Ouvrir le menu principal

Pont-sur-l'Ognon

commune française du département de la Haute-Saône

Pont-sur-l'Ognon
Pont-sur-l'Ognon
Pont métallique sur l'Ognon.
Blason de Pont-sur-l'Ognon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Villersexel
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Villersexel
Maire
Mandat
Annie Clerc
2014-2020
Code postal 70110
Code commune 70420
Démographie
Population
municipale
69 hab. (2016 en augmentation de 21,05 % par rapport à 2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 19″ nord, 6° 23′ 19″ est
Altitude Min. 253 m
Max. 315 m
Superficie 4,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Pont-sur-l'Ognon

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Pont-sur-l'Ognon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pont-sur-l'Ognon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pont-sur-l'Ognon

Pont-sur-l'Ognon est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

  Autrey-le-Vay Les Magny  
Esprels
Chassey-lès-Montbozon
N Cubry (Doubs)
Cubrial (Doubs)
O    Pont-sur-l'Ognon    E
S
Bonnal (Doubs) Rougemont (Doubs)

HistoireModifier

 
La turbine de Fourneyron.

Le 26 avril 1827, Pont-sur-l'Ognon vit les premiers essais officiels de la turbine hydraulique inventée par Benoît Fourneyron pour animer la fonderie qui utilise la houille de Gémonval pour la fonte des métaux, dans les années 1820[1].

Le conservatisme traditionnel des industriels français nécessita d'attendre cinq années avant que ne vint une commande, qui n'en était pas une puisque Benoît Fourneyron fournissait à son client, M. F. Caron, une turbine gratuite à la condition qu'elle soit employée à quelque chose de productif. Pourtant son rendement était double de celui des installations traditionnelle concurrentes[1],[2].

Politique et administrationModifier

 
Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes du Pays de Villersexel.

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la deuxième circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait partie depuis 1801 du canton de Villersexel[3]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le canton s'est agrandi, passant de 32 à 47.

IntercommunalitéModifier

La commune est membre de la communauté de communes du Pays de Villersexel, créée en le .

Liste des mairesModifier

 
La mairie.
Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1835 1837 Laurent Boisson    
1840 1841 Jean Noël Gousserey    
1843   Nicolas Rollet    
1845 1852 Gabriel Augier    
1852 1856 François Richard    
1856 1863 Jean François Méline    
1863 1872 François Richard    
Les données manquantes sont à compléter.
2001[5] En cours
(au 22 janvier 2015)
Annie Clerc   Retraitée
Réélue pour le mandat 2014-2020[6],[7]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2016, la commune comptait 69 habitants[Note 1], en augmentation de 21,05 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
121102110111165254201169174
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1281161451401091091049580
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
939586887972707160
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
524745434851605762
2016 - - - - - - - -
69--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint-Pierre, reconstruite en 1764 à l’emplacement d’une ancienne église incendiée, et rénovée en 2016[11].
  • Croix du cimetière, léguée en 1620 par le prêtre de l’époque, et rénovée grâce à un don anonyme et la participation du Département[12].

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : Parti : au 1) d’azur aux trois perdrix d’or, au 2) d’argent aux douze macles de sable.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b « Forges de Pont-sur-l'Ognon », notice no IA70000081, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Livre d'or du centenaire des Ateliers Crozet Fourneyron, Invention de la Turbine. Librairie Béranger 1923.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Source : AD70
  5. « Annie Clerc candidate à sa succession », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Maire depuis 2001, Annie Clerc se présente pour un 3e mandat à Pont-sur- L’Ognon ».
  6. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, publiée le 23 janvier 2013, consultée le 18 juillet 2013
  7. « Annie Clerc est maire », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. « L’église rénovée », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  12. « Messe annuelle et bénédiction de la Croix », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).