 05″ O  
Polissoir de Charbonneau La Renaudière
Polissoir de l'Ecluseau La Renaudière déplacé chez un particulier[G 40]
Pierre couverte de la Rigaudière Rou-Marson dolmen 47° 14′ 19″ N, 0° 09′ 44″ O
Pierre couverte du Clos-Badier Rou-Marson dolmen 47° 14′ 22″ N, 0° 09′ 30″ O
Pierre couverte du Clos-Moreau Rou-Marson dolmen 47° 14′ 26″ N, 0° 09′ 03″ O
Les Pierres Longues Rou-Marson menhirs détruits[G 40]
Menhir de Bellevue Saint-André-de-la-Marche détruit[G 41]
Menhir de la Blouère Saint-André-de-la-Marche détruit[G 42]
Pierre Levée
Pierre Levée du Courreau
Pierre Bardante de la Vallée
Pierre au Chat
Saint-André-de-la-Marche menhirs détruits[G 41]
Menhir de l'Autrinière
Menhir de la Flèche
Saint-Christophe-du-Bois détruits[G 43]
Menhirs de l'Auliveraie Sainte-Gemmes-d'Andigné détruits[G 44]
Dolmen du Moulin Moreau Saint-Florent-le-Vieil détruit[G 45]
Chaise des Morts Saint-Georges-des-Sept-Voies menhir
Pierre couverte du Grez Saint-Georges-des-Sept-Voies dolmen détruit[G 44]
Menhir de Nidevelle Saint-Georges-des-Sept-Voies autres noms Pierre Longue de Sale Village, Pierre qui Pousse 47° 21′ 06″ N, 0° 16′ 40″ O  
La Haute-Borne Saint-Germain-sur-Moine menhir   Classé MH (1889)[41]
détruit[G 46]
Pierres levées de la Davière Saint-Germain-sur-Moine 2 menhirs détruits[G 47]
Crypte du Bois Brard Saint-Hilaire-Saint-Florent
La Pierre St-Julien Saint-Hilaire-Saint-Florent enceinte mégalithique détruit[G 47]
Dolmen du Bois-Briand Saint-Hilaire-Saint-Florent   Classé MH (1914)[42] 47° 15′ 38″ N, 0° 06′ 07″ O
Dolmen du Bois du Feu Saint-Hilaire-Saint-Florent 47° 16′ 01″ N, 0° 07′ 30″ O  
La Grosse Borne Saint-Just-sur-Dive menhir détruit[G 48]
Dolmen de la Colleterie Saint-Lambert-la-Potherie 47° 29′ 28″ N, 0° 39′ 51″ O
Polissoir de la Chaussée Saint-Lambert-la-Potherie détruit[G 49]
Grande Pierre levée Saint-Macaire-en-Mauges   Classé MH (1941)[43] 47° 06′ 15″ N, 1° 02′ 09″ O  
Petit menhir couché Saint-Macaire-en-Mauges
Menhir couché de la Grande Bretellière Saint-Macaire-en-Mauges
Pierre Frite Saint-Martin-d'Arcé menhir
Pierre Frite d'Armaillé Saint-Michel-et-Chanveaux menhir 47° 42′ 01″ N, 1° 09′ 37″ O  
Pierre Couverte de la Bajoulière Saint-Rémy-la-Varenne dolmen   Classé MH (1936)[44] 47° 22′ 05″ N, 0° 17′ 51″ O  
La Pierre Fritte Saint-Saturnin-sur-Loire menhir
Pierre Frite Saint-Sauveur-de-Flée menhir détruit[G 50]
Menhir de l’Ambroise Saint-Sulpice
Petit dolmen de l’Ambroise Saint-Sulpice douteux[G 51]
Polissoir des Moulins Saint-Sylvain-d'Anjou
Pierre du Ruau Saulgé-l'Hôpital dolmen détruit[G 52]
Dolmen de Bagneux Saumur autres noms

La Grande Pierre Couverte,
La Roche-aux-Fées
Le Grand Dolman

  Classé MH (1889)[45] 47° 14′ 35″ N, 0° 05′ 42″ O  
Dolmen des Caves de la Mort Saumur
Le Petit Dolmen Saumur   Classé MH (1889)[46] 47° 14′ 44″ N, 0° 05′ 55″ O
Pierre couverte de Nantilly Saumur dolmen détruit[G 53]
Pierre Fiche de Bagneux Saumur menhir   Classé MH (1889)[47]
Petit menhir du Chêne Sceaux-d'Anjou détruit[G 53]
Polissoir de la Chênaie Sceaux-d'Anjou douteux[G 54] déplacé chez un particulier[G 55]
Petit menhir de Bourg-Chevreau Segré
La Borne La Séguinière menhir détruit[G 56]
La Pierre à l’Ane La Séguinière menhir disparu[G 57]
Pierre-Vivante-de-Brenon La Séguinière menhir détruit[G 56]
Pierre au Loup Seiches-sur-le-Loir dolmen   Classé MH (1978)[48] 47° 34′ 17″ N, 0° 20′ 09″ O  
Dolmen de Lizieux Seiches-sur-le-Loir autre nom La Pierre à Jallais 47° 35′ 30″ N, 0° 21′ 29″ O
Doigt de César Soucelles menhir

autre nom Menhir des Foucronières

  Classé MH (1975)[49] 47° 35′ 43″ N, 0° 24′ 45″ O  
Dolmen de la Pierre Cesée Soucelles autre nom

Dolmen de la Pilière

  Classé MH (1910)[50] 47° 34′ 08″ N, 0° 23′ 39″ O  
Dolmen des Trottières Thouarcé autre nom La Pierre Couverte détruit[G 58]
Dolmen de la Butte aux Houx Le Thoureil
Dolmens des Varennes de Cumeray Le Thoureil autres nom Pierres cabrées (grand dolmen) 47° 21′ 45″ N, 0° 16′ 40″ O  
Hutte en Pierre de la Butte aux Houx Le Thoureil chambre sous tumulus[G 59]
Menhir couché des Bois de la Bodinière Le Thoureil
Menhir de Bessé Le Thoureil déplacé
Menhir de la Filoussière Le Thoureil autre nom Pierre Longue 47° 22′ 34″ N, 0° 16′ 50″ O  
Menhir des Varennes de Cumeray Le Thoureil 47° 21′ 47″ N, 0° 16′ 43″ O  
Menhir du vallon du Bois de la Bodinière Le Thoureil 47° 22′ 06″ N, 0° 16′ 52″ O
Pierre longue de Nézan Le Thoureil menhir  
Pierre longue de St-Gondon Le Thoureil menhir 47° 22′ 07″ N, 0° 16′ 41″ O
Petits menhirs de la Butte aux Houx Le Thoureil autre nom Petits menhirs de la Bodinère
Pierre de Torche Anesse Le Thoureil mégalithe indéterminé disparu[G 54]
Grosse Pierre de la Rigaudière La Tourlandry menhir christianisé 47° 08′ 39″ N, 0° 40′ 53″ O  
Menhir du Pré de la Chapelle Trémentines 47° 06′ 50″ N, 0° 50′ 54″ O
Pierre-qui-tourne Trémentines menhir
autres noms Pierre Fiche de Parchambault , La Pierre Frite
47° 07′ 05″ N, 0° 51′ 03″ O
Menhir du Pont de Trémont Trémont détruit[G 60]
Dolmen du Ruisseau d’Enfer Trèves
Pierre couverte du Mousseau Les Ulmes dolmen   Inscrit MH (1984)[51] 47° 13′ 18″ N, 0° 10′ 17″ O  
Pierre Levée de la Mercière La Varenne menhir détruit[G 61]
Menhir du Grésil Vaudelnay autre nom Menhir de la Gazelle   Inscrit MH (1967)[52] 47° 07′ 55″ N, 0° 10′ 30″ O
La Pierre Droite Vaudelnay menhir détruit[G 62]
Dolmen de la Pierre Plate Vernoil-le-Fourrier détruit[G 63]
Crypte et polissoir du Champ de Courses Verrie
Dolmen de la Pancelière Le Vieil-Baugé
Dolmen de la Pierre Villevêque détruit[G 64]

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Bernard M. Henry, L'Anjou Préhistorique et Archéologique : Quatre mille ans d’histoire, Angers, G. H. Rossard (Librairie Sainte-Croix), , 195 p.
  1. p. 60
  2. p. 45
  3. p. 46
  4. p. 49
  5. p. 50–51
  6. p. 51
  7. p. 52
  8. p. 54
  • Michel Gruet, Mégalithes en Anjou, (1re éd. 1967, actualisation de Charles-Tanguy Le Roux)
  1. p. 286
  2. p. 288
  3. p. 309
  4. p. 312–313
  5. p. 298
  6. p. 295
  7. p. 289–391
  8. a et b p. 357
  9. p. 34
  10. a et b p. 38
  11. p. 137
  12. p. 41
  13. p. 44
  14. p. 46
  15. p. 49
  16. p. 358
  17. a et b p. 53
  18. p. 58
  19. p. 61
  20. p. 63
  21. p. 64
  22. p. 83
  23. p. 360
  24. p. 89
  25. p. 100
  26. p. 102
  27. a et b p. 119
  28. p. 365
  29. p. 146
  30. p. 150
  31. p. 151
  32. p. 156
  33. p. 165
  34. p. 173
  35. p. 175
  36. p. 180
  37. p. 179
  38. p. 176
  39. p. 184
  40. a et b p. 187
  41. a et b p. 195
  42. p. 194
  43. p. 197-199
  44. a et b p. 202
  45. p. 200-201
  46. p. 207
  47. a et b p. 208
  48. p. 216
  49. p. 372
  50. p. 229
  51. p. 231
  52. p. 233
  53. a et b p. 235
  54. a et b p. 375
  55. p. 236
  56. a et b p. 237
  57. p. 239
  58. p. 245
  59. p. 252
  60. p. 268
  61. p. 271
  62. p. 274
  63. p. 276
  64. p. 282

RéférencesModifier

  1. Un mégalithe inédit sous le château d'Angers (Maine-et-Loire), Cyril Marcigny, Emmanuel Ghesquière, Cyril Hugot, Bulletin de la Société préhistorique française, 2002 ; Volume 99, Numéro 4 ; p. 821-824
  2. Le cairn du Château à Angers sur le site de l'INRAP
  3. M. Gruet, Dolmens angevins à portique, Bull. Soc. Préhis. Franç., 1956
  4. Notice no PA00108946
  5. Notice no PA00108952
  6. Notice no PA00108999
  7. Notice no PA00109000
  8. Notice no PA00109440
  9. Notice no PA00109018
  10. Notice no PA00109028
  11. Notice no PA00109027
  12. Notice no PA00109051
  13. Notice no PA00109052
  14. Notice no PA00109053
  15. Notice no PA00109064
  16. Notice no PA00109066
  17. Notice no PA00109086
  18. Notice no PA00109083
  19. Notice no PA00109095
  20. Notice no PA00109099
  21. Notice no PA00109427
  22. Notice no PA00109103
  23. Notice no PA00109428
  24. Notice no PA00109116
  25. Notice no PA00109418
  26. Notice no PA00109121
  27. Notice no PA00109122, base Mérimée, ministère français de la Culture
  28. Notice no PA00109125, base Mérimée, ministère français de la Culture
  29. Notice no PA00109429
  30. Notice no PA00109149
  31. Notice no PA00109174
  32. Notice no PA00109175
  33. Notice no PA00109177
  34. Notice no PA00109186
  35. Notice no PA00109201
  36. Notice no PA00109202
  37. Notice no PA00109212
  38. Notice no PA00109233
  39. Notice no PA00109243
  40. Notice no PA00109244
  41. Notice no PA00109272
  42. Notice no PA00109313
  43. Notice no PA00109274
  44. Notice no PA00109289
  45. Notice no PA00109303
  46. Notice no PA00109314
  47. Notice no PA00109342
  48. Notice no PA00109356
  49. Notice no PA00109363
  50. Notice no PA00109362
  51. Notice no PA00109392
  52. Notice no PA00109118

Articles connexesModifier

Liens externesModifier