Ouvrir le menu principal

Liste des circonscriptions législatives du Calvados

page de liste de Wikipédia

Le département français du Calvados comprend à l'origine (1820) quatre circonscriptions électorales. Le nombre passe à sept lors du redécoupage de 1831. Depuis, ce nombre varie entre cinq et sept au gré des redécoupages. Actuellement, le département compte six circonscriptions dont les limites ont été redéfinies pour les élections législatives de 2012.

HistoriqueModifier

XIXe siècleModifier

C'est en 1820 que les circonscriptions électorales sont utilisées pour les définir les représentants à l'assemblée. Le département est alors découpé en quatre circonscriptions[1] :

Lors du redécoupage de 1831, le département est redécoupé en sept circonscriptions[2] :

Le redécoupage électoral de 1852 réduit à quatre le nombre de circonscriptions[3]. En 1876, ce nombre passe à sept : Bayeux, Falaise, Vire, Lisieux, Pont-l'Évêque et Caen (2 circonscriptions)[4].

XXe siècleModifier

Entre 1919 et 1928, le département est divisé en deux circonscriptions : la première comportant les arrondissements de Bayeux, Caen et Pont-l'évêque et la seconde comprenant les arrondissements deFalaise, Lisieux et Vire[4]. Entre 1928 et 1932, la circonscription de Falaise est provisoirement supprimée et intégrée au sein de Caen 1 et 2[4].

Par ordonnance du relative à l'élection des députés à l'Assemblée nationale, le département du Calvados est constitué de cinq circonscriptions électorales[5].

Lors des élections législatives de 1986 qui se sont déroulées selon un mode de scrutin proportionnel à un seul tour par listes départementales[6], le nombre de sièges du Calvados a été porté de cinq à six[7].

Le retour à un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours en vue des élections législatives suivantes[8], a maintenu ce nombre de six sièges[9],[10], selon un nouveau découpage électoral.

Le redécoupage des circonscriptions législatives réalisé en 2010 et entrant en application à compter des élections législatives de juin 2012, a modifié la répartition des circonscriptions du Calvados, en maintenant le nombre de six[11].

ReprésentationModifier

Article détaillé : Liste des députés du Calvados.

Composition des circonscriptionsModifier

Composition des circonscriptions de 1958 à 1986Modifier

À compter de 1958, le département du Calvados comprend cinq circonscriptions[12].

  • 1re circonscription : Bourguébus, Caen-Est, Caen-Ouest, Douvres.
  • 2e circonscription : Bretteville-sur-Laize, Falaise-Nord, Falaise-Sud, Lisieux (2e section), Livarot, Mézidon, Morteaux-Coulibœuf, Orbec, Saint-Pierre-sur-Dives.
  • 3e circonscription : Blangy-le-Château, Cambremer, Dozulé, Honfleur, Lisieux (1re section), Pont-l'Evêque, Troarn, Trouville-sur-Mer.
  • 4e circonscription : Balleroy, Bayeux, Caumont-l-Eventé, Creully, Isigny-sur-Mer, Ryes, Tilly-sur-Seulles, Trévières.
  • 5e circonscription : Aunay-sur-Odon, Le Bény-Bocage, Condé-sur-Noireau, Evrecy, Saint-Sever-Calvados, Thury-Harcourt, Vassy, Villers-Bocage, Vire.

Composition des circonscriptions de 1988 à 2012Modifier

À compter du découpage de 1986, le département du Calvados comprend six circonscriptions regroupant les cantons suivants :

Composition des circonscriptions à compter de 2012Modifier

Depuis le nouveau découpage électoral, le département comprend six circonscriptions regroupant les cantons suivants :

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Gabriel Désert, Le corps électoral du Calvados 1820-1847,
  2. Annuaire du département du Calvados pour l'année 1834, Caen,
  3. Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Librairie Droz,
  4. a b et c Jean Quellien, Bleus, Blancs, Rouges : politique et élections dans le Calvados 1870-1939, Caen, coll. « Cahier des Annales de Normandie »,
  5. Composition des circonscriptions du Calvados, Journal officiel de la République française, 14 octobre 1958, p. 9363.
  6. Loi organique no 85-688 modifiant le code électoral et relative à l'élection des députés, Journal officiel de la République française, 10 juillet 1985, p. 7800.
  7. Annexe no 1 à la loi organique no 85-690 modifiant le code électoral et relation à l'élection des députés, Journal officiel de la République française, 10 juillet 1985, p. 7803.
  8. Loi no 86-825 relative à l'élection des députés et autorisant le gouvernement à délimiter par ordonnance les circonscriptions électorales, Journal officiel de la République française, 12 juillet 1986, p. 8701.
  9. Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, , 840 p. (ISBN 2-600-00065-8), p. 170
  10. Loi no 86-1197 relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, Journal officiel de la République française, 25 novembre 1986, p. 14173.
  11. Ordonnance no 2009-935 portant répartition des sièges et délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, Journal officiel de la République française, 29 juillet 2009, p. 12752.
  12. « Fac-similé JO du 14/10/1958, page 09363 | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 11 août 2016)