Jour de l'Indépendance (Ukraine)

fête nationale ukrainienne

Jour de l'indépendance
Célébration du Jour de l'indépendance à Louhansk en 2013 devant la statue de Taras Chevtchenko.
Célébration du Jour de l'indépendance à Louhansk en 2013 devant la statue de Taras Chevtchenko.

Nom officiel День незалежності України
Observé par Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Type Célébration nationale
Signification Commémoration de la Déclaration d'indépendance de 1991
Date 24 août
Célébrations Défilé militaire, marches citoyennes, concerts

Le Jour de l'indépendance (en ukrainien : День незалежності України) est la fête nationale ukrainienne célébrée le . Elle commémore la publication de la Déclaration d'indépendance de 1991, actant l'indépendance de l'Ukraine face à l'URSS. Les célébrations incluent des marches citoyennes et des spectacles musicaux, ainsi qu'un défilé militaire à Kiev.

HistoireModifier

Quand l'Ukraine était encore une république soviétique, la diaspora ukrainienne, notamment aux États-Unis, considérait le comme étant le « jour d'indépendance de l'Ukraine », célébrant ainsi la Déclaration d'indépendance de 1918[1].

La forme actuelle de la fête est célébrée pour la première fois le , afin de commémorer le premier anniversaire de la Déclaration de souveraineté d'État de l'Ukraine adoptée en 1990 par la Verkhovna Rada (parlement ukrainien)[2],[3]. La date est ensuite modifiée après la publication de la Déclaration d'indépendance du , confirmée par référendum[4].

Défilé militaireModifier

Le Jour de l'indépendance est régulièrement célébré par un défilé militaire organisé à Kiev, la capitale[5].

 
Parade militaire à Kiev pour le Jour de l'Indépendance en 2017.

HistoriqueModifier

Le premier défilé a lieu en 1994, sous la présidence de Leonid Koutchma. Les années suivantes, cet évènement se tient de manière irrégulière, parfois sans aucun équipement militaire. De 2010 à 2014, il est même entièrement supprimé par le président Viktor Ianoukovytch. C'est sous la présidence de Petro Porochenko que cet évènement fait son retour, devenant un véritable spectacle annuel[5].

À partir de 2014 et de la guerre du Donbass, cette cérémonie prend un tout autre sens, devenant l'occasion pour l'Ukraine de montrer sa force militaire et d'honorer ses soldats morts au combat. L'occasion aussi pour le président d'y tenir un discours patriotique[5].

En 2019 et 2020, le président Volodymyr Zelensky annule lui aussi ce défilé militaire, afin de faire des économies et de permettre aux forces armées de rester à l'Est pour la guerre du Donbass[6],[7],[8]. Le 21 octobre 2020, il signe cependant un décret pour qu'un nouveau défilé militaire ait lieu en 2021, à l'occasion du 30e anniversaire de l'indépendance de l'Ukraine[9].

CoûtModifier

Le coût du défilé est généralement tenu secret. Celui de 2014 est le dernier dont le coût fut rendu public par le ministère de la Défense : 80 millions de hyrvnias avait alors été dépensés[5].

Célébrations récentes marquantesModifier

 
Célébrations du Jour de l'indépendance de l'Ukraine à Toronto, Canada

2016Modifier

À l'occasion des 25 ans de l'indépendance en 2016, une « Marche des invaincus » est organisée sur l'artère principale de Kiev après le défilé militaire. Des membres des bataillons de volontaires ukrainiens y participent, ainsi que des proches de personnes tuées pendant la guerre du Donbass ou lors du soulèvement d'Euromaidan[10],[11].

Selon l'armée ukrainienne, le volume des tirs d'artillerie déclenchés par les forces séparatistes de la guerre du Donbass ce était le plus élevé depuis la bataille de Debaltseve en février 2015[12].

2019Modifier

 
La marche des défenseurs lors du Jour de l'indépendance en 2019, avec le drapeau de guerre de l'UPA.

Le , le président Volodymyr Zelensky annonce qu'il n'y aura pas de défilé militaire, ce qui n'était pas arrivé depuis l'annulation du défilé de 2010 à 2014. Il déclare à cette occasion : « Ce défilé est très pompeux et assez cher. Je pense que nous ferions mieux de donner l'argent à nos héros, nos militaires, cette année. Nous avons donc décidé de leur allouer 300 millions de hryvnias à titre de bonus »[8]. Cette décision suscite la controverse[13], et est critiquée par son prédécesseur, Petro Porochenko[8].

Le , le chef de l'administration présidentielle, Andriy Bohdan, annonce qu'une « marche de la dignité » (Марш гідності) aura lieu en remplacement du défilé annuel[14]. Une marche distincte, connue sous le nom de « marche des défenseurs » (Марш захисників), est aussi organisée de manière informelle par des vétérans de guerre[15].

Le jour de l'indépendance, des milliers de marches informelles ont lieu à travers l'Ukraine[13]. Lors des festivités officielles, des éléments du défilé annuel ont malgré tout lieu, tels que la cérémonie de lever du drapeau[16]. Au cours de son discours, Volodymyr Zelensky appelle à l'unité, déclarant : « ukrainophones et russophones, quels que soient l'âge, le sexe, la religion - nous devons être un seul peuple »[16],[17].

2020Modifier

Le Jour de l'indépendance en 2020, le défilé militaire est à nouveau annulé. Lors de son discours à la nation, le président Volodymyr Zelensky annonce qu'il n'y aura pas de défilé militaire à Kiev tant que la guerre du Donbass continuera, car c'est sur ce front que les soldats et le matériel militaire doivent rester[6].

Une cérémonie a lieu sur la place Mykhailivska à Kiev, devant le monastère Saint-Michel-au-Dôme-d'Or, siège de l'Église orthodoxe ukrainienne. Elle est suivie d'un concert au même endroit, auquel de nombreuses stars ukrainiennes participent. Ce concert fait cependant polémique, plusieurs artistes étant accusés d'avoir encore des liens avec la Russie malgré l'annexion de la Crimée en 2014[18].

Pour marquer ces festivités, le président Volodymyr Zelensky enregistre également une vidéo en anglais pour relancer la marque « Ukraine NOW », dont le but est d'améliorer l'image de l'Ukraine auprès des investisseurs et des touristes étrangers[19],[20].

2021Modifier

L'année 2021 marque le 30e anniversaire de l'indépendance de l'Ukraine. Dès , le président Volodymyr Zelensky signe un décret pour qu'un nouveau défilé militaire ait lieu pour l'occasion[9].

Trois journées de célébrations sont prévues pour fêter cet anniversaire. Une entreprise de Lviv développe un logo spécial pour l'occasion[21]. Une nouvelle décoration honorifique, appelée « Légende nationale », est dévoilée lors d'une cérémonie le afin de récompenser des personnalités de la culture, du sport ou des arts[22]. Le premier sommet de la plateforme de Crimée est également annoncé pour le [21].

Le , un grand défilé militaire se tient à Kiev sur la place de l'Indépendance, mettant en avant les forces terrestres ukrainiennes et les forces d'opérations spéciales. Plus de 5 000 soldats et 400 chars et véhicules blindés participent à l'évènement. Ce dernier comprend également un défilé aérien réalisé par l'armée de l'air. En parallèle, des unités de la marine ukrainienne sont montrées en train d'effectuer des exercices à Odessa[23]. Des troupes de Slovénie, de Moldavie, de Pologne, des États-Unis et du Canada défilent également avec les forces ukrainiennes, et deux Eurofighter Typhoons de la Royal Air Force britannique prennent part au défilé aérien aux côtés de quatre F-16 Fighting Falcons[24].

Des délégués de 46 pays sont présents, dont le président polonais Andrzej Duda, le président lituanien Gitanas Nausėda et le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian[24].

Juste avant le défilé, le président Volodymyr Zelensky s'adresse à la foule, appelant à renforcer les relations de l'Ukraine avec d'anciens pays soviétiques, les nations européennes et l'OTAN[23].

RéférencesModifier

  1. (en) « Washington State Marks Independence for the First Time », The Ukrainian Weekly,‎ , p. 4 (lire en ligne [PDF])
  2. (en) Paul Robert Magocsi, A History of Ukraine: The Land and Its Peoples, University of Toronto Press, , 894 p. (ISBN 9781442640856, lire en ligne), p. 722 / 723
  3. (en) « Citizens of Ukraine mark 1 year of state sovereignty », The Ukrainian Weekly,‎
  4. (en) Ukraine Intelligence & Security Activities and Operations Handbook, International Business Publications, (ISBN 0739716611), p. 268
  5. a b c et d (en) Bermet Talant & Matthew Kupfer, « Zelensky cancels Independence Day military parade, gives money to soldiers », sur kyivpost.com,
  6. a et b (uk) Kateryna Tishchenko, « Зеленський розповів, коли в Україні буде військовий парад », sur pravda.com.ua,‎
  7. (en) « Ukrainian president signs decree on Independence Day celebrations », sur ukrinform.net,
  8. a b et c (en) « Bonuses instead of parade: Ukraine’s leader takes surprising decision », sur naviny.belsat.eu,
  9. a et b (uk) « Зеленський запланував військовий парад на 30 річницю Незалежності », sur pravda.com.ua,‎
  10. (uk) « Разом з військовим парадом у Києві влаштували "Марш нескорених" », sur pda.pravda.com.ua,‎
  11. « L'Ukraine célèbre les 25 ans de son indépendance », sur lepoint.fr,
  12. (en) « Heaviest fire since Debaltseve battle recorded yesterday, 3 WIA », sur unian.info,
  13. a et b (en) « Thousands attend unofficial Independence Day march in Ukraine », sur euronews.com,
  14. (en) « Walk of Dignity in honor of Independence Day will take place in Kyiv - Andriy Bohdan », sur president.gov.ua,
  15. (en) « Donbas war veterans will hold own march in downtown Kyiv on Independence Day », sur unian.info,
  16. a et b (en) « Zelensky takes part in festivities on Ukraine's Independence Day », sur unian.info,
  17. (en) « Speech by the President of Ukraine during the Independence Day festivities », sur president.gov.ua,
  18. (uk) Sophia Sereda, « День Незалежності 2020: промова Зеленського, «Шльопки» та Марш захисників », sur radiosvoboda.org,‎
  19. (en) « Volodymyr Zelenskyy restarts the Ukraine NOW brand », sur president.gov.ua,
  20. (en) « Zelensky restarts Ukraine NOW brand », sur kyivpost.com,
  21. a et b (en) « Festivities dedicated to the 30th anniversary of Ukraine's independence will last for 3 days - Volodymyr Zelenskyy », sur president.gov.ua,
  22. (en) « Ivan Marchuk, Yuriy Rybchinsky, Oleg Blokhin, Sofia Rotaru, Myroslav Skoryk - Ukraine got the first national legends », sur president.gov.ua,
  23. a et b (en) « Ukraine celebrates 30th independence anniversary with military parade », sur euronews.com,
  24. a et b (en) « Ukraine marches with NATO allies on 30th independence anniversary », sur france24.com,

Articles connexesModifier