Simone Garnier

animatrice de télévision française

Simone Garnier
Image illustrative de l’article Simone Garnier

Nom de naissance Simone Antoinette Garnier
Date de naissance (88 ans)
Lieu de naissance Lyon 5e
Nationalité Drapeau de la France France
Langue Français
Années d'activité 1956-1991
Émissions Intervilles
Jeux sans frontières
Tournez manège !
Chaîne TF1

Simone Antoinette Garnier, née le à Lyon 5e, est une animatrice de télévision française (cf. 12e photo en partant du haut, de la page ci-dessous référencée[1]).

BiographieModifier

Ses parents tiennent un magasin de vente de téléviseurs à Lyon et, jeune, elle admire dans la boutique de ses parents les trois speakerines de l'époque : Catherine Langeais, Jacqueline Caurat et Jacqueline Joubert. Après un échec au concours d'entrée de la Banque de France[2], elle répond à une petite annonce parue dans Le Progrès de Lyon recherchant une speakerine et commence ainsi sa carrière à la télévision en 1954 sur la chaîne régionale de la RTF Télé-Lyon. En parallèle, elle anime les spectacles à Lyon en compagnie de Jo Darlays ou Guy Bouxin (palais d'Hiver, Bourse du Travail, salle Molière, etc.). Elle remplaçait parfois durant l'été ses consœurs de l'ORTF pour la présentation du programme national à Paris de la première chaîne de télévision.

Elle a présenté dès le début des années 1960 et pendant près de 30 ans Intervilles et Jeux sans frontières aux côtés de Guy Lux et Léon Zitrone. Dans un épisode d’Intervilles en 1961, Guy Lux lui a relancé une expression devenue célèbre et pourtant antérieure : En voiture Simone.

Elle a présenté dans les années 1980 sur TF1 Tournez manège ! avec Évelyne Leclercq et Fabienne Égal. Elle a pris sa retraite en .

Elle est apparue avec d'autres personnalités de TF1 dans la comédie musicale Le cadeau de Noël en 1991.

Vie privéeModifier

Épouse d'Antoine Knap, elle a un fils Olivier (né en 1959)[3] et une fille Sylvie (née en 1964)[4].

Notes et référencesModifier

  1. « L’histoire de la télévision : Les speakerines de la télévision française (1/2 : l’ORTF et la première chaîne) », sur Blogspot.com (consulté le 9 juin 2020).
  2. Almanach de la télévision, Télé 7 jours, année 1963 : « Un échec au concours de la Banque de France a fait de Simone Garnier une vedette de la TV lyonnaise ».
  3. Almanach de la Télévision, de Télé 7 jours, année 1963.
  4. Paris-Presse, 14 janvier 1968, p. 12.

Liens externesModifier