Olivia Ruiz

chanteuse, auteure, compositrice réalisatrice et actrice française
Olivia Ruiz
Olivia Ruiz en concert. Festival Face & Si, 2010.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Olivia BlancVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Olivia RuizVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Label
Genre artistique
Site web
Distinctions
Discographie

Olivia Ruiz, nom de scène d'Olivia Blanc, est une auteure-compositrice-interprète, actrice, réalisatrice et romancière française née le à Carcassonne.

Biographie modifier

Jeunesse et formation modifier

Olivia Ruiz naît le à Carcassonne[1], fille de Didier Blanc, musicien et chanteur de bal, et de Christiane Blanc, employée de bureau à la MSA[2]. Elle choisira son nom de scène Ruiz en hommage à sa grand-mère paternelle[3].

La famille maternelle et la grand-mère paternelle, d'origine espagnole qui ont fui le franquisme, ont vécu de 1981 à 1990 à Marseillette dans le bar-tabac-hôtel-restaurant du village (lieu qui fera l'objet de son deuxième album)[4]. En 1985, un deuxième enfant naît, Anthony, qui deviendra compositeur de rap sous le nom de Toan et psychologue interculturel, actif dans des projets humanitaires auxquels il associe sa sœur[5],[6].

Après des années de collège à Capendu, et un bac théâtre expression dramatique à Narbonne, c'est à Montpellier qu'Olivia Ruiz part continuer ses études. Elle choisit les arts du spectacle à la fac, puis s'oriente vers un BTS en communication, qu'elle obtient[7]. Dès l'âge de 15 ans, elle s'investit dans la musique, quitte le giron familial pour aller vivre chez une tante à Narbonne, enchaîne des cours de danse et de théâtre, dont 4 années aux médiévales de Carcassonne, et forme avec ses amis de Comigne le groupe rock Five[8], assurant des premières parties et gagnant des tremplins, en reprenant des chansons des Cranberries ou de Lenny Kravitz.

Débuts sur scène et révélation Star Academy (2001-2005) modifier

Parallèlement, elle suit des cours de danse à l'École Pelizzon à Carcassonne et Trèbes, et entre dans la troupe associative des Médiévales de Carcassonne pour son spectacle estival. Avec Frank Marty (des groupes THC, Les Croquants et La Varda), multi-instrumentiste originaire de Narbonne, ils présentent un répertoire dans des bars, où ils interprètent des chansons de Fréhel, Montand, Bécaud, mais aussi de la nouvelle génération avec la Tordue et des standards espagnols. Elle chante également en compagnie de son père dans sa formation Didier Blanc et la Belle Histoire. En 2001, ils créent un duo présenté en Languedoc-Roussillon, dans lequel ils interprètent des titres liés à la chanson française et espagnole.

En 2001, elle participe à la première saison Star Academy, où elle parviendra en demi-finale. Opposée à Jenifer, elle sera éliminée mais avouera qu'elle ne voulait pas réellement gagner[9]. Elle profite de ce tremplin pour signer chez Universal mais tente de se détacher de l'image Star Academy. La chanson Paris, écrite par Chet, annonce son premier album, J'aime pas l'amour, pour lequel elle contacte Néry (ancien membre des VRP, qui mettra en scène son premier spectacle), Prohom, Juliette ou encore le groupe Weepers Circus, qui lui écrira la chanson Petite fable et l'invitera à des duos sur trois de ses propres albums. Elle est alors nommée aux Victoires de la musique 2005 dans la catégorie Révélation scène.

Succès critique et commercial (2005-2010) modifier

 
La chanteuse aux Eurockéennes de Belfort 2007.

Pour son deuxième album, La Femme chocolat (2005), elle contacte Christian Olivier du groupe Têtes Raides, Christophe Mali de Tryo, Mathias Malzieu de Dionysos (qui est son compagnon jusqu'en 2011), Ben Ricour, et de nouveau Néry, Chet et Juliette. L'album connaît un grand succès grâce aux titres J'traîne des pieds et La femme chocolat, recevant un disque de diamant[10] (1 200 000 exemplaires vendus[11]). Elle est nommée aux Victoires de la musique 2006 dans la catégorie Album de l'année, mais ne remporte des prix que l'année suivante, en tant qu'Artiste féminine et Spectacle de l'année. Paraissent alors une version espagnole de l'album, La chica chocolate, ainsi que l'album live Chocolat Show !. En 2007, elle enregistre un duo avec Brigitte Fontaine.

En 2009, sort son troisième album, Miss Météores, sur lequel elle signe tous les textes en français et compose avec Mathias Malzieu toutes les musiques, à côté de plusieurs collaborations (le rappeur canadien Buck 65, les Français Coming Soon, les Anglais The Noisettes et le groupe Lonely Drifter Karen). Porté par trois singles (Elle panique, Belle à en crever et Les crêpes aux champignons), l'album s'écoule à plus de 400 000 exemplaires[12] et lui permet d'entamer une nouvelle tournée. En octobre, elle chante au Zénith de Paris pour les soixante ans du Mouvement Emmaüs.

En 2010, la tournée Miss Météores continue avec plus d'une cinquantaine de dates. Le 2 juin sort le DVD Miss Météores Live. Elle remporte une nouvelle fois deux Victoires de la musique (Artiste féminine et Clip de l'année pour Elle panique).

Confirmation sur scène (2012-2014) modifier

 
La chanteuse à l'enregistrement d'une émission en 2013.

D'août à octobre 2010, elle joue aux côtés de Gérard Jugnot et François Berléand dans Un jour mon père viendra de Martin Valente. En novembre, elle conçoit les décorations des vitrines du BHV Paris, comprenant notamment l'exposition Les songes funambules. Elle participe également au projet Les Françoises avec Jeanne Cherhal, Emily Loizeau, Camille, La grande Sophie et Rosemary Standley (du groupe Moriarty).

En 2011, elle devient ambassadrice de l'association Orchestre à l'école, qui permet de transformer des classes en orchestres dans les établissements scolaires pendant trois ans.

En 2012, Olivia Ruiz s’associe au Red Star Orchestra, big band de dix-sept musiciens de jazz, pour une tournée et l'enregistrement de six titres[13].

Le 3 décembre 2012 sort son quatrième album, Le calme et la tempête. Elle confie dans un entretien pour L'Express[14] l'avoir enregistré après être partie s'exiler quelque temps en solitaire à Cuba. Porté par les singles My Lomo & me, L.A. Melancholy et Volver, l'album se vend à 150 000 exemplaires. Elle part à nouveau pour une tournée d'une centaine de dates jusqu'en 2014. Début 2013, elle est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie Clip de l'année pour My Lomo and me. En février, elle bat son propre record en remportant pour la troisième fois un Globe de Cristal dans la catégorie Artiste interprète féminine (2007, 2010, 2013).

En octobre 2013, à Grenoble, Olivia Ruiz – combinant danse, théâtre et chant – incarne Candelas, la Gitane de L'Amour sorcier, ballet-pantomime que Manuel de Falla écrit en 1915[15].

Diversification de projets (2014-2022) modifier

 
La chanteuse en concert au Festival de Cornouaille 2017.

Elle participe à diverses compilations, interprétant notamment Adieu minette dans le second disque de La bande à Renaud, My Baby Just Cares for Me dans l'album hommage à Nina Simone et Les Aristocats dans le second volet de We Love Disney, et enregistre son septième duo avec le groupe Weepers Circus, De l'amour exactement (un hommage à Serge Gainsbourg).

Elle présente une comédie musicale Volver, inspirée de son histoire, jouée en septembre 2016 (avant-première MC2, Grenoble, Biennale de la danse, Lyon) puis en octobre (Théâtre National de Chaillot, Paris). Elle est entourée de neuf danseurs et de plusieurs musiciens, tandis que la chorégraphie est confiée à Jean-Claude Gallotta et la dramaturgie à Claude-Henri Buffard[16].

Deux mois plus tard, elle dévoile son cinquième album studio, À nos corps-aimants, réalisé par Edith Fambuena, qui se vend à 50 000 exemplaires[17]. Suit une tournée de plus de cent dates. Elle fait ensuite quelques apparitions lors de concerts particuliers, mais se retire de la sphère médiatique pour se concentrer sur d'autres projets.

Elle est artiste associée de la Scène nationale de Narbonne pour la saison 2019/2020 autour de son projet Bouches cousues, composé d'une forme scénique autour du répertoire traditionnel espagnol et de plusieurs de ses chansons ainsi que d'expositions graphiques.

En 2019, elle obtient le rôle principal dans le téléfilm États d'urgence de Vincent Lannoo, diffusé sur France 2[18]. Elle publie ensuite son premier roman La Commode aux tiroirs de couleurs le 3 juin 2020[19], qui s'écoule à 500 000 exemplaires[20]. Des lectures musicales du livre sont programmées, dont la première a lieu à Strasbourg à la Cité de la Musique et de la Danse. En parallèle, elle reprend son spectacle Bouches cousues qui s'étend sur une trentaine de dates jusqu'en 2021. Du fait de l'épidémie de COVID-19, l'entièreté de la tournée est reportée à 2021 et s'achèvera au printemps 2022.

Elle amorce doucement son retour à la musique avec une résidence d'écriture/composition en avril 2021, avec Vincha et Nino Vella[21] autour d'un futur sixième album. Mais c'est en librairie qu'elle fait son retour le 11 mai 2022 avec son second roman Écoute la pluie tomber[22],[23],[24]. En parallèle, le travail autour du sixième album se poursuit avec plusieurs passages en studio en avril et en mai.

Retour musical (2023-2024) modifier

À partir de la rentrée 2023, elle commence à semer des indices sur son retour musical après 7 ans sans nouvel album. C'est le 8 novembre 2023 que sort un nouveau single, La Réplique, puis arrivera le single Le Sel, le 11 janvier 2024. Son nouvel album qui portera le nom du premier single : La Réplique est prévu pour le 1er mars 2024[25]. En parallèle, elle est annoncée au Printemps de Bourges 2024 et sur la scène de l'Olympia de Paris le 20 novembre 2024.

Soutien modifier

Olivia Ruiz participe au concert de solidarité en soutien aux sinistrés des inondations meurtrières en octobre 2018 dans l’Aude au Dôme de Carcassonne avec notamment Francis Cabrel, Magyd Cherfi, Art Mengo, Amandine Bourgeoisetc.

Vie privée modifier

De 2005 à 2011, elle partage la vie de Mathias Malzieu du groupe Dionysos.

Elle est ensuite en couple avec Nicolas Preschey, programmateur musical entre autres du festival FNAC[26]. En novembre 2015, elle met au monde un fils prénommé Nino.

Discographie modifier

 
Olivia Ruiz aux Francofolies de La Rochelle (2007).

Albums modifier

Albums Live modifier

Autres projets modifier

Singles modifier

 
Olivia Ruiz sur scène en 2009 lors d'une représentation du spectacle Planète Nougaro.
  • 2002 : Paris
  • 2003 : J'aime pas l'amour
  • 2003 : Pas si vieille
  • 2003 : Qui sommes-nous ?
  • 2004 : Le tango du qui
  • 2004 : Les vieux amoureux
  • 2005 : J'traîne des pieds
  • 2006 : La femme chocolat
  • 2007 : Non dits (avec Christian Olivier des Têtes Raides)
  • 2007 : Goûtez-moi
  • 2007 : Thérapie de groupe
  • 2007 : Partir ou rester (avec Brigitte Fontaine)
  • 2008 : La chica chocolate (Espagne)
  • 2009 : Elle panique
  • 2009 : Belle à en crever
  • 2010 : Les Crêpes aux champignons
  • 2012 : My Lomo & Me (Je photographie des gens heureux)
  • 2013 : Je m'en Fiche (L.A. Melancholy)
  • 2013 : Volver
  • 2016 : Mon corps, mon amour
  • 2017 : Dis-moi ton secret
  • 2023 : La Réplique
  • 2024 : Le Sel

DVD modifier

Participations modifier

Duos divers en live modifier

Filmographie modifier

Actrice modifier

Réalisatrice modifier

  • 2014 : Où elle est maman ?, court-métrage, présenté au Festival Tout un foin (Bayeux-Normandie)

Musique modifier

Doublage modifier

Autres créations artistiques modifier

  • 2013-2014 : L'Amour Sorcier, ballet-pantomime de Manuel de Falla, chorégraphié et mis en scène par Jean-Claude Gallotta
  • 2016-2017 : Volver, création musicale et chorégraphique, mis en scène par Olivia Ruiz et Jean-Claude Gallotta
  • 2019-2020 : Bouches Cousues, création scénique et photographique

Publications modifier

Bibliographie modifier

  • Erwan Chuberre Olivia Ruiz – La diva aux pieds nus (Biographie), Éditions des Étoiles, 2011 – (ISBN 978-2-36083-017-6)
  • Segré Gabriel, « Olivia Ruiz. Les récits d’une ascension », Volume, 2018/2 (15:1), p. 23-43.

Distinctions modifier

 
La chanteuse en concert au Festival de Cornouaille 2017.
Année Cérémonie Titre Résultat
2005 Victoires de la musique Révélation Scène Nomination
2006 Album Chanson/Variétés de l'année
pour La Femme chocolat
MTV Europe Music Awards Meilleur artiste français
Prix Constantin Album de l'année
pour La Femme chocolat
2007 Femmes en Or Spectacle
NRJ Music Awards Révélation francophone de l'année
Album francophone de l'année
pour La Femme chocolat
Trophée Paris Match Artiste de l'année Récompensée
Globes de Cristal Meilleure artiste interprète féminine
Victoires de la musique Artiste interprète féminine de l'année
Spectacle musical/tournée/concert
Chanson originale
pour La Femme chocolat
Nomination
Étoiles Cherie FM Artiste féminine de l'année
2009 MTV Europe Music Awards Artiste francophone de l'année
2010 Globes de Cristal Meilleure artiste interprète féminine Récompensée
Victoires de la musique Artiste interprète féminine
Vidéo-clip de l'année
pour Elle Panique
Grands prix UNAC 2010 Grands prix UNAC
pour Elle panique
Femmes en Or Spectacle Nomination
2013 Globes de Cristal Meilleure artiste interprète féminine Récompensée
Victoires de la musique Vidéo-clip de l'année
pour My Lomo And Me
Nomination

Notes et références modifier

  1. Gala.
  2. Agences artistiques : Olivia Ruiz, Artiste interprète
  3. On n'est pas couché, diffusé le samedi 18/02/2017
  4. Olivia Ruiz et Anthony Blanc, émission d'Europe 1 C’est de famille, 16 août 2011
  5. « Olivia Ruiz soutient TOAN et l'association caritative « Lutt’Opie » », sur Teva,
  6. Didier Varrod, documentaire Olivia Ruiz Faso Hip Hop, 2009
  7. Le JDD.
  8. MFM.
  9. Émission "Regarde Les hommes changer", Europe 1 13/09/09
  10. certification du SNEP
  11. RTL
  12. France TV
  13. Olivia Ruiz chante des standards de jazz pour le Red Star Orchestra, sur www.universalmusic.fr.
  14. Olivia Ruiz : "Je suis tempête quand je fais la fête"
  15. Olivia Ruiz, ardente "cantoara" en herbe
  16. Olivia Ruiz : La jeune maman se lance un nouveau défi...
  17. « Olivia Ruiz raconte une anecdote traumatisante de la "Star Academy" », sur chartsinfrance.net (consulté le ).
  18. Téléfilm Etats D'urgence avec Olivia Ruiz sur france 2 sur www.allociné.fr
  19. Le premier roman d'Olivia Ruiz au printemps 2020
  20. La Commode aux tiroirs de couleurs, (ISBN 978-2-253-07965-1, lire en ligne)
  21. « Pernes-les-fontaines : Olivia Ruiz et L.E.J. se posent chez eux pour créer », sur LaProvence.com, (consulté le )
  22. Olivia Ruiz écrit pour l’amour des siens, lepoint.fr, 21 mai 2022, par Marine de Tilly : "Olivia Ruiz confirme qu'elle écrit comme elle chante : en équilibre entre l'abrupt et la grâce, le rouge et le noir, le songe et la mémoire"
  23. Jacques Derrida, Hans Magnus Enzensberger, Robert Nye, Olivia Ruiz… Les brèves critiques du « Monde des livres », lemonde.fr, 2 mai 2022, par Philippe-Jean Catinchi : " Irrésistible, ce tourbillon vertigineux a les couleurs et les excès, les audaces et la morale réinventée de l’univers de Pedro Almodovar."
  24. La vie passionnelle de Carmen, lesoir.be, 13 juin 2022, par Thierry Coljon : "Olivia Ruiz a une fois de plus une imagination folle et un talent pour dessiner des portraits forts et justes".
  25. Modèle {{Lien web}} : paramètre « accès url » utilisé avec la valeur https://www.instagram.com/oliviaruizofficiel/ inconnue. « Post Instagram d'Olivia Ruiz » [Page instagram], sur Instagram (consulté le )
  26. Rencontrez Nicolas Preschey, le timide compagnon d'Olivia Ruiz
  27. Site Muzik'elles
  28. Mirko Spasic, « Olivia Ruiz va tourner avec le réalisateur ardennais Manuel Sanchez », L'Union,‎ (lire en ligne).

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :