Hryvnia

monnaie de l'Ukraine

Hryvnia
Unité monétaire moderne actuelle
Illustration de la monnaie.
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Banque centrale Національний банк України
Appellation locale гривня [ˈɦrɪu̯nʲɑ]
Symbole local грн (hrn)
(glyphe créé en 2004)
Code ISO 4217 UAH
Sous-unité 100 копійок [ko'pĭjok] (kopecks)
singulier : копійка [ko'pĭjka]
Taux de change EUR ≈ 28.0410 UAH
()
Taux de conversion UAH = 100 000 UAK
()
Chronologie de la monnaie

La hryvnia (code ISO UAH - en ukrainien, гривня, prononcé [ˈɦrɪu̯nʲɑ] en API) est la devise monétaire de l’Ukraine depuis le , date à laquelle elle a remplacé le karbovanets ukrainien au taux d'une hryvnia pour 100 000 karbovantsiv. La hryvnia se subdivise en 100 kopecks (singulier : копійка kopiyka ; pluriel : копійок kopiyok).

Histoire de la hryvnia ukrainienneModifier

Son nom est très ancien puisque ce fut déjà le nom de la monnaie nationale de la Rus' de Kiev au XIe siècle. Il ne doit pas être confondu avec hrivna, nom d'une parure féminine - identique à la traduction russe du nom de cette devise. Historiquement, la hryvnia est une pièce de cuivre de 2,5 kopiyka (kopecks), et la hryvenyk une pièce d'argent de 10 kopiyka utilisées au XIe siècle dans la Rus' de Kiev. A Novgorod en Russie, le mot désignait une barre en argent de 200g environ, qui, étant donné sa valeur fut divisée (roublenny) en deux moitiés, qui reçurent le nom de "roubles".

Le mot désigne encore le torque, collier d'une seule pièce porté par les Slaves comme par les Celtes.

République populaire ukrainienne (1917-1920)Modifier

À la fin de la Première Guerre mondiale et après la Révolution russe, les Ukrainiens proclament leur indépendance et créent, dès le , la République populaire d'Ukraine. Le karbovanets ukrainien fut d'abord choisi comme nouvelle unité monétaire nationale. Un premier billet de 100 karbovantsiv (pluriel), dessiné par l'artiste ukrainien Gueorgui Narbout est émis dès le .

La République populaire ukrainienne (UNR) sera reconnue par la France et la Grande-Bretagne en , et déclare son indépendance le . Pour des motifs politiques, la loi d'introduction de la nouvelle unité monétaire émise par la Verkhovna Rada, le , instaura la hryvnia à une parité d'1/2 karbovanets. La hryvnia est divisée en 100 chahs (singulier : шаг; pluriel : шагiв)

Des billets de 2, 5, 10, 100, 500, 1 000 et 2 000 hryvnia furent mis en circulation dès le . Des billets de 10, 20, 30, 40 et 50 chahs furent mis en circulation dès le .

La République socialiste soviétique d'Ukraine (1920-1990)Modifier

La prise de Kiev par les bolchéviques dès leur victoire entraîna une période fort mouvementée avec le maintien en circulation du karbovanets bolchévique voulu par les autorités soviétiques dans le pays occupé.

La République socialiste soviétique d'Ukraine adhéra finalement à l'Union soviétique en 1922 et a adopté le rouble soviétique comme unité monétaire.

Ukraine (1991-à nos jours)Modifier

Le , l'Ukraine déclara à nouveau son indépendance et adhéra à la CEI. Le , un référendum sur l'indépendance est organisé et est approuvé avec plus de 90 %. Le karbovanets ukrainien, coupon d'échange, remplaça d'abord le rouble dès 1992. Mais cette devise subit une forte inflation, à la suite de la période de crise économique qui suivit.

En 1996, grâce à l'évolution favorable de l'économie nationale, le karbovanets ukrainien se stabilisa par rapport aux principales devises internationales. Les conditions devenaient favorables à l'introduction de la nouvelle unité monétaire en accord avec la constitution nationale.

Le décret présidentiel sur la réforme monétaire en Ukraine fut publié le (articles 99 et 102) et la transition eut lieu entre le 2 et le  : le taux de change mis en place était de 100 000 karbovanets ukrainiens pour une hryvnia. Dès lors, la hryvnia devenait le seul moyen de paiement légal en Ukraine

Cette réforme monétaire a été capitale pour l'Ukraine et fut le point de départ de la stabilité de l'économie ukrainienne.

En fonction de l'article 99 de la constitution de 1996, la banque centrale est la Banque nationale d'Ukraine (Національний банк України) et sa mission principale est de garantir la stabilité de la monnaie.

DiversModifier

 
Symbole de la hryvnia

Son code ISO 4217 est UAH. Son code numérique est le 980, son abréviation officielle hrn (en cyrillique : грн). Néanmoins, en 2004, la Banque nationale a obtenu la normalisation d'un nouveau symbole, basé sur la lettre cyrillique « gë » minuscule « г » (qui dans l’alphabet ukrainien vaut [h] et non [g] et est appelée « hë »), l’initiale du nom ukrainien de la monnaie en italique гривня et agrandie (elle ressemble alors à un S inversé), avec deux barres horizontales (synonymes de stabilité) semblables à celles de l’euro (€).

Les pièces de monnaie ukrainiennesModifier

Les billets de banqueModifier

 
Divers billets de banque

Billets : 1, 2, 5, 10, 20, 50, 100, 200 et 500 hryvnias.


Séries actuellesModifier

Dénomination et dimensions Image Couleur principale Recto Verso Date de sortie
1 ₴
118 × 63 mm
    Jaune et bleu Vladimir Ier (c. 958 – 1015), prince de Novgorod et grand-prince de Kiev Forteresse de Vladimir Ier à Kiev
2 ₴
118 × 63 mm
    Orange Iaroslav le Sage (c. 978 – 1054), prince de Novgorod et grand-prince de Kiev Cathédrale Sainte-Sophie à Kiev
5 ₴
118 × 63 mm
    Bleu Bohdan Khmelnytsky (c. 1595 – 1657), hetman ukrainien Église dans le village de Soubotiv
10 ₴
124 × 66 mm
    Cramoisi Ivan Mazepa (1639 – 1709), hetman ukrainien Cathédrale de Pechersk Lavra à Kiev
20 ₴
130 × 69 mm
    Vert Ivan Franko (1856 – 1916), poète et écrivain Théâtre d'opéra et de ballet à Lviv
50 ₴
136 × 72 mm
    Violet Mykhaïlo Hrouchevsky (1866 – 1934), historien et politicien Bâtiment Rada centrale (maison des enseignants) à Kiev
100 ₴
142 × 75 mm
    Olive Taras Chevtchenko (1814 – 1861), poète et artiste Colline de Chernecha près de Cherkasy et les figures d'un kobzar avec son guide
200 ₴
148 × 75 mm
    Rose Lesya Ukrainka (1871 – 1913), poète et écrivain Entrée de la tour du château de Lutsk
500 ₴
154 × 75 mm
    Brun Hryhori Skovoroda (1722 – 1794), écrivain et compositeur Un des bâtiments de l'Académie Mohyla à Kiev

Liens externesModifier