Ouvrir le menu principal
Massimo Sigala
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
MessineVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Massimo Sigala, né le à Messine, est un pilote automobile italien sur circuits à bord de voitures de sport de type Tourisme, Grand Tourisme et Sport-prototypes, entre autres spécialiste de courses d'endurance.

BiographieModifier

Il dispute sa carrière entre 1976 (1re édition de la Coupe d'Europe Renault 5 Alpine) et 1995 (24 Heures du Mans, sur Ferrari 333 SP). En 1980 il s'investit en Championnat BMW M1 Procar, puis en 1983 il court sa première course longue (lors des 1 000 kilomètres de Silverstone).

Il s'investit dans des coupes internationales Renault lors de 14 saisons entre 1976 (sur Renault 5 Alpine) et 1990 (sur Renault 21 Turbo), pour un total de 33 victoires tant internationales que nationales avec la marque au losange, effectuant également une "escapade" sur Alfa Romeo Alfasud en 1978, et des courses en coupe d'Allemagne Porsche Carrera durant l'année 1991.

Il participe aux 24 Heures du Mans à sept reprises entre 1983 et 1995 (équipier alors René Arnoux), cinq fois avec l'écurie suisse Brun Motorsport, se classant à trois reprises dans les dix premiers et deux fois septième, en 1984 (notamment avec son rival en Coupe Renault 5 européenne, le français Joël Gouhier), sur Porsche 956, et en 1988 (entre autres avec Jesús Pareja), sur Porsche 959 C.

Il dispute aussi dix fois les 24 Heures de Daytona entre 1985 et 1995.

PalmarèsModifier

TitresModifier

 
Une Alpine GTA V6 Turbo de 1986, ici présentée à Zandvoort.
  • Coupe d'Italie Renault 5 Alpine: 1978 (3 victoires);
  • Coupe d'Europe Alfa Romeo Alfasud: 1979 (1 victoire, et deuxième du trophée italien la même année avec 3 victoires);
  • Coupe d'Europe Alpine GTA V6 Turbo: 1986 (4 victoires), 1987 (6 victoires) et 1988 (5 victoires);
  • Coupe d'Europe Renault 21 Turbo: 1989 (6 victoires) et 1990 (3 victoires);
    • 2e de la Coupe d'Europe Renault 5 Turbo en 1982 (1 victoire).

Podiums en championnat du monde des voitures de sportModifier

Autres podiums notablesModifier

(Nota Bene: également à citer à son actif une 4e place aux 12 Heures de Sebring en 1989, sur 962)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier