Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joyeux.
Odette Joyeux
Description de cette image, également commentée ci-après
Odette Joyeux en 1948 (photo studio Harcourt)
Naissance
Paris
Nationalité Drapeau de France Française
Décès (à 85 ans)
Grimaud, Var
Profession actrice
écrivaine
Films notables Le Mariage de Chiffon
Douce
Sylvie et le Fantôme

Odette Joyeux est une actrice française, née le à Paris 14e et morte le à Grimaud (Var). Elle fut également écrivain et romancière.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir étudié la danse à l'école du Ballet de l'Opéra de Paris, elle commence une carrière au cinéma en 1930 et, parallèlement, au théâtre avec Louis Jouvet, dans Intermezzo en 1933.

Mariée à l'acteur Pierre Brasseur en 1935, et mère de Claude Brasseur en 1936, elle épouse en secondes noces Philippe Agostini en 1958.

Elle s'éloigne ensuite du cinéma pour se consacrer à la littérature[1]. Elle est l'auteur de plusieurs romans, de pièces de théâtre, d'essais sur Nicéphore Niépce et sur la danse, et d'un roman pour la jeunesse évoquant la danse : Côté jardin, Mémoires d'un rat (1951), adapté à la télévision sous le titre L'Âge heureux[2].

En 1994, elle écrit ses mémoires, Entrée d'une artiste.

Odette Joyeux est morte d'une attaque cérébrale le 26 août 2000[3]. Elle est enterrée au cimetière de Grimaud[4] (Var) aux côtés de son mari Philippe Agostini.

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

DramaturgeModifier

ComédienneModifier

Œuvre littéraireModifier

  • 1941 : Agathe de Nieuil-l'Espoir. Éditions Gallimard. Roman. Broché. 292 pages. Réédition en 1999, éditions du Pont-Neuf (Poitiers), 256 pages, (ISBN 978-2-910351-21-2).
  • 1951 : Côté jardin - Mémoires d'un rat. Éditeur : Gallimard. Roman. Broché. 217 pages.
  • 1951 : Le Château du carrefour. Éditions Gallimard. Roman.
  • 1952 : À cœur ouvert. Éditions Gallimard. 234 pages. Roman. Broché. 234 pages.
  • 1954 : La mariée est trop belle. Éditeur : Pierre Horay, Collection Pschitt. Roman. Broché. 250 pages. Couverture illustrée par Françoise Estacky.
  • 1956 : La Mariée ingénue. Éditeur : Pierre Horay, Collection Pschitt. Roman. Broché. 220 pages.
  • 1962 : La Porte interdite. Société Nouvelle des Éditions G. P., Collection Rouge et Or souveraine. Illustrations de Michel Gourlier. 186 pages.
  • 1964 : On demande secrétaire. Librairie académique Perrin. Roman. relié. 311 pages.
  • 1966 : L'Âge heureux : le Journal de Delphine[5]. Hachette, Nouvelle Bibliothèque rose.
  • 1967 : Le Monde merveilleux de la danse. Hachette. Relié.
  • 1969 : Le Trésor des Hollandais. Hachette, collection Les Grands livres Hachette. Illustrations de Philippe Daure.
  • 1969 : Elle a tort Jacinthe de se pencher comme ça. Roman. Éditions Denoël.
  • 1975 : Premiers pas, premier amour. Ariane Éditeur. Roman. 183 pages.
  • 1977 : L’Âge en fleur[6], Hachette. 284 pages.
  • 1977 : Le Beau Monde. Éditeur : Albin Michel. Roman.
  • 1990 : Niépce, le troisième Œil, Éditions Ramsay. Essai
  • 1994 : Entrée d'une artiste. Éditions Payot, coll. Documents. Roman autobiographique. Broché. 401 pages.

Adaptations à la télévisionModifier

  • 1966 : L'Âge heureux, feuilleton télévisé français, en 8 épisodes de 26 minutes, réalisé par Philippe Agostini, adaptation du roman Côté jardin, Mémoires d'un rat (1951)[2]. Le succès du feuilleton amène une suite télévisée tournée en 1975 (voir ci-dessous)
  • 1975 : L'Âge en fleur, feuilleton télévisé français, en 16 épisodes de 26 minutes, réalisé par Philippe Agostini

HommagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma : acteurs, Éditions Robert Laffont, p. 516 de l'édition de mars 1985.
  2. a et b . Après la diffusion et le succès de la série télévisée L'Âge heureux, le titre des rééditions du roman original Côté jardin, Mémoires d'un rat (1951), duquel a été adapté la série, a été rebaptisé du nom de la série télévisée.
  3. Les Gens du cinéma
  4. Collectif Sarka-SPIP, « GRIMAUD (83) : cimetière - Cimetières de France et d'ailleurs », sur www.landrucimetieres.fr (consulté le 25 novembre 2016)
  5. Après la diffusion et le succès de la série télévisée L'Âge heureux, le titre des rééditions du roman original Côté jardin, Mémoires d'un rat (1951) duquel a été adapté la série, sera rebaptisé du nom de la série télévisée.
  6. Après le succès que connut le feuilleton L’Âge heureux, une suite télévisée intitulée L'Âge en fleur, a été tournée en 1975. Ce roman est l’adaptation de la série télévisée.
  7. Catalogue André Eve 2001, page 46.

Voir aussiModifier