Ouvrir le menu principal

Canton de Caen-4
Canton de Caen-4
Situation du canton de Caen-4 dans le département de Calvados.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen
Bureau centralisateur Caen
Conseillers
départementaux
Gilles Déterville
Corinne Féret
2015-2021
Code canton 14 08
Histoire de la division
Création 2 août 1973 [1]
Modification 1 5 février 1982[2]
Modification 2 22 mars 2015[3]
Démographie
Population 25 808 hab. (2016)
Subdivisions
Communes fraction Caen

Le canton de Caen-4 est une division administrative française située dans le département du Calvados et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

GéographieModifier

Ce canton est organisé au nord de Caen dans l'arrondissement de Caen.

HistoireModifier

Le 6 brumaire an X, la ville de Caen et ses environs sont divisés en deux cantons. Le canton de Caen-Nord est formé par la partie de la commune de Caen située au nord de la route de Paris à Cherbourg, ainsi que par les communes de Saint-Contest, Épron, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe et Hérouville[4].

L'ordonnance du crée le canton de Caen-Est[5]. Saint-Contest, Épron, Hérouville-Saint-Clair, Mondeville, Fleury-sur-Orne, Cormelles-le-Royal et Ifs y sont incorporés.

Le décret du crée le canton de Caen-Nord[5] en intégrant Authie, Carpiquet, Saint-Contest, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe et Épron.

Le décret du 2 août 1973 crée le canton de Caen-IV composé des communes d'Hérouville-Saint-Clair et de Mondeville. Le chef lieu de ce canton est Caen, mais il ne semble pas qu'une partie du territoire de Caen soit intégrée dans ce canton[6].

Finalement, le canton de Caen-4 n'intègre qu'une partie de Caen et la commune d'Épron.

Un nouveau découpage territorial du Calvados entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[3], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[7]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[8]. Dans le Calvados, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25.

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de l'ancien canton de Caen-Nord (jusqu'en 1973)Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1961 1973 Robert de Caumont DVG Administrateur civil, sous-préfet, fondateur des Groupes d’action municipale

Représentation de 1973 à 1982Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1979 Jacques Bayon
(1930-2004)
PCF Instituteur, maire de Blainville-sur-Orne (1965-1995), conseiller régional (1986-1989)

Représentation de 1982 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1985 1998 Brigitte Le Brethon RPR Professeur agrégé d'économie et de gestion, vice-présidente du conseil général, maire de Caen (2001-2008)
1998 2015 Antoine Casini PS Attaché parlementaire, élu en 2015 dans le nouveau canton de Caen-3

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Gilles Déterville   PS Ancien conseiller général du canton de Caen-9, ancien maire adjoint de Caen, conseiller municipal de Caen
2015 en cours Corinne Féret   PS Sénatrice, 1re adjointe au maire de Caen (2008-2014)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Gilles Déterville et Corinne Féret (PS, 32,23 %) et Jean Debelle et Émilie Rochefort (Union de la Droite, 24 %). Le taux de participation est de 47,75 % (6 657 votants sur 13 942 inscrits)[9] contre 51,43 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11].

Au second tour, Gilles Déterville et Corinne Féret (PS) sont élus avec 58,69 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,7 % (3 423 voix pour 6 371 votants et 13 942 inscrits)[12].

CompositionModifier

Composition de 1973 à 1982Modifier

Le canton de Caen-IV était composé des communes d'Hérouville-Saint-Clair et de Mondeville[13].

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton dans l'arrondissement de Caen (hors Caen).

Le canton de Caen-4 se composait d’une fraction de la commune de Caen et de la commune d'Épron[14]. Il comptait 14 539 habitants en 2012 (population municipale).

Les quartiers de Caen compris dans ce canton étaient ceux de la Pierre Heuzé (bureau de vote 13) et du Calvaire Saint-Pierre (bureau 14)[15]. La limite cantonale était déterminée « par l'axe des voies suivantes : à l'ouest, chemin départemental no 7 de Caen à Courseulles-sur-Mer, boulevard du Maréchal-Juin, boulevard du Général-Weygand, avenue de Courseulles, rue du Magasin-à-Poudre (jusqu'à l'esplanade de la Paix) ; au sud, avenue d'Édinbourg, rue de la Délivrande, rue du Duc-Richard, rue d'Hérouville, avenue Victor-Vinde ; à l'est, la limite avec la commune d'Hérouville-Saint-Clair »[2].

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, la totalité de ce territoire (Épron et partie caennaise) est rattachée au canton de Caen-3.

Composition après 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Caen
(chef-lieu)
14118 Caen la Mer Fraction : 25 932 (2015)
Commune : 105 403 (2016)

Le canton de Caen-4 comprend la partie de la commune de Caen située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune d'Hérouville-Saint-Clair, rue Basse, rue des Prairies Saint-Gilles, place Courtonne, quai Vendeuvre, rond-point de l'Orne, quai de Juillet, pont Churchill, rue de la Gare, rue d'Auge à partir du numéro 82, rue de Falaise, rue de l'Eglise-de-Vaucelles, rue de Branville, avenue d'Harcourt jusqu'à la limite territoriale de la commune de Fleury-sur-Orne. Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Caen[3].

DémographieModifier

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--15 22115 41814 58714 70214 539
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[16] puis population municipale à partir de 2006[17])
Histogramme de l'évolution démographique
 


En 2016, le canton comptait 25 808 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
25 93225 808
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[18].)


Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Décret no 73-763 du 2 août 1973 portant création de cantons dans le département du Calvados .
  2. a et b Décret no 82-132 du 5 février 1982 portant création et délimitation de cantons dans différents départements.
  3. a b et c Décret no 2014-160 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Calvados, sur Légifrance (consulté le 26 avril 2014)
  4. Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil-d'État, Paris, A. Guyot et Scribe - Charles Béchet, 1826, tome 13, p. 121
  5. a et b Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Droz ; Paris, Champion, 1995, p. 792
  6. « Fac-similé JO du 04/08/1973, page 08534 | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 11 août 2016)
  7. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 26 avril 2014)
  8. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  9. « Résultats du premier tour pour le canton de Caen-4 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 28 mars 2015)
  10. « Résultats du premier tour pour le département du Calvados », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 28 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le canton de Caen-4 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  13. Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Librairie Droz, (ISBN 9782600000659, lire en ligne)
  14. Liste des communes du canton de Caen-4 sur le site de l'Insee, consulté le 20 janvier 2015.
  15. « Site de la Ville de Caen - Canton de Caen IV » (consulté le 18 juin 2010)
  16. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier