Ouvrir le menu principal

Saison 1991-1992 du Paris Saint-Germain

Paris Saint-Germain
Saison 1991-1992
Description de l'image PSG 1972.gif.
Généralités
Couleurs Rouge, bleu et blanc
Stade Parc des Princes
48 527 places
Président Drapeau : France Michel Denisot
Entraîneur Drapeau : Portugal Artur Jorge
Résultats
Championnat Troisième
47 pts (15V, 17N, 6D)
(43 buts pour, 27 buts contre)
Coupe de France Seizième de finale
contre AS Nancy lorraine (2-3)
Meilleur buteur Championnat :
Drapeau : France Christian Perez (12)
Toutes compétitions :
Drapeau : France Christian Perez (13)
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 1991-1992 du Paris Saint-Germain est la dix-neuvième saison du club de la capitale en première division du championnat de France. Cette saison est marquée par l'arrivée de Canal+ à l'actionnariat du club, et par le départ de Francis Borelli de la présidence, après treize ans à la tête du club. Michel Denisot le remplace dans ses fonctions.

À la recherche d'un entraîneur d'expérience, le PSG choisit comme nouvel entraîneur le portugais Artur Jorge. Ancien sélectionneur du Portugal, il remporte plusieurs trophées avec le FC Porto, dont le championnat à trois reprises (1985, 1986 et 1990) ainsi que la Coupe des clubs champions européens en 1987. L'objectif affiché est de finir dans les cinq premiers, synonyme de qualification européenne.

Le Paris SG finit à la troisième place du classement, derrière l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille, qui enchaîne son quatrième titre consécutif. Il s'assure ainsi une qualification pour la Coupe UEFA. En coupe de France, Le club atteint les seizièmes de finale, battu par l'AS Nancy Lorraine (3-2).

Sommaire

Avant-saisonModifier

 
Michel Denisot devient le premier dirigeant du Paris SG sous l'ère Canal+.

Le Paris Saint-Germain, neuvième la saison passée[1], est en difficulté financière et sportive. Le 31 mai 1991, une conférence de presse au Parc des Princes acte l'arrivée de la chaîne de télévision Canal+, alors diffuseur du championnat français[2]. Le maire de Paris, Jean Tiberi, acte l'épongement des dettes du club à hauteur de 50 millions de francs, et s'engage également à verser des subventions de 30 millions de francs par an, sur trois ans[3]. Pierre Lescure, directeur général de Canal+ (détenant 39,8% des parts du club), est nommé président de la SAOS créée, tandis que Bernard Brochand est nommé président de l'Association PSG (qui possède 49% du capital de la SAOS). Michel Denisot est nommé vice-président délégué, avec un rôle exécutif[4]. Le producteur et présentateur de la chaîne cryptée avait avec succès dirigé LB Châteauroux avec une promotion en deuxième division et un passage au statut de club de football professionnel quinze jours avant. Treize ans après son arrivée à la tête du club en 1978, Francis Borelli quitte donc son poste mais garde un statut de président d’honneur à vie[2].

« Le budget est de 120 millions, l'objectif cette année ce sera d'être dans les cinq premiers au classement. »

— Michel Denisot[2]

Henri Michel n'est pas conservé après seulement une saison comme entraîneur. Le 10 juin, le portugais Artur Jorge est nommé pour lu succéder[5]. L'entraîneur portugais annonce devant la presse qu'il a soumis une liste de recrutement à ses dirigeants, dont « plusieurs joueurs spectaculaires »[6]. Plusieurs anciens joueurs de Jorge sont évoqués dans la presse comme Paulo Futre ou Domingos Paciência[5]. International français depuis peu, Jocelyn Angloma est échangé à l'Olympique de Marseille le 28 juin contre Laurent Fournier, Bernard Pardo et Bruno Germain. Le 15 juillet, Ricardo Gomes, défenseur brésilien du Benfica Lisbonne est transféré pour 30 millions de francs, et devient alors le joueur le plus cher de l'histoire du club. Michel Denisot le considère comme le premier recrutement fort sous l'ère Canal+ à postériori[7]. Deux autres internationaux brésiliens du championnat portugais : son ancien coéquipier le meneur de jeu Valdo Filho le 8 août[8], puis le défenseur du FC Porto Geraldão.

Âgé de 36 ans et en fin de contrat, Safet Sušić, capitaine et joueur historique du club, souhaite continuer à jouer avec l'équipe. La direction préfère lui proposer d'autres fonctions au sein de l'organigramme[6]. Déçu, il rejoint finalement le Red Star en Division 2 le 10 juillet[9].

Le club fait signer un contrat professionnel à Richard Dutruel (19 ans), issu du centre de formation.

  Tableau des transferts du mercato d’été
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
  Arrivées
Patrick Colleter   France Transfert Montpellier HSC   Division 1
Laurent Fournier   France Transfert Olympique de Marseille   Division 1
Geraldão   Brésil Transfert FC Porto   Primeira Divisão
Bruno Germain   France Transfert Olympique de Marseille   Division 1
Bernard Héréson   France Transfert Stade Lavallois   Division 2
Paul Le Guen   France Transfert FC Nantes   Division 1
Dominique Leclercq   France Transfert Lille   Division 1
Bernard Pardo   France Transfert Olympique de Marseille   Division 1
Ricardo Gomes   Brésil Transfert (30 millions de francs) SL Benfica   Primeira Divisão
Valdo   Brésil Transfert SL Benfica   Primeira Divisão
Thomas Kokkinis   France Fin du prêt SC Bastia   Division 2
Thierry Laurey   France Fin du prêt AS Saint-Étienne   Division 1
Amara Simba   France Fin du prêt AS Cannes   Division 1
Richard Dutruel   France Premier contrat professionnel Paris Saint-Germain B
  Départs
Jocelyn Angloma   France Transfert Olympique de Marseille   Division 1
Michel Bibard   France Transfert Sur Club   Division 1
Jean-Pierre Bosser   France Transfert FC Mulhouse   Division 2
Philippe Jeannol   France Transfert Sur Club   Division 1
Thierry Laurey   France Transfert Montpellier HSC   Division 1
Stéphane Persol   France Transfert Corbeil-Essonnes   Division 4
Franck Tanasi   France Transfert AS Poissy   Division 4
Zlatko Vujović   Yougoslavie Transfert FC Sochaux-Montbéliard   Division 1
Jean-François Charbonnier   France Fin de contrat Paris FC   Division 2
Safet Sušić   Yougoslavie Fin de contrat AS Red Star 93   Division 2
Thomas Kokkinis   France Prêt AS Red Star 93   Division 2
Alboury Lah   Sénégal Prêt LB Châteauroux   Division 2
  Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
  Arrivées
David Ginola   France Transfert Brest Armorique FC   Division 2


Préparation d'avant-saisonModifier

CompétitionsModifier

ChampionnatModifier

La saison 1991-1992 de Division 1 est la cinquante-sixième édition du championnat de France de football. La division oppose vingt clubs en une série de trente-huit rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour les coupes d'Europe que sont la Ligue des Champions (le vainqueur), la Coupe UEFA (les trois suivants) et la Coupe des vainqueurs de coupe (le vainqueur de la Coupe de France). Le Paris Saint-Germain participe à cette compétition pour la dix-neuvième fois de son histoire et la dix-huitième depuis la saison 1974-1975.

Classement et statistiquesModifier

Le Paris Saint-Germain termine le championnat à la troisième place avec 15 victoires, 17 matchs nuls et 6 défaites. Une victoire rapportant deux points et un match nul un point, le PSG totalise 47 points.

Extrait du classement de Division 1 1991-1992[10]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique de Marseille 58 38 23 12 3 67 21 +46
2 AS Monaco 52 38 22 8 8 55 33 +22
3 Paris SG 47 38 15 17 6 43 27 +16
4 AJ Auxerre 44 38 16 12 10 55 32 +23
5 SM Caen 44 38 17 10 11 46 45 +1
6 Montpellier HSC 42 38 12 18 8 40 32 +8

Coupe de FranceModifier

Rencontres en Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32 USG Boulogne-sur-Mer 1-4 Paris SG D3
1/16 AS Nancy lorraine 3-2 Paris SG D1

La coupe de France 1991-1992 est la 75e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises tous les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales. Le Paris Saint-Germain s'incline face à l'AS Nancy lorraine dès les seizièmes de finale après avoir gagné face à l'USG Boulogne-sur-Mer.

Cette édition ne voit pas de vainqueur, à la suite de la catastrophe de Furiani survenue lors de la confrontation entre le SEC Bastia et l'Olympique de Marseille, causant la mort de 18 personnes.

Matchs officiels de la saisonModifier

Le tableau ci-dessous retrace dans l'ordre chronologique les 40 rencontres officielles jouées par le Paris Saint-Germain durant la saison. Le club parisien a participé aux 38 journées du championnat ainsi qu'à 2 tours de Coupe de France. Les buteurs sont accompagnés d'une indication entre parenthèses sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Le bilan général de la saison est de 16 victoires, 17 matchs nuls et 7 défaites.

Joueurs et encadrement techniqueModifier

Effectif et encadrementModifier

Effectif de la saison 1991-1992[12]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G   Bats, JoëlJoël Bats 04/01/1957 (35 ans) France AJ Auxerre
999 G   Dutruel, RichardRichard Dutruel 24/12/1972 (19 ans) Formé au club
999 G   Leclercq, DominiqueDominique Leclercq 30/11/1957 (34 ans) France espoirs LOSC Lille
3 D   Colleter, PatrickPatrick Colleter 06/11/1965 (26 ans) Bretagne Montpellier HSC
4 D   , RicardoRicardo 13/12/1964 (27 ans) Brésil Benfica Lisbonne
5 D   , GeraldãoGeraldão 24/04/1963 (29 ans) Brésil FC Porto
6 D   Kombouaré, AntoineAntoine Kombouaré 16/11/1963 (28 ans) France B Sporting Toulon
999 D   Héréson, BernardBernard Héréson 08/01/1969 (23 ans) France espoirs Stade lavallois
999 D   Llacer, FrancisFrancis Llacer 09/09/1971 (20 ans) France espoirs Formé au club
999 D   Vasseur, Jean-LucJean-Luc Vasseur 01/01/1969 (23 ans) Formé au club
999 D   De Percin, FrancisFrancis De Percin 08/10/1969 (22 ans) Formé au club
999 D   Pérez, VictorVictor Pérez 15/01/1970 (22 ans) Formé au club
7 M   Germain, BrunoBruno Germain   28/04/1960 (32 ans) France Olympique de Marseille
10 M   Valdo, Valdo 12/01/1964 (28 ans) Brésil Benfica Lisbonne
12 M   Pardo, BernardBernard Pardo 19/12/1960 (31 ans) France Olympique de Marseille
14 M   Reynaud, PierrePierre Reynaud 09/01/1968 (24 ans) Formé au club
15 M   Le Guen, PaulPaul Le Guen 01/03/1964 (28 ans) France espoirs FC Nantes
16 M   Fournier, LaurentLaurent Fournier 14/09/1964 (27 ans) France espoirs Olympique de Marseille
17 M   Ginola, DavidDavid Ginola 25/01/1967 (25 ans) France Brest Armorique FC
999 M   Sène, OumarOumar Sène 23/10/1959 (32 ans) Sénégal Stade lavallois
9 A   Bravo, DanielDaniel Bravo 09/02/1963 (29 ans) France OGC Nice
11 A   Perez, ChristianChristian Perez 13/05/1963 (29 ans) France Montpellier HSC
13 A   Simba, AmaraAmara Simba 23/12/1961 (30 ans) France RC Versailles
999 A   Nouma, PascalPascal Nouma 06/01/1972 (20 ans) France espoirs Formé au club
999 A   Rinçon, DavidDavid Rinçon 03/08/1970 (21 ans) Formé au club
999 A   Sandjak, LyazidLyazid Sandjak 11/09/1966 (25 ans) Algérie Noisy-le-Sec OB93
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)

Aide entraîneur

Régisseur sportif

  •   Guy Adam
Préparateur(s) physique(s)
  •   Victor Barrientos
Médecin(s)
  •   Alain Simon

Masseur

  •   André Lansade

Podologue

  •   Gilles Watelle

Légende

 

Statistiques collectivesModifier

Bilan sportif de l'équipe première du Paris Saint-Germain
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Division 1 - 3e 38 15 17 6 43 27 +16
Coupe de France 1/32 de finale 1/16 de finale 2 1 0 1 6 4 +2
Total - - 40 16 17 7 49 31 +18

Statistiques individuellesModifier

Aspects juridiques et économiquesModifier

DirigeantsModifier

Membres du Conseil d'Administration de la S.O.S. : Pierre Aranzana, Bernard Brochand, Alain Cayzac, Michel Denisot, Guy Drut, Pierre Lescure, Annie Lhéritier, Claude Ravilly, Simon Tahar, Charles Talar, Jean Tiberi.

Organigramme[13]
Fonction Nom
Président du club   Bernard Brochand
Président de la Société à Objet Sportif (S.O.S.)   Pierre Lescure
Vice-Président Délégué   Michel Denisot
Directeur de l'administration sportive   Jean-Michel Moutier
Directeur financier   Christian Hervé
Administration   Fernand Taton
Délégué général   Gérard Le Scour
Directeur commercial   Richard Cadudal
Relations publiques   Isabelle Perenchio
Chargé de la formation et des relations avec les clubs d'Île-de-France   Gérard Banide

Structure juridiqueModifier

Équipementiers et sponsorsModifier

La tenue est encore cette année fournie par l'équipementier Nike. Cette association dure depuis 1989.

Nous retrouvons comme partenaires :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

RéférencesModifier

  1. « Classement 1990/1991 Division 1 », sur lfp.fr, LFP
  2. a b et c Michel Kollar, « Le fait du jour, 31 mai 1991 : Canal + prend le pouvoir au PSG ! », sur paris-canalhistorique.com (consulté le 13 décembre 2018).
  3. « Le plan de relance du club parisien : Canal Plus prend le pouvoir au Paris-Saint-Germain », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2018).
  4. Hugo Cappelaere, Paris United, « L’histoire du PSG 1991-1998 : Le PSG devient un grand d’Europe », sur parisunited.fr, (consulté le 17 décembre 2018).
  5. a et b « Un Paris-S.G à la portugaise ? », L'Équipe, vol. 46, no 14029,‎ , p. 3.
  6. a et b « Jorge veut une grande équipe à Paris », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2018).
  7. Nicolas Le Gardien, « Avant Bordeaux – PSG : "Ricardo est un combattant" explique Michel Denisot », Sud Ouest,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2018).
  8. « Paris-SG a choisi Valdo », L'Équipe, vol. 46, no 14075,‎ , p. 3.
  9. Michel Kollar, « 10 juillet 1991 : le jour où Safet Susic a dit adieu au PSG... », sur paris-canalhistorique.com (consulté le 13 décembre 2018).
  10. « Classement 1991/1992 Division 1 », sur lfp.fr, LFP
  11. « Calendrier de Paris S-G lors de la saison 1991/1992 », sur footballdatabase.eu (consulté le 15 décembre 2018)
  12. a et b « Statistiques du Paris SG 1991-1992 », sur footballdatabase.eu
  13. « Les guides des Saisons : 1991/92 », La mémoire du PSG, saison 1991/92 (consulté le 28 décembre 2018)

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Philippe Bouchard, Le roman noir du PSG : De Canal+ à Canal-, Calmann-Lévy, , 262 p. (ISBN 978-2702131077)
  • Rodolphe Albert, Les secrets du PSG : la danseuse de Canal+ : mai 1991-avril 2006, Privé, , 318 p. (ISBN 978-2350760285)

NavigationModifier