Ouvrir le menu principal

Gare de Calais-Ville

gare ferroviaire française
Ne doit pas être confondu avec Gare de Calais - Fréthun ou Gare de Calais-Maritime.

Calais-Ville
Image illustrative de l’article Gare de Calais-Ville
L'entrée du bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Calais
Adresse 46 avenue du Président-Wilson
62100 Calais
Coordonnées géographiques 50° 57′ 12″ nord, 1° 51′ 02″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV inOui, VSOE
TERGV, TER
Caractéristiques
Ligne(s) Boulogne-Ville à Calais-Maritime
Anvin à Calais (déclassée)
Voies 7 (+ voies de service)
Quais 4
Transit annuel 974 402 voyageurs (2017)
Altitude 3 m
Historique
Mise en service
Architecte Sidney Dunnett
(ancienne gare)
Correspondances
Bus Imag'in   2     3     4     5     8  
 Balad'in   Div'in 
Autocars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Calais-Ville

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Calais-Ville

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Calais-Ville

La gare de Calais-Ville est une gare ferroviaire française de la ligne de Boulogne-Ville à Calais-Maritime, située à proximité du centre-ville de Calais, sous-préfecture du département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France. Elle est la principale gare de cette ville.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), principalement desservie par des trains des réseaux TGV inOui et TER Hauts-de-France.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 3 mètres d'altitude, la gare de Calais-Ville est située au point kilométrique (PK) 294,687 de la ligne de Boulogne-Ville à Calais-Maritime, entre la gare ouverte des Fontinettes[1] et celle détruite de Calais-Maritime.

HistoireModifier

Ancienne gareModifier

Dénommée « station de Saint-Pierre-lès-Calais[2] », la gare alors terminus de la ligne est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer du Nord, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation l'« embranchement de Calais[3] ».

En 1880, sont installés des taquets d'arrêts sur les voies transversales, afin de prévenir les accidents que pourrait occasionner le mouvement des wagons sur ces voies ; deux nouvelles voies de garage, dans le chantier aux bois, sont également posées[4].

De 1900 à 1955, la gare de Calais-Ville est l'aboutissement de la voie ferrée d'intérêt local reliant Anvin à Calaisécartement métrique)[5].

Les deux bâtiments voyageurs (un de chaque côté du faisceau de voies) sont détruits lors de la Seconde Guerre mondiale. Il sont par la suite remplacés par la structure actuelle, qui surplombe les voies.

Gare actuelleModifier

En 2002, la gare est desservie par le service auto-train (Narbonne fait alors partie des destinations accessibles depuis Calais)[6]. Ce service n'est plus assuré dans les années 2010.

Selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare de Calais-Ville s'élève à 974 402 voyageurs en 2017 ; ce nombre était de 992 778 en 2016[7].

En , la desserte directe en TGV / TERGV (vers Lille-Europe et Paris-Nord) de cette gare sera supprimée, au profit d'une correspondance systématique à Calais - Fréthun pour accéder à ces trains[8]. Toutefois, cinq TER classiques relieront Calais-Ville à Paris-Nord, via Boulogne-Ville et Amiens[8] (cette liaison est partiellement mise en place dès septembre de la même année[9]) ; il s'agit de l'ex-Intercités Boulogne – Amiens – Paris, dont l'origine / destination à Calais avait été supprimée[10] en 2002[11].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

 
La passerelle couverte.

Gare de la SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès Plus » disposant d'aménagements, d'équipements et services pour les personnes à la mobilité réduite[12].

Une passerelle couverte, adossée au bâtiment voyageurs, permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

DesserteModifier

 
Rames TER et TGV.

La gare est desservie par des trains des réseaux suivants[12] :

Par ailleurs, elle est également le terminus (avant correspondance spécifique) du Venice Simplon-Orient-Express (VSOE), le plus souvent à destination de Venise-Santa-Lucia via Paris-Est[13].

Enfin, un train de pèlerins part vers Lourdes chaque année, assuré en TGV (en remplacement des voitures Corail[14]).

IntermodalitéModifier

Un parc à vélos et un parking sont aménagés à ses abords[12].

Elle est desservie par les autobus des lignes 2, 3, 4, 5 (dont Div'in), 8 et Balad'in du réseau urbain de Calais, Imag'in[15]. Une station de location Vél'in est situé à proximité de la gare[15].

Elle est également desservie par les autocars des lignes 501, 502, 503, 504 et 505 du réseau interurbain Oscar[15], géré par la région.

L'ancienne gare de Calais-Maritime n'étant plus utilisée pour une activité ferroviaire, une navette par autocar effectue la correspondance de la gare de Calais-Ville vers le port de Calais, pour les bateaux P&O Ferries destinés au port de Douvres. Depuis ce dernier, une seconde navette routière permet une correspondance avec la gare de Dover Priory.

Par ailleurs, un autre système de navettes par autocar — de luxe — existe pour le VSOE, afin de rallier le Belmond British Pullman (en) dont le terminus est la gare de Londres Victoria. Lesdites navettes n'impliquent pas de correspondance maritime, car elles empruntent Le Shuttle d'Eurotunnel pour traverser la Manche par le tunnel[16].

Enfin, la compagnie FlixBus dessert un arrêt à proximité de la gare, notamment en direction de Paris[17].

Notes et référencesModifier

  1. SNCF Réseau, « Liste des gares : ligne 314000 », sur SNCF Open Data, (consulté le 10 septembre 2019).
  2. Émile Pereire, « 3. Embranchement de Calais », dans Compagnie du Chemin de fer du Nord. Assemblée générale du , Rapport présenté au nom du Conseil d'Administration par M. E. Pereire, 1848, p. 9 (consulté le ).
  3. François Caron, « 2.6 Le Nord », dans Les grandes compagnies de chemin de fer en France : 1823-1937, Librairie Droz, 2005 (ISBN 9782600009423), p. 71.
  4. Gallica : « Gare de Calais », dans Rapports et délibérations - Pas-de-Calais, Conseil général, 1880/08, p. 228 ; lire en ligne (consulté le ).
  5. « Liste des chemins de fer secondaires : Pas de Calais (62) – Compagnie du chemin de fer d'Anvin Calais (AC) », sur facs-patrimoine-ferroviaire.fr (consulté le ).
  6. « SNCF : l'auto-train pour partir en vacances sur de bons rails : Trente trains, cinquante-cinq emplois », sur ladepeche.fr, (consulté le 10 septembre 2019).
  7. SNCF Gares & Connexions, « Fréquentation en gares : Calais Ville », sur SNCF Open Data, (consulté le 10 septembre 2019).
  8. a et b É. D., « Plus de TGV de Calais vers Lille dès décembre : découvrez les horaires », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 10 septembre 2019).
  9. D'après la fiche horaires TER « 2 Amiens Calais », valable du au [PDF] (consultée le ) ; ce document est une archive.
  10. Philippe Fluckiger, « La Région achète 19 rames high-tech : Le retour des Paris-Amiens-Calais », sur courrier-picard.fr, (consulté le 10 septembre 2019).
  11. Bernard Collardey, « Amiens - Calais : la ligne de la côte se modernise », Rail Passion no 158, , p. 54.
  12. a b et c Site SNCF TER Hauts-de-France, « Gare Calais Ville » (consulté le ).
  13. (en) « Journeys », sur belmond.com (consulté le ).
  14. Agathe Vivès, « Lourdes. La SNCF stoppe les trains Corail de pèlerinage », sur ladepeche.fr, (consulté le 9 septembre 2019).
  15. a b et c « Horaires & Plans », sur sitac-calais-opale-bus.fr (consulté le ) ; voir aussi les onglets sur la gauche, pour plus de détails sur certains services.
  16. (en) « Traveller Tips: How do I cross the English Channel? », sur belmond.com (consulté le ).
  17. « Où trouver les arrêts de FlixBus à Calais? », sur flixbus.fr (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus TGV inOui Calais - Fréthun Paris-Nord
Terminus Terminus VSOE Paris-Est Venise-Santa-Lucia
Terminus Terminus TERGV Calais - Fréthun Lille-Europe
Terminus Terminus TER Hauts-de-France Boulogne-Tintelleries
ou Boulogne-Ville
Paris-Nord
Terminus Terminus TER Hauts-de-France Les Fontinettes Amiens
Terminus Terminus TER Hauts-de-France Les Fontinettes
ou Calais - Fréthun
Boulogne-Ville
ou Étaples - Le Touquet
ou Rang-du-Fliers - Verton
Terminus Terminus TER Hauts-de-France Les Fontinettes
ou Pont-d'Ardres
ou Nortkerque
ou Audruicq
Hazebrouck
ou Lille-Flandres
Terminus Terminus TER Hauts-de-France Les Fontinettes Saint-Omer
ou Béthune
Terminus Terminus TER Hauts-de-France Les Fontinettes
ou Gravelines
Dunkerque