Ouvrir le menu principal

Loïc Dombreval

personnalité politique française

Loïc Dombreval
Illustration.
Loïc Dombreval, en 2018.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(2 ans, 5 mois et 16 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 2e des Alpes-Maritimes
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Charles-Ange Ginésy
Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur

(1 an, 6 mois et 19 jours)
Élection 13 décembre 2015
Groupe politique Les Républicains - UDI - MoDem
Maire de Vence

(3 ans, 3 mois et 13 jours)
Élection 30 mars 2014
Prédécesseur Régis Lebigre
Successeur Catherine Le Lan
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Boulogne-Billancourt (France)
Nationalité Française
Parti politique LREM
Diplômé de École nationale vétérinaire d'Alfort
Profession Vétérinaire

Loïc Dombreval, né le à Boulogne-Billancourt, est un homme politique français, membre de La République en marche (LREM). Il est élu député dans la 2e circonscription des Alpes-Maritimes le 21 juin 2017.

BiographieModifier

Loïc Dombreval est docteur vétérinaire, diplômé de l’École nationale vétérinaire d’Alfort.

Carrière professionnelleModifier

D'abord vétérinaire libéral (1990-1995), il occupe ensuite les fonctions de directeur de la communication de la filiale française de Virbac (1995-1999), puis de consultant senior en stratégie chez Capgemini (1999-2000), de directeur conseil chez Publicis Santé (2000-2001), et enfin de chef d’entreprise depuis 2002.

Parcours politiqueModifier

En 2007, Loïc Dombreval se présente aux élections législatives de 2007 dans la sixième circonscription des Alpes-Maritimes. Sous l'étiquette UDF - MoDem, il récolte 6,70 % des voix au premier tour.

Il est élu président du MoDem des Alpes-Maritimes en 2008.

Il se porte candidat aux élections européennes de 2009 pour le MoDem dans la circonscription Sud-Est (7,37 %, non-élu) puis aux élections régionales de 2010 en Provence-Alpes-Côte d'Azur, en qualité de tête de liste pour le MoDem dans les Alpes-Maritimes (2,51 % au premier tour, non-élu).

Il est candidat tête de liste aux élections municipales de Vence en 2008 et réalise le score de 32 % au second tour. Il est élu conseiller municipal et devient chef du groupe d'opposition à Vence de 2008 à 2014.

En avril 2014, il est candidat à la mairie de Vence, tête d'une liste sans étiquette rassemblant UMP, UDI, PS, PRG, écologistes indépendants, SE et membres de la société civile. Il est élu maire de Vence, président du syndicat intercommunal du "Pays de Vence" (8 communes) et vice-président de la Métropole Nice Côte d'Azur délégué à la biodiversité.

En 2015, il est élu conseiller régional de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur la liste de Christian Estrosi et devient président de la commission « environnement, mer et forêt ».

Il est élu député dans la 2e circonscription des Alpes-Maritimes le 18 juin 2017, recueillant 59,07 % des voix au deuxième tour face au candidat du Front national (40,93 %)[1]. Il démissionne alors de ses mandats de maire de Vence, de vice-président de la Métropole de Nice Côte d'Azur et de conseiller régional pour ne conserver que ceux de conseiller municipal de Vence et de conseiller de la Métropole de Nice Côte d’Azur. Il est président du groupe d’études « Condition animale »[2] de l’Assemblée nationale.

Détail des fonctions et mandatsModifier

Mandats électifsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  2. « Groupe d'études : condition animale - 15ème législature - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 12 décembre 2018)

Liens externesModifier