Ouvrir le menu principal

Seilhan

commune française du département de la Haute-Garonne

Seilhan
Seilhan
Mairie de Seilhan
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Saint-Gaudens
Canton Bagnères-de-Luchon
Intercommunalité Communauté de communes du Haut Comminges
Maire
Mandat
Denise Vigneaux
2014-2020
Code postal 31510
Code commune 31542
Démographie
Gentilé Seilhanais
Population
municipale
204 hab. (2016 en augmentation de 2 % par rapport à 2011)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 03′ 06″ nord, 0° 34′ 36″ est
Altitude Min. 417 m
Max. 702 m
Superficie 4,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Seilhan

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Seilhan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Seilhan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Seilhan
Liens
Site web mairie-seilhan31.fr

Seilhan est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Seilhanais.

Sommaire

GéographieModifier

Commune située sur la Garonne au pied des Pyrénées dans le Comminges à 14 km au Sud-Ouest de Saint-Gaudens. C'est une commune limitrophe avec le département des Hautes-Pyrénées.

Communes limitrophesModifier

Seilhan est limitrophe de quatre autres communes dont une dans le département des Hautes-Pyrénées.

 
Carte de la commune de Seilhan et des communes avoisinantes.

HydrographieModifier

La commune est longée par la Garonne dans sa partie nord ou elle sert de frontière naturelle avec la commune de Labroquère.

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 468 hectares ; son altitude varie de 417 à 702 mètres[2].

Le Picon Garros se trouve sur une partie de la commune.

Voies de communication et transportsModifier

Accès par l'autoroute A64 sortie no 17 puis la route nationale 125, et avec le réseau Arc-en-ciel.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de onze[3],[4].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne, de la communauté de communes des Pyrénées Haut-Garonnaises et du canton de Bagnères-de-Luchon (avant le redécoupage départemental de 2014, Seilhan faisait partie de l'ex-canton de Barbazan).

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des Maires de Seilhan depuis 1793 [5].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1961 Blaise Nestier    
1961 1987 Louis Batmalle    
1987 2001 Denise Vigneaux    
2001 2008 Thierry Sentous    
2008 2014 Pierre-Louis Delès    
2014 2020 Denise Vigneaux    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1901. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2016, la commune comptait 204 habitants[Note 1], en augmentation de 2 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
326314296254260232241226228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
210202194182188187202200204
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[10] 1975[10] 1982[10] 1990[10] 1999[10] 2006[11] 2009[12] 2013[13]
Rang de la commune dans le département 277 264 330 345 368 372 387 393
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

Zone artisanale. La présence de pâturages favorise l'activité d'élevage bovin et ovin.

EnseignementModifier

Seilhan fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée par un regroupement pédagogique intercommunal avec les communes de Luscan, Galié, Barbazan, Labroquère, Valcabrère et Saint-Bertrand de Comminges de la maternelle au primaire, sur la commune de Barbazan CE1 et CE2, sur la commune de Labroquère CP, CM1, CM2 et maternelle à Saint-Bertrand de Comminges[14].

Culture et festivitésModifier

Comité des fêtes, vide grenier, bal musette,

Activités sportivesModifier

Pistes cyclables, randonnées pédestres, chasse,

Écologie et recyclageModifier

Protection environnementaleModifier

Le site Natura 2000 Chaînons calcaires du Piémont Commingeois est classé en zone spéciale de conservation depuis 2007, avec une superficie de 6 198 hectares il s'étend sur une partie de la commune de Seilhan[15].

Village FleuriModifier

Depuis une vingtaine d'années, Seilhan participe au concours des villages fleuris organisé par le conseil général de Haute-Garonne.

Le village a souvent été récompensé par le passée :

  • En 1994, 2002, 2011, 2014 et 2017, Seilhan a obtenu le 1er Prix[16].

BotaniqueModifier

Seilhan est l'un des dix sites connus en France où pousse le Genêt Hérissé, cette espèce rare se trouve essentiellement dans les Pyrénées notamment en Espagne.

Le Genêt hérissé est une plante protégée au niveau nationale[17].


Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. seilhanmaire, « Situation de Seilhan », sur www.mairie-seilhan31.fr, (consulté le 2 décembre 2018)
  3. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  4. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031416.html.
  5. seilhanmaire, « Les Maires de Seilhan depuis la Révolution ... », sur www.mairie-seilhan31.fr, (consulté le 25 novembre 2018)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016)
  11. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  12. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  13. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  14. http://www.mairie-seilhan31.fr/fr/ecoles/ecoles-1.html
  15. Museum national d'Histoire naturelle, « INPN - FSD Natura 2000 - FR7300885 - Chaînons calcaires du Piémont Commingeois - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 25 novembre 2018)
  16. seilhanmaire, « Seilhan : village fleuri », sur www.mairie-seilhan31.fr, (consulté le 24 novembre 2018)
  17. seilhanmaire, « Caractéristiques environnementales de la commune », sur www.mairie-seilhan31.fr, (consulté le 24 novembre 2018)
  18. a b et c seilhanmaire, « "Histoires" de Seilhan », sur www.mairie-seilhan31.fr, (consulté le 24 novembre 2018)