Liste des œuvres de Francisco de Goya

page de liste de Wikipédia

L’œuvre de Francisco De Goya commence approximativement en 1771 avec ses premières fresques pour la basilique du Pilar à Saragosse et se termine en 1827 avec ses dernières toiles, dont la Laitière de Bordeaux. Durant ces années, le peintre produisit environ 700 peintures, 280 gravures et plusieurs milliers de dessins.

L’œuvre évolua depuis le rococo, typique de ses cartons pour tapisseries, jusqu’aux très personnelles peintures noires, en passant par les peintures officielles pour la cour de Charles IV d’Espagne et de Ferdinand VII d’Espagne.

La thématique goyesque est ample : le portrait, les scènes de genre (chasse, scènes galantes et populaires, vices de la société, violence, sorcellerie), les fresques historiques, religieuses, ainsi que des natures mortes.

L’œuvre de Goya conservée au musée du Prado est particulièrement importante tant par sa qualité que par sa quantité. Cependant, son œuvre est présente dans la plupart des grands musées du monde.

Cartons pour les tapisseriesModifier

Liste de tableauxModifier

Jeunesse et formation (1746-1774)Modifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  L'Assomption de la Vierge et saint Íñigo vers 1763[1] 230 × 70 cm San Juan El Real (Calatayud)
  Espagne
  Consécration de saint Louis de Gonzague comme patron de la jeunesse[2] vers 1763 127 × 88 cm Musée de Saragosse (depuis 1985) à l'origine à San Juan El Real de Calatayud (1763?-1767) et de l'ermitage de la Vierge de Jaraba (1767-1985)
Guía du Musée de Saragosse   Espagne
  Apparition de la Vierge du Pilar à saint Jacques et à ses disciples de Saragosse vers 1769 79 × 55 cm Collection privée (Aragón)
  Espagne
  La Sainte Famille avec saint Joaquim et sainte Anne devant l'Éternelle Gloire ou La Triple Génération vers 1769 79 × 55 cm Collection marquise de las Palmas (Jerez de la Frontera)
  Espagne
  Hannibal vainqueur contemple pour la première fois l'Italie depuis les Alpes 1770 87 × 131,5 cm Fondation Selgas-Fagalde (Cudillero)
  Espagne
  Jeux d'enfants 1770 29 × 41 cm
huile sur toile
Musée des Beaux-Arts de Valence
  Espagne
  Le Sacrifice à Pan 1771 32,5 × 24 cm Collection José Gudiol (Barcelone)
  Espagne
  Sacrifice à Vesta 1771 32,5 × 24 cm Collection Félix Palacios Remondo (Saragosse)
  Espagne
  Vénus et Adonis 1771 23 × 12 cm Musée de Saragosse
  Espagne
  La Vierge du Pilar vers 1771-1774 56 × 42 cm Musée de Saragosse, Saragosse
  Espagne
  L'Adoration du nom de Dieu 1772 700 × 1500 cm Basilique Notre-Dame du Pilar (Saragosse)
  Espagne
  Piété
(attribuée)
1774 83,5 × 58 cm Collection privée (Barcelone) «Controverse»[3]   Espagne
  Peintures de Goya dans la Chartreuse d'Aula Dei 1774 306 × 790 cm (Naissance de la Vierge) Chartreuse Aula Dei (Saragosse)
  Espagne
  Autoportrait vers 1775 58 × 44 cm Musée Goya, Saragosse[4] Musée   Espagne

Goya à Madrid (1775–1792)Modifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  El apóstol Santiago y sus discípulos adorant a la Virgen du Pilar 1775-80 107 × 80 cm collection privée   Espagne
  Enfants jouant aux soldats 1779 146 × 94 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Extase de saint Antoine abbé 1780 67 × 46 cm Musée de Saragosse
  Espagne
  Baptême du Christ 1775-1780 45 × 39 cm Collection privée Comtes d'Orgaz, Madrid
  Espagne
  Christ crucifié 1780 255 × 154 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  La Virgen en gloria y santos mártires
(Détail de San Valero)
1780 Basilique Notre Dame du Pilar (Saragosse)
  Espagne
  Les Leçons entrent avec le sang 1780 - 1785 19,7 × 38,7 cm Musée de Saragosse
  Espagne
  María Teresa de Vallabriga 1783 151,2 × 97,8 cm Alte Pinakothek, Munich   Allemagne
  María Teresa de Vallabriga à cheval 1783 151 × 98 cm
huile sur toile
Musée des Offices (Florence)
Catalogue du Musée[5]   Italie
  Le Comte de Floridablanca 1783 260 × 166 cm Banque d'Espagne (Madrid)
Ouvrage 2000[6]   Espagne
  Saint Bernardin de Sienne prêchant devant Alphonse V d'Aragon 1783 480 × 300 cm Basilique de Saint-François-le-Grand (Madrid)
  Espagne
  Autoportrait 1783 83 × 56 cm
Huile sur toile
Musée des Beaux-Arts d'Agen Base Joconde   France
  La Famille de l'infant Don Louis de Bourbon 1784 248 × 330 cm Fondation Magnani-Rocca (Traversetolo)
Article 2006[7]   Italie
  L'Architecte Ventura Rodríguez 1784 Nationalmuseum (Stockholm)
  Suède
  Portrait de Ceán Bermúdez 1785 82 × 55 cm Collection particulière
  Espagne
  Portrait de la duchesse d'Osuna 1785 Collection March (Palma de Majorque)
  Espagne
  Goya peignant vers 1785 huile sur toile
42 × 23 cm
Académie San Fernando (Madrid) Académie   Espagne
  Portrait de la marquise de Pontejos 1786 Galerie nationale d'Art (Washington)
  États-Unis
  Une femme et deux enfants à la fontaine 1786 35,5 × 18,5 cm Musée Thyssen-Bornemisza (Madrid), Collection Carmen Thyssen-Bornemisza, en dépôt au musée Thyssen
  Espagne
  La vendimia (ou Automne) 1786 34 x 24.3 cm Clark Art Institute (Williamstown, Massachusetts Musée   États-Unis
  Carlos III en costume de chasse 1786-1788 210 × 127 cm collection Argentaria, Banco Exterior de España (Madrid)
  Espagne
  Don Manuel Osorio Manrique de Zúñiga, enfant vers 1787 110 × 80 cm Metropolitan Museum of Art (New York)
Musée   États-Unis
  María Ramona de Barbachano 1787–1788 114,4 × 83,6 cm Collection particulière   France
  Antonio Adán de Yarza 1787–1788 114,4 × 83,6 cm Collection particulière   France
  Bernarda Tavira 1787–1788 76,6 × 59,3 cm Collection particulière   France
  Sainte Ludgarde 1787 220 × 160 cm Monastère royal Saint-Joaquim-et-Sainte-Anne (Valladolid)
  Espagne
  La muerte de San José o el Tránsito de San José 1787 220 × 152 cm Monastère royal Saint-Joaquim-et-Sainte-Anne (Valladolid)
  Espagne
  Les Saints Bernard et Robert 1787 220 × 160 cm Monastère royal Saint-Joaquim-et-Sainte-Anne (Valladolid)
  Espagne
  La Comtesse d'Altamira et sa fille María Agustina 1787-1788 195 x 115 cm Metropolitan Museum of Art (New York)
  États-Unis
  Saint François de Borgia et le moribond impénitent 1788 350 × 300 cm Cathédrale de Valence (Valence)
  Espagne
  L’Ermitage de Saint-Isidore le jour de la fête du Saint 1788 Huile sur toile Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  Les Ducs d'Osuna et leurs enfants ou La Famille du duc d'Osuna 1788 225 × 171 cm Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  Sainte Famille (Goya) 1788 - 1790 203 × 148 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Charles IV en rouge 1789 127 cm × 94 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Portrait de Charles IV
deuxième version
1789 171 × 129 cm Académie royale d'histoire (Madrid)
Académie   Espagne
La Reine Marie-Louise 1789 152 × 110 cm Musée Lázaro Galdiano (Madrid)
Ouvrage 2000[6]   Espagne
  Portrait de doña Tadea Arias de Enríquez vers 1790 190 × 106 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Don Pedro, Duc d'Osuna vers 1790 huile sur toile
113 × 83 cm
Frick Collection, New York Musée   États-Unis
  Portrait de Martin Zapater 1790 82,8 × 64,5 cm Musée d'art de Ponce (Puerto Rico)
  Espagne
  Autoportrait au chevalet 17901795 40 × 27 cm Académie royale des beaux-arts de San Fernando (Madrid)
Académie   Espagne

Les années 1790 (1793-1799)Modifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  Portrait de la comtesse de Casa Flores 17901797 112 × 79 cm Musée d'art (São Paulo)
  Brésil
Portrait du torero Pedro Romero 1797 53 × 42 cm
huile sur toile
Palais Pitti (Florence)
Catalogue 2000   Italie
  Femmes conversant 1790-1793 59 × 145 cm Wadsworth Atheneum (Hartford)
  États-Unis
  Mujer dormida 1790-1793 59 × 145 cm Collection Mac-Crohon (Madrid)
  Espagne
  El Sueño 1790-1793 46 5 × 76 cm National Gallery of Ireland (Dublin)
  Irlande
  La Tirana 1790-1792 206 × 130 cm Académie royale de San Fernando (Madrid)
  Espagne
  Portrait de Sebastián Martínez y Pérez 1792 93 × 68 cm Metropolitan Museum of Art (New York)
  États-Unis
  Portrait de la señora de Ceán Bermúdez ou Manuela Camas y de las Heras 1792-1793 121 × 85 cm Musée des beaux-arts (Budapest)
  Hongrie
  La Mort du picador ou la Prise d'un picador 1793 43 × 31 cm British Rail Pension Trustee Co. (Londres)
  Royaume-Uni
  Naufrage 1793 50 × 32 cm
huile sur fer blanc
Collection marquis d'Oquendo (Madrid)
  Espagne
  Incendie, feu de nuit 1793 43 × 32 cm Collection José Varez (Saint-Sébastien)
  Espagne
  Des acteurs comiques ambulants 1793 42 × 32 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Intérieur de prison 1793-1794 huile sur plaque d'étain
43 × 32 cm
Bowes Museum, Barnard Castle Art UK   Royaume-Uni
  Asalto de ladrones 1793 - 1794 42 × 31 cm Collection Castro Serna (Madrid)
  Espagne
  María du Rosario Fernández, La Tirana 1794 112 × 79 cm collection privée
  Espagne
  Portrait de la marquise de la Solana vers 1795 181 × 122 cm Musée du Louvre (Paris)
Musée   France
  Portrait de la duchesse d'Alba en blanc 1795 194 × 130 cm Fondation Casa d'Alba (Madrid)
Fondation   Espagne
  La Duchesse d'Alba et la bigote 1795 30,7 × 25,4 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Portrait du peintre Francisco Bayeu 1795 112 × 84 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  La Comtesse de Chinchón 1795-1797 216 × 144 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  La maja desnuda 1795-1800 huile sur toile
97 × 190 cm
Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  La Duchesse d'Alba en noir 1797 210 × 149 cm Hispanic Society (New York)
  États-Unis
  Goya, a su amigo Martín Zapater 1797 87 × 64 cm Musée des beaux-arts (Bilbao)
  Espagne
  Saint Grégoire vers 1797 188 × 113 cm musée Romantique (Madrid)
  Espagne
  Le Sabbat des sorcières 1797-1798 43 × 30 cm Musée Lázaro Galdiano (Madrid)
Musée   Espagne
Les Sorcières ou
L'Ensorcellement
1797-1798 45 × 32 cm Musée Lázaro Galdiano (Madrid) Musée   Espagne
  Le Vol des Sorcières vers 1798 huile sur toile
43 × 30 cm
Musée du Prado (Madrid) Musée   Espagne
  Autoportrait 1797-1800 huile sur toile
63 × 49 cm
Museo Camon Aznar, Saragosse Ouvrage[8]   Espagne
  Marie-Anne Waldstein, marquise de Santa Cruz 1797 ou 1799 142 × 97 cm Musée du Louvre (Paris)
Base Joconde   France
  La Lampe du diable
Une scène de
L'Ensorcelé de force
(théâtre)
1798 42 x 31 cm National Gallery Musée   Royaume-Uni
  Gaspar Melchor de Jovellanos 1798 huile sur toile
205 × 133 cm
Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  José de Urrutia y de las Casas vers 1798 199 × 133 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Portrait de Ferdinand Guillemardet 1798 185 × 125 cm Musée du Louvre (Paris)
Base Joconde   France
  Autoportrait aux lunettes vers 1797-1800 54 × 39,5 cm musée Goya (Castres)
Musée   France
  Portrait de Don Francisco de Saavedra 1798 200 × 119 cm Courtauld Gallery, Londres Musée   Royaume-Uni
  Portrait de Marie-Louise de Parme
en mantille
1799 huile sur toile
210 × 130 cm
Palais royal de Madrid Ouvrage[9]   Espagne
  Le Miracle de saint Antoine 1798 fresque église San Antonio de la Florida de Madrid   Espagne
  Allégorie de l'Amour, Cupidon et Psyché 1798-1805 200 × 156 cm MNAC (Barcelone) Legs Cambó
  Espagne

Le Tournant du XIXe siècleModifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  Leandro Fernández de Moratín 1799 73 × 56 cm Académie royale de San Fernando (Madrid)
  Espagne
  Charles IV chasseur 1799 336 × 282 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  La reine Marie Louise à cheval 1799 338 × 282 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Charles IV a cheval 1800 336 × 282 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Louis Ier d'Étrurie 1800 72 × 59 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  La Famille de Charles IV 1800 280 × 336 cm Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  Francisco de Paula Antonio
de Borbón y Borbón-Parma
infant d'Espagne
1800 74 × 60 cm
huile sur toile
Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  Portrait du cardinal don Luis María de Borbón y Vallabriga (réplique autographe au musée du Prado) vers 1800 200 × 106 cm Musée d'art (São Paulo)
  Brésil
  La Verdad, el Tiempo y la Historia vers 1812 294 × 244 cm Nationalmuseum (Stockholm)
  Suède
  Portrait de la reine Marie Luisa de Parma 1800 209 × 125 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  La comtesse de Chinchón vers 1800 220 × 140 cm Galerie des Offices (Florence)
Catalogue 2000[5]   Italie
  Jeune dame avec un manteau et un foulard, antérieurement connu comme la dame au livre 1800-1805 109,9 × 78,2 cm Galerie nationale d'Art (Washington)
  États-Unis
  Cannibales contemplant des restes humains 1800-1808 31 × 45 cm Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie (Besançon)
Musée   France
  Manuel Godoy, prince de la paix 1801 huile sur toile
180 × 267 cm
Académie San Fernando (Madrid) Académie   Espagne
  Portrait de don José Queraltó 1802 102 × 76 cm Neue Pinakothek (Munich)
  Allemagne
  La Maja vestida 1800-1807 95 × 188 cm Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  Le Comte de Fernán Núñez 1803 211 × 137 cm Collection ducs de Fernán Núñez (Madrid)
  Espagne
  La Comtesse de Fernán Núñez 1803 211 × 137 cm Collection ducs de Fernán Núñez (Madrid)
  Espagne
  Bartolomé Sureda y Miserol 1803-1804 huile sur toile
120 × 79 cm
National Gallery of Art, Washington Musée   États-Unis
  Ignacio Garcini y Queralt, brigadier du corps des ingénieurs 1804 104,1 x 83,2 cm Metropolitan Museum of Art (New York)
  États-Unis
  Josefa de Castilla Portugal y van Asbrock de Garcini 1804 104.1 x 82.2 cm Metropolitan Museum of Art (New York)
  États-Unis
  Portrait d'Isabelle Porcel 1804-1805 82 × 64 cm National Gallery (Londres)
  Royaume-Uni
  Allégorie de l'Industrie 1804-1806 227 cm diamètre Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Portrait de Félix de Azara 1805 212 × 124 cm Collection IberCaja (Saragosse)
  Espagne
  Portrait de la marquise de Santa Cruz 1805 125 × 208 cm Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  Señora Sabasa Garcia 1806-1811 huile sur toile
71 × 58 cm
National Gallery of Art, Washington Musée   États-Unis
  Portrait de Francisca Sabasa García 1806-1808 Galerie nationale d'Art (Washington)
  États-Unis
  Isidoro Máiquez 1807 72 × 59 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Portrait de José Antonio Marqués Caballero 1807 106 × 84 cm Musée des beaux-arts (Budapest)
  Hongrie
  Cannibales préparant leurs victimes 1800-1808 32,8 × 46,9 cm Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie (Besançon)
  France
  Portrait équestre du roi Ferdinand VII
esquisse
1808 huile sur toile
40 × 28 cm
Musée des Beaux-Arts d'Agen Note de musées   France
  Portrait équestre de Ferdinand VII 1808 285 × 205 cm Académie royale de San Fernando (Madrid)
  Espagne
  Les Vieilles vers 1808-1810 181 × 125 cm Musée des beaux-arts de Lille Musée   France
  La Femme à l'éventail 1805-1810 103 × 84 cm Musée du Louvre (Paris)
Base Joconde   France

Les Désastres de la guerre (1808–1814)Modifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  Le Colosse (attribué à Goya) après 1808 116 × 105 cm musée du Prado (Madrid) Musée   Espagne
  Nature morte avec une tête et des côtes d'agneau 1808-1812 musée du Louvre (Paris)
  France
  Dinde plumée 1808-1812 44,8 × 62,4 cm Neue Pinakothek (Munich)
  Allemagne
  Le Rémouleur 1808-1812 68 × 50 cm Musée des beaux-arts (Budapest)
  Hongrie
  La porteuse d'eau 1808-1812 68 × 52 cm Musée des beaux-arts (Budapest)
  Hongrie
  Le Lazarillo de Tormes 1808-1812 80 × 65 cm Collection Marañón (Madrid)
  Espagne
  Majas au balcon 1808-1812 162 × 107 cm Collection particulière
  Suisse
  Confesión en la cárcel/Locos en el manicomio 1808-1812 40 × 65 cm musée du Monastère de Guadalupe (Guadalupe)
  Espagne
  Maja et Célestine au balcon 1808-1812 166 × 108 cm Collection B. March (Palma de Majorque)
  Espagne
  José Costa y Bonells (mort en l870), dit Pepito vers 1810 huile sur toile
105 × 84 cm
Metropolitan Museum, New York Musée   États-Unis
  Manuel Silvela 1810-1813[10] 95 × 68 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Portrait du canónigo don Juan Antonio Llorente 1810-1811 189 × 114 cm Musée d'art (São Paulo)
  Brésil
  Fabrication de la poudre dans la Sierra de Tardienta 1810-1814 huile sur bois
33 × 52 cm
Palais de la Zarzuela, Madrid Fondation Goya en Aragon   Espagne
  Portrait du duc de Wellington 1812-1814 huile sur acajou
64 × 52 cm
National Gallery (Londres)
Musée   Royaume-Uni
  Portrait de Mariano Goya
petit-fils de l'artiste
1812-1814 huile sur panneau
59 × 47 cm
Collection du Duc d'Alburquerque, Madrid Webgallery   Espagne
  L'Enterrement de la sardine 1812-1819 82,5 × 62 cm Académie royale des beaux-arts de San Fernando (Madrid)
  Espagne
  Auto de fe de la Inquisición 1812-1819 46 × 73 cm Académie royale des beaux-arts de San Fernando (Madrid)
  Espagne
  Procession des pénitents 1812-1819 46 × 73 cm Académie royale des beaux-arts de San Fernando (Madrid)   Espagne
  Corrida dans un village 1812-1814 45 × 72 cm Académie royale des beaux-arts de San Fernando (Madrid)   Espagne
  Deux mai à Madrid ou
La Lutte contre les mamelouks
1814 huile sur toile
280 × 336 cm
Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  3 mai 1808 à Madrid ou
Les Exécutions
1814 huile sur toile
268 × 347 cm
Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  Le Général José de Palafox à cheval 1814 huile sur toile
248 × 224 cm
Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  La Maison des fous 1814 huile sur panneau
45 × 72 cm
Académie San Fernando (Madrid)   Espagne

La Restauration (1815 - 1819)Modifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  Juan Martín Díaz, el Empecinado vers 1814-1815 84 × 65 cm Collection privée
  Les Jeunes ou La Lettre 1814-1819 181 × 125 cm Palais des beaux-arts de Lille Musée   France
  Le Duc de San Carlos 1815 237 × 153 cm Musée de Saragosse (Saragosse)
  Espagne
  Portrait de Miguel de Lardizábal 1815 75 × 65 cm Galerie nationale (Prague)
  République tchèque
  Autoportrait 1815 46 × 35 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Portrait de Rafael Esteve 1815 100,6 × 75,5 cm Musée des Beaux-Arts de Valence almendron.com   Espagne
  Autoportrait vers 1815 51 × 46 cm Académie royale de San Fernando (Madrid)
  Espagne
  La Junte des Philippines vers 1815 127 × 447 cm Musée Goya (Castres)
  France
  La Forge 1815-1820 huile sur toile
182 × 125 cm
Collection Frick, New York Musée   États-Unis
  Don Francisco de Borja Téllez Girón vers 1816 202 × 140 cm Musée Bonnat (Bayonne)
  France
  Santas Justa y Rufina 1817 Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville   Espagne
Caprices 1818-1819 huile sur toile
38 × 50 cm
Musée des Beaux-Arts d'Agen Base Joconde   France
  Christ au jardin des oliviers 1819 47 × 35 cm Escuelas Pías de San Antón (Madrid)
  Espagne
  La Dernière Communion de saint Joseph Calasanz 1819 250 × 180 cm Musée de la Résidence Calasanz (Madrid)
  Espagne
  El tío Paquete 1819-1820 huile sur toile
39 × 31 cm
Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid Musée   Espagne

Le Triennat libéral et les Peintures noires (1820-1824)Modifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  Átropos o Las Parcas 1819-1823 123 × 266 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Duel au gourdin 1819-1823 123 × 266 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Deux vieux mangeant de la soupe 18191823 49,3 × 83,4 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Vision fantastique ou Asmodée 1819-1823 Peinture murale
transférée sur toile
123 × 265 cm
Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  Le Pèlerinage à San Isidro 1819-1823 140 × 438 cm Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  Le Chien 18191823 131,5 × 79,3 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Deux vieux, Deux prêtres ou Un vieux et un prêtre 18191823 123 × 265 cm Collection particulière (Salamanque)
  Espagne
  Hommes lisant 18191823 126 × 66 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Judith et Holophernes 18191823 143,5 × 81,4 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Deux femmes et un homme ou Deux femmes riant d'un homme 18191823 125 × 65,5 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Procession à la source Saint-Isidore ou Procession du Saint-Office 18191823 123 × 266 cm Musée du Prado (Madrid)
  Espagne
  Une manola: Léocadie Zorrilla 18201823 peinture murale
transférée sur toile
147 × 132 cm
Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  Autoportrait avec le Dr Arrieta 1820 117 × 79 cm Institut d'art de Minneapolis (Minneapolis)
Musée   États-Unis
  Tiburcio Pérez y Cuervo
(1785/86–1841), l'architecte
1820 huile sur toile
102 × 81 cm
Metropolitan Museum, New York Musée   États-Unis
  Saturne dévorant un de ses fils 1820-1823 peinture murale
transférée sur toile
146 × 83 cm
Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  Le Sabbat des sorcières ou Le Grand Bouc 18201823 peinture murale à l'huile
transférée sur toile
140 × 438 cm
Musée du Prado (Madrid)
Musée   Espagne
  San Pedro Penitente 18201824 29 × 25,5 cm Collection Phillips (Washington)
  États-Unis
  Exécution de sorcière 18201824 huile sur pin
31 × 21 cm
Alte Pinakothek, Munich Musée   Allemagne
  Don Ramón Satué 1823 huile sur toile
107 × 83,5 cm
Rijksmuseum (Amsterdam)
Musée   Pays-Bas
  Don José Duaso y Larte 1824 74,5 × 59 cm Musée des beaux-arts de Séville (Séville)
  Espagne
  Portrait de Dame (María Martínez de Puga ?) 1824 huile sur toile
80 × 58,4 cm
Collection Frick, New York Musée   États-Unis
  portrait de Leandro Fernández de Moratín 1824 60 × 49,5 cm Musée des beaux-arts de Bilbao
  Espagne
  Corrida, Suerte de Varas 1824 50 × 71 cm Getty Museum, Los Angeles Musée   États-Unis

Goya à Bordeaux (1824-1828)Modifier

Catalogue des œuvres
Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  Homme toilettant un petit chien
série d'une quarantaine de miniatures
1824-1825 aquarelle sur ivoire
9 × 8 cm
Kupferstich-Kabinett, Dresde   Allemagne
Femme assise et homme en cape espagnole
Majo et Maja

série d'une quarantaine de miniatures
1824-1825 aquarelle sur ivoire
8,4 × 8 cm
Nationalmuseum, Stockholm Musée   Suède
  La Laitière de Bordeaux vers 1825- 1827 74 × 68 cm Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
Corrida après 1825 huile sur toile
38 × 46 cm
Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  Portrait de Jacques Galos 1826 55,2 × 46,4 cm Barnes Foundation (Philadelphie)
  États-Unis
  Portrait de Juan Bautista Muguiro 1827 103 × 85 cm Musée du Prado, Madrid Musée   Espagne
  Portrait de Mariano 1827 52 x 41,2 cm Meadows Museum, Dallas presse   États-Unis
  Portrait de José Pío de Molina 18271828 60,5 × 50 cm Fondation Oskar Reinhart (Winterthur)
  Suisse

Dates non documentéesModifier

Tableau Titre Date Dimensions Musée Référence Pays
  Messe des relevailles 54 × 76 cm Musée des Beaux-Arts d'Agen Catalogue du musée[11]   France

Liste des gravuresModifier

L'activité de Goya comme graveur commence officiellement en 1771 avec l'eau-forte Huida a Egipto (La Fuite en Egypte).

En 1778, il réalise quelques gravures en copiant des œuvres de Diego Vélasquez, son grand modèle : Le Triomphe de Bacchus, La Reine Isabelle de France à cheval, Le Cousin, etc. Ce sont des estampes d'apprentissage qu'il vendait à la Gaceta de Madrid. Il réalise également d'autres œuvres hors série en 1778-1780, dont il faut mentionner l'impact de l'image et le clair-obscur motivé par le tranchant El Agarrotado (« Le garroté »).

En 1799, le journal madrilène Diario de Madrid annonce la vente le 6 février 1799 de la série des Caprichos, ce qui inaugura la gravure romantique et contemporaine de caractère satirique.

Pendant la guerre d'indépendance espagnole, il créa sa seconde série de gravures, Les Désastres de la guerre en 1810, avec d'horribles scènes de souffrance. Le 28 octobre 1816, est annoncée dans Diario de Madrid la vente d'une nouvelle collection d'estampes de Goya, consacrée cette fois à l'histoire des taureaux en Espagne ainsi qu'à différentes anecdotes concernant les plus célèbres toreros : La Tauromaquia. Ces 33 planches de cuivre gravées à l'eau-forte constituent l'apogée de l'histoire universelle de la gravure et la référence principale du développement de l'estampe moderne. Le thème utilisé est très commun à cette époque et permet à Goya de se rapprocher à nouveau des thèmes populaires.

Enfin, les Disparates, apparus pour la première fois en 1864 dans une publication de l'Académie royale sous le titre de Los Proverbios, sont réalisés à l'eau-forte et aquatinte et sont les plus difficiles à interpréter.

NotesModifier

  1. «Identifican en Calatayud las primeras pintura [sic] de Goya que se conservan», El Mundo, 21 de mayo de 1999.
  2. Miguel Beltrán Lloris y Juan Ángel Paz Peralta (coord.), Saragosse, Gobierno de Aragón, 2003, págs. 332-333. (ISBN 84-7753-960-X)
  3. El País, 27 de diciembre de 2010.
  4. (es) sur le site du musée Goya de Saragosse.
  5. a et b Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 570-572
  6. a et b Elke Linda Buchholz, Francisco de Goya : Mini du grand art, Könemann, , 95 p. (ISBN 3-8290-2772-9), p. 26 ; 34
  7. (es) Diego Angulo Íñiguez, « La familia del Infante Don Luis pintada por Goya », Archivo español de arte, vol. 14, no 41,‎ , p. 49-58 (ISSN 0004-0428).
  8. Elke Linda Buchholz, Francisco de Goya : Mini du grand art, Könemann, , 95 p. (ISBN 3-8290-2772-9), p. 47
  9. Elke Linda Buchholz, Francisco de Goya : Mini du grand art, Könemann, , 95 p. (ISBN 3-8290-2772-9), p. 56
  10. (es) « Fiche du portrait de Silvela par Goya », sur museodelprado.es (consulté le )
  11. Yannick Lintz, Le Musée des Beaux-Arts, Agen, Réunion des Musées nationaux, , 128 p. (ISBN 2-7118-4018-2), p. 90

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier