Giacomo Agostini

pilote de moto italien
Giacomo Agostini
Description de cette image, également commentée ci-après
Agostini en 2003 à Monthléry.
Biographie
Surnom Ago, le Roi Ago
Date de naissance (79 ans)
Lieu de naissance Brescia, Drapeau de l'Italie Italie
Nationalité Drapeau d'Italie Italien
Carrière
Années d'activité 1964-1977
Qualité Pilote de vitesse moto
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Moto Morini - MV Agusta - Yamaha

Giacomo Agostini (né le , à Brescia, Italie) est un multiple champion du monde de vitesse moto.

Giacomo Agostini en 1971.
Photo de Giacomo Agostini pilotant sur le Nürburgring.
Agostini en 1976 sur le Nürburgring.
Photo de Giacomo Agostini et de Kenny Roberts pilotant sur le circuit de Monthléry.
Kenny Roberts et Ago, tous deux sur MV Agusta, à Monthléry, en 2002, pour les Coupes Moto Légendes.

BiographieModifier

Giacomo Agostini, surnommé Ago, est encore aujourd'hui le pilote de motos le plus titré de l'histoire, avec quinze titres mondiaux, record qu'il sera difficile d'approcher car il courait dans deux catégories par week-end et il a été titré dans deux catégories différentes (350 et 500) pendant cinq années consécutives, de 1968 à 1972. Ses succès sont dus à son talent de pilote et de metteur au point incontestable. Il a été un des premiers pilotes affichant un tel niveau de professionnalisme, travaillant avec méthode et permettant à ses équipes d'amener ses machines, les MV Agusta, puis les Yamaha 0W, au plus haut niveau[1].

En 1999, son nom est ajouté au Motorcycle Hall of Fame de l'American Motorcyclist Association[2]. Reconnu pour son palmarès au niveau international, il est l'une des quarante-six personnalités sportives membres de l'Académie des Laureus World Sports Awards.

HommageModifier

Le , en présence du président du Comité national olympique italien (CONI), Giovanni Malagò, a été inauguré le Walk of Fame du sport italien dans le parc olympique du Foro Italico de Rome, le long de Viale delle Olimpiadi. 100 tuiles rapportent chronologiquement les noms des athlètes les plus représentatifs de l'histoire du sport italien. Sur chaque tuile figure le nom du sportif, le sport dans lequel il s'est distingué et le symbole du CONI. L'une de ces tuiles lui est dédiée [3].

PalmarèsModifier

  • Champion du monde de 350 cm3 : 1968 à 1973 sur MV Agusta, 1974 sur Yamaha (7 titres).
  • Champion du monde de 500 cm3 : 1966 à 1972 sur MV Agusta, 1975 sur Yamaha (8 titres, record historique).
  • 311 victoires internationales dont 123 Grand Prix (68 en 500 cm3, 54 en 350 cm3 et 1 en 750 cm3).
  • 18 titres de champion d'Italie.
  • Détenteur du record du nombre de meilleurs tours en course, avec 117 tours les plus rapides (plusieurs catégories confondues).
  • Vainqueur de 10 Tourist Trophy de l'île de Man.
  • Il est le seul à avoir gagné tous les grands prix dans deux catégories la même année (en 1968, 350 cm3 et 500 cm3).

CuriositésModifier

  • Il a gagné le plus de courses en Championnat du monde en catégorie reine avant d'être dépassé par Valentino Rossi le .
  • Il a fait vingt-deux podiums consécutifs, score battu par Valentino Rossi.
  • Il a été cinq fois champion dans deux catégories la même année.
  • Dernier vainqueur sur un 4-temps (MV Agusta) en 350 au GP des Pays-Bas et en 500 au GP d'Allemagne sur le Nürburgring en 1976.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Giacomo Agostini s'est également frotté au septième art. Au cours de l'année 1970, le public italien le découvre dans pas moins de trois films : Amore Formula 2, Bolidi Sull'Asfalto A Tutta Birra! et Dans l'enfer de Monza (VO : Nell’inferno di Monza)[4].

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Bussillet, « Spécial Grands Prix 1975 », Moto Journal,‎
  2. (en) Article sur le pilote sur le site du Motorcycle Museum.
  3. (it) « Inaugurata la Walk of Fame: 100 targhe per celebrare le leggende dello sport italiano », sur Comitato Olimpico Nazionale Italiano (consulté le ).
  4. Alexandre Penigaut, Moteur ! L’Anthologie du Sport Auto au Cinéma, CultuRacing, , 136 p. (ISBN 2955032913), p. 23, 25, 127

Liens externesModifier