Ouvrir le menu principal

Hayden Paddon
Image illustrative de l’article Hayden Paddon
Hayden Paddon durant le rallye de Pologne 2015.
Biographie
Date de naissance (32 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la Nouvelle-Zélande Geraldine
Nationalité Drapeau de la Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Site web www.haydenpaddon.com/
Carrière professionnelle en rallye
Années d'activité Depuis 2002
Équipe Hyundai World Rally Team
Copilote Drapeau de la Nouvelle-Zélande John Kennard
Statistiques
Dép. Vic. Pod. Scr.
WRC 78 1 8 38
S-WRC 7 2 2 64
P-WRC 14 5 9 75
Palmarès
1er 2e 3e
P-WRC 1 - 1

Hayden Paddon, né le 20 avril 1987 à Geraldine, est un pilote de rallyes néo-zélandais.

Sommaire

BiographieModifier

Il commence la compétition automobile dès son plus jeune âge par le karting, son père Chris étant lui aussi un ancien pilote de rallye.

Son premier rallye est justement disputé en 2002, à 15 ans à peine. En 2006 il dispute son premier championnat national sur Mitsubishi Lancer Evo VIII.

En 2009 il remporte la bourse de l'Asia-Pacific Pirelli Star Driver lors du rallye d'Australie, étant le plus rapide des pilotes australiens lors de la première journée de course et obtenant ainsi le financement de sa participation à 6 épreuves de la saison mondiale suivante en Production. Dans la foulée il remporte aussi la bourse de l'International Rising Stars en Nouvelle-Zélande, s'assurant dès lors un financement complet en P-WRC (6 épreuves sur 9 disputées). En 2011 il participe à 5 des 7 manches pour obtenir un titre planétaire de la catégorie, sur une Subaru de sa propre équipe du New Zealand World Rally Team préparée par le Belgian Team Symtech Racing. En 2012 il dispute le championnat S-WRC sur Škoda Fabia S2000, remportant 2 victoires toujours avec sa propre équipe.

Il prend le départ au total de 29 manches du WRC entre 2007 et 2013, n'abandonnant qu'à 3 reprises et marquant 18 points. Son meilleur résultat est une 6e place en Australie en 2011, sur Subaru Impreza WRX STI.

En 2014, il rejoint l'équipe Hyundai Motorsport et participe à six manches du Championnat du Monde des rallyes au volant d'une Hyundai i20 WRC, il égale son meilleur résultat avec une 6e place en Australie, et décroche sa toute première victoire en spéciale en WRC, lors du rallye de Catalogne.

Avant la saison 2015 de WRC, il déclare avoir reçu des offres de Hyundai Motorsport et de Citroën Racing pour être l'un des titulaires en WRC[1]. Choisissant de poursuivre l'aventure avec le constructeur coréen, il voit son programme élargi, avec une participation à l'ensemble des manches du WRC 2015 (mis à part le rallye Monte-Carlo). Il décroche son premier podium dans la discipline, lors du rallye de Sardaigne, après avoir mené quelque temps, devant finalement s'incliner devant Sébastien Ogier.

 
1re victoire d'Hayden Paddon en WRC, Rallye d'Argentine 2016.

En 2016, il reste dans l'équipe de Hyundai Motorsport et décroche son second podium lors du rallye de Suède. Au cours du Rallye d'Argentine, Hayden se hissera dans le trio de tête du Rallye et profitera de la sortie de route du leader Jari-Matti Latvala au cours de la troisième étape pour prendre la tête de l'épreuve devant Sébastien Ogier. Le lendemain, malgré un problème de boîte de vitesses, lui faisant perdre du temps et permettant à Ogier de revenir à 2,4 secondes juste avant le départ de la Power Stage, il répliquera en s'adjugeant la victoire dans la Power Stage, marquant ainsi 3 points bonus et remportera sa première victoire en WRC avec 14 secondes d'avance sur son poursuivant. Hayden et son co-pilote John Kennard deviennent ainsi les premiers pilotes et co-pilotes néo-zélandais à s'imposer au plus au haut niveau du Rallye Automobile. Durant les deux rallyes suivants, Paddon effectue des sorties de route qui l'obligent à abandonner la course. Constamment dans les top 5 sur la seconde partie de saison, il termine à la quatrième place du championnat pilote.

Il fait à nouveau partie de l'équipe Hyundai Motorsport pour la saison 2017, composée également du belge Thierry Neuville et de l'espagnol Dani Sordo. L'équipe coréenne se présente comme la grande prétendante au titre constructeur, suite au retrait du constructeur allemand Volkswagen du championnat du monde des rallyes. Le soir du , dans le cadre de la première spéciale du rallye de Monte Carlo, il percute mortellement, dans les Alpes-de-Haute-Provence, un spectateur, un photographe amateur espagnol mal placé de 50 ans[2].

Galerie photosModifier

PalmarèsModifier

TitresModifier

VictoiresModifier

Victoires en Championnat Du Monde Des Rallyes (WRC)

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1 2016 36e YPF Rally Argentina   Argentine   John Kennard Hyundai i20 WRC

5 victoires en P-WRCModifier

  • Rallye de Nouvelle-Zélande: 2010;
  • Rallye du Portugal: 2011;
  • Rallye d'Argentine: 2011;
  • Rallye de Finlande: 2011;
  • Rallye d'Australie: 2011;

2 victoire en S-WRCModifier

  • Rallye du Portugal: 2012;
  • Rallye de Nouvelle-Zélande: 2012;

Victoires notables en championnat de Nouvelle-ZélandeModifier

  • Rallye de Whangarei: 2007, 2009, 2010, 2011 (2e au général), et 2013;
  • Rallye d'Otago: 2009, 2011 et 2013;
  • Rallye de Wairarapa: 2013;
  • Rallye de Nouvelle-Zélande: 2011 (hors WRC, copilote John Kennard sur Subaru Impreza);

Autre victoire notableModifier

  • Ronde Valtiberina: 2012.

Résultats en rallyeModifier

Résultats détaillés en championnat du monde des rallyesModifier

Saison Rallye Points Classement final
2007 MON
 
SUE
 
NOR
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
ITA
 
GRE
 
FIN
 
ALL
 
NZL
 
ESP
 
FRA
 
JPN
 
IRL
 
GBR
 
0 -
- - - - - - - - - - 49e - - - - Ab.
P-WRC 2007 - - - - 17e - - Ab. 0 - (P-WRC)
2008 MON
 
SUE
 
MEX
 
ARG
 
JOR
 
ITA
 
GRE
 
TUR
 
FIN
 
ALL
 
NZL
 
ESP
 
FRA
 
JPN
 
GBR
 
0 -
- - - - - - - - - - 13e - - - -
P-WRC 2008 - - - - - 4e - - 5 21e (P-WRC)
2009 IRL
 
NOR
 
CYP
 
POR
 
ARG
 
ITA
 
GRE
 
POL
 
FIN
 
AUS
 
ESP
 
GBR
 
0 -
- - - - - - - - - 9e - -
2010 SUE
 
MEX
 
JOR
 
TUR
 
NZL
 
POR
 
BUL
 
FIN
 
ALL
 
JPN
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
0 -
- - - 26e 14e 20e - 21e 19e 12e 35e - 19e
P-WRC 2010 - - - 1er 3e 2e 2e 7e 3e 97 3e (P-WRC)
2011 SUE
 
MEX
 
POR
 
JOR
 
ITA
 
ARG
 
GRE
 
FIN
 
ALL
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
10 18e
- - 11e - - 9e - 19e - 6e - 34e 13e
P-WRC 2011 - 1er 1er 1er 1er 8e - 104 1re (P-WRC)
2012 MON
 
SWE
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
GRE
 
NZL
 
FIN
 
GER
 
GBR
 
FRA
 
ITA
 
ESP
 
0 -
- 23e - 16e - - 12e Ab. - 26e Ab. - 20e
S-WRC 2012 - 4e 1er 1er Ab. 7e Ab. 5e 78 4e (S-WRC)
2013 MON
 
SWE
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
GRE
 
ITA
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
8 17e
- - - - - - - 11e 8e 16e - 8e -
WRC-2 2013 - - - - - - - 3e 3e 5e - - - 40 12e (WRC-2)
2014 MON
 
SWE
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
19 14e
- - - - - 12e 8e 8e - 6e - 9e 10e
2015 MON
 
SWE
 
MEX
 
ARG
 
POR
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
84 9e
- 5e 17e 15e 8e 2e 4e Ab. 9e 5e 5e 6e 5e
2016 MON
 
SWE
 
MEX
 
ARG
 
POR
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
CHN
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
AUS
 
138 4e
25e 2e 5e 1er Ab. Ab. 3e 5e 5e An. 6e 4e 4e 4e
2017 MON
 
SWE
 
MEX
 
FRA
 
ARG
 
POR
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
ESP
 
GBR
 
AUS
 
74 8e
Ab. 7e 5e 6e 6e 29e Ab. 2e Ab. 8e - 8e 3e
2018 MON
 
SWE
 
MEX
 
FRA
 
ARG
 
POR
 
ITA
 
FIN
 
GER
 
TUR
 
GBR
 
ESP
 
AUS
 
73 8e
- 5e - - - Ab. 4e 4e 3e 7e - 2e

DistinctionModifier

  • Rookie of the year: 2006 (Nouvelle-Zélande).

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier