Gimax

pilote automobile italien
Gimax
Description de cette image, également commentée ci-après
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Pogliano Milanese (Lombardie, Italie)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Busto Garolfo (Lombardie, Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie

Carrière
Qualité Pilote automobile
Statistiques
Nombre de courses 1

Gimax est le pseudonyme de course du pilote automobile italien Carlo Virginio Franchi, né le à Pogliano Milanese et mort le [1] à Busto Garolfo. Il n'a jamais couru sous son vrai nom. Il a participé à un Grand Prix de Formule 1 du championnat du monde avec Team Surtees, le Grand Prix d'Italie 1978, où il ne se qualifie pas. Il a également participé au Grand Prix Dino Ferrari 1979, une course de Formule 1 hors-championnat.

PseudonymeModifier

Gimax est le pseudonyme de course du pilote automobile italien Carlo Virginio Franchi. Gimax est l'abréviation des prénoms Gigi et Massimo, ses deux fils[2]. Il n'a jamais couru sous son vrai nom et son fils, Gigi, a également couru sous ce pseudonyme.

Participations en Formule 1Modifier

Gimax à débuté en Formule 2 à Vallelunga en 1975, où il est arrivé à la 10e place au volant d'une vieille Trivellato March-BMW. En 1978, malgré une carrière discrète, il obtient le second volant au sein du Team Surtees en Formule 1, en remplacement de Rupert Keegan, blessé. Il participe au Grand Prix d'Italie 1978 mais, vingt-huitième et dernier des qualifications, ne peut prendre part à la course.

Il participe ensuite au championnat de Grande-Bretagne de Formule 1 Aurora, moins exigeant, en 1979 et 1980 au sein du Team Agostini dirigé par Dave Price au volant d'une Williams FW06 à moteur V8Cosworth comme coéquipier du champion de moto Giacomo Agostini. Il obtient comme meilleur résultat une quatrième place à Monza au cours de sa deuxième saison.

Gimax participe, au sein du Team Agostini, au Grand Prix Dino Ferrari 1979, une épreuve de Formule 1 hors-championnat, à Imola, où il a dû abandonner.

Voitures de sportModifier

Gimax participe régulièrement aux courses de voitures de sport en Italie dans les années 1970[3]. En 1976, il monte sur le podium des 4 heures d'Enna-Pergusa, étape de la Targa Florio, avec Stanislao Sterzel sur une March-BMW 75S, après que toutes les autres voitures officielles se soient retirées du championnat du monde du groupe Six[4].

En 1978, il participe au championnat d'Europe des voitures de sport, série mise en place afin de permettre aux prototypes du groupe 6 de continuer à concourir en Europe après l'annulation du championnat du monde des voitures de sport.

La série est divisée en deux catégories, l'une pour les voitures de 2 litres et l'autre pour les voitures de plus grosse cylindrée. Gimax remporte le championnat des pilotes 2 litres sur une Osella tandis que le pilote Porsche Reinhold Joest remporte l'autre championnat[5].

Gimax obtient ses premiers succès sur Osella-BMW, en se classant troisième des 6 Heures de Mugello le et des 1 000 kilomètres de Monza le . Il dispute d'autres courses importantes de voitures de sport jusqu'en 1984.

En dehors du sport automobile, Carlo Franchi était un homme d'affaires prospère en Italie, ce qui lui a permis de faire de la compétition à partir de la trentaine ; il avait néanmoins commencé à courir plus tôt, en Formule 3 italienne en 1964 et 1965, avec une Lotus-Ford et une Wainer-Ford. Il a connu plus de succès dans les affaires qu'en course.

Son fils Gigi, alias Gimax Jr. né le , a suivi sa trace en disputant le Championnat de Grande-Bretagne de Formule 1.

En 2002, Gimax se rétablit d'une crise cardiaque. Plus tard, victime d'un accident vasculaire cérébral, il doit se déplacer en fauteuil roulant. Il était malgré tout souvent présent lors d’événements de sport automobile.

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Tableau synthétique des résultats de Carlo Franchi en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1978 Team Surtees Surtees TS20 Cosworth V8 Goodyear 1 0 Nc.

Résultats en voitures de sportModifier

Date Course Équipier Voiture Écurie Qualification Tours Résultat
1000 kms de Monza Laurent Ferrier Chevron Ford-Cosworth B23 Michel Dupont 18e (1:44.97) 129 21e
1000 kms de Monza Giovanni Alberti Chevron Ford-Cosworth B21 Citta dei Mille 26e (1:43.54) 148 10e
4 Heures de Monza Stanislao Sterzel March-BMW 75S Stanislao Sterzel 18e (1:46.88) 124 10e
500 kilomètres d’Imola Stanislao Sterzel March-BMW 75S Sesto Corse 10e (1:49.34) 89 8e
4 Heures de la Coppa Florio Stanislao Sterzel March-BMW 75S Stanislao Sterzel 8e (1:45.21) 92 3e
6 Heures de Mugello Enrico Grasso Porsche 911S Sesto Corse DNA DNA DNA
500 km de Monza - Trofeo Filippo Caracciolo Giovanni Anzeloni Lola-BMW T296 Giovanni Anzeloni 9e (1:51.93) DNA Abandon
400 km de Vallelunga - Trofeo Ignazio Giunti Cosimo Turizio Osella-Armaroli PA5 4e (1:13.1) 10 Abandon (freins)
250 km d'Imola March-BMW 75S Sesto Corse DNA DNA DNA
6 Heures de Mugello Gianfranco Palazzoli, Giorgio Pianta Osella-BMW PA7 Carlo Franchi 3e (1:56.67) 114 8e
6 Heures de Mugello Marcello M.Gallo Osella-BMW PA7 Marcello M.Gallo 7e (1:55.67) 173 3e (1er de sa catégorie)
6 Heures de Monza Marcello M.Gallo Osella-BMW PA8 Carlo Franchi 6e (1:48.9) 166 9e (1er de sa catégorie)
6 Heures de Vallelunga Claudio Francisci Osella-BMW PA8 Escolette 3e (1:12.54) 262 6e
6 Heures de Mugello Luigi Moreschi Osella-BMW PA9 Carlo Franchi 2e (1:53.9) 139 14e
1 000 kilomètres de Monza Luigi Moreschi Osella-BMW PA9 Carlo Franchi 6e (1:51.53) 171 3e
Enna Coppa Florio Luigi Moreschi Osella-BMW PA9 Carlo Franchi 4e (1:39.37) 194 3e
1 000 kilomètres de Monza Carlo Facetti, Martino Finotto Osella-BMW PA9-82 Jolly Club 8e (1:45.99) 0 Non-partant
1 000 km de Mugello - Trofeo Banca Toscana Sandro Cinotti, Giuseppe Piazzi Osella-BMW PA9 Jolly Club 8e (1:55.15) Abandon Abandon (accident)
1 000 kilomètres de Monza Carlo Facetti, Martino Finotto Osella Carma-Giannini PA9-82 Jolly Club 20e (1:45.86) 133 14e (1er de sa catégorie)
1 000 kilomètres de Monza Osella-BMW PA9 Carlo Franchi 20e (1:45.86) 14 Abandon 3e du Groupe 6
1 000 kilomètres d'Imola Oscar Larrauri Dallara Lancia LC1 Eugenio Bersini 12e (1:49.71) 165 8e
1 000 kilomètres du Mugello Oscar Larrauri Dallara Lancia LC1 Eugenio Bersini 10e (1:54.76) 169 8e
1 000 kilomètres du Mugello Vittorio Coggiola, Gianni Mussato Porsche 935 Vittorio Coggiola 20e (1:51.97) 60 Abandon (moteur)

Notes et référencesModifier

  1. (it) #, « Domani i funerali di Gimax, una vita vissuta a "200 all'ora". Un uomo con "il cuore in mano". Intervista alla moglie Mirella », sur Sempione News, (consulté le 18 janvier 2021)
  2. Richard Jenkins, « The World Championship drivers - Where are they now? », OldRacingCars.com (consulté le 29 juillet 2007)
  3. « Racing Sports Cars – Drivers – "Gimax" – All Results » [archive du ], www.racingsportscars.com (consulté le 15 novembre 2013)
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées MotorSport
  5. « European Sportscar Championship 1978 results » [archive du ], World Sports Racing Prototypes (consulté le 15 novembre 2013)

Liens externesModifier