Ouvrir le menu principal

Izïa Higelin

actrice et auteur-compositeur-interprète de rock française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Higelin.
Izïa
Description de cette image, également commentée ci-après
Izïa au festival « Le Week-end des Curiosités 2015 » à Ramonville-Saint-Agne.
Informations générales
Nom de naissance Izïa Higelin
Naissance (29 ans)
Paris, France
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Actrice
Genre musical Rock alternatif
Pop
Instruments Voix, Guitare, Piano
Années actives Depuis 2004
Labels Barclays
Universal Music France
Site officiel iziamusic.com

Izïa Higelin, ou simplement Izïa, née le à Paris, est une auteure-compositrice-interprète et actrice française.

Elle est la fille de Jacques Higelin.

Izïa est présente sur diverses scènes depuis 2005. C'est en 2009 que sa carrière démarre vraiment, avec la sortie de l'album Izia, premier album de son groupe également nommé Izia (sans le tréma).

BiographieModifier

Izïa est la fille du musicien et chanteur Jacques Higelin et de la danseuse Aziza Zakine. Elle est la demi-sœur d'Arthur H et de Kên Higelin. Elle est élève à l'École alsacienne au collège, entre 2004 et 2005[1].

Son prénom aurait dû être « M’Zia », qui veut dire « ensoleillé » en géorgien. Mais l'entourage des parents ayant indiqué que ce prénom serait difficile à porter, le « M » a été remplacé par un « I », donnant Izïa[2].

Son père lui a consacré plusieurs chansons : Ce qui est dit doit être fait et Ballade pour Izïa sur Illicite (1991), puis J't'aime telle sur Amor Doloroso en 2006. Loin d'être gênée par son nom de famille, elle revendique au contraire sa filiation à longueur d'interviews en y rendant des hommages appuyés à son père[3]. Quant à ce dernier, il affirme n'avoir rien fait pour l'aider, si ce n'est de lui avoir conseillé un avocat pour défendre ses jeunes intérêts[4]. Il est toutefois à noter que son tourneur est Daniel Colling, qui est, entre autres, directeur du Printemps de Bourges et producteur de Jacques Higelin. C'est Colling qui a offert à Izïa ses premières dates, avec comme premier concert important, un passage au Printemps de Bourges en 2006[5].

 
Izïa à Avignon en 2010.

Alors qu'elle n'a que sept ans, son père et elle s'amusent à improviser des chansons, lui au piano, elle vocalisant en faux italien[6]. En 2002, il lui offre sa première expérience discographique en partageant un duo avec elle sur l'album collectif Boby Tutti-Frutti, hommage délicieux à Boby Lapointe sur lequel ils interprètent L'Hélicon.

Le , Izïa accouche de son premier enfant, un garçon, issu de sa relation avec le compositeur Bastien Burger[7],[8].

Premières compositionsModifier

À l'adolescence, elle se tourne vers le rock en découvrant Led Zeppelin, Genesis et Nirvana[9]. Puis elle apprend la guitare et commence à écrire ses premières chansons dès l'âge de 13 ans[10]. Elle écrit et chante en anglais en reprenant à son compte la formule de John Lennon selon laquelle le rock français serait comme du vin anglais[6].

Premières représentationsModifier

À 14 ans, elle interprète l'une de ses premières compositions, Life is going down, au Cabaret Sauvage et est immédiatement invitée à participer au Festival du Vent de Calvi six mois plus tard. C'est alors qu'elle s'entoure d'un groupe au hasard des rencontres. C'est le début de la collaboration avec Sébastien Hoog, le guitariste qui reste en 2010 le seul rescapé des diverses formations. Plus qu'un simple sideman, Sébastien Hoog est un véritable complice qui cosigne les musiques et apporte un son de guitare très années 1970 au groupe. Izïa enchaîne les dates et monte sur scène au Printemps de Bourges de 2006[11]. C'est pour elle le déclic, elle quitte l'école et se consacre à la musique[12].

Elle entame alors sa carrière sur la route, sans promotion, sans album, sans label, sans buzz sur internet, en bâtissant petit à petit sa réputation par ses prestations scéniques. Âgée d'à peine 16 ans, elle se produit en première partie d'Iggy Pop au Palais des sports de Paris, en . D'ailleurs, en , Iggy Pop l'invite à chanter un titre en duo pour La Musicale de Canal+. Après Nice to be dead, le vieux rocker insiste pour qu'elle chante Gloria avec lui. Ne connaissant pas les paroles, elle vocalise en scandant « I don't know those fucking lyrics! »[12].

Sur scène, outre sa voix, souvent comparée à celle de Janis Joplin[13], et une énergie communicative, la liberté dont elle fait preuve n'est pas sans rappeler celle de son père[14]. Set-list (liste des chansons prévues au programme) à géométrie variable selon l'humeur, longues improvisations, délires verbaux, gros mots, humour et dialogues directs avec les spectateurs parsèment ses prestations[15]. Elle-même explique qu'à avoir vu souvent son père sur scène, elle a tout naturellement imaginé que l'attitude de ce dernier en public était la norme[16].

Accompagnée d'Arthur H, elle rejoint Jacques Higelin sur scène lors du dernier concert donné au Bataclan en 2007, pour une longue improvisation sur la chanson Tête en l'air. La prestation est présente sur le DVD Higelin en plein Bataclan sorti le .

Album Izia et tournéeModifier

En 2006, quatre titres sont mis en ligne sur Tousenlive et MySpace dans des versions moins produites et à peine différentes de celles enregistrées trois ans plus tard sur l'album. Il s'agit de The Light, Let Me Alone, Blind et Lola[17],[18].

 
Izïa Higelin au festival "Le WeekEnd des Curiosités 2015" de Ramonville.

Finalement signée par le label AZ, un premier album éponyme sort le , enregistré en dix jours dans les conditions du public[19], afin de préserver ce que dégage le groupe sur scène. Bien que catalogué rock, l'album aborde une très large palette de cette musique, on y découvre des ambiances qui vont du rock des années 1970 (Back in Town) à la ballade guitare/voix (Sugar Cane) en passant par le Punk (Hey Bitch !) et le funky (Blind). Peu diffusé en radio parce que jugé trop rock[20], le disque atteint la trente-et-unième place des ventes en France et restera dans le Top 100 durant dix-sept semaines. Après les Victoires de la musique 2010, il atteint la vingt-quatrième place mi-mars 2010[21]. Le , le label annonce que l'album est certifié disque d'or, soit cinquante mille exemplaires vendus.

 
Izïa Higelin en concert à Lille.

Dès la sortie de l'album, Izïa entame sa campagne de promotion, on la verra, entre autres, au Grand Journal sur Canal+ et à l'émission mensuelle One Shot Not sur Arte, animée par le musicien Manu Katche. Le , elle est à l'affiche de Taratata où elle interprète Let Me Alone et une chanson de Marilyn Monroe en duo avec Olivia Ruiz.

Le groupe prend la route pour une longue tournée qui se poursuivra jusqu'en 2010 et le fera en 2009 passer par le Printemps de Bourges, les Francofolies, le Festival des Vieilles Charrues, le Bataclan pour deux soirs en octobre et une première partie pour le groupe Motörhead le [22] et se terminera sur la scène de l'Olympia.

En 2010, Izïa se produit notamment une nouvelle fois au Printemps de Bourges le et est présente sur de nombreux festivals estivaux.

Le , elle rejoint son père sur scène alors qu’il fête ses 70 ans au Zénith de Paris. Ils interprètent ensemble Ballade pour Izïa. Cette version est présente sur le triple CD que les spectateurs peuvent acheter à la sortie de la salle, gravé à la demande le soir même.

Le , elle occupe la scène de l'Olympia (sur laquelle elle était déjà montée en première partie de son frère Arthur H) pour deux heures de concert.

So Much Trouble le second albumModifier

Immédiatement après le tournage de Mauvaise Fille fin mai 2011, Izïa enchaîne avec l'enregistrement de son deuxième album sorti le . Les séances d'enregistrement se font au studio du Hameau dans l'Orne. Izïa promet un album toujours aussi rock, mais plus mélodique, avec une meilleure maitrise de sa voix[23]. Un premier extrait, So Much Trouble, est proposé en téléchargement libre dès le 23 août sur le site officiel. Une nouvelle version de ce single (mixage final) est ensuite proposée en téléchargement payant le 17 octobre 2011. Le 15 mars 2012, l'album a été certifié disque d'or.

La Vague, son troisième albumModifier

Un publipostage envoyé le 4 février 2015 avec une image et une date (9 février 2015). L'image renvoie sur son site où la même image mais animée et un son tournent en boucle. C'est l'annonce de la sortie de son prochain album le 9 février 2015. Sur l'image, on devine « IZIA » et « IZIA » en miroir et l'onglet affiche « 9 février »[24].

Son nouveau titre Hey est disponible sur la plate-forme musicale Deezer le 9 février à minuit ou en écoute sur Youtube[25].

L'album s'éloigne des influences rock des années 1970 pour se rapprocher de l'electro-pop. Contrairement aux précédents, Izïa chante en français.

La Vague est un album contenant neuf titres, en français, sorti le 13 avril 2015. Il s'ensuit une tournée d'un an à travers la France qui se conclura le 30 avril 2016 au Pan Piper à Paris.

Après La VagueModifier

À la fin de sa tournée de 2016, Izïa se lance dans différents projets tout en continuant à se produire sur scène, notamment avec les Naïve New Beaters. Elle enregistre le titre Nous deux, en duo avec le chanteur electro-pop David Courtin sur son album Volupté des accointances[26].

En 2017, elle rejoint le Printemps Solidaire [27], une campagne menée par Solidarité sida dont le message est la défense d’une « France ouverte sur le monde et sur les autres, une France qui tient ses promesses face aux inégalités et à la détresse humaine ».

Au mois de mars 2017, elle rejoint l'initiative du Mouvement Colibris[28], « Chant des colibris », dont l'objectif est « d’inspirer, relier et soutenir tous ceux qui participent à construire un nouveau projet de société ». Izïa participe à plusieurs concerts donnés par le mouvement à travers la France en compagnie de son guitariste Sébastien Hoog, du réalisateur du film Demain, Cyril Dion et d'autres artistes comme Jeanne Cheral, Arthur H, Matthieu Chedid, Nach, Joseph Chedid, Tryo, Rover, Tété, Alain Souchon, Ours, Xavi Polycarpe...

Cinéma et théâtreModifier

Début 2011, Patrick Mille choisit Izïa pour tenir l'un des rôles principaux dans son premier long métrage, Mauvaise fille, une adaptation du roman de sa compagne Justine Lévy[29]. Le film est sorti dans les salles le 28 novembre 2012[30]. De ce film, elle remporte le César de la meilleure espoir féminine le 22 février 2013.

En 2014, elle joue un second rôle dans le film Samba, au côté d'Omar Sy[31].

En 2014, elle prête sa voix à Cire, un second rôle dans le film Mune, le gardien de la lune d'Alexandre Heboyan et Benoît Philippon[32].

En 2015, elle tient le rôle principal de Delphine, dans La Belle Saison de Catherine Corsini, auprès de Cécile de France.

Elle est aujourd'hui représentée par l'agence Adéquat.

Elle apparaît dans des épisodes de la série télévisée Serge le Mytho inspirée du personnage de la série Bloqués diffusée sur Canal+ en 2016 et 2017.

Elle a par ailleurs assisté au Festival Premiers Plans à Angers en janvier 2017 afin d'y lire le scénario du premier long métrage d’Yann Dellatre L'Année du Chien.

Elle tient le rôle de Camille Claudel dans Rodin, film de Jacques Doillon sorti le , avec Vincent Lindon et Séverine Caneele. Le film est sélectionné pour le Festival de Cannes 2017. Elle monte les marches du palais le 24 mai avec l'équipe du film pour présenter Rodin, après avoir assisté aux soixante-dix ans du festival la veille, où elle a retrouvé Cécile de France, sa partenaire dans La Belle Saison.

Le 22 octobre 2017 elle monte sur la scène du théâtre du Casino à Biarritz en compagnie de Vincent Dedienne pour une lecture de «  Just Kids » le roman de Patti Smith.

Izïa est à l'affiche d’Un peuple et son roi de Pierre Schoeller, tourné durant l'été 2017 et sorti en septembre 2018.

En mai 2018 est annoncé le tournage de Debout sur la montagne, réalisé par Sébastien Betbeder et produit par G. Films et les Films du p. avec Izïa et William Lebghil pour les rôles principaux[33]. Izïa y joue le rôle de Bérénice qui retrouve deux amis d'enfance, dans le village où ils ont grandi, quinze ans plus tard pour un enterrement et qui essaieront de renouer les liens si forts qui les unissaient quand ils étaient enfants et insouciants.

La sortie de Debout sur la Montagne est annoncée pour le 2 octobre 2019.

Izia tournera de mi-septembre à novembre dans le prochain long métrage de Samuel Theis, Petite nature, avec Antoine Reinartz qui a notamment joué dans 120 battements par minute. Le film évoque l'adolescence d'un jeune garçon élevé par sa mère célibataire[34].

Membres du groupe IziaModifier

Anciens membresModifier

DiscographieModifier

Albums studioModifier

ParticipationsModifier

  • 2002 : L'Hélicon, duo avec Jacques Higelin sur l'album collectif Boby Tutti-Frutti, hommage délicieux à Boby Lapointe
  • 2007 : Tête en l'air, trio avec Jacques Higelin et Arthur H sur le DVD de Jacques Higelin En plein Bataclan
  • 2009 : Nice to Be Dead, duo avec Iggy Pop à la Musicale de Canal+
  • 2010 : Ballade pour Izïa, duo avec Jacques Higelin sur le CD de ce dernier, Paris / Zénith 18.10.2010
  • 2011 : La Beauté de l'Amour, duo avec Arthur H sur l'album de ce dernier, Baba Love
  • 2013 : Regarde comme il fait beau (dehors), refrain sur l'album des Casseurs Flowters Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters
  • 2014 : Change de pote, clip du titre du même nom de l'album des Casseurs Flowters
  • 2016 : Heal Tomorrow, featuring avec Naive New Beaters
  • 2016 : Raindrops Keep Fallin' on My Head, reprise pour le film Joséphine s'arrondit de Marilou Berry
  • 2017 : La Ballade de Jim sur l'album de reprise Souchon dans l'air sorti en juin 2017
  • 2017 : Laissez moi danser sur l'album Dalida by Ibrahim Maalouf sorti le 17 novembre 2017
  • 2018 : Nous deux, duo avec David Courtin publié en 45 tours pour le Disquaire Day[35] et à l'origine, sur l'album de ce dernier, Volupté des accointances (2016)

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Série téléviséeModifier

DistinctionsModifier

 
Izïa Higelin en 2013 à la 38e cérémonie des César.

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Colombe Schneck, « École alsacienne, les liens du rang », GQ, septembre 2015, pages 94-98.
  2. MyTaratata
  3. Interview de Jacques et Izïa Higelin sur Elle.fr
  4. Interview Jacques Higelin Thé ou café sur France 2 le 28 mars 2010
  5. Interview par Redjoe le 12/10/2009
  6. a et b Universal
  7. « Izïa Higelin maman : 1ere photo avec son bébé, en plein allaitement », sur purepeople.com,
  8. « Izïa Higelin maman radieuse : Rare photo avec son adorable bébé bien joufflu », sur purepeople.com,
  9. archive de Concerts.fr
  10. Interview sur Premiere.fr
  11. Biographie Petit Bateau
  12. a et b Interview Paristmatch.com
  13. Article Aufeminin.com
  14. Article Aufeminin.com
  15. Critique concert au Bataclan
  16. Interview SFR Musique
  17. Izïa sur Tousenlive
  18. Izïa sur Myspace
  19. Universal
  20. Interview RTL du 16 mars 2010
  21. Lescharts.com
  22. Biographie d'Izïa
  23. Ouest-France.fr
  24. Site d'Izia avec l'image et le son. La vidéo s'appelle « boucle_izia-light.mp4 ».
  25. Hey, premier extrait de son nouvel album La Vague.
  26. « Qualité France », Rock & Folk,‎ , p. 97 (ISSN 0750-7852)
  27. « Printemps Solidaire 2017 : gros succès pour la parade de concerts sur les Champs-Elysées », sur sortiraparis.com (consulté le 19 septembre 2019).
  28. « Bordeaux : "Colibris, oui oui oui!" », sur SudOuest.fr, (consulté le 19 septembre 2019).
  29. Allo Ciné
  30. Allo Ciné
  31. « Samba », sur Allociné
  32. « Mune, le gardien de la lune », sur IMDb.com
  33. https://www.telerama.fr/cinema/films/debout-sur-la-montagne,n6306026.php
  34. Page du film Petite nature sur le site d'Avenue B Prod. Page consultée le 29 août 2019.
  35. « Disquaire Day 2018 : la liste complète », sur rollingstone.fr,
  36. Premiere.fr
  37. Interview d'Izïa sur France-Info, mercredi 10 mars 2010, 9 h 46, entre 7 min 10 et 7 min 40
  38. Johanna Seban, « Victoire de Benjamin Biolay mais défaite de la musique », sur lesinrocks.com, (consulté le 3 décembre 2017).
  39. Site officiel des Victoires de la Musique
  40. 14e palmarès des Étoiles d'or du cinéma français (2013) sur le site officiel.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :