Forces séparatistes de la guerre du Donbass

Forces armées séparatistes du Donbass
Народное ополчение Донбасса
Branches Flag of Donetsk People's Republic.svg Milice populaire de la République populaire de Donetsk
Flag of the Lugansk People's Republic (Official).svg Milice populaire de la République populaire de Lougansk
Main-d'œuvre
Actifs
  • 10 000 - 20 000 (juillet 2014)
  • 30 000 - 35 000 (mars 2015)
  • 40 000 - 45 000 (juin 2015)
Industrie
Fournisseurs étrangers Drapeau de la Russie Russie

Les Forces séparatistes de la guerre du Donbass recouvrent les milices et groupes armés de bénévoles affiliés à la république populaire de Donetsk et à la république populaire de Lougansk. Elles se composent de la milice populaire de la République populaire de Donetsk, de la milice populaire de la République populaire de Lougansk et des groupes armés autonomes, qui interviennent dans le conflit armé de la guerre du Donbass. Ils sont considérés comme des groupes terroristes par le gouvernement de l'Ukraine[1].

L'unité est engagée lors de l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022.

HistoriqueModifier

Milices et groupes paramilitairesModifier

Forces armées populairesModifier

Afin de mieux contrôler et coordonner l'activité des différents groupes armés, les dirigeants des républiques populaires autoproclamées s'efforcent de créer des forces armées « nationales » peu après la signature du protocole de Minsk : le , l'oukaze no 15 d'Igor Plotnitski instaure la milice populaire de la RPL ; le , le 1er corps d'armée des forces armées de la RPD est créé.

StructureModifier

Les milices sont constituées de différents groupes armés qui ont prêté serment devant la République populaire de Donetsk et la République populaire de Louhansk. Les groupes militants qui ont refusé de le faire ont été désarmés. Il existe aussi des groupes autonomes.

République populaire de DonetskModifier

Milice populaire de la RPD

Forces indépendantes de la République populaire de Donetsk

République populaire de LouganskModifier

Milice populaire de la RPL

Forces Indépendantes de la République populaire de Lougansk

  • Grande armée du Don : Une organisation internationale qui recrute des volontaires d'Ukraine et de Russie.
  • Bataillon Fantôme, bataillon qui comprend de nombreux volontaires internationaux.

Forces dissoutesModifier

CommandantsModifier

République populaire de DonetskModifier

République populaire de LouganskModifier

RecrutementModifier

République populaire de DonetskModifier

De avril 2014 jusqu'à février 2015 la DNR ne dispose pas de cadre légal pour le recrutement de ses soldats et son armée est composé exclusivement de volontaires (entre 40 et 50 % viennent du Donbass). Il suffit alors de donner son nom et son numéro de téléphone, en signant dans une tente placée devant les locaux de l'administration de la DNR, à Donetsk. Le recrutement est ouvert aux hommes comme aux femmes[2].

Ce caractère exclusivement volontaire est remis en question au lendemain de la chute de Sloviansk, reprise en juillet 2014 par les forces armées ukrainiennes. Les volontaires venant à manquer, la conscription est alors envisagée par les autorités de la DNR. Une loi en ce sens est adoptée le  : toutes les personnes éligibles entre 18 et 27 ans peuvent être appelées sur décret du chef de la République populaire de Donetsk pour une durée de 12 mois[2].

  • Le refus de répondre au service militaire peut être puni d'une amende de 200 000 roubles et 2 ans d'emprisonnement.
  • En cas de fraude, d'automutilation ou de simulation, la peine monte à 3 à 7 ans d'emprisonnement.
  • En période de guerre, la soustraction, l'automutilation ou la fraude sont passibles d'une peine de 10 ans de prison ou de la peine de mort[2].

Le 19 février 2022 Denis Pouchiline et Leonid Passetchnik décrètent la mobilisation générale au sein des deux républiques séparatistes[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en-GB) Steve Rosenberg, « Donetsk rebel leaders defiant », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a b et c opfra, « Le service militaire en République Populaire de Donetsk (DNR) »
  3. (en) TASS, « Lugansk and Donetsk republics’ heads order general mobilization »