Michaël Abiteboul

acteur français

Michaël Abiteboul est un acteur français né à Tours en . Il a suivi le cursus de l’École régionale d'acteurs de Cannes.

Michaël Abiteboul
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

Biographie

modifier

Michaël Abiteboul est né à Tours en . Il a suivi le cursus de l’École régionale d'acteurs de Cannes.

Carrière

modifier

Après avoir obtenu son baccalauréat, Michaël Abiteboul intègre l’Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes, où il fait ses débuts sur les planches. On le voit ainsi, dans les années 1990, dans des pièces souvent très connues comme Les fourberies de Scapin de Molière, La lune bleue de Carson McCullers, Bingo d'Edward Bond, Caligula d'Albert Camus ou encore Le véritable ami de Carlo Goldoni.

Nourrissant également des envies de cinéma, il trouve son premier rôle dans Les Blessures assassines de Jean-Pierre Denis en 2000. Il poursuit avec un rythme soutenu, toujours par le biais de personnages secondaires, jusqu'à devenir un visage connu des écrans.

On le retrouve dans différents registres, comme le drame (Betty Fisher et autres histoires (2001), Ultranova, Manderlay (2005), Le Père de mes enfants (2009)), le thriller (En territoire indien (2003), Les Rivières pourpres 2 (2004), La Clef (2007)), ou le film gangsters (Ni pour, ni contre (bien au contraire) (2002)).

Parallèlement, il trouve de nombreux rôles à la télévision. Le comédien apparaît ainsi, de manière plus ou moins furtive, dans plusieurs téléfilms (Le Temps meurtrier, Gaspard le bandit, L'Embrasement) et séries (Turbulences, La Commune, Louis la brocante, Chez Maupassant).

Il n'en oublie pas le théâtre, et joue dans des pièces comme Roméo et Juliette de William Shakespeare, Les Fausses Confidences de Marivaux, Amphitryonde Molière, Partage de midi de Paul Claudel ou encore The Normal Heart de Larry Kramer.

Il débute les années 2010 avec La Grève des femmes, Belle Épine et Un bonheur n'arrive jamais seul. Il enchaîne avec le film noir, Alyah, aux côtés de Pio Marmaï, puis avec les comédies, Vingt ans d'écart, Papa ou maman et L'Invitation. Fort de son physique imposant, il se spécialise dans les rôles virils et campe un pompier dans Les Hommes du feu, un tireur d'élite dans L'Intervention et un policier dans BAC Nord et Sans répit. Par ailleurs, il intègre l'équipe de water-polo gay dans Les Crevettes pailletées.

Ses rôles prennent aussi de l'ampleur côté télévision, comme en témoignent ses nombreuses participations à des séries à succès comme Maison close, Jusqu'au dernier, Ceux de 14, Les Revenants, Malaterra, Le Bureau des légendes, Nicolas Le Floch, Juste un regard, Les Bracelets rouges et Une affaire française.

Filmographie

modifier

Cinéma

modifier

Longs métrages

modifier

Courts métrages

modifier

Télévision

modifier

Téléfilms

modifier

Théâtre

modifier

Distinctions

modifier

Notes et références

modifier
  1. « Palmarès 2006 », sur le site du Festival de la fiction TV (consulté le ).

Liens externes

modifier