Ouvrir le menu principal

Académie royale des beaux-arts Saint-Ferdinand

(Redirigé depuis Académie royale des beaux-arts de San Fernando)

Académie royale des beaux-arts Saint-Ferdinand
Real Academia de Bellas Artes de San Fernando
upright=Article à illustrer Organisation
Emblem of the Spanish Royal Academy of Fine Arts.svg
Emblème de l'Académie
Situation
Fondation
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Fondateur
Direction
Ramón González de Amezúa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Le siège de l'Académie et de son musée à Madrid.

L'Académie royale des beaux-arts Saint-Ferdinand ou Académie royale des beaux-arts de San Fernando (en espagnol : Real Academia de Bellas Artes de San Fernando) est un organisme culturel, membre de l'Institut d'Espagne, dont le siège se situe à Madrid.

Elle héberge la chalcographie nationale.

Sommaire

HistoireModifier

Créée dans l'esprit du siècle des Lumières, cette institution est dotée de premiers statuts en 1744, même si sa constitution définitive n'a lieu qu'en 1752, sous le patronage du roi Ferdinand VI[1]. Elle porte d'abord le nom d'Académie royale des trois nobles arts Saint-Ferdinand, en référence à la peinture, l'architecture et la sculpture. Elle reçoit sa dénomination actuelle en 1873, année au cours de laquelle est ouverte la section musique.

En 1987, le nombre d'académiciens titulaires est porté à 51 tandis que la télévision, la photographie, la vidéo et le cinéma sont intégrés à la section sculpture, qui prend le nom de section de la sculpture et des arts de l'image. Onze ans plus tard, un poste supplémentaire d'académicien titulaire est créé.

Pablo Picasso, Salvador Dalí, Fernando Botero, Oscar de la Renta et Juan Navarro Ramón comptent parmi ses élèves illustres.

SiègeModifier

Elle est actuellement installée au palais Goyeneche, situé au 13 rue d'Alcalá[1].

CollectionsModifier


RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :