Ouvrir le menu principal

L'Échelle

commune française du département des Ardennes
(Redirigé depuis Diencourt)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léchelle.

L'Échelle
L'Échelle
Blason de L'Échelle
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Charleville-Mézières
Canton Signy-l'Abbaye
Intercommunalité Communauté de communes Ardennes Thiérache
Maire
Mandat
Daniel Rhul
2014-2020
Code postal 08150
Code commune 08149
Démographie
Gentilé Echellois, Echelloises
Population
municipale
134 hab. (2016 en augmentation de 0,75 % par rapport à 2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 48′ 03″ nord, 4° 28′ 28″ est
Altitude Min. 174 m
Max. 299 m
Superficie 9,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
L'Échelle

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
L'Échelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
L'Échelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
L'Échelle

L'Échelle est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est.

GéographieModifier

La commune est sur le penchant et le sommet d'une colline, sur des hauteurs entre la vallée de la Sormonne et la vallée d'un de ses affluents, l'Audry.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Le nom pourrait être lié à la position géographique[1].

HistoireModifier

La seigneurie de l’Échelle dépendait de la baronnie de Rumigny.

Jean de Maucourt obtient d'Henri III l'instauration en ce lieu de deux foires annuelles et d'un marché hebdomadaire[2]. L'époux de sa fille Anne, mariée en 1594, Antoine de La Marche des Contes, gouverneur de Sedan de 1599 à 1640, fait restaurer l'église du village et transforme le château de l’Échelle pour lui donner son allure actuelle. La belle échauguette carrée, en l'angle nord-ouest de ce bâtiment, date de cette époque. Il réussit également à préserver le village des gens de guerre, qu'ils soient Français ou étrangers. La guerre de Trente Ans fait rage dans la Thiérache voisine.

Antoine de La Marche des Comtes meurt en septembre 1740, dans sa 74e année.

Le 28 septembre 1642, au lever du jour, les troupes espagnoles pillent le village et son église, mettent le feu à 43 maisons et au moulin, détruisent la moisson, tuent ou éparpillent les troupeaux ; les habitants ayant résisté, quatre furent tués et huit de blessés. Les murs du château gardent les traces de boulets. Que six mois avant ces mêmes ennemis avaient capturé pour rançon plusieurs habitants[3] qui ne furent libérés que contre deux mil Livres.

En 1730, le château de l'Échelle est acquis par le chapitre de Reims qui adapte les bâtiments pour en faire une exploitation agricole. Il est vendu à la Révolution comme bien national.

La commune acquiert quelques années plus tard une partie du bâtiment et y installe la mairie et l'école. Il est aujourd'hui entièrement propriété de la municipalité.

Politique et administrationModifier

 
La mairie dans l'aile ouest du château, vue depuis la terrasse d'accès.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1887 ? Léon Pinteaux
(né en 1840)
   
avant 1921 ? Adonis Béglot
(né en 1873)
   
1971 2001 Gilbert Taton   Agriculteur
2001 2014 Gilles Montreuil[4]    
2014 En cours Daniel Rhul DVD Retraité

Résultats des élections présidentiellesModifier

  • 2002[5] : sur 126 inscrits au second tour, il y a eu 20 abstentions (15,87 %), 7 votes blancs ou nuls (5,56 %) et 99 votes exprimés (78,57 %) ; ont obtenu :
  • 2007[5] : sur 119 inscrits au second tour, il y a eu 11 abstentions (9,24 %), 5 votes blancs ou nuls (4,20 %) et 103 votes exprimés (86,55 %) ; ont obtenu :
  • 2012[5] : sur 125 inscrits au second tour, il y a eu 8 abstentions (14,40 %), 8 votes blancs ou nuls (6,40 %) et 109 votes exprimés (87,20 %) ; ont obtenu :

Coopération régionaleModifier

L'Échelle a adhéré à la charte du parc naturel régional des Ardennes, à sa création en décembre 2011[6].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2016, la commune comptait 134 habitants[Note 1], en augmentation de 0,75 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
360403401383425450417427429
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
377338315333329330305279270
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
247220217229210189199182204
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016 -
193198184146137136129134-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint-Pierre de L'Échelle.
  • Le château de L'Échelle inscrit au titre des monuments historiques en 1926[11].
  • Musée de l'École d'hier, dans le château, s'est substitué en 1990 à l'école et présente aux visiteurs les salles de classe de la communale, (l'école primaire des années 1900 aux années 1960), avec les encriers, les plumes sergent-major (qui précédèrent les stylos-billes), les ardoises, les cartes géographiques, les manuels scolaires, etc.

Les Amis du musée de l'École d'hier ont organisé en 2003 et 2010 une journée certificat d'études. Dans l'ambiance d'autrefois, les candidats volontaires ont testé leurs connaissances avec des textes originaux des examens de jadis.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Antoine de La Marche des Contes (1666-1740), gouverneur de Sedan (1599-1640) et de Raucourt, seigneur de L’Échelle, calviniste[12],[13].
  • René Taton (1915-2004), historien des sciences, y est né.

HéraldiqueModifier

Article détaillé : Armorial des communes des Ardennes.

Le blason historique de la commune est visible en façade du château, dans une gravure sur pierre (non colorée) de la bretèche de son aile ouest, au-dessus du portail donnant accès à sa cour intérieure (entrée de l'actuel musée de l'ancienne école).

 
Le blason gravé dans la pierre.

.

  Blasonnement :
D'azur au chevron d'or accompagné de deux rocs d'échecs en chef et d'une biche contournée en pointe, le tout du même.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Philippe Seydoux, Gentilhommières et Maisons fortes en Champagne : Marne et Ardennes, t. 1, Éditions de La Morande, , 320 p. (ISBN 2-902091-30-3), p. 130.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Octave Guelliot, Géographie traditionnelle et populaire du département des Ardennes, Librairie Émile Nourry, 1931, pp.320-321.
  2. Archives départementales de la Marne, G 1160.
  3. Ecrit de Philippes Ravyneau conseiller du Roi, président en l'élection de Reims, fait par Gobert Deuil notaire royal à Aubigny.
  4. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin (fichier au format PDF)
  5. a b et c Source : Ministère de l'Intérieur)
  6. Création du PNR des Ardennes
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. Notice no PA00078432, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Seigneurie de L’Échelle », Revue historique du plateau de Rocroi,‎
  13. « Le protestantisme dans le Rethelois et dans l'Argonne jusqu'à la Révocation de l’Édit de Nantes », Revue de l'Ardenne & de l'Argonne,‎ , p. 14 (lire en ligne)