La Classe (émission de télévision)

La Classe
Autre titre francophone La grande classe (1993-1994)
Genre Divertissement humoristique
Périodicité Quotidien
Création Guy Lux
Réalisation Georges Barrier et Daniel Langer
Présentation Fabrice (1987-1994)
François Rollin (2005)
Thème du générique À la queuleuleu - André Bézu
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 9
Programme similaire Le Théâtre de Bouvard
On n'demande qu'à en rire
Production
Durée 30 minutes
Format d’image 4/3
Société de production Télé Union
GL Productions
Diffusion
Diffusion France 3
Ancienne diffusion FR3
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion (1ère version)
(2nde version)
Date de dernière diffusion (1ère version)
(2nde version)
Statut Arrêtée
Public conseillé Tous publics
Chronologie

La Classe est une émission de télévision française créée par Guy Lux. Émission de divertissement humoristique créée pour succéder aux Jeux de 20 heures, elle est présentée par Fabrice et diffusée chaque jour de la semaine de 20 h à 20 h 30 sur FR3, puis France 3, de 1987 à 1994.

L'émission revient pour l'été 2005 sur la même chaîne avec comme présentateur François Rollin, du [1] au [2].

À l'origine, l'émission devait s'appeler Chahut-Bahut, avant qu'« une chaîne concurrente » n'ait déposé ce nom pour une série[3]. Durant la saison 1993-1994, l'émission fut rebaptisée La Grande Classe.

Principe de l'émissionModifier

Dans un décor de salle de classe, le professeur Fabrice convoquait sur l'estrade ses élèves humoristes qui jouaient d'émulation pour présenter leurs sketches et remporter la meilleure note.

Coproduite par Télé Union et GL Productions, l'émission a été principalement réalisée par Georges Barrier et Daniel Langer.

AudiencesModifier

L'émission réalisait de bonnes audiences[évasif] avec Fabrice à l'heure où elle était diffusée, c'est-à-dire de 20 h à 20 h 30. Au passage de FR3 à France 3, l'émission rassemble un peu plus de téléspectateurs que sur FR3, anciennement.

Néanmoins, à la suite d'une chute d'audiences durant la dernière saison (12% de parts de marché)[4], l'émission est arrêtée le [5]. L'émission fait son retour à l'été 2005, présentée par François Rollin. Elle devait de nouveau être quotidienne, mais n'ayant pas eu le succès d'antan, l'émission n'a fait qu'une seule saison.

Audiences de première partie de soirée du
Chaîne Programme Type Audience Part de marché
TF1 Attention, une femme peut en cacher une autre Film 8 946 000 40.0%
Antenne 2 Frontière du crime Fiction 5 467 000 22.0%
FR3 La Classe : Le carnaval de la Classe Divertissement 6 610 100 25.4%
La Cinq Flics de choc Film 2 982 000 12.0%
M6 Les Disparus du lac Téléfilm 1 491 000 5.0%

ParticipantsModifier

Cette émission a permis à de nombreux humoristes actuels de faire leurs classes et de se faire connaître du public alors qu'ils débutaient. Parmi les participants, on peut citer :

Dans quelques émissions, un ou des invités souvent issus du monde humoristique étaient présents aux côtés des élèves, ou le plus souvent de Fabrice : On peut citer : Micheline Dax, Jacques Capelovicci (dit Maître Capello), Jean-Marie Proslier, Roger Pierre, Jean-Marc Thibault, Rosy Varte, Patrick Sébastienetc.

En fin d'émission, il y avait toujours une séquence musicale, quelquefois exploitée par les élèves : El Chato, Pompom, Bézu, Lagaf', etc. mais le plus souvent par un chanteur ou un groupe de variété faisant sa promotion : par exemple : Mylène Farmer, Kazero, Les Négresses Vertes, Black Box, Joëlle Ursull, Maurane, Kassav', Confetti's, Simon et les modanais, Kim Wilde, Soldat Louisetc.

Notes et référencesModifier

  1. « La classe : émission du 2 juillet 2005 », sur inatheque.ina.fr
  2. « La classe : émission du 24 septembre 2005 », sur inatheque.ina.fr
  3. Fabrice l'indique dès la première émission diffusée le 26 janvier 1987, avec comme invité Patrick Bruel.
  4. « La ritournelle Fa si la regarder. 4,8 millions de téléspectateurs suivent l'émission de Pascal Brunner », sur liberation.fr,
  5. « Au revoir la classe, best of dernière », sur inatheque.ina.fr
  6. dans les débuts de l’émission, Bézu avait comme rôle celui de l'inspecteur d'Académie, outré par l'ambiance de cette classe... et qui terminait son intrusion dans la salle en chantant un extrait de l'opérette de Francis Lopez. Cela donnait comme résultat le fait qu'il était mis à la porte sur ordre de Fabrice par des « élèves », les deux ou trois plus gros bras de la séquence.