Ouvrir le menu principal

Lamagistère

commune française du département de Tarn-et-Garonne

Lamagistère
Lamagistère
Lamagistère des bords de Garonne.
Blason de Lamagistère
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement Castelsarrasin
Canton Valence
Intercommunalité Communauté de communes des Deux Rives
Maire
Mandat
Bruno Dousson
2016-2020
Code postal 82360
Code commune 82089
Démographie
Gentilé Magistériens, Magistériennes
Population
municipale
1 150 hab. (2016 en augmentation de 1,59 % par rapport à 2011)
Densité 126 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 07′ 33″ nord, 0° 49′ 28″ est
Altitude 55 m
Min. 45 m
Max. 65 m
Superficie 9,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Lamagistère

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Lamagistère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lamagistère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lamagistère
Liens
Site web http://lamagistere.fr/fr.html

Lamagistère est une commune française située dans le département de Tarn-et-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Magistériens.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune est située au bord de la Garonne, à l'embouchure de la rivière Barguelonne entre Agen et Castelsarrasin. Elle est limitrophe du département de Lot-et-Garonne.

Accès par la gare de Lamagistère sur la ligne Bordeaux - Sète et Bordeaux-Toulouse.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Lamagistère[1]
Clermont-Soubiran
(Lot-et-Garonne)
Saint-Sixte
(Lot-et-Garonne)
  Golfech
Donzac

ToponymieModifier

HistoireModifier

Durant la Seconde Guerre mondiale, la petite commune tarn-et-garonnaise, en limite de Lot-et-Garonne, est au cœur d'une opération de sabotage franco-américaine. « Dans la nuit du 15 au 16 août 1944, un ouvrage de la voie ferrée Bordeaux-Toulouse fortement défendue par une garnison allemande est l'objet d'un attentat fomenté par un commando américain, un groupe FTP du Lot et des FFI de la 8e compagnie de l’Armée Secrète de Tarn-et-Garonne »[2].

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2016 en cours Bruno Dousson    
2014 2016 Philippe Longo DVG  
mars 2008 2014 Bernard Dousson DVG  
mars 2001 2008 Bernard Cassagne    
mars 1989 2001 André Simon    
octobre 1960 mars 1989 Jean Geoffroy (1920-2010)    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4]. En 2016, la commune comptait 1 150 habitants[Note 1], en augmentation de 1,59 % par rapport à 2011 (Tarn-et-Garonne : +5,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2571 2811 5161 7001 9351 9041 8481 9551 880
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7831 6761 5761 5591 6051 6661 6181 6321 615
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6371 5221 4561 0841 1771 1311 1521 1241 140
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 1951 1921 1531 0841 2481 1871 2201 1321 150
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Le village possède une bibliothèque municipale et une école municipale.

ÉconomieModifier

La commune héberge sur une gravière désaffectée une centrale solaire photovoltaïque réalisée par Bouygues Énergies et Sun'R en 2018 et équipée de trackers solaires[7].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église de l'Immaculée-Conception
  • Monument aux morts.
  • Quai de Garonne.

Personnalités liées à la communeModifier

Héraldique et deviseModifier

  Blason D'argent à l'embarcation équipée de deux mâts au naturel en demi-profil, habillée d'or, voguant sur une mer d'azur agitée de sable, au chef de sinople chargé d'une étoile aussi d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Le blason est accompagné de la devise « fac et spera » (agis et espère).

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier