Ouvrir le menu principal

Gare de Bâle CFF

gare ferroviaire suisse
(Redirigé depuis Gare de Bâle SNCF)

Bâle CFF
Basel SBB
Image illustrative de l’article Gare de Bâle CFF
La façade du bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays Suisse
Commune Bâle
Quartier Gundeldingen (de)
Adresse Centralbahnstrasse 20
4051 Basel
Coordonnées géographiques 47° 32′ 51″ nord, 7° 35′ 23″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire CFF
Exploitant CFF
Services ICE
TGV Lyria
EC
IC
InterRegio
Regio S-Bahn
TER
Caractéristiques
Ligne(s) ligne Strasbourg – Bâle
ligne du Hauenstein
ligne du Jura
ligne du Bözberg
ligne d'interconnexion bâloise
Altitude 277 m
Historique
Mise en service 1854
Architecte 1854 : Ludwig Maring
1907 : Emil Faesch et Emanuel La Roche
2003 : Cruz et Ortiz
Correspondances
Tramway 1 2 8 10 11 E11 16
Bus 30, 48 et 50

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Bâle CFF Basel SBB

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Bâle CFF Basel SBB

Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Ville

(Voir situation sur carte : canton de Bâle-Ville)
Bâle CFF Basel SBB

La gare de Bâle CFF (en allemand Bahnhof Basel SBB) est la principale gare voyageurs de Bâle, en Suisse. Elle comporte une partie réservée au trafic vers la France, appelée Bâle SNCF.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

La gare de Bâle CFF (et son annexe Bâle SNCF) est un point stratégique du réseau ferroviaire suisse, car sa situation permet de rallier la Suisse à l'Europe du Nord.

HistoireModifier

En 1860, est construite la gare monumentale de Bâle.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

DesserteModifier

 
Les quais.

Les principales liaisons au départ de la gare de Bâle CFF sont :

IntermodalitéModifier

 
Une motrice du tramway, à la station située près de la gare.

De nombreuses lignes des BVB (tramways et autobus urbains) desservent la gare, dont la no 1 vers Dreirosenbrücke, la no 2 en direction de la Gare badoise de Bâle ou Binningen, et la no 8 en direction de Weil am Rhein ou de Neuweilerstrasse.

Les lignes du BLT (tramways et autobus suburbains) qui la desservent sont les no 10 (pour Dornach ou Rodersdorf) et no 11 (pour Aesch ou la frontière près de Saint-Louis).

Les arrêts des autobus du BVB se trouvent dans la Centralbahnstrasse, à gauche en sortant de la gare.

Gare de Bâle SNCFModifier

La gare de Bâle SNCF (en allemand Basel SNCF) est une annexe, située du côté ouest, accolée à la gare de Bâle CFF. Elle est destinée à l'arrivée et au départ des trains gérés par la SNCF et passant par le point frontière de Saint-Louis. Les parties suisses et françaises du bâtiment voyageurs de la gare de Bâle sont reliées par un unique couloir de liaison, où étaient réalisés les contrôles frontaliers (devenus inactifs depuis l'adhésion de la Suisse à l'espace Schengen). Dans la partie française, un guichet est tenu par des agents de la SNCF. Le mobilier est le même que celui d'une gare française ordinaire, avec les mêmes automates de vente SNCF, les mêmes écrans d'horaire des trains, etc. (un écriteau informe que les paiements par carte bancaire réalisés au sein de la gare de Bâle SNCF sont vus par les banques comme étant effectués en France, et sont donc sans frais supplémentaires internationaux pour les porteurs de cartes de paiement françaises). La gare de Bâle SNCF est aussi le point limite de validité pour les abonnements et réductions tarifaires nationales de la SNCF, un voyage au-delà relevant du trafic international.

La gare de Bâle SNCF, constituée de quatre voies (numérotées 30, 31, 33 et 35)[1], est l'aboutissement historique de la ligne de Strasbourg à Bâle. En raison de l'orientation de ces voies en cul-de-sac (excepté la no 30), elle est exclusivement dédiée au trafic provenant ou à destination de France via Saint-Louis : TER Grand Est (dont les TER 200) de ou vers Strasbourg et Mulhouse, mais également les TGV Lyria (venant de Paris) lorsqu'ils sont terminus dans cette gare.

La gare de Bâle SNCF, ainsi que le court tronçon ferroviaire jusqu'à la frontière française, sont électrifiés en 25 kV – 50 Hz (courant utilisé dans le nord et l'est de la France), tandis que la gare de Bâle CFF est électrifiée en 15 kV – 16,7 Hz (comme tout le réseau ferroviaire suisse). Les gares SNCF et CFF de Bâle constituent donc aussi une frontière électrique, infranchissable pour les trains qui ne sont pas multitension. Néanmoins, les voies 4 (qui est passante, sans quai pour Bâle SNCF[1]) et 30 (également passante, mais desservie par un quai de Bâle SNCF[1]) sont commutables dans ces deux tensions.

Autres gares de BâleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Plan de la gare Basel SBB [PDF], sur sbb.ch (consulté le ).

BibliographieModifier

  • Maurice Mertens et Jean-Pierre Malaspina, La légende des Trans Europ Express, Éd. LR-Presse.
  • Revue : Connaissance du Rail, article de William Lachenal sur « le rail à Bâle », avec des photos de trains (DB, SNCF et CFF), dans les nos 338 – 339 d'avril – .

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Liaisons utilisant la gare de Bâle CFF
Coire
ou Interlaken-Est
ou Zurich-HB
ou Terminus
Olten
ou Zurich-HB
ou Terminus
ICE Gare badoise Kiel-Hbf
ou Berlin-Hbf
ou Hambourg-Hbf
Terminus Terminus ICE Gare badoise Amsterdam-Central
Paris-Gare-de-Lyon Mulhouse-Ville TGV Lyria Zurich-HB Zurich-HB
Paris-Gare-de-Lyon Mulhouse-Ville TGV Lyria Olten
ou Berne
Berne
Milan-Centrale Olten EC Terminus
ou Gare badoise
Terminus
ou Francfort-sur-le-Main-Hbf
Interlaken-Est
ou Zurich-HB
Zurich-HB EC Gare badoise Dortmund-Hbf
ou Hambourg-Hbf
Munich-Hbf Liestal EC Terminus Terminus
Terminus Terminus IC Gare badoise Kiel-Hbf
Terminus Terminus IC Laufon Genève-Cornavin
ou Lausanne
Terminus Terminus S Gare badoise Zell im Wiesental
Terminus Terminus S Muttenz Frick
ou Laufenburg
Delémont
ou Porrentruy
Bâle-Dreispitz S Muttenz Olten
Liaisons utilisant la gare de Bâle SNCF
Paris-Gare-de-Lyon Mulhouse-Ville TGV Lyria Terminus Terminus
Strasbourg-Ville Saint-Louis (Haut-Rhin) TER 200 Terminus Terminus
Strasbourg-Ville
ou Mulhouse-Ville
Bâle-Saint-Jean TER Grand Est Terminus Terminus