Ouvrir le menu principal

Partis politiques du Luxembourg

page de liste de Wikipédia

D'après la Constitution luxembourgeoise, les partis politiques concourent à la formation de la volonté populaire et à l'expression du suffrage universel. Ils expriment le pluralisme démocratique.

On entend par parti politique, l'association de personnes physiques, dotée ou non de la personnalité juridique, qui concourt, dans le respect des principes fondamentaux de la démocratie, à l'expression du suffrage universel et de la volonté populaire de la manière définie dans ses statuts ou son programme.

Le financement des partis politiques est réglé par la loi. Les partis politiques qui ont présenté une liste complète dans chaque circonscription électorale lors des élections législatives et une liste complète lors des élections européennes et qui ont obtenu au moins deux pour cent du total des suffrages ont droit à un montant forfaitaire de 100 000 euros majoré d'un montant supplémentaire de 11 500 euros par point de pour cent supplémentaire.

Seules les personnes physiques sont autorisées à faire des dons aux partis politiques, les dons de personnes morales et d'associations, de groupements ou d'organismes ne jouissant pas de la personnalité juridique ne sont pas permis. Les dons anonymes sont interdits.

Le Luxembourg dispose d'un certain nombre de partis politiques dont la plupart sont représentés à la Chambre des députés. À l'occasion de nouvelles élections législatives, il n'est pourtant pas rare que de petits partis indépendants se constituent.

Blocs politiquesModifier

Cette section a été mise à jour après les élections européennes du 26 mai 2019. Les ministres en fonction sont issus de la législature 2018-2023.

Si un parti ne possède aucun élu, il est absent de ce tableau.

Fonction KPL Lénk LSAP Gréng PPL DP CSV ADR Ind.
Premier ministre
/1
- - - - - 1 - - -
Ministres
/16
- - 6 5 - 5 - - -
Députés
/60
- 2 10 9 2 12 21 4 -
Députés européens
/6
- - 1 1 - 2 2 - -
Bourgmestres
/102
- - 14 2 - 10 26 1 49
Conseillers communaux (communes de plus de 3 000 habitants)
/600
2 8 155 77 3 108 209 4 34
Conseillers communaux (communes de moins de 3 000 habitants)
/522
- - - - - - - - 522

Représentation à la Chambre des députésModifier

La liste ci-dessous est organisée selon la coalition gouvernementale et l'importance des groupes parlementaires et sensibilités politiques. La Chambre des députés compte au , quatre groupes parlementaires, un groupe technique et une sensibilité politique ; le Président de la Chambre des députés, pour la session ordinaire 2018-2019 est Fernand Etgen[1],[2],[3].

Groupes et sensibilités politiques Sièges Président Positionnement
  Parti démocratique
(lb) Demokratesch Partei
12 / 60
Eugène Berger Gouvernement
  Parti ouvrier socialiste luxembourgeois
(lb) Lëtzebuerger Sozialistesch Aarbechterpartei
10 / 60
Alex Bodry Gouvernement
  Les Verts
(lb) déi gréng
9 / 60
Josée Lorsché Gouvernement
  Parti populaire chrétien-social
(lb) Chrëschtlech-Sozial Vollekspartei
21 / 60
Martine Hansen Opposition
  Parti réformiste d'alternative démocratique
(lb) Alternativ Demokratesch Reformpartei
4 / 60
Gaston Gibéryen Opposition
  Parti pirate
(lb) Piratepartei Lëtzebuerg
2 / 60
- Gouvernement[4]
  La Gauche
(lb) déi Lénk
2 / 60
- Opposition

Représentation au Parlement européenModifier

Le classement tient compte du nombre de sièges et du pourcentage des voix obtenu aux élections européennes de 2019.

Répartition des sièges par parti au Parlement européen (en juin 2019)
Groupe Parti au niveau européen Parti national Sièges
Renew Europe Parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe (ALDE) Parti démocratique (DP)
2 / 6
Groupe du Parti populaire européen (PPE) Parti populaire européen (PPE) Parti populaire chrétien-social (CSV)
2 / 6
Groupe des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE) Parti vert européen (PVE) Les Verts (Gréng)
1 / 6
Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D) Parti socialiste européen (PSE) Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP)
1 / 6

Partis politiques actuelsModifier

La liste ci-dessous constitue la liste officielle des partis politiques luxembourgeois, tel que présentée sur le portail officiel du Grand-Duché de Luxembourg. Date de dernière mise à jour de la source : .

Partis représentés à la Chambre des députésModifier

Partis Sigle Création Positionnement et idéologie
Parti populaire chrétien-social
(lb) Chrëschtlech-Sozial Vollekspartei
CSV 1944 Centre à centre droit
Démocratie chrétienne, conservatisme, conservatisme social
Parti démocratique
(lb) Demokratesch Partei
DP 1955 Centre à centre droit
Libéralisme, social-libéralisme, libéral-conservatisme, europhilie
Parti ouvrier socialiste luxembourgeois
(lb) Lëtzebuerger Sozialistesch Aarbechterpartei
LSAP 1902 Centre gauche
Social-démocratie, socialisme démocratique, europhilie
Les Verts
(lb) déi Gréng
Gréng 1983 Centre gauche
Écologie politique
Parti réformiste d'alternative démocratique
(lb) Alternativ Demokratesch Reformpartei
ADR 1987 Droite à extrême droite
Conservatisme, national-conservatisme, libéralisme économique, euroscepticisme
Parti pirate
(lb) Piratepartei Lëtzebuerg
PPL 2009 Syncrétisme
Cyberdémocratie, accès à l'information, protection de la vie privée
La Gauche
(lb) déi Lénk
Lénk 1999 Gauche à gauche radicale
Anticapitalisme, socialisme démocratique, écosocialisme, féminisme, euroscepticisme

Autres partisModifier

Partis Sigle Création Positionnement et idéologie Observations
Parti communiste luxembourgeois
(lb) Kommunistesch Partei Lëtzebuerg
KPL 1921 Extrême gauche
Communisme, marxisme-Léninisme, euroscepticisme
Son poids politique s'est considérablement réduit après les années 1970 au point de ne plus être représenté à la Chambre des députés depuis 1994.
Parti pour la démocratie intégrale
(lb) Partei fir Integral Demokratie
PID 2013 Syncrétisme
Social-libéralisme, progressisme, europhilie
Alternative libre sociale (lb)
(lb) Fräi Sozial Alternativ
FSA 2016[5],[6] Droite
Écologie politique, nationalisme
Ex-Parti démocratique et écologique libre (en luxembourgeois : Fräi Ökologesch Demokratesch Partei ou FÖDP).
Les Conservateurs
(lb) déi Konservativ
Konservativ 2017 Droite
National-conservatisme, libéralisme, euroscepticisme
Électeurs libres
(lb) Fräi Wieler
FW 2018[7] Démocratie directe, écologie politique Né de l'éclatement du mouvement Demokratie 2018 à peine un mois après son lancement. En juin 2019, le site internet du parti est hors ligne, laissant penser que le mouvement est inactif[8].
Parti social-libéral (lb)
(lb) Sozialliberal Partei Lëtzebuerg
SLPL 2018[9] Social-libéralisme Fondé en 2018, l’adhésion de Jean Ersfeld (lb) ─ personnalité politique locale anciennement membre du Parti libre du Luxembourg (en) et de la Liste des citoyens ─ permet la création de la circonscription nord du parti en 2019[10].

Anciens partis politiquesModifier

Liste non exhaustive.

Avant 1945Modifier

Partis Sigle Période Positionnement et idéologie Observations
Parti de la droite
(lb) Rietspartei
1914-1944 Droite
Démocratie chrétienne
Ancêtre de l'actuel Parti populaire chrétien-social.
Parti populaire indépendant
(de) Unabhängige Volkspartei
PPI 1918-1919
Parti national indépendant
(lb) Onofhängeg Nationalpartei
PNI 1918-1931 Droite
Populisme
Scission du Parti de la droite.
Parti démocratique progressiste du Nord 1931-1937
Parti libéral
(lb) Liberal Partei
1937 Succède au Parti démocratique progressiste du Nord.
Ligue libérale
(lb) Liberal Liga
LL 1904-1925 Libéralisme
Libéraux de gauche 1925-1932 Gauche
Libéralisme
Issu de l'éclatement de la Ligue libérale.
Parti radical-socialiste
(lb) Radikal-Sozialistesch Partei
RSP 1925-1932 Gauche
Libéralisme et radicalisme
Issu de l'éclatement de la Ligue libérale.
Parti radical
(lb) Radikal Partei
PR 1928-1932 Radicalisme Scission du Parti radical-socialiste.
Parti radical-libéral
(lb) Radikal-Liberal Partei
PRL 1932-1945 Libéralisme, radicalisme Fusion des Libéraux de gauche, du Parti radical et du Parti radical-socialiste ; ancêtre de l'actuel Parti démocratique.
Union nationale indépendante UNI 1925-1934 Droite Scission du Parti de la droite.
Parti indépendant de la droite
(lb) Onofhängeg Rietspartei
OR Années 1920 Droite Scission du Parti de la droite.
Parti des agriculteurs et des classes moyennes PACM Années 1920 Droite Succède au Parti indépendant de la droite.
Liste libre des paysans, classes moyennes et ouvriers 1937 Liée à la Liste démocratique.
Liste démocratique 1937 Liée à la Liste libre des paysans, classes moyennes et ouvriers.
Parti des indépendants de l'Est PIE 1919-1945 Gauche
Parti indépendant des paysans Agrarisme
Volksdeutsche Bewegung VB 1940-1944 Extrême-droite
National-socialisme
Mouvement soutenant l'Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale.

Après 1945Modifier

Partis Sigle Période Positionnement et idéologie Observations
Parti libéral
(lb) Liberal Partei
1945 Libéralisme Parti sans lien avec le Parti libéral des années 1930.
Mouvement indépendant populaire MIP Années 1960 Parti à enjeu unique Fusionne avec le Parti démocratique.
Parti pour la solidarité nationale PSN Années 1960 Parti à enjeu unique Tentative de recréer le Mouvement indépendant populaire.
Parti libéral
(lb) Liberal Partei
Années 1970 Libertarianisme Parti sans lien avec le Parti libéral des années 1930 ou celui de 1945 ; scission du Parti démocratique.
Parti socialiste indépendant PSI Années 1970 et 1980 Gauche
Socialisme
Scission du Parti ouvrier socialiste luxembourgeois.
Parti socialiste révolutionnaire
(lb) Revolutionär Sozialistesch Partei
RSP 1970-1999 Extrême gauche
Communisme et trotskysme
Un des prédécesseur de l'actuel parti de La Gauche.
Parti social-démocrate
(lb) Sozialdemokratesch Partei
SdP 1971-1984 Centre gauche
Sociale-démocratie
Scission du Parti ouvrier socialiste luxembourgeois.
Ligue communiste du Luxembourg (en)
(lb) Kommunistesche Bond Letzeburg
KBL 1972-1982 Extrême gauche
Communisme et marxisme-léninisme
Enrôlés de force
(lb) Zwangsrekrutéierten
1979-1981 Parti à enjeu unique
Parti républicain Années 1980 Libertarianisme
Parti de l’alternative verte (lb)
(lb) Gréng Alternativ Partei
GAP 1985-1994 Centre gauche
Écologie politique
Issu de l'éclatement des Verts dans les années 1980, avant de se réunifier.
Liste Verte, Initiative Écologiste (lb)
(lb) Gréng Lëscht Ekologesch Initiativ
GLEI 1985-1994 Centre gauche
Écologie politique
Issu de l'éclatement des Verts dans les années 1980, avant de se réunifier.
Mouvement national
(lb) National Bewegung
NB 1989-1995 Extrême droite
Écologie politique
Association luxembourgeoise pour un futur amélioré (lb) ALFA Années 1990
Alliance verte et libérale
(lb) Gréng a Liberal Allianz
GaL Années 1990 Libéralisme, écologie politique Scission des Verts.
Groupement pour la souveraineté luxembourgeoise (lb)
(lb) Groupement fir d'Lëtzebuerger Souveränitéit
GLS Années 1990
Parti des droits de l'Homme neutre et indépendant (lb)
(lb) Neutral an onofhängeg Mënscherechterpartei
NOMP Années 1990
Partei fir regional a réel Politik (lb) PRP Années 1990 Libertarianisme
Nouvelle gauche
(lb) Nei Lénk
1994-1999 Gauche Ancêtre de l'actuel parti de La Gauche.
Parti du troisième âge
(lb) Partei vum 3. Alter
1999 Parti à enjeu unique
Le Contribuable
(lb) De Steierzueler
1999 Libertarianisme
Liste des citoyens
(lb) Biergerlëscht
Années 2000 Euroscepticisme
Parti libre du Luxembourg (en)
(lb) Fräi Partei Lëtzebuerg
FPL 2004 Droite
Nationalisme
Parti populaire social-démocrate (lb)
(lb) Sozial Demokratesch Vollekspartei
SdV 2015 à ? Extrême droite S'inspire ouvertement du Front national français[11].

Notes et référencesModifier

  1. « L'ADR et les Pirates forment un groupe technique commun », RTL 5minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018).
  2. « La nouvelle Chambre », sur www.chd.lu, (consulté le 5 novembre 2018)
  3. « La Chambre a un nouveau président », sur www.chd.lu, (consulté le 11 décembre 2018).
  4. « Les députés des Pirates ont voté la confiance au gouvernement », RTL 5minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 13 décembre 2018).
  5. (de) Michel Thiel, « "Fräi Ökologesch Demokratesch Partei" erklärt Rückzug », Luxemburger Wort,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018).
  6. (de) Michel Thiel, « Steve Melmer gründet neue Partei », Luxemburger Wort,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018).
  7. Thierry Raizer, « Demokratie a fait «pschitt» », Paperjam News,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018).
  8. Lien : www.grupp-fw.eu
  9. (de) Robert Schneider, « Und noch ein Versuch », Tageblatt,‎ (lire en ligne, consulté le 28 octobre 2018).
  10. « SLPL: Nouveau vice-président et nouvelle circonscription nord du parti social-libéral », RTL 5minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juillet 2019).
  11. (lb) « "Sozial Demokratesch Vollekspartei" gëtt 25. Abrëll gegrënnt », sur http://www.rtl.lu, (consulté le 18 novembre 2018)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier