Ouvrir le menu principal

Contexte de créationModifier

À l'occasion des élections législatives de 2012, la direction du Parti communiste réunionnais annonce en décembre 2011 sa volonté de « parachuter » Huguette Bello, députée sortante de la 2e circonscription de La Réunion, dans la 7e circonscription[4]. En réaction, celle-ci maintient sa candidature dans la 2e circonscription contre le candidat officiel du PCR, et envisage la création d'un comité de soutien via les réseaux sociaux[5],[6]. Elle est exclue du parti le [7].

Le mouvement « Pour La Réunion » est officialisé le lors d'un meeting au Ciné Cambaie de Saint-Paul, devant plus de 600 personnes[8]. Les médias réunionnais qualifient cette scission de « lutte fratricide »[5],[9].

Le , Huguette Bello est réélue députée dès le premier tour de scrutin avec 67,14 % des suffrages exprimés[10].

CampagnesModifier

Élections municipales de 2014Modifier

Dans la perspective des élections municipales de 2014, le PLR désigne comme têtes de liste Huguette Bello à Saint-Paul[11] et Olivier Hoarau au Port[12]. Ce dernier remporte le scrutin avec 55,31 % des suffrages[13] quand Huguette Bello est battue à Saint-Paul avec 46,40 % face à la liste de droite de Joseph Sinimalé[14].

Plusieurs maires, qui autrefois défendaient les couleurs du PCR, avaient déjà rejoint le mouvement lors de sa création : Roland Ramakistin aux Trois-Bassins, Paul Técher à Cilaos et Daniel Alamélou à Sainte-Suzanne[12].

Élections régionales de 2015Modifier

En décembre 2015, le PLR fait liste commune avec le Parti socialiste, Europe Écologie Les Verts, le Mouvement citoyen réunionnais et l'Union démocratique pour Saint-André aux élections régionales[15]. Huguette Bello est désignée comme tête de liste et candidate de la gauche à la présidence du conseil régional de La Réunion.

La liste obtient 23,80 % des voix au premier tour[16], ce qui la place en deuxième position derrière le président sortant Didier Robert (Les Républicains). Pour le second tour, Huguette Bello rallie à sa cause Thierry Robert (MoDem) et Patrick Lebreton (dissident PS) au sein d'une liste d'union de la gauche qui obtient 47,31 % des suffrages et 16 sièges au conseil régional[17],[18]. Ces élus siègent au sein du groupe Le Rassemblement[19].

Scrutins nationaux de 2017Modifier

Pour l'élection présidentielle de 2017, le PLR décide de ne pas choisir entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon et appelle donc à voter pour les deux candidats[20]. Huguette Bello donne son parrainage d’élue à Jean-Luc Mélenchon[21].

Lors des élections législatives, Huguette Bello reçoit le soutien de La France insoumise qui ne lui oppose pas de candidat dans la 2e circonscription de La Réunion[22],[23]. Réélue pour un cinquième mandat avec 73,59 % des voix au second tour[24], elle se rattache au Parti communiste français au titre du financement de la vie politique[25]. À l'Assemblée nationale, elle siège depuis 2007 au sein du groupe de la Gauche démocrate et républicaine.

Le PLR présente également la candidature d’Emmanuel Séraphin dans la 7e circonscription de La Réunion[26], mais il est éliminé au premier tour, obtenant 10,85 % des voix[27].

Aux élections sénatoriales de 2017, le PLR présente trois candidats sur la liste « La gauche rassemblée pour La Réunion » (Le Progrès - PLR - MCR) : Monique Marmitou-Tacoun, Janick Cidney et Jasmine Beton[28],[29]. La liste arrive en troisième position avec 10,24 % des suffrages exprimés et n'obtient aucun élu[30].

Élection législative partielle de 2018Modifier

Une élection législative partielle est organisée les et dans la 7e circonscription de La Réunion, après la décision du Conseil constitutionnel de démettre Thierry Robert de ses fonctions de député. Comme en 2017, le PLR présente la candidature d’Emmanuel Séraphin, conseiller municipal d’opposition à Saint-Paul. Il est soutenu par le Parti socialiste, mais aucun accord n’a pu être trouvé entre le PLR et La France insoumise en vue d’une candidature commune[31].

Soutenu par Olivier Hoarau et par Huguette Bello, Emmanuel Séraphin a comme suppléante Laurène Nativel, conseillère municipale de Saint-Louis et conseillère régionale[32].

Il recueille 9,49 % des voix au premier tour, ce qui le place en quatrième position, pour un taux de participation de 23,15 %[33].

Élections européennes de 2019Modifier

Pour les élections européennes de 2019, le PLR n’a pas de candidat investi sur une des listes en présence[34], à l’inverse du Parti communiste réunionnais qui présente la candidature de Julie Pontalba sur la liste du PCF[35]. Le PLR ne donne pas de consigne de vote, mais appelle à voter pour une liste de gauche et sanctionner Emmanuel Macron[34].

Élections municipales de 2020Modifier

En , la présidente du PLR Huguette Bello annonce qu’elle sera, comme en 2014, candidate aux élections municipales de 2020 à Saint-Paul[36]. Elle reçoit dans la foulée le soutien du PCR[37], avec lequel le parti a engagé des discussions en vue de constituer des listes communes pour ces élections[38].

OrganisationModifier

Le PLR est placé sous la présidence de Huguette Bello, et a pour secrétaire général Emmanuel Séraphin. Avec quelque 15 délégations réparties dans toute l'île, il apparaît comme le troisième parti politique de La Réunion[2].

En 2014, le mouvement revendiquait 3 000 adhérents et un financement de 87 000 € d'argent public, « sans compter les dons »[2].

Liste des présidentsModifier

Liste des présidents successifs
Période Identité Image Qualité
En fonction Huguette Bello   Institutrice
Députée de La Réunion (2e circ.) (1997 → )
Conseillère générale de Saint-Pierre-3 (19881994)
Maire de Saint-Paul (20082014)
Conseillère régionale de La Réunion (2015 → )

Notes et référencesModifier

  1. a et b Laurent de Boissieu, « Pour la Réunion (PLR) », France Politique,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c « L'Assemblée générale du PLR, “en toute transparence” », Zinfos974,‎ (lire en ligne).
  3. « Seulement 8 élus classés à gauche sur 45 à la Région Réunion », Témoignages,‎ (lire en ligne).
  4. « Le PCR veut placer Huguette Bello dans la 7e circonscription », Linfo.re,‎ (lire en ligne).
  5. a et b « Législatives : Huguette Bello candidate dans la 2e circonscription », Linfo.re,‎ (lire en ligne).
  6. [vidéo] Visionner l’interview sur YouTube.
  7. « Huguette Bello exclue du PCR », sur Imaz Press Réunion, .
  8. « Huguette Bello lance son mouvement “Pour La Réunion” », Imaz Press Réunion,‎ (lire en ligne).
  9. « PCR : la zizanie profite à Huguette Bello », Clicanoo,‎ (lire en ligne).
  10. Résultats des élections législatives 2012 > 2e circonscription de La Réunion.
  11. « Municipales 2014 : Huguette Bello (PLR) désignée candidate à Saint-Paul », sur inforeunion.net (consulté le 5 avril 2018).
  12. a et b « Le parti Pour la Réunion, le mouvement d’Huguette Bello, présente Olivier Hoarau à l'élection municipale au Port en 2014 », Réunion 1re,‎ (lire en ligne).
  13. Résultats des élections municipales et communautaires 2014 > Le Port.
  14. Résultats des élections municipales et communautaires 2014 > Saint-Paul.
  15. « Régionales 2015 : Huguette Bello fait l'union à gauche, mais sans le Progrès ni le PCR », sur Imaz Press Réunion, (consulté le 23 août 2015).
  16. « Résultats du premier tour à La Réunion », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 6 décembre 2015).
  17. « Elections Régionales 2015 : À la Réunion, Huguette Bello et Thierry Robert font front commun », sur Outremers360, .
  18. « Résultats des élections régionales 2015 > La Réunion », sur interieur.gouv.fr (consulté le 5 avril 2018).
  19. Les élus du Conseil Régional sur www.regionreunion.com.
  20. « Qui soutient Mélenchon ? », Mediapart,‎ (lire en ligne).
  21. « Parrainages – Présidentielle 2017 : Tous les parrainages des élus ultramarins », Outremers360,‎ (lire en ligne).
  22. « Jean-Luc Mélenchon fixe l’objectif d’une cohabitation sans alliance », L'Humanité,‎ (lire en ligne).
  23. « 2e circonscription – Huguette Bello candidate à sa propre succession », sur ipreunion.com, .
  24. Ministère de l'Intérieur - Deuxième circonscription de La Réunion.
  25. « Fiche de Mme Huguette Bello », sur assemblee-nationale.fr.
  26. « Emmanuel Séraphin, candidat des Hauts et de la mer », Clicanoo,‎ (lire en ligne).
  27. Ministère de l'Intérieur - Septième circonscription de La Réunion.
  28. « Sénatoriales : il y aura donc 7 listes », Clicanoo,‎ (lire en ligne).
  29. « Élections sénatoriales à La Réunion, quatre postes à renouveler », Zinfos974,‎ (lire en ligne).
  30. Résultats des élections sénatoriales 2017 > Département La Réunion (974).
  31. « Emmanuel Séraphin est candidat dans la 7e circonscription », Zinfos974,‎ (lire en ligne).
  32. « Emmanuel Seraphin repart au combat », Clicanoo,‎ (lire en ligne).
  33. « Législative partielle à La Réunion : Jean-Luc Poudroux et Pierrick Robert au 2d tour dans la 7e circonscription », sur outremer360.com, .
  34. a et b Luka Garcia, « Le PLR ne tranche pas », sur Clicanoo, (consulté le 11 juin 2019).
  35. « Julie Pontalba 6e sur la liste du PCF aux européennes », sur Témoignages, (consulté le 23 mars 2019).
  36. « Municipales 2020 : Huguette Bello officialise sa candidature à St-Paul », sur Zinfos974, (consulté le 2 août 2019).
  37. « Municipales 2020 : Huguette Bello se présente pour la mairie de Saint-Paul », sur Imaz Press Réunion, (consulté le 2 août 2019).
  38. « Entre le PCR et le PLR, ça pourrait enfin matcher », sur Clicanoo, (consulté le 2 août 2019).

Voir aussiModifier