Ouvrir le menu principal

Le Malesherbois

commune française du département du Loiret

Le Malesherbois
Le Malesherbois
L'hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loiret
Arrondissement Pithiviers
Canton Malesherbes
Intercommunalité CC Pithiverais-Gâtinais
Maire
Mandat
Delmira Dauvilliers
2016-2020
Code postal 45300 et 45330
Code commune 45191
Démographie
Population
municipale
8 134 hab. (2016)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 17′ 46″ nord, 2° 24′ 21″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 141 m
Superficie 85,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loiret

Voir sur la carte administrative du Loiret
City locator 14.svg
Le Malesherbois

Géolocalisation sur la carte : Loiret

Voir sur la carte topographique du Loiret
City locator 14.svg
Le Malesherbois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Malesherbois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Malesherbois
Liens
Site web http://www.ville-lemalesherbois.fr/

Le Malesherbois est une commune nouvelle, située dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire, créée le par le regroupement de sept anciennes communes[1].

Sommaire

HistoireModifier

Créée par un arrêté préfectoral du 30 novembre 2015, elle est issue du regroupement des communes de Coudray, Labrosse, Mainvilliers, Malesherbes, Manchecourt, Nangeville et Orveau-Bellesauve qui deviennent des communes déléguées[1]. Son chef-lieu est fixé à Malesherbes.

CompositionModifier

Carte du Malesherbois


Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Malesherbes
(siège)
45191 CC du Pithiverais-Gâtinais 17,61 6 140 (2013) 349


Coudray 45106 CC du Pithiverais-Gâtinais 12,42 384 (2013) 31
Labrosse 45057 CC du Pithiverais-Gâtinais 4,09 82 (2013) 20
Mainvilliers 45190 CC du Pithiverais-Gâtinais 10,30 249 (2013) 24
Manchecourt 45192 CC du Pithiverais-Gâtinais 16,23 684 (2013) 42
Nangeville 45221 CC du Pithiverais-Gâtinais 8,59 113 (2013) 13
Orveau-Bellesauve 45236 CC du Pithiverais-Gâtinais 15,80 462 (2013) 29

UrbanismeModifier

Risques naturels et technologiquesModifier

La commune du Malesherbois est vulnérable à différents aléas naturels : inondations (par débordement de l'Essonne), climatiques (hiver exceptionnel ou canicule), mouvements de terrains ou sismique (sismicité très faible). Elle est également exposée à deux risques technologiques : G3le risque industriel et le risque industriel[2]. Entre 1989 et 2019, sept arrêtés ministériels ayant porté reconnaissance de catastrophe naturelle ont été pris pour le territoire de la commune pour des inondations et coulées de boues[3].

Risques naturelsModifier

Certaines parties du territoire communal sont exposées aux crues de l'Essonne[4]. Le risque d'inondation est pris en compte dans l'aménagement du territoire de la commune par le biais du Plan de prévention du risque inondation (PPRI) de la vallée de l'Essonne le par arrêté inter-préfectoral[5].

Le territoire de la commune peut également être concerné par un risque d'effondrement de cavités souterraines non connues. Une cartographie départementale de l'inventaire des cavités souterraines et des désordres de surface a été réalisée. Il a été recensé sur la commune plusieurs effondrements de cavités[6].

Par ailleurs le sol du territoire communal peut être faire l'objet de mouvements de terrain liés à la sécheresse. Le phénomène de retrait-gonflement des argiles est la conséquence d'un changement d'humidité des sols argileux. Les argiles sont capables de fixer l'eau disponible mais aussi de la perdre en se rétractant en cas de sécheresse[7]. Ce phénomène peut provoquer des dégâts très importants sur les constructions (fissures, déformations des ouvertures) pouvant rendre inhabitables certains locaux. Celui-ci a particulièrement affecté le Loiret après la canicule de l'été 2003. Une grande partie du territoire de la commune est soumis à un aléa « moyen » face à ce risque, selon l'échelle définie par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM)[8].

Depuis le , la France dispose d’un nouveau zonage sismique divisant le territoire national en cinq zones de sismicité croissante [9]. La commune, à l’instar de l’ensemble du département, est concernée par un risque très faible[3].

Risques technologiquesModifier

La commune est concernée par le risque de transport de matières dangereuses, en raison du passage sur son territoire d'une canalisation de gaz[10] et d'itinéraires routiers structurants supportant un fort trafic (la route départementale D2152)[2],[11].

Politique et administrationModifier

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[1]. Un nouveau maire est élu début 2016. Il s'agit de Delmira Dauvilliers, jusque-là maire de Malesherbes, qui est élue le avec 47 voix sur 93. L'autre candidate, Marie-Françoise Fautrat, bénéficiant pourtant d'une plus grande ancienneté dans la politique locale, et jusque-là présidente de la Communauté de Communes du Malesherbois, est battue avec 41 voix[12]. Les maires des communes historiques deviennent maires délégués de chacune des anciennes communes.

L'exécutif municipalModifier

L'équipe municipale de Delmira Dauvilliers compte 14 adjoints au maire, dont 9 Malesherbois[13].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
6 janvier 2016 En cours Delmira Dauvilliers[14] DVD Maire de Malesherbes (2014-2016)
Présidente de la Communauté de communes du Pithiverais-Gâtinais (2017-)

Équipements et servicesModifier

EnvironnementModifier

Gestion des déchetsModifier

Au 31 décembre 2016, la commune est membre du SITOMAP de la région Pithiviers, créé en 1968. Celui-ci assure la collecte et le traitement des ordures ménagères résiduelles[Note 1], des emballages ménagers recyclables et des encombrants en porte à porte et du verre en points d’apport volontaire [15]. Un réseau de huit déchèteries, dont une est située sur le territoire communal, accueille les encombrants et autres déchets spécifiques (déchets verts, déchets dangereux, gravats, ferraille, cartons…)[16].

L'élimination et la valorisation énergétique des déchets ménagers et de ceux issus de la collecte sélective sont effectuées dans l'outil de traitement appelé BEGEVAL[17], installé à Pithiviers et géré par le syndicat de traitement Beauce Gâtinais Valorisation (BGV) qui regroupe le territoire des trois syndicats de collecte : SMETOM, SITOMAP et SIRTOMRA. Cet outil est composé d’un centre de valorisation matière qui trie les emballages issus de la collecte sélective, les journaux-magazines et les cartons de déchèteries, et d’un centre de valorisation énergétique qui incinère les ordures ménagères résiduelles et le tout-venant incinérable des déchèteries ainsi que les refus du centre de tri[18].

Depuis le , la « gestion des déchets ménagers » ne fait plus partie des compétences de la commune mais est une compétence obligatoire de la communauté de communes du Pithiverais-Gâtinais en application de la loi NOTRe du [19].

Transport en communModifier

Le territoire de la commune est traversée du nord au sud par la ligne de Villeneuve-Saint-Georges à Montargis, principalement empruntée par la ligne D du RER et sur laquelle est implantée la gare de Malesherbes qui est le terminus de la branche D4 du RER D. Avec un cadencement de 15 min aux heures de pointe et d'1 h le reste de la journée, les trains de la ligne D permettent, au départ de Malesherbes, de relier les gares de Corbeil-Essonnes et Paris en 40 min et 90 min respectivement.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Les déchets ménagers résiduels comprennent les déchets obtenus après extraction des autres fractions, valorisables, de déchets.

RéférencesModifier

  1. a b et c « arrêté de création » (consulté le 4 décembre 2015)
  2. a et b [PDF]« Le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) du Loiret- Liste des risques par commune », sur http://www.loiret.gouv.fr/ (consulté le 25 juin 2019)
  3. a et b « Risques recensés sur la commune du Malesherbois », sur http://www.georisques.gouv.fr/.
  4. « Plan de Prévention des Risques d'inondation (PPRI) de la vallée de l'Essonne - rapport de présentation », sur http://www.loiret.gouv.fr/
  5. « Plan de Prévention des Risques d'inondation (PPRI) de la vallée de l'Essonne », sur http://www.loiret.gouv.fr/ (consulté le 25 juin 2019)
  6. « Le Malesherbois - Recensement des cavités souterraines », sur http://www.georisques.gouv.fr/ (consulté le 25 juin 2019)
  7. « Argiles - Aléa retrait-gonflement des argiles - Description du phénomène », sur le site « Géorisques » du ministère de la transition écologique et solidaire (consulté le 25 juin 2019).
  8. « Argiles - Aléa retrait-gonflement des argiles - Carte d'aléa pour le secteur du Le Malesherbois », sur le site « Géorisques » du ministère de la transition écologique et solidaire (consulté le 25 juin 2019).
  9. Décret no n°2010-1255 du 22 octobre 2010 portant délimitation des zones de sismicité du territoire français
  10. « Cartographie des canalisations de gaz et d'hydrocarbures dans le Loiret », sur http://cartelie.application.developpement-durable.gouv.fr/ (consulté le 25 juin 2019)
  11. « Dossir départemental des risques majeurs - le risque de transport de matières dangereuses. », sur http://www.loiret.gouv.fr/ (consulté le 25 juin 2019)
  12. « Le Malesherbois a élu son premier maire », sur http://www.larep.fr/, (consulté le 14 septembre 2016)
  13. « Equipe municipale du Malesherbois », sur http://www.ville-lemalesherbois.fr/ (consulté le 14 septembre 2016)
  14. « Delmira Dauvilliers élue maire du Malesherbois », La République du Centre, 6 janvier 2016.
  15. « SITOMAP de la région Pithiviers - Rapport annuel 2015 », sur www.sitomap.fr (consulté le 2 mai 2017), p. 4
  16. « SIRTOMRA- rapport annuel 2015 », sur http://sirtomra.fr/ (consulté le 2 mai 2017), p. 11
  17. site officiel de BEGEVAL
  18. « SIRTOMRA- rapport annuel 2015 », sur http://sirtomra.fr/ (consulté le 2 mai 2017), p. 8
  19. « Schéma de coopération intercommunale du Loiret », sur http://www.loiret.gouv.fr/, (consulté le 2 mai 2017), p. 4