Ouvrir le menu principal

Louis la Brocante
Description de cette image, également commentée ci-après
Le « TUB » Citroën de la série, exposé lors de l'édition 2016 du Mondial de l'automobile de Paris.
Genre Comédie dramatique
Création Jacques Rouzet, Pierre Sisser
Production France 3
Néria Production
Telfrance
Acteurs principaux Victor Lanoux
Évelyne Buyle, Nadia Barentin
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 3
Nb. de saisons 13
Nb. d'épisodes 44
Durée 90 minutes
Diff. originale
Site web http://www.france3.fr/emission/louis-la-brocante

Louis la Brocante est une série télévisée française créée par Jacques Rouzet et Pierre Sisser et diffusée entre le et le sur France 3.

Sommaire

SynopsisModifier

Louis Roman est un brocanteur en région lyonnaise (sauf dans le premier épisode qui se passe dans la région lilloise) qui vient en aide aux autres et joue un rôle de détective dans des affaires où sont toujours suspectés certains de ses proches ou de ses clients. Il parcourt la région au volant de son vieux fourgon Citroën Type H. Il est âgé d'une soixantaine d'années (l'acteur Victor Lanoux commence la série à l'âge de 62 ans). Sa fille Isabelle, étudiante à l'École du Louvre, ne cesse de lui rappeler qu'il manque de rigueur dans la gestion de sa brocante, et son ex-femme Maryvonne, dont il est séparé depuis des années, vient le voir régulièrement « pour affaires » mais est profondément naïve et en voulant l'aider... commet gaffes sur gaffes.

Cette série se termine avec le tournage du 44e épisode : « Louis et les bruits de couloir ».

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Personnalités de renom invitéesModifier

On peut retrouver diverses personnalités sur un, voire quelques épisodes, parfois avec des rôles différents telles que Lionnel Astier, Catherine Aymerie, Maurice Barrier, Michel Béatrix, Pierre Bianco, Nicole Bianco, Claude Brosset, Christian Bujeau, Magali Bonat, Jacques Chambon, Jacques Courtès, Bernard Cupillard, Micheline Dax, Bernard Dhéran, Pasquale D'Inca, Michaël Erpelding, Leny Escudero, Nicolas Gabion, Frédérique Gagnol, Laurent Gamelon, Dominique Guillo, Didier Gustin, Martine Gautier, Éric Métayer, Bertrand Milliot, Bernard Musson, Anthony Moussu, Joëlle Sévilla, Cyrielle Claire, Loïc Varraut ou Bernard Villanueva.

À noter la présence de nombreux acteurs de la série Kaamelott tels que Lionnel Astier, Joëlle Sévilla, Nicolas Gabion, Christian Bujeau, Jacques Chambon, Loïc Varraut ou encore Serge Papagalli.

ProductionModifier

Lieux de tournageModifier

 
Le château de la Combe à Irigny avant sa transformation en appartements. L'entrée du Terrier se trouve à droite de la tourelle.

Le premier épisode a été tourné dans le département de l'Aisne, à Guise, et les prises de tournages furent faites dans les environs de Villers-lès-Guise, Lesquielles et Monceau-sur-Oise.

Ensuite, la production s'est installée dans le département du Rhône, filmant dans la périphérie nord de Lyon, dans les Monts d'Or et les bords de Saône (Fleurieu-sur-Saône, Fontaines-sur-Saône, Genay...), la mairie de Fleurieu faisant office de gendarmerie. Plusieurs épisodes ont également été tournés en partie à Lyon-même. Le « Terrier », l'endroit qui sert de maison et de brocante au personnage de Louis, a d'abord été situé au fortin de Rancé à Genay.

À partir de la saison 3 et jusqu'à l'épisode Louis mène l'enquête, c'est le château de la Combe à Irigny, dans la périphérie sud de Lyon, qui a servi de lieu de tournage principal. Le « Terrier » était installé dans les dépendances, tandis que diverses parties du château servaient de décors pour le couvent de la mère supérieure et pour le château du comte de Montalenvert. Certaines pièces du château ont aussi servi pour filmer divers bureaux selon les besoins des épisodes[1]. En 2010, le propriétaire du château de la Combe a annoncé qu'il souhaitait vendre la propriété. L'acquéreur ayant décidé de transformer les bâtiments en appartements, la production a dû quitter les lieux[2]. Les trois derniers épisodes de la série ont donc été tournés dans un nouveau « Terrier », au Château de Noailleux à Cailloux-sur-Fontaines.

Certains épisodes ont été tournés en dehors de la région lyonnaise, par exemple à Lille, Bruxelles, Bruges et dans le Bordelais, notamment à Cadillac.

Liste des épisodesModifier

PersonnagesModifier

Louis RomanModifier

Personnage principal, brocanteur mais surtout là pour aider les autres. Il apparaît dans tous les épisodes.

Maryvonne RomanModifier

Ex-femme de Louis, elle intervient régulièrement dans la vie de Louis. Elle apparaît dans tous les épisodes.

Isabelle RomanModifier

C'est la fille de Louis et Maryvonne. Elle est présente au début de la série car elle vit chez son père, au « terrier ». Pour ses études, elle part pour Paris. Elle est encore mentionnée par ses parents. Elle apparaît dans les épisodes 1 à 8 sauf le 6.

Marthe-Jeanne Bédus, la mère supérieureModifier

Amie de Louis, elle est responsable du couvent de la « Sainte Famille » devenu un orphelinat. On sait peu de chose sur elle : son prénom et son nom ne sont jamais révélés car tout le monde l'appelle « Ma mère » ou « la mère supérieure » en parlant d'elle. Dans l'épisode 35, Louis et les pots cassés, son identité est révélée ; on apprend aussi qu'elle est née en 1937. À la suite du décès de son interprète Nadia Barentin en mars 2011, son personnage disparaît. Elle apparaît dans tous les épisodes jusqu'au 40 (Louis mène l'enquête) inclus sauf les épisodes 3, 5, 9, 18, 19, 22, 27, 30, 34 et 38. L'épisode 40 lui est dédié.

Raymond LeveillanModifier

Raymond, adjudant de Gendarmerie et ami de Louis, il est responsable des enquêtes concernant de près ou de loin Louis. Armand Chagot décède en novembre 2010. Il apparaît pour la dernière fois dans son rôle de Raymond dans Louis mène l'enquête (saison 12, épisode 2). Pour justifier son absence de la série, Moivin, son ex-subalterne, annonce dans l'épisode Louis et les anguilles bleues (saison 13, épisode 1) qu'il a pris sa retraite. Il apparaît dans tous les épisodes jusqu'au 40 (Louis mène l'enquête) inclus sauf les épisodes 1, 3, 5, 18, 19, 24, 34 et 38. L'épisode 40 lui est dédié.

Colette MoivinModifier

Membre du tandem Raymond-Moivin, celle-ci use souvent de son pouvoir pour arrêter le fourgon de Louis. Ceux-ci se montrent comme un duo comique, présents dans la plupart des épisodes, jusqu'au 40e Louis mène l'enquête. En raison de la disparition d'Armand Chagot, celui-ci n'étant pas remplacé, Moivin voit débarquer un stagiaire avec qui elle se lie d'amitié, notamment dans l'épisode 42, Louis et les anguilles bleues, où elle est adjudant-chef par intérim et mène — plutôt bien — une enquête pleine de pièges. À la fin de l'épisode, elle semble être promue prochainement au grade d'adjudant-chef. Elle apparaît dans tous les épisodes sauf 1, 3, 5, 18, 19, 24, 34, 38 et 41.

Augustin JansenModifier

Augustin, surnommé « Tintin », est le neveu de Maryvonne. Il s'incruste souvent chez Louis, qui redoute toujours son arrivée en raison de sa maladresse légendaire. Il apparaît dans les épisodes 4, 9, 15, 16, 31, 36, 40 et 43.

Théodore de MontalenvertModifier

Aristocrate ruiné et alcoolique, celui-ci veut se séparer de son château sans problèmes mais en aucun cas de Donatienne, tableau représentant son ancêtre. Il apparaît une dernière fois dans l'épisode 36, Louis voit double. Ce qui n'empêche pas les scénaristes de mentionner dans l'épisode 40, Louis mène l’enquête, son départ pour Genève avec sa cousine, retrouvée dans l'épisode 36. Il se manifestera par deux lettres, accompagnées de cadeaux sans prix, reçues par la Mère supérieure et par Louis. Cet épisode 36 est une des dernières apparitions (la dernière ?) de l'acteur Sim. Il est d'ailleurs diffusé 18 jours après sa mort. La chaîne lui rend ainsi hommage par cette diffusion posthume. Il apparaît dans les épisodes 16, 23, 29 et 36.

LetoudicModifier

Assistant de Moivin à la suite du départ de Raymond. C'est encore un jeune loup mais Moivin s'efforce de le former. Il apparaît dans les épisodes 42, 43 et 44.

CommentairesModifier

  • La série est diffusée en Finlande sur la chaîne YLE TV1, les épisodes sont diffusés en deux parties de 45 minutes chacune.
  • En 2009, à la suite de son accident vasculaire cérébral et de la mort de son ami Sim ainsi que celle de Nadia Barentin et de Armand Chagot, Victor Lanoux, l'acteur principal de la série, déclare arrêter la série. Néanmoins, en 2010, il reprend le tournage de deux épisodes (Louis et le monte-en-l'air, Louis mène l'enquête). Le 20 novembre 2012, il annonce sur l'antenne d'Europe 1 qu'il arrête la série, s'estimant trop âgé pour incarner le personnage principal.
  • L'engouement des Français pour la brocante ne suffit pas à expliquer le succès de la série. Louis la Brocante, c'est avant tout Victor Lanoux, même si le comédien s'en défend. À l'image de son personnage sympathique et robuste, Victor Lanoux allie force tranquille et humour, sans oublier une sagesse certaine. Entre Victor Lanoux et Louis Roman, toute ressemblance n'est pas fortuite. Elle est désirée, entretenue, amplifiée. « Au départ, le personnage a été créé pour moi. Les deux auteurs, Pierre Sisser et Jacques Rouzet, se sont inspirés des rôles que j'avais déjà interprétés et de ce qu'ils connaissaient de ma personnalité » explique le comédien, avant de poursuivre : « Louis et moi avons beaucoup d'affinités. Ce lien de parenté a naturellement accentué les ressemblances entre le personnage et moi-même. Nous sommes tous les deux généreux, filous, capables d'un coup de gueule, sans violence gratuite. »
  • Certains épisodes ne se tournent pas sans mal... Pour celui de Louis et Violette, le réalisateur Pierre Sisser a dû passer quelques heures au commissariat ! : « Pour le tournage de cet épisode, nous avions notamment besoin d'un grand nombre de faux billets de 500 francs. Comme le scénario ne se passait pas à Lyon même, mais en périphérie, l'accessoiriste qui était en retard me donna sans plus de précision une boîte à chaussures à porter sur le tournage. Comme je roulais à vive allure, je me fis arrêter par la police. Le ton monta. Pendant qu'ils vérifiaient mes papiers, j'ouvris distraitement la boîte et découvris les faux billets ! L'un des policiers le remarqua et me demanda ce que j'avais là... Des faux billets ! En tant que réalisateur, j'en avais besoin pour un tournage. L'agent de police ne me crut évidemment qu'à moitié et m'embarqua alors au commissariat pour de plus amples explications. J'ai été finalement relâché, mais les policiers ont longtemps cru que je m'étais moqué d'eux. Je suis arrivé avec une heure de retard sur le tournage ce qui n'est vraiment pas mon habitude... »
  • Sim, l'acteur interprétant le rôle de Théo de Montalenvert, est décédé le 6 septembre 2009, le dernier épisode qu'il a joué lui a été dédié (Louis voit double).
  • Armand Chagot, l'acteur interprétant le rôle du gendarme Raymond, est décédé le 15 novembre 2010. Il effectue une dernière apparition dans Louis mène l'enquête, diffusé le 29 novembre 2011 sur France 3, épisode qui lui est dédié.
  • Nadia Barentin, l'actrice interprétant la mère supérieure, est décédée le 22 mars 2011. Elle effectue une dernière apparition dans Louis mène l'enquête, diffusé le 29 novembre 2011 sur France 3, épisode qui lui est dédié.
  • Pierre Sisser, cocréateur de la série, est décédé le 15 mai 2011.
  • Victor Lanoux est mort le à l'hôpital de Vaux-sur-Mer, commune voisine de Royan.

Le fournisseur des décors de la série a parfois été figurant ou acteur fugace dans certains des épisodes[3]. la série est diffusée en pologne sur la chaîne TVP 1.

AudiencesModifier

La série a souvent réalisé les meilleures audiences de France 3 avec 5 à 6 millions de téléspectateurs en moyenne. En 2006, l'épisode diffusé le 10 janvier a même réalisé le meilleur score de l'année sur la chaîne.

L'épisode Louis voit double diffusé le jeudi 24 septembre 2009 en hommage à Sim (qui y fait sa dernière apparition à l'écran) a réuni 5,2 millions de téléspectateurs (soit 21,2 % de part d'audience).


Saison Épisode Titre Jour de diffusion Nombre de

téléspectateurs

PDM
Ref
1 1 Louis et les mômes 24 janvier 1998 5 340 720 millions 24,2 % [4]
2 Louis et Violette 28 novembre 1998 6 283 200 millions 30,9 %
2 3 Louis et les amoureux du manège 23 octobre 1999 5 101 230 millions 25,7 %
4 Louis et la prison de cristal 11 décembre 1999 4 733 100 millions 21,2 %
5 Louis et les larmes de la Vierge 29 avril 2000 4 964 110 millions 24,4 %
6 Louis et le double jeu 16 septembre 2000 4 488 850 millions 23 %
3 7 Louis et la mémoire de la vigne 8 octobre 2001 4 968 840 millions 20,8 %
8 Louis et la belle soyeuse 19 novembre 2001 6 131 760 millions 23,9 %
9 Louis et le silence de plomb 10 décembre 2001 4 757 400 millions 19,9 %
10 Louis et l'académie des quatre jeudis 11 février 2002 5 618 000 millions 22,4 %
11 Louis et les enfants perdus 25 mars 2002 4 876 000 millions 21,1 %
12 Louis et la grande braderie 15 avril 2002 5 247 000 millions 21,7 %
4 13 Louis et les gitans 10 septembre 2002 5 512 000 millions 23,6 %
14 Louis et le secret de l’abbé Cyprien 1er octobre 2002 5 724 000 millions 22,9 %
15 Louis et la figurine d'argile 13 mai 2003 6 238 440 millions 26 %
5 16 Louis, Mathilde et les Autres 14 octobre 2003 6 345 080 millions 26,3 %
17 Louis et le violon noir 9 décembre 2003 6 078 480 millions 22,8 %
18 Louis et la ferme des Blanchard 10 février 2004 7 818 400 millions 30,4 %
19 Louis et la vie de château 18 mai 2004 5 715 520 millions 26,2 %
6 20 Louis et les deux mousquetaires 16 novembre 2004 6 524 320 millions 25 %
21 Louis et la chorale 22 mars 2005 8 145 920 millions 32,3 [5]
7 22 Louis et le messager des sables 6 septembre 2005 N*C N*C
23 Louis et le mystère du viager 10 janvier 2006 9 137 780 millions 34,5 % [6],[7]
24 Louis et le cordon bleu 4 avril 2006 N*C N*C
8 25 Louis, Lola et le crocodile 15 octobre 2006 5 269 640 millions 20,3 [8]
26 Louis et la médaille oubliée 17 décembre 2006 5 606 000 millions 20,8 % [9]
27 Louis et la fin des abricots 11 mars 2007 5 774 180 millions 22,2 % [10]
28 Louis et les gueules noires 22 mars 2007 5 325 700 millions 22 % [11]
29 Louis et les répondants 19 avril 2007 4 307 000 millions 17,9 % [12]
9 30 Louis et le chapitre manquant 13 septembre 2007 5 838 040 millions 23,9 %
31 Louis et le condamné à domicile 17 janvier 2008 5 668 000 millions 23 % [13]
10 32 Louis remonte le temps 18 septembre 2008 4 900 000 millions 20,7 % [14]
33 Louis n'en dort plus 23 octobre 2008 5 300 000 millions 21,4 % [15]
34 Louis et la belle brocante 8 janvier 2009 4 900 000 millions 18,6 % [16]
35 Louis et les pots cassés 16 avril 2009 4 700 000 millions 19,2 % [17]
11 36 Louis voit double 24 septembre 2009 5 200 000 millions 21,2 % [18]
37 Louis et le palais idéal 2 mars 2010 5 500 000 millions 20,5 % [19]
38 Louis joue les experts 3 octobre 2010 3 623 000 millions 14 % [20]
12 39 Louis et le monte-en-l'air 15 mars 2011 5 000 000 millions 18,3 % [21]
40 Louis mène l'enquête 29 novembre 2011 4 403 000 millions 15,7 % [22]
41 Louis chez les Flamands 26 juin 2012 3 500 000 millions 14,4 % [23]
13 42 Louis et les anguilles bleues 20 novembre 2012 3 710 000 millions 13,5 % [24]
43 Louis et le troisième larron 9 avril 2013 4 141 000 millions 15,6 % [25]
44 Louis et les bruits de couloirs 4 mars 2014 3 982 000 millions 15,4 % [26]

N*C : non communiqué

DVDModifier

  • L'ensemble des épisodes est vendu de deux manières : un épisode par DVD (38 DVD sortis, soit les 38 premiers épisodes au 1er juin 2012) et 2 épisodes par DVD (19 DVD sortis soit les 38 premiers épisodes au 1er juin 2012). Les numéros des épisodes dans ces DVD représentent l'ordre qui a été indiqué pour la liste des épisodes et donc pas forcément l'ordre de première diffusion chronologique. Les 39e et 40e DVD (1 seul épisode par DVD) et le 20e DVD (épisodes 39 et 40) devraient sortir pendant l'été 2012.
  • En octobre 2008, un coffret DVD regroupant l'ensemble des épisodes 1 à 30 est sorti.
  • Une collection en plusieurs volumes est aussi sortie à partir de janvier 2007, mais les épisodes regroupés dans un même volume ne se suivent pas obligatoirement ; exemple : le volume 1 regroupe le premier épisode des saisons 1, 2, 3 et 4.
  • Une collection a été distribuée chez les marchands de journaux avec un épisode par numéro.

Notes et référencesModifier

  1. « Le « terrier » va disparaître », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  2. « Louis la Brocante : Victor Lanoux et son équipe déménagent », Première,‎ (lire en ligne)
  3. https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/ceret-fournisseur-officiel-louis-brocante-vend-ses-meubles-1311081.html
  4. « SUIVI D'AUDIENCES - LOUIS LA BROCANTE », sur web.archive.org, (consulté le 7 avril 2019)
  5. Benoit Lafon, « Des fictions « toutes proches » : une certaine identité de la France. Enjeux politiques des séries télévisées de France 3 en prime time (Louis la Brocante, Famille d’accueil, Un village français) », Mots. Les langages du politique, no 99,‎ , p. 79–95 (ISSN 0243-6450, DOI 10.4000/mots.20694, lire en ligne, consulté le 8 avril 2019)
  6. « ANNEE 2006 », sur Toutelatele (consulté le 5 avril 2019)
  7. « TF1 totalise 98 des 100 meilleures audiences 2006 », sur Challenges (consulté le 7 avril 2019)
  8. « Audiences d'hier soir (Médiamétrie) Mis à jour », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 8 avril 2019)
  9. « Audiences/Grosses surprises hier soir (Médiamétrie) », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 8 avril 2019)
  10. « Les audiences des Primes hier soir (Médiamétrie) », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 8 avril 2019)
  11. « Les audiences des Prime (Médiamétrie) », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 8 avril 2019)
  12. « Les audiences d'hier soir en Prime (médiamétrie) », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 8 avril 2019)
  13. « Audiences TV prime time du jeudi 17 janvier », sur Premiere.fr, (consulté le 5 avril 2019)
  14. « TF1 sans RIS-ques. - actu - Télé 2 semaines », sur www.programme.tv/news (consulté le 5 avril 2019)
  15. « "Louis la brocante" est irrésistible - actu - Télé 2 semaines », sur www.programme.tv/news (consulté le 5 avril 2019)
  16. « Julie Lescaut en petite forme, Louis la brocante en grande - actu - Télé 2 semaines », sur www.programme.tv/news (consulté le 5 avril 2019)
  17. « Louis la brocante dans le rétro de RIS ! - actu - Télé 2 semaines », sur www.programme.tv/news (consulté le 5 avril 2019)
  18. Le Zapping du PAF, « Meilleur score depuis près d'un an pour Louis la Brocante », sur Le Zapping du PAF (consulté le 5 avril 2019)
  19. « Audiences : très beau score pour "Louis la Brocante" », sur ozap.com (consulté le 5 avril 2019)
  20. Prisma Média, « Audience royale pour TF1 - Gala », sur Gala.fr (consulté le 5 avril 2019)
  21. Prisma Média, « AUDIENCES- Le foot gagne, Louis la Brocante a le X Factor - Gala », sur Gala.fr (consulté le 5 avril 2019)
  22. « Audiences TV : TF1 en tête avec Les Experts : Manhattan », sur Premiere.fr, (consulté le 5 avril 2019)
  23. AlloCine, « Audiences du Mardi 26 Juin : "Le Village" de France 2 s'impose face à "House" », sur AlloCiné (consulté le 5 avril 2019)
  24. AlloCine, « Audiences du Mardi 20 Novembre : le "Mentalist" encore et toujours leader », sur AlloCiné (consulté le 5 avril 2019)
  25. « TF1 petit leader avec Les Experts - audiences - Télé 2 semaines », sur www.programme.tv/news (consulté le 5 avril 2019)
  26. 05/03/2014 12h34 par TV-programme, « Audience TV: 4 mars 2014, Louis la Brocante plus fort qu'Indiana Jones • Actus, news, tv », sur tv-programme.com (consulté le 5 avril 2019)

Liens externesModifier