Sean Gelael

Sean Gelael
Description de cette image, également commentée ci-après
Sean Gelael en essais lors du Grand Prix de Malaisie 2017
Biographie
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Jakarta (Indonésie)
Nationalité Drapeau d'Indonésie Indonésien
Carrière
Années d'activité Depuis 2012
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2015Drapeau : Royaume-Uni Carlin Motorsport 9 (0)
2016Drapeau : Indonésie Pertamina Campos Racing 22 (0)
2017Drapeau : Royaume-Uni Pertamina Arden 22 (0)
2018Drapeau : Italie Pertamina PREMA Theodore Racing 24 (0)
2019Drapeau : Italie Prema Racing 20 (0)
2020Drapeau : France DAMS
Statistiques
Numéro permanent 10

Sean Gelael, né le à Jakarta, est un pilote automobile indonésien, qui participe en 2020 au championnat de Formule 2 avec l'écurie Française DAMS.

BiographieModifier

2010-2011 : débuts en kartingModifier

Gelael a commencé le karting relativement tard. À partir de là, il a participé à plusieurs championnats de karting, il y termine notamment troisième du Asian Open Championship 2011 avec 81 points, derrière le champion singapourien Andrew Tang.

2012 : débuts en monoplace en Formule AbarthModifier

En 2012, il fait ses débuts en monoplace avec l'équipe Eurasia Motorsport en Championnat asiatique de Formule Abarth. Il récolte une victoire, une pole position, deux meilleur tours et monte six fois sur le podium. Il se classe finalement quatrième du championnat avec 132 points marqués.

2013-2014 : ascension vers la Formule 3Modifier

 
Sean Gelael en Formule 3 sur le Hockenheimring en 2014.

L'année suivante, il s'engage en Formule 4 européenne et signe chez Double R Racing. Cette première saison est un véritable échec puisqu'il termine vingt-huitième sans aucun points marqués. En parallèle, il prend part au championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 avec la même écurie où il monte trois fois sur le podium et termine huitième avec 78 points. En 2014, il change d'équipe et passe chez Carlin. Les progrès sont au rendez-vous puisqu'à la fin de la saison, Il se classe dix-huitième avec 25 points. Il participe également à trois courses du championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 et monte à chaque fois sur le podium sans gagner mais étant inéligible, il ne marque aucun points et n'est donc pas classé.

2015-2016 : poursuite en Formule Renault 3.5 et en GP2 SeriesModifier

 
Sean Gelael à Monza en 2017.

En 2015, il s'engage en Formule Renault 3.5 avec Carlin, où il fait équipe avec Tom Dillmann. Mais là encore il se montre sous-performant puisqu'il ne marque que sept petits points et achève sa saison en dix-neuvième position. En parallèle il fait ses débuts GP2 Series à partir de la manche hongroise et dispute huit courses. Il ne parvient pas à marquer le moindre point et fini non-classé. L'année suivante, il rejoint Campos Racing avec l'aide de son sponsor Pertamina où il fait équipe avec Mitch Evans. Il récolte son premier podium lors de la manche autrichienne en terminant deuxième derrière son coéquipier. Il termine néanmoins la saison en quinzième position avec 24 points.

2016 : une année d'apprentissage en EnduranceModifier

Durant l'hiver 2015-2016, il s'essaye à l'endurance où il prend part au championnat Asian Le Mans Series avec l'écurie Eurasia Motorsport. Il décroche deux victoires, une pole-position et deux podiums ce qui lui permet de terminer troisième avec 51 points. En 2016, il dispute trois courses du championnat du monde avec l'écurie américaine Extreme Speed Motorsports récoltant au passage un podium et termine classé en douzième position avec 40 points. Il prend également part à une course du championnat European Le Mans Series, avec SMP Racing. Il termine vingt-quatrième avec 10 points.

2017-2019 : Formule 2 et premiers pas en Formule 1Modifier

 
Sean Gelael en Formule 2 sur le Red Bull Ring en 2019.

En 2017, il s'engage en Formule 2 avec l'écurie Arden International toujours soutenu par son sponsor indonésien. Il y fait la paire avec le français Norman Nato malheureusement il est largement battu par son coéquipier et termine la saison quinzième avec 17 points. La même année, il fait ses premiers pas en Formule 1 où il est nommé troisième pilote chez Toro Rosso et participe à ses premiers essais en deuxième partie de saison.

En 2018, il signe avec Prema Powerteam où il a pour nouveau coéquipier Nyck de Vries. Mais là encore il peine à progresser malgré l'obtention d'un podium à Monaco; il termine de nouveau quinzième mais avec 29 points. Pour la saison 2019 il rempile avec son écurie Prema qui nomme a ses côtés le nouveau champion d'Europe de Formule 3 Mick Schumacher sans pour autant progresser puisqu'il ne termine que dix-septième avec quinze points, loin derrière son coéquipier. Cette même année, il participe de nouveau a plusieurs séances d'essais en Formule 1 toujours avec Toro Rosso.

Le , il est officialisé pour la saison 2020 chez DAMS aux côtés du britannique Dan Ticktum. Il remplace au pied levé Sérgio Sette Câmara.

Résultats en compétition automobileModifier

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2012 Formula Pilota China   Eurasia Motorsport 18 1 1 2 6 132 4e
Formula Abarth   BVM-Target 3 0 0 0 0 0 N.C
2013 Championnat d'Europe de Formule 3   Double R Racing 30 0 0 0 0 0 28e
Formule 3 britannique 12 0 0 1 3 78 8e
Masters de Formule 3 1 0 0 0 0 0 N.C
2014 Championnat d'Europe de Formule 3   Carlin 33 0 0 0 0 25 18e
Formule 3 britannique 3 0 0 0 3 0 N.C
2015 Formula Renault 3.5 Series   Carlin 17 0 0 0 0 7 19e
GP2 Series 9 0 0 0 0 0 N.C
2015-2016 Asian Le Mans Series   Eurasia Motorsport 2 2 1 0 2 51 3e
2016 GP2 Series   Pertamina Campos Racing 22 0 0 0 1 24 15e
European Le Mans Series   SMP Racing 1 0 0 0 0 10 24e
Endurance   Extreme Speed Motorsports 3 0 0 0 1 40 12e
2017 Formule 2   Pertamina Arden 22 0 0 0 0 17 15e
Formule 1   Scuderia Toro Rosso Pilote essayeur
2018 Formule 2   Pertamina PREMA Racing 24 0 0 0 1 29 15e
2019 Formule 2   Prema Racing 20 0 0 0 0 15 17e
Formule 1   Scuderia Toro Rosso Pilote essayeur
2020 Formule 2   DAMS

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier