Réseau express régional (Suisse)

page de liste de Wikimedia

En Suisse, un réseau express régional (abrégé RER, appelé S-Bahn en allemand) est un réseau ferré reliant une agglomération à sa périphérie. Le premier réseau a été mis en service le pour l'agglomération zurichoise, la plus peuplée de Suisse.

Rame « DPZ » tractée par une Re 450 de la 1re génération du RER zurichois franchissant le lac de Zurich sur la digue de Rapperswil.

Dans certains cas, de lourds travaux d'aménagement ont été nécessaires comme les percements des tunnels du Hirschengraben et du Zürichberg en ville de Zurich ; pour d'autres, comme le RER vaudois, les infrastructures déjà existantes ont simplement été adaptées.

HistoriqueModifier

Le premier RER de Suisse est celui de Zurich, qui est mis en service en 1990. Il est suivi des réseaux bernois en 1995, balois en 1997 et saint-gallois en 2001[1]. En 2004, le RER vaudois est le premier RER de Suisse romande. Le RER apparaît également au Tessin (RER tessinois) et en Suisse centrale (RER lucernois, Stadtbahn Zoug) la même année. Le RER argovien ouvre ensuite en 2008, le RER fribourgeois en 2011 et le RER valaisan en 2012. Les Neuchâtelois refusent en votation le projet d'un RER basé sur une nouvelle ligne entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds en 2012[1]. Dans la région de Genève, le Léman Express est mis en service en partie en 2018 puis, après l'ouverture de la nouvelle ligne CEVA, entièrement en 2019[2].

CaractéristiquesModifier

Les caractéristiques des RER suisses sont notamment un horaire cadencé, un réseau de lignes diamétrales centré sur la ville principale et la présence d'une communauté tarifaire permettant l'utilisation des différents moyens de transport. La mise en place des RER nécessite parfois la construction de nouvelles infrastructures (par exemple le tunnel du Zürichberg à Zurich ou la ligne CEVA à Genève) mais le plus souvent les infrastructures déjà existantes sont adaptées[1]. Les lignes sont nommées d'après leur numéro précédé de la lettre « S » (pour S-Bahn), sauf pour le Léman Express où la lettre « L » (« S L » sur les affichages pour des raisons techniques) est préférée, en remplacement des anciennes lignes « R » (pour Regio).

Liste des RER suissesModifier

 
Carte des RER de Suisse, état en décembre 2004
Réseau Ville /
agglomération
Mise en
service
Nb lignes Entreprises exploitantes Communauté
tarifaire
RER zurichois Zurich, Winterthour 26 CFF, BDWM, FB, SOB, SZU, Thurbo ZVV
RER bernois Berne 1995 12 BLS, RBS Libero
RER bâlois Bâle 1er juin 1997 8 CFF, SBB GmbH (D), SNCF Mobilités, DB Regio TNW/TVA/Vagabond (CH), RVL/WTV/RVF (D)
RER saint-gallois Saint-Gall 2001 11 AB, SOB, Thurbo Ostwind
RER vaudois Lausanne, Riviera 2004 9 CFF Mobilis
RER lucernois Lucerne 2004 10 CFF, BLS, Zb Passepartout
RER tessinois Bellinzone, Lugano 2004 4 FLP, TiLo CTM Arcobaleno
RER zougois Zoug 2004 2 CFF TVZG
Réseau express régional de Coire (de) Coire, Landquart 2005 3 RhB BÜGA/TransReno
RER argovien Aarau 2008 7 CFF, AAR A-Welle
RER fribourgeois Fribourg 2011 8 TPF, CFF Frimobil
RER valaisan Canton du Valais 2012 1 RegionAlps, CFF
RER Schaffhouse (de) Schaffhouse 2015 2 SBB GmbH, DB Regio Ostwind
Léman Express Genève et le Grand Genève 2018 6 CFF, SNCF Léman Pass, Unireso, Mobilis Vaud

Notes et référencesModifier

  1. a b et c RER-Transrun, la géographie d’un échec, « RER-Transrun, la géographie d’un échec », Le Temps, (consulté le )
  2. « Léman Express », sur lemanexpress.ch, (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :