Oleksiy Mykhaylychenko

footballeur ukrainien

Oleksiy Mykhaylychenko
Image illustrative de l’article Oleksiy Mykhaylychenko
Oleksiy Mykhaylychenko en 2009.
Biographie
Nom Oleksiy Volodymyrovych Mykhaylychenko
Nationalité Drapeau de l'Union soviétique Soviétique puis Drapeau de l'Ukraine Ukrainien
Naissance (59 ans)
Kiev (RSS d'Ukraine)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1973-1981 Dynamo Kiev
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1981-1990 Dynamo Kiev137 (39)
1990-1991 Sampdoria Gênes024 0(3)
1991-1996 Glasgow Rangers110 (20)
1981-1996Total271 (62)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1986-1991 Union soviétique036 0(9)
1992 CEI005 0(0)
1993-1994 Ukraine002 0(0)
1986-1994Total043 0(9)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2002-2004 Dynamo Kiev
2004-2007 Ukraine espoirs
2008-2009 Ukraine12v 5n 4d
2019-2020 Dynamo Kiev21v 9n 9d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 23 juillet 2020

Oleksiy Volodymyrovych Mykhaylychenko (en ukrainien : Олексій Володимирович Михайличенко) ou Alekseï Vladimirovitch Mikhaïlitchenko (en russe : Алексей Владимирович Михайличенко), né le à Kiev, est un footballeur soviétique et ukrainien devenu entraîneur.

BiographieModifier

Carrière de joueurModifier

Mykhaylychenko commence sa carrière de footballeur au centre de formation du Dynamo Kiev, sous la direction d'Anatoli Bychovets. Il fait ses débuts dans le Championnat d'URSS en 1981, et remporte avec le Dynamo quatre championnats et trois Coupes soviétiques. Son plus grand succès avec le Dynamo est la victoire en Coupe des coupes en 1986. Il est élu « joueur soviétique de l'année » en 1988, ainsi que deux fois « footballeur ukrainien de l'année » en 1987 et 1988. En 1990, il signe au club italien de l'UC Sampdoria, qui remporte son premier Scudetto cette année-là. La saison suivante, il joue avec l'équipe écossaise des Rangers où il réussit à remporter cinq nouveaux championnats. Au total, Mikhaïlitchenko a remporté trois championnats de pays différents, et ce pendant sept saisons consécutives (l'URSS en 1990, l'Italie en 1991 et l'Écosse de 1992 à 1996).

En équipe nationale, Mikhaïlitchenko est sélectionné 41 fois, marquant neuf buts pour l'URSS. Il remporte ainsi la médaille d'or aux Jeux olympiques d'été de 1988, et fait partie de l'équipe soviétique finaliste de l'Euro 1988. Il dispute également l'Euro 1992 mais des blessures le privent du Mondiale italien. Mikhaïlitchenko joue également deux fois pour l'Ukraine. Il a été le capitaine de l'équipe de CEI qui a été éliminée au 1er tour de l'Euro 1992

Carrière d'entraîneurModifier

En 1997, après sa carrière de joueur, Mikhaïlitchenko retourne en Ukraine pour assister le légendaire Valeri Lobanovski au Dynamo Kiev, restant son adjoint pendant cinq ans. Lorsque Lobanovski meurt en 2002, Mikhaïlitchenko assure l'intérim, avant d'endosser le rôle d'entraîneur de l'équipe pour la saison 2002-2003. Mikhaïlitchenko mène l'équipe à deux titres de champion et à la victoire en Coupe d'Ukraine, mais il est remplacé en . En 2004, il devient sélectionneur des espoirs ukrainiens. À ce titre, il conduit l'équipe à la finale de l'Euro espoirs 2006, perdue contre les Pays-Bas.

Mikhaïlitchenko est annoncé comme sélectionneur de l'équipe d'Ukraine de football le . À l'expiration de son contrat le , la Fédération d'Ukraine de football ne le renouvelle pas à la suite de l'échec de la sélection en barrages des éliminatoires pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

StatistiquesModifier

Statistiques en clubModifier

Matchs internationauxModifier

* But de Alexeï Mikhaïlitchenko

Statistiques d'entraîneurModifier

PalmarèsModifier

Palmarès de joueurModifier

  Union soviétique
  Dynamo Kiev
  Sampdoria Genoa
  Glasgow Rangers
Distinctions personnelles

Palmarès d'entraîneurModifier

  Dynamo Kiev

  Ukraine espoirs

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Bob Ferrier et Robert McElroy, Rangers Player by Player, Londres, Hamlyn, , 3e éd., 200 p. (ISBN 0-600-59495-5), p. 166

Liens externesModifier