Michel Gruet

médecin français

Michel Gruet, né le à Angers, commune où il est mort le [1], est un archéologue, paléontologue, préhistorien et docteur en médecine français[2].

Michel Gruet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
AngersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Michel Elie GruetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Il a été médecin généraliste à Pellouailles-les-Vignes (Maine-et-Loire) puis médecin du travail à Angers (Bessonneau et Bull).

Dès son plus jeune âge et influencé par son grand-père Louis Davy, ingénieur civil des mines (Segré et Chateaubriant), il s'est intéressé à la géologie puis à la préhistoire.

Il a réalisé de nombreuses fouilles préhistoriques.

Il a fait son service militaire en Tunisie au 4e régiment de tirailleurs tunisiens et se marie en 1939 à Bizerte en Tunisie. En fouillant, il découvre le site préhistorique de El Guettar, près de Gafsa en Tunisie.

En Maine-et-Loire, il a fouillé pendant de longues années à Roc-en-pail près de Chalonnes-sur-Loire et a été conservateur du Muséum d'histoire naturelle d'Angers. Il a également publié la découverte du site de La Grézille à Chacé.

Il a aussi fouillé à Rancogne en Charente, sous la direction de Claude Burnez.

Il est l’inventeur de l'expression « dolmens angevins à portique » qui désigne certaines chambres mégalithiques quadrangulaires précédées d'une antichambre étroite et moins haute, le portique trilithe, couvert d'une dalle unique. Ce type de dolmen est une évolution tardive du dolmen à couloir par réduction du couloir et amplification de la chambre[3].

OuvragesModifier

Voir la Publications de M. Gruet par Jean Siraudeau, François Comte, Yves Gruet dans la Revue archéologique de l'ouest, 1998.

BibliographieModifier

  • Jean Siraudeau et François Comte, « Les travaux et les jours avec le Docteur Michel Gruet, archéologue (1912-1998) », Archives d'Anjou, no 2,‎ , p. 5 à 36
  • Jean L'Helgouac'h, « Michel Gruet (1912-1998) et la Préhistoire en Anjou », Revue archéologique de l'ouest, no 15,‎ , p. 221-222 (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. Archives du Maine-et-Loire, commune d'Angers, 3e arrondissement, acte de naissance no 303, année 1912 (avec mention marginale de décès)
  2. « Disparition », Bulletin de la Société préhistorique française, tome 95, n°4, 1998. pp. 603-605
  3. Michel Gruet, « Dolmens angevins à portique », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 53, nos 7-8,‎ , p. 397-401 (lire en ligne)

Liens externesModifier