Ouvrir le menu principal

Esperce

commune française du département de la Haute-Garonne

Esperce
Esperce
Vue générale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Muret
Canton Auterive
Intercommunalité Communauté de communes du Bassin Auterivain Haut-Garonnais
Maire
Mandat
Patrick Lacampagne
2014-2020
Code postal 31190
Code commune 31173
Démographie
Gentilé Esperçois, Esperçoises
Population
municipale
253 hab. (2016 en augmentation de 4,55 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 17′ 51″ nord, 1° 24′ 07″ est
Altitude Min. 216 m
Max. 334 m
Superficie 16,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Esperce

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Esperce

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Esperce

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Esperce

Esperce (Espèrça en occitan) est une commune française depuis le XIIIe siècle. Administrativement, elle se trouve dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Esperçois.

Sommaire

GéographieModifier

Ancienne bastide située dans l'aire urbaine de Toulouse, sur les coteaux du Terrefort près des coteaux du Volvestre surplombant la plaine de l'Ariège, à 35 km au sud-est de Muret. C'est une commune limitrophe du département de l'Ariège.

Communes limitrophesModifier

Esperce est limitrophe de huit autres communes dont une dans le département de l'Ariège.

 
Carte de la commune de Esperce et de ses proches communes.

HydrographieModifier

Commune située entre les vallées de l'Ariège et de la Lèze, c'est un lieu ou prennent naissances des petits ruisseaux alimentant ces rivières.

Géologie, relief et HydrographieModifier

La superficie de la commune est de 1 642 hectares ; son altitude varie de 216 à 334 mètres[2].

Située sur les coteaux entre les plaines de la Lèze et de l'Ariège.

Voies de communication et transportsModifier

Accès par la route départementale D40, et le réseau Arc-en-ciel.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Côté historique, peu d'informations nous sont restées, si ce n'est qu'Esperce fut une bastide représentée par 3 consuls au XIIIe siècle. L'abbé de Lézat en était le seigneur spirituel. Au XVe siècle, un château fort, appartenant à J. d'Alquier, y était mentionné. Comme les villages voisins, Esperce fut ravagée par les Réformés au XVIe siècle. L'église, dédiée à Saint Barthélemy (qui fut écorché vif), conserve encore une cloche de cette époque. Le clocher est de type mur avec 5 logements campanaires et le portail gothique a été épargné par les dévastateurs

À partir du Moyen Âge jusqu'à sa disparition en 1790 pendant la Révolution française, Esperce faisait partie du diocèse de Rieux.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de onze[3],[4].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la septième circonscription de la Haute-Garonne, de la communauté de communes du Bassin Auterivain et du canton d'Auterive (avant le redécoupage départemental de 2014, Esperce faisait partie de l'ex-canton de Cintegabelle).

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1870 1876 Victor Belou    
1876 1889 Pierre Pétronille Parédé    
1889 1911 Paul Vicomte de Cours    
1911 1925 Félix Belou    
1925 1959 Émile Thomas    
1959 1977 Roger Dussac    
1977 1995 Hervé Raspaud    
1995 2004 Bruno Gonzales    
2004 2008 Patrick Lacampagne    
2008 2014 Michel Maniquaire    
2014 En cours Patrick Lacampagne SE artisan

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6]. En 2016, la commune comptait 253 habitants[Note 1], en augmentation de 4,55 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
535553517705719746737750782
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
804761748743686649608646586
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
541551516443435417414357324
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
303220201176186210233236239
2013 2016 - - - - - - -
253253-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[9] 1975[9] 1982[9] 1990[9] 1999[9] 2006[10] 2009[11] 2013[12]
Rang de la commune dans le département 347 238 371 363 345 352 353 346
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

L'agriculture basée sur la culture de céréales (tournesol, blé…) ainsi que l'élevage sont la principale source de son économie.

Vie localeModifier

EnseignementModifier

Esperce fait partie de l'académie de Toulouse.

CultureModifier

La langue indigène de la population est l'occitan sous sa forme gasconne avec de fortes influences languedociennes. Esperce est une des communes de parler gascon les plus orientales, à la limite de l'isoglosse F/H.

PoterieModifier

Esperce était un centre de production de poteries utilitaires (terre vernissée).

Une association de la commune a repris le flambeau de cette pratique : « l'Atelier de l'amandier ».

Écologie et recyclageModifier

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre du Smivom de la Mouillonne[13].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Édouard Lamourère (né « Jean Léon Édouard Louis » Lamourère), né à Esperce le 18 novembre 1861, félibre issu d'une famille paysanne (bien que son père fût cordonnier et son grand-père charron). Il est mort en 1926 à Boussens où il avait longtemps été en poste en tant qu'instituteur. Il fut membre de l'Escòla Mondina et collaborateur à Tèrra d'òc. Deux œuvres de poésie sont aujourd'hui connues comme étant de sa main : « Pé'l' campestré » (1900) et « Mas sors des camps » (1903). Il fut couronné par l'Acadèmia dels Jòcs Florals en 1903.

En 2005, en mémoire de son œuvre, une association occitaniste locale a choisi d'honorer ce personnage de la littérature occitane dans son titre : le Cercle occitan Edoard Lamorèra.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier