Canton de Condé-en-Normandie

canton français

Canton de Condé-en-Normandie
Canton de Condé-en-Normandie
Situation du canton de Condé-en-Normandie dans le département du Calvados.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen (2)
Vire (9)
Bureau centralisateur Condé-en-Normandie
Conseillers
départementaux

Mandat
Régis Deliquaire
Valérie Desquesne
2021-2028
Code canton 14 10
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 6 brumaire an X[3],[4]
(28 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 23 543 hab. (2019)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 59″ nord, 0° 36′ 24″ ouest
Superficie 487,69 km2
Subdivisions
Communes 8 + fraction Les Monts d'Aulnay

Le canton de Condé-en-Normandie, précédemment appelé canton de Condé-sur-Noireau, est une circonscription électorale française située dans le département du Calvados et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 11 à 48.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Condé-sur-Noireau dans les arrondissements de Caen et de Vire. Son altitude varie de 72 m (Condé-sur-Noireau) à 290 m (Saint-Jean-le-Blanc) pour une altitude moyenne de 189 m.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial du Calvados entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans le Calvados, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25. Le nombre de communes du canton passe de 11 à 48.

Le canton prend sa dénomination actuelle par décret du [7].

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1853
(décès)
Comte Louis Gustave Le Doulcet de Pontécoulant[8] Républicain Lieutenant-colonel d'état-major, pair de France
1853 1871 Alphonse Lelogeais[9]   Maire de Condé-sur-Noireau (1852-1870)
1871 1885
(décès)[10]
Comte puis Marquis Jean-Roger Le Doulcet de Pontécoulant[11] Républicain Ministre plénipotentiaire, chef de cabinet au ministère des Affaires étrangères
1885 1889 Edmond de Barrère[12]   Ancien consul de France à Jérusalem puis à Smyrne, propriétaire à Pontécoulant
1889 1904
(décès)
Isaïe Baranger Républicain Maire de Condé-sur-Noireau (1881-1904)
1904 1905
(décès)[13]
Philippe Bazin Républicain Maire de Saint-Germain-du-Crioult (1895-1905)
1905[14] 1919 Georges Gautier Rad. Maire de Condé-sur-Noireau (1904-1908)
1919 1934 Eugène Mollet RG Notaire, conseiller municipal de Condé-sur-Noireau
1934 1940 Jules Radulph PAPF Agriculteur à Proussy, député (1936-1940), nommé conseiller départemental en 1943[15]
1945 1967 Roger Bazin (fils de Ph. Bazin) DVD Médecin, maire de Saint-Germain-du-Crioult (1914-1961)
1967 1973 Lucien Cornilleau DVD Huissier de justice à Condé-sur-Noireau
1973 1998 Maurice Piard DVD Maire de Condé-sur-Noireau (1973-1994)
1998 2014
(démission)
Pascal Allizard DVD puis UMP Assistant parlementaire, maire de Condé-sur-Noireau depuis 1995, premier vice-président du conseil général, sénateur depuis 2014
2014 2015 Alexandra Patard UMP Infirmière, conseillère municipale de Saint-Germain-du-Crioult

Le canton participe à l'élection du député de la sixième circonscription du Calvados.

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Louis Deprépetit   Maire de Condé
         
1928   Robert Bazin URD Médecin, propriétaire à Condé-sur-Noireau
1931   Jules Jean RG Maire de Saint-Vigor-des-Mézerets
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Valérie Desquesne   DVD Responsable de programme, maire de Condé-en-Normandie
2015 2021 Michel Roca   DVD Médecin retraité, maire de Vassy (2008-2015), ancien conseiller général du canton de Vassy
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Régis Deliquaire   DVD Clerc d'huissier, maire délégué DVD de Saint-Pierre-Tarentaine, responsable de la commission finances à Souleuvre en Bocage
2021 en cours Valérie Desquesne   DVD Maire DVD de Condé-en-Normandie

Résultats détaillésModifier

Élections de mars 2015Modifier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballottage : Valérie Desquesne et Michel Roca (DVD, 38,61 %), Lydie Chauffray et Didier Duchemin (DVG, 30,97 %) et Cyril Malaquin et Harmony Thirard (FN, 30,43 %). Le taux de participation est de 51,85 % (9 029 votants sur 17 414 inscrits)[17] contre 51,43 % au niveau départemental[18] et 50,17 % au niveau national[19].

Au second tour, Valérie Desquesne et Michel Roca (DVD) sont élus avec 40,24 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,03 % (3 607 voix pour 9 400 votants et 17 398 inscrits)[20].

Élections de juin 2021Modifier

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[21]. Dans le canton de Condé-en-Normandie, ce taux de participation est de 31,34 % (5 348 votants sur 17 065 inscrits)[22] contre 34,31 % au niveau départemental[23]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Régis Deliquaire et Valérie Desquesne (Divers, 40,86 %) et Frédéric Brogniart et Frédérique Cloteau (Divers, 23,69 %)[22].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,3 % au niveau national[24], 34,65 % dans le département[23] et 31,02 % dans le canton de Condé-en-Normandie[22]. Régis Deliquaire et Valérie Desquesne (Divers) sont élus avec 62,23 % des suffrages exprimés (2 905 voix pour 5 294 votants et 17 064 inscrits)[22],[25],[26].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton dans l'arrondissement de Vire.
 
La carte des communes de l'ancien canton. Les cantons limitrophes étaient ceux du Bény-Bocage, d'Aunay-sur-Odon, de Thury-Harcourt, d'Athis-de-l'Orne, de Flers-Nord, de Tinchebray et de Vassy.

Le canton de Condé-sur-Noireau regroupait onze communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Condé-sur-Noireau
(chef-lieu)
14174 14110 12,53 5 279 (2012) 421


La Chapelle-Engerbold 14152 14770 4,07 109 (2012) 27
Lassy 14357 14770 12,60 344 (2011) 27
Lénault 14361 14770 6,67 184 (2012) 28
Périgny 14496 14770 2,66 56 (2012) 21
Pontécoulant 14512 14110 2,38 91 (2012) 38
Proussy 14523 14110 12,64 401 (2012) 32
Saint-Germain-du-Crioult 14585 14110 14,64 927 (2011) 63
Saint-Jean-le-Blanc 14597 14770 15,12 344 (2011) 23
Saint-Pierre-la-Vieille 14653 14770 12,43 352 (2012) 28
Saint-Vigor-des-Mézerets 14662 14770 9,47 242 (2012) 26

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont rattachées au nouveau canton de Condé-sur-Noireau auquel s'ajoutent les vingt communes du canton du Bény-Bocage, les quatorze du canton de Vassy, une commune du canton d'Aunay-sur-Odon et deux du canton de Thury-Harcourt.

Anciennes communesModifier

Le territoire cantonal n'incluait aucune commune supprimée après 1795 dans son territoire antérieur à 2015[27].

Composition après 2015Modifier

Le canton de Condé-en-Normandie comprend huit communes entières et une fraction.

Liste partielle des communes du canton de Condé-en-Normandie au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Condé-en-Normandie
(bureau centralisateur)
14174 CC Intercom de la Vire au Noireau 62,98 6 452 (2019) 102   
Les Monts d'Aunay 14027 CC Pré-Bocage Intercom 69,43 Fraction : 327 (2019)
Commune : 4 595 (2019)
66   
Périgny 14496 CC Intercom de la Vire au Noireau 2,66 57 (2019) 21   
Pontécoulant 14512 CC Intercom de la Vire au Noireau 2,38 73 (2019) 31   
Saint-Denis-de-Méré 14572 CC Intercom de la Vire au Noireau 11,37 788 (2019) 69   
Souleuvre en Bocage 14061 CC Intercom de la Vire au Noireau 187,28 8 950 (2019) 48   
Terres de Druance 14357 CC Intercom de la Vire au Noireau 37,19 910 (2019) 24   
Valdallière 14726 CC Intercom de la Vire au Noireau 157,94 5 755 (2019) 36   
La Villette 14756 CC Intercom de la Vire au Noireau 9,74 231 (2019) 24   
Canton de Condé-en-Normandie 1410 23 543 (2019)  

Le canton comptait quarante-huit communes lors du redécoupage cantonal de 2014[2]. Du fait de la fusion de nombreuses communes sous le statut de commune nouvelle, beaucoup sont devenues des communes déléguées :

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 4699 68910 0859 7899 0198 6068 4848 3858 335
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[28] puis population municipale à partir de 2006[29])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2019, le canton comptait 23 543 habitants[Note 2], en diminution de 3,75 % par rapport à 2013 (Calvados : +0,72 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
24 45923 70823 543
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[30].)


BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[16].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 40
  2. a b et c Décret no 2014-160 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Calvados, sur Légifrance (consulté le 26 avril 2014)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Condé-sur-Noireau », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 792.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le )
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. Décret no 2021-213 du 24 février 2021 actualisant les dénominations des communes dans les décrets portant délimitation des cantons, publié au JORF, no 49 du .
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH052/PG/FRDAFAN83_OL0798007v001.htm
  9. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH128/PG/FRDAFAN83_OL1572006v001.htm
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  11. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH127/PG/FRDAFAN83_OL1542051v001.htm
  12. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH010/PG/FRDAFAN83_OL0122015v001.htm
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  14. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  15. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 4 juin 1943, (en ligne).
  16. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  17. « Résultats du premier tour pour le canton de Condé-sur-Noireau », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  18. « Résultats du premier tour pour le département du Calvados », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  19. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  20. « Résultats du second tour pour le canton de Condé-sur-Noireau », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  21. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  22. a b c et d « Résultats pour le canton de Condé-en-Normandie », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  23. a et b « Résultats pour le département du Calvados », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  24. « Résultats des élections départementales 2021 : la liste des départements qui ont basculé », sur lemonde.fr, (consulté le )
  25. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Condé-en-Normandie. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  26. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Condé-en-Normandie. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  27. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Requête administration : Fiches des onze communes du canton », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ). Pour Passage de Pontécoulant, l'EHESS ne détermine pas s'il s'agit d'une ancienne commune ou d'une « ancienne communauté » (simple lieu-dit ?). Le toponyme ne figure pas sur « la carte de Cassini » sur Géoportail..
  28. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  29. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  30. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier