Équipe de la Communauté des États indépendants de football

Équipe de la CEI
Écusson de l' Équipe de la CEI
Généralités
Confédération Fédération de football de la CEI
Couleurs blanc et rouge
Classement FIFA 56e
Personnalités
Sélectionneur Anatoli Bychovets
Plus sélectionné Dmitri Kharine : 11
Meilleur buteur Sergueï Kiriakov : 4[1]
Rencontres officielles historiques
Premier match (États-Unis 0-1 CEI)
Dernier match (Écosse 3-0 CEI)
Plus large victoire 3-0 Salvador ()
Plus large défaite 0-4 Mexique ()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Championnat d’Europe Phases finales : 1
1er tour en 1992

Maillots

Kit left arm whiteshoulders.png
Kit body.png
Kit right arm whiteshoulders.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm shouldersonwhite.png
Kit body.png
Kit right arm shouldersonwhite.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur

L'équipe de la Communauté des États indépendants (Russe : Содружество Независимых Государств), active de janvier à juin 1992, était une équipe constituée des meilleurs footballeurs de la Communauté des États indépendants (qui regroupait douze anciennes républiques soviétiques ayant accédé à l'indépendance après la chute de l'Union soviétique[2]), prenant ainsi le relais de l'équipe d'Union soviétique, en lieu et place de cette dernière.

HistoireModifier

La Fédération de football association de la CEI est créée le en remplacement de la Fédération de football d'URSS disparue le afin que l'équipe d'ex-URSS puisse, sous une nouvelle bannière, terminer la saison en cours et disputer l'Euro. La FIFA officialise l'opération le . Seules l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie ne faisaient pas partie de la CEI.

Durant sa courte existence, l'équipe ne connait qu'un seul entraîneur : Anatoli Bychovets. La principale raison d'être de l'équipe de la CEI était d'assurer l'intérim jusqu'en juin en participant au Championnat d'Europe 1992, pour lequel l'équipe d'Union soviétique s'était qualifiée, alors que les nations nouvellement indépendantes issues de l'URSS préparaient déjà la mise sur pied de leur propre équipe. Lors de ce tournoi européen, la CEI ne parvient pas à s'imposer et finit dernière de sa poule avec deux points. Disputé le , le match de la dernière journée du premier tour signe la fin de l'équipe de la CEI, et par extension la fin véritable de celle d'URSS, sévèrement battue par l'Écosse (3-0).

L'équipe de la CEI est chronologiquement la quatrième équipe officielle à représenter le territoire russe après celles de l'Empire russe (1911-1914), de RSFSR (1923) et d'URSS (1924-1991).

Équipes nationales formant l'équipe de la CEIModifier

  Arménie Équipe d'Arménie de football UEFA
  Azerbaïdjan Équipe d'Azerbaïdjan de football UEFA
  Biélorussie Équipe de Biélorussie de football UEFA
  Géorgie Équipe de Géorgie de football UEFA
  Kazakhstan Équipe du Kazakhstan de football UEFA (AFC : 1992-2002)
  Kirghizistan Équipe du Kirghizistan de football AFC
  Moldavie Équipe de Moldavie de football UEFA
  Ouzbékistan Équipe d'Ouzbékistan de football AFC
  Russie Équipe de Russie de football UEFA
  Tadjikistan Équipe du Tadjikistan de football AFC
  Turkménistan Équipe du Turkménistan de football AFC
  Ukraine Équipe d'Ukraine de football UEFA

Équipe de l'Euro 1992Modifier

Entraîneur : Anatoli Bychovets

Nom Pays d'origine Poste Date de naissance Club Sélection(s)
1 Dmitri Kharine   Russie Gardien (23 ans)   FK CSKA Moscou 12
2 Andreï Tchernychov   Russie Défenseur (24 ans)   Spartak Moscou 23
3 Kakhaber Tskhadadze   Géorgie Défenseur (23 ans)   Spartak Moscou 5
4 Akhrik Tsveiba   Géorgie /   Russie Défenseur (25 ans)   Dynamo Kiev 22
5 Oleg Kuznetsov   Ukraine Défenseur (29 ans)   Glasgow Rangers 60
6 Igor Chalimov   Russie Milieu (23 ans)   US Foggia 23
7 Alexeï Mikhaïlitchenko     Ukraine Milieu (29 ans)   Glasgow Rangers 38
8 Andreï Kanchelskis   Ukraine /   Russie Milieu (23 ans)   Manchester United 20
9 Sergueï Aleinikov   Biélorussie Milieu (30 ans)   US Lecce 75
10 Igor Dobrovolski   Ukraine /   Russie Milieu (24 ans)   Servette FC 26
11 Sergueï Yuran   Ukraine /   Russie Attaquant (22 ans)   SL Benfica 13
12 Stanislav Tchertchessov   Russie Gardien (28 ans)   Spartak Moscou 10
13 Sergueï Kiriakov   Russie Attaquant (22 ans)   Dynamo Moscou 8
14 Vladimir Liuty   Ukraine Attaquant (30 ans)   MSV Duisbourg 5
15 Igor Kolyvanov   Russie Attaquant (24 ans)   US Foggia 22
16 Dmitri Kuznetsov   Russie Milieu (26 ans)   RCD Espanyol 17
17 Igor Korneïev   Russie Milieu (24 ans)   RCD Espanyol 5
18 Viktor Onopko   Russie Défenseur (22 ans)   Spartak Moscou 1
19 Igor Lediakhov   Russie Milieu (24 ans)   Spartak Moscou 7
20 Andreï Ivanov   Russie Défenseur (25 ans)   Spartak Moscou 3

Voir aussiModifier

NotesModifier

  1. Inclusion faite des deux matchs amicaux contre le Mexique reconnus par la FIFA mais non enregistrés par la Fédération de Russie de football.
  2. « A la recherche des sélections de foot disparues : l'URSS après sa chute », sur Rue89 (consulté le ).